Fond d'écran calendrier : Mai 2016

Au début de chaque mois depuis quelques années, je propose aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre […]

  • 1
  • 1 mai 2016
Tulipes

Je n’achète pas souvent de fleurs coupées — ça reste dans mon esprit un luxe délicieux dont je veux préserver […]

  • 0
  • 28 avril 2016
Etaler

Comme l’indique le titre de ce billet, aujourd’hui, nous allons parler enfants ! Si le sujet ne vous concerne ni […]

  • 16
  • 7 avril 2016
Recettes de kale

Que ce soit dans l’air du temps et/ou grâce au lobbying de la charmante Kristen Beddard du Kale Project, le […]

  • 49
  • Favori
  • 14 novembre 2012
Truffes mochi

Colins Kawai est directeur marketing des éditions University of Hawaii Press, mais aussi artisan chocolatier et fondateur de Choco Le’a […]

  • 8
  • Favori
  • 18 décembre 2012
Vue de San Francisco

Maxence, Milan et moi venons de rentrer d’un séjour idyllique de deux semaines à San Francisco, pour lequel nous avons […]

  • 15
  • Favori
  • 21 novembre 2013

Fond d’écran calendrier : Mai 2016

Fond d'écran calendrier : Mai 2016

Au début de chaque mois depuis quelques années, je propose aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour ce calendrier de mai 2016, je vous propose une photo de mon granola paléo chéri, que je mets dans mon bol avec bonheur tous les matins grâce à la cuillère à granola de mon ami d’Earlywood. (Si vous lui demandez, il dira que c’est une cuillère pour mesurer le café, mais elle est parfaite pour le granola.) Vous mangez quoi le matin ces jours-ci ?

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Lire la suite »

Le Meilleur d’avril

Tulipes

Je n’achète pas souvent de fleurs coupées — ça reste dans mon esprit un luxe délicieux dont je veux préserver la magie — mais c’est pour moi un bonheur absolu que de m’offrir un bouquet de tulipe quand la saison démarre au printemps.

Ce joli bouquet vient du marché bio des Batignolles. Le premier stand sur la droite quand on vient de la Place de Clichy, qui est aussi mon producteur de légumes préféré, propose des fleurs de saison très fraîches et très abordables : ici, 10 tulipes pour 6€, pour un joli bouquet qui a tenu presque toute la semaine.

Le meilleur d'avril 2016

• Le temps magnifique que nous avons eu à Paris ce mois-ci nous a permis de prendre quelques déjeuners (bien emmitouflés) au soleil sur le balcon. En photo ci-dessus, la « hotbox » aux boulettes de légumes de chez Nous. Vous aussi, vous avez commencé à pouvoir manger dehors ?

• Le célèbre restaurant japonais Ippudo vient d’ouvrir sa première adresse en France, et leur Akamaru special est de loin le meilleur bol de ramen que j’ai mangé en-dehors du Japon. (Quelques morceaux choisis de mon voyage au Japon.)

• Pour être en bonne santé, on dit qu’il faut manger toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, et voici une des façons les plus délicieuses de mettre ce conseil en pratique : la salade de quinoa (à mélanger soi-même) du restaurant gastro-vegan Le Potager de Charlotte. Quelle est votre recette arc-en-ciel préférée ?

• Par un coup de chance inouï, le tout premier café de l’Éclair de Génie a ouvert dans mon quartier, rue Lepic. On y trouve bien sûr des éclairs créatifs, mais aussi ces irrésistibles brioches feuilletées. En photo ci-dessus, la version nature, mais elles existent aussi à la pomme, à la framboise et au chocolat. Quel parfum vous ferait le plus envie ?

Retrouvez mes adresses parisiennes préférées sur cette carte et rejoignez-moi sur Instagram pour y suivre au quotidien mes aventures culinaires et parisiennes.

Lectures récentes

Minimalist Baker's Everyday CookingSuper Fruits SecsPlenty MoreTasting Rome

Plus de recommandations »

5 Chouettes Liens

  1. Fascinant : nos aliments préférés dans leur état naturel. (Il en a fallu de la faim et de la curiosité pour les premiers humains qui les ont goûtés !)
  2. Et euh, ça mange quoi un étudiant ? (Moi ça allait, j’habitais encore chez ma Maman…)
  3. J’écoute religieusement le podcast de Food Blogger Pro, et j’étais donc super ravie d’être invitée. L’épisode est disponible si vous voulez m’entendre parler (en anglais) des hauts et des bas de ma carrière de blogueuse, du bilinguisme de Chocolate & Zucchini, et de comment j’aborde les changements.
  4. La bonne nouvelle du jour : les supermarchés abandonnent peu à peu les oeufs de poules élevées en batterie.
  5. Je passe au pied du Sacré-Coeur tous les jours, et j’ai adoré voir ces photos d’archive datant de sa construction.

Suivez-moi sur Twitter et sur Facebook pour plus d’articles et de trouvailles au fil des semaines.

Afternoon Tea et Promenade à Paris (Concours)

Afternoon Tea au Shangri-La

Le Shangri-La est un hotel chic dans le 16ème arrondissement de Paris, à quelques pas du Palais de Tokyo et de l’excellent marché du Président Wilson.

Ce n’est pas le palace parisien dont on parle le plus, pourtant j’ai eu la chance d’être invitée à dîner à leur restaurant gastronomique, L’Abeille, et à leur restaurant franco-asiatique, La Bauhinia, et j’ai été bluffée par la fraîcheur et l’inventivité de la cuisine, et par l’excellence du service.

L’équipe de l’hôtel est assez forte aussi pour imaginer des événements spéciaux et des offres créatives, et ils ont récemment fait imprimer un guide exclusif qui présente 10 Parcours parisiens permettant d’explorer les quartiers les plus charmants de la capitale. C’est un joli livre à la ligne élancée qui se glissera sans peine dans votre poche quand vous partirez à la découverte du Paris romantique, du Paris historique, du Paris des petits, ou des sept autres promenades thématiques.

Chic Tea & Promenade

Lire la suite »

Pickles lacto-fermentés : Betteraves et navets

Pickles lacto-fermentés : Betteraves et navets

Est-ce que les pickles lacto-fermentés font partie de votre alimentation ? Non ? Ce serait pourtant une bonne idée* ! Je me propose aujourd’hui de vous convertir avec cette recette ultra facile et ultra accessible.

Il y a dans mon quartier un petit traiteur libanais où Maxence et moi aimons acheter des sandwichs les jours de flemme culinaire. (Pour ceux d’entre vous qui possèderaient un exemplaire de Veggivore — vous êtes formidable — c’est le même traiteur libanais dont je parle dans la recette de verrine pistache, cardamome et café).

Je choisis généralement le sandwich falafel (voir ma recette de falafels au four) ou le shawarma poulet, et ce qui fait la supériorité du sandwich dans les deux cas, c’est l’utilisation généreuse de pickles de navet croquants, bâtonnets rose pâle merveilleusement acidulés.

Certains pickles sont préparés avec une marinade au vinaigre, comme ce pickle de carottes au gingembre, mais dans ce cas précis, il s’agit de pickles lacto-fermentés, que je prépare moi-même depuis quelques années.

C’est une excellente façon d’utiliser les jeunes navets qui font leur apparition ces jours-ci, avec leurs fanes magnifiques qu’il faut garder avec gourmandise et cuisiner comme des épinards. Et ce qui rend les navets rose pâle, c’est qu’on les met à fermenter avec des betteraves. Une petite quantité suffirait pour colorer le tout d’une teinte indéniablement fuchsia, mais j’aime bien faire moitié-moitié** parce que les betteraves et moi, on s’aime beaucoup.

Faire ses propres pickles lacto-fermentés, ça peut paraître intimidant***, mais ça ne pourrait pas être plus facile. Vraiment. On met les betteraves et les navets dans un bocal, on ajoute du sel et de l’eau, et on attend. Ça vous paraît être à votre portée ? Je pense aussi, et c’est une première recette idéale pour entrer dans le monde magique des aliments fermentés.

Mais passons aux choses sérieuses : une fois les pickles lacto-fermentés sont prêts, qu’est-ce qu’on en fait ? On en met dans les sandwichs (avec ou sans falafels) ; on les croque juste comme ça ; on les sert avec du fromage et du pain façon ploughman’s lunch ; on les ajoute aux salades de tout et en particulier aux salades de pomme de terre ; et d’une façon générale, on y pense dès qu’on a besoin d’un petit truc délicieusement acide pour trancher avec la richesse d’un plat.

Ah, et j’ai failli oublier : une fois qu’on a mangé les pickles, on peut boire le jus. Ce n’est ni plus ni moins qu’un kvas de betterave, c’est très bon et c’est plein de bonnes choses.

Vous voulez plus de recettes fermentées ?

Je vous invite à consulter mes recettes de kimchi, de yaourt de coco, de kéfir de fruits, et toutes mes recettes au levain naturel.

Et si vous cherchez un livre pour vous accompagner dans vos découvertes, je vous conseille le petit précis de fermentation de Marie-Claire Frédéric, qui est remarquablement clair et complet, plein de bon sens et de recettes précises qu’on a envie de tester là maintenant là tout de suite.

~~~

* Pour en savoir plus sur la lacto-fermentation et ses mille bienfaits, voir ici et ici.

** Il vaut mieux ne pas trop forcer sur les betteraves : comme elles sont assez riches en sucre, le milieu ne serait plus assez acide pour que la fermentation se passe correctement.

*** Ce qui est inquiétant quand on débute, c’est qu’on n’est pas sûr de savoir déterminer si les pickles lacto-fermentés sont effectivement propres à la consommation. Mais en réalité, la lacto-fermentation est un processus très sûr (plus sûr que les conserves ordinaires) et dans le cas très peu probable où la fermentation aurait « raté », l’odeur serait si ignoble — Marie-Claire Frédéric parle d’oeuf pourri ou même de charogne ! — qu’il n’y aurait aucun doute.

Téléphone

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Pickles lacto-fermentés : Betteraves et navets Recette

Préparation : 10 minutes

Total : 168 hours

Pour un bocal d'1 litre.

Pickles lacto-fermentés : Betteraves et navets Recette

Ingrédients

  • 340 g de betteraves rouges, pelées et coupées en bâtonnets de 1 cm environ
  • 340 g de jeunes navets, pelés si la peau est un peu épaisse, et coupés en bâtonnets de 1 cm environ
  • 20 g de gros sel de mer
  • 480 ml d'eau filtrée (non chlorée) à température ambiante

Instructions

  1. Ayez à portée de main un bocal à charnière bien propre d'une capacité d'1 litre de ce type. Inutile de le stériliser ; nettoyez-le simplement à l'eau chaude savonneuse, ou passez-le au lave-vaisselle.
  2. Disposez les betteraves et les navets dans le bocal en couches alternées, en saupoudrant de sel au fur et à mesure. En tassant bien, cette quantité de légumes devrait remplir le bocal en laissant environ 3 cm d'espace en haut. Ne le remplissez pas au-delà.
  3. Complétez avec de l'eau filtrée en remplissant le bocal jusqu'à 2 cm du haut.
  4. Fermez le bocal hermétiquement, placez-le sur une assiette creuse (pour recueillir les éventuels débordements de la fermentation) et laissez fermenter à température ambiante pendant 1 semaine. Il est probable que le bocal aura des choses à raconter au bout de deux ou trois jours -- chuchotis, sifflements, chuintements... C'est normal et c'est bon signe : la fermentation est en marche.
  5. Au bout d'une semaine, ouvrez le bocal et goûtez. Si les pickles vous conviennent, commencez à les consommer en gardant le bocal au réfrigérateur. Si vous préférez une saveur et une acidité plus développées, laissez fermenter quelques jours de plus, en goûtant tous les jours, jusqu'à ce qu'ils soient à votre goût.
  6. Une fois mis au réfrigérateur, les pickles se conservent plus d'un an. (Si, si !)
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/sauces-et-condiments/pickles-lacto-fermentes-betteraves-navets-recette/

Mes 6 Croissants Préférés à Paris

Des Gâteaux et du Pain

Je suis une grande amatrice de croissants. Il m’est difficile d’imaginer un objet culinaire plus parfait.

J’aime le contraste de texture entre les extrémités croustillantes, la carapace dorée et finement craquante, et la mie couleur crème, tendre et filante. J’aime la façon dont les saveurs de beurre et de farine se mêlent et se transforment par la magie de la fermentation. J’aime les croissants chauds sortant du four, mais j’aime encore mieux les croissants qui ont eu une heure ou deux pour reprendre leurs esprits. Et à vrai dire, j’aime aussi les mêmes croissants le lendemain, quand ils sont un peu élastiques. (A moins que j’en fasse des croissants aux amandes.)

C’est aussi pour moi le produit idéal sur lequel juger un artisan, parce que le croissant ne ment pas : il révèle de la façon la plus transparente qui soit la qualité des ingrédients et le niveau de savoir-faire. C’est une préparation tellement simple en théorie, mais dont le résultat est radicalement empreint de la main qui l’a fabriquée.

J’ai récemment écrit un article sur les meilleurs croissants de Paris pour le numéro de printemps de Bake from Scratch, un magazine américain sur la pâtisserie. C’est un numéro spécial France, et cet article m’a donné l’excuse rêvée pour faire des recherches passionnantes, discuter avec des boulangers et des pâtissiers, quadriller la capitale à vélo, et goûter un nombre certain de croissants. (La vie est dure.)

J’en ai tiré une sélection (toute personnelle, je le reconnais sans peine) des meilleurs croissants de Paris, que j’ai plaisir à vous livrer aujourd’hui. Comme vous verrez sur les photos ci-dessous, chacun de ces croissants a sa propre personnalité, mais tous procurent la même extase de craquant, de fondant, et de parfums délicatement beurrés.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.