Spéculoos au sarrasin

S’il vous arrive de tomber sur mes favoris du mois, vous avez peut-être noté que récemment je vous parlais des […]

  • 0
  • 15 avril 2014
Epinards frais

La saison des épinards frais vient de commencer, et mon producteur préféré m’en a apporté un énooooorme sac, donc je […]

  • 7
  • 3 avril 2014
Gmag

Cela fait longtemps que j’ai envie de vous parler de Gmag, le magazine de la gastronomie édité par Laurent Seminel, […]

  • 28
  • 6 mars 2014
Crackers à l’huile d’olive et aux graines

Si vous hésitez à acquérir un rouleau à pâtes fraîches — soit en accessoire pour votre mixeur, soit en rouleau […]

  • 9
  • Favori
  • 3 août 2010
Hot Cross Buns

Des hot cross buns, ces petits pains briochés aux épices, j’en ai mangé à longueur d’année — on les achetait […]

  • 5
  • Favori
  • 6 avril 2010
Mes podcasts préférés

Que je marche dans la rue, que j’enfourche mon vélo, que je m’affaire en cuisine, ou que je m’installe pour […]

  • 2
  • Favori
  • 23 juillet 2010

Spéculoos au sarrasin

S’il vous arrive de tomber sur mes favoris du mois, vous avez peut-être noté que récemment je vous parlais des biscuits bio et sans gluten de la petite marque belge Generous : une amie commune nous avait mis en contact et ils m’avaient proposé de me faire parvenir quelques échantillons.

J’ai été impressionnée par la texture délicate de leurs sablés — pas évident sans gluten — et j’adore qu’ils aient choisi d’utiliser la farine de sarrasin, en assumant et en célébrant son goût singulier.

La bonne nouvelle, c’est que ces biscuits plus simplement rectangulaires sont tout aussi croquants et savoureux que leurs petits copains plus ornementés.

Ces notes de sarrasin fonctionnent particulièrement bien dans leur spéculoos. Ce biscuit emblématique du nord de la France, de la Belgique, des Pays-Bas et de certaines régions de l’Allemagne a bigrement gagné en popularité ces dernières années, à tel point qu’on le retrouve un peu partout en France sur la soucoupe des expressos servis dans les cafés et les restaurants (ce qui souvent arrive à point nommé pour rendre le café à peu près buvable).

Et lorsque j’ai vu la vitesse à laquelle s’est volatilisé ce paquet de spéculoos au sarrasin, ça m’a donné envie de revisiter ma propre recette de spéculoos, en remplaçant la moitié de la farine de blé par de la farine de sarrasin (et en diminuant aussi la quantité de sucre pendant que j’y étais).

J’en ai profité pour utiliser enfin les moules à spéculoos que des amis m’avaient rapporté d’Alsace il y a quelques années : en effet, avant que les spéculoos rejoignent les rangs des biscuits sans saison, on les confectionnait surtout pendant la période de l’Avent et on leur donnait des formes traditionnelles — dans mon cas, une cigogne et un Saint-Nicolas — en pressant la pâte dans des moules en bois finement taillés.

Spéculoos au sarrasin - Moules farinés

J’avoue que j’avais quelques doutes : comment diable la pâte pourrait-elle prendre une forme aussi élaborée, se démouler sans larmes, et cuire sans que les détails ne soient floutés ? J’ai donc été tout à fait émerveillée de constater que, en farinant bien les moules et en ne mettant pas d’agent levant dans la pâte (ma recette n’en contenait pas de toute façon), mon scepticisme était parfaitement infondé.

Je tenais à utiliser ces jolis moules, en pensant (avec raison) que ça amuserait mon fils de deux ans de grignoter des oiseaux et des bonshommes, mais une fois que je me suis convaincue que ça marchait et que le résultat était effectivement ravissant, j’ai décidé de couper le reste de la pâte en tranches, pour ne pas y passer la journée non plus.

La bonne nouvelle, c’est que ces biscuits plus simplement rectangulaires sont tout aussi croquants et savoureux que leurs petits copains plus ornementés.

Un spéculoos, et surtout un spéculoos au sarrasin, c’est divin avec une tasse de thé ou de café : on a le droit de faire trempette, c’est même une bonne idée. Mais c’est aussi le compagnon idéal d’une salade de fruits ou d’une compote de fruits, pochés ou rôtis. Il n’y a rien de meilleur pour faire le fond biscuité d’un cheesecake, et inutile de dire qu’une glace aux spéculoos, c’est assez inoubliable.

Spéculoos au sarrasin - Moulés et cuits

Lire la suite »

Falafels au four

J’adoooore les falafels, et quand il me prend une envie non-négociable d’un bon sandwich falafel, je me le procure soit auprès de notre excellent micro-Libanais de quartier, soit en bravant la foule perpétuelle à l’As du Fallafel, rue des Rosiers.

Séduite par les sirènes d’un dîner tout prêt vite fait, il m’est aussi arrivé d’acheter des falafels en barquette en plastique au magasin bio, et ma foi ce n’était pas mauvais du tout. Mais c’est vendu une petite fortune — un peu plus de 4€ les quinze falafels — pour quelque chose qui ne coûte presque rien à fabriquer, donc j’ai décidé de les faire plutôt moi-même.

Je n’ai rien contre les aliments frits en général, mais j’évite d’en faire chez moi : je ne tiens pas particulièrement à passer une demi-heure à tout dégraisser ensuite, et comme j’ai une cuisine ouverte, j’aime autant éviter le graillon comme parfum d’intérieur. Donc les falafels frits, c’était non, mais les falafels au four, c’était oui.

J’ai peine à imaginer projet culinaire plus gratifiant : les falafels au four sont croustillants et bien parfumés, et en sandwich dans des pitas, c’était un dîner de soir de semaine singulièrement festif.

Et il n’y a rien de plus simple : on fait tremper des pois chiches secs toute une nuit, avant de les mixer avec de l’oignon, de l’ail, des épices, et du persil si on veut. On forme alors des boules ou des croquettes, qu’on fait frire ou cuire au four, c’est selon.

J’était aussi ravie d’avoir ainsi l’opportunité d’utiliser le hachoir que j’ai récupéré pour mon robot KitchenAid il y a quelques temps, et qui prenait la poussière dans un placard depuis. Mais si vous n’avez pas ça dans votre équipement, aucune d’inquiétude : un mixeur ou un blender feront parfaitement l’affaire.

J’ai peine à imaginer projet culinaire plus gratifiant : les falafels au four sont croustillants et bien parfumés, et en sandwich dans du pain pita avec ma sauce simple au tahini et plein de crudités, c’était un dîner de soir de semaine singulièrement festif.

Et pour ceux qui s’intéressent au coût de leurs repas, la bonne nouvelle c’est que cette recette produit une quarantaine de falafels pour un total d’ingrédients (intégralement bio) d’environ 2€, ce qui est à peu près cinq fois moins cher que l’option achetée toute faite. Je vous renvoie à ma recette de houmous maison pour plus d’économies en matière de pois chiches !

Participez à la conversation !

Êtes-vous un aficionado du falafel vous aussi ? Chez qui aimez-vous les déguster ? Et vous faites de la friture chez vous, ou vous laissez faire les pros ?

Sandwich falafel à l'As du Fallafel

Sandwich falafel (léger !) à l’As du Fallafel

Lire la suite »

70 Idées pour utiliser les épinards frais

La saison des épinards frais vient de commencer, et mon producteur préféré m’en a apporté un énooooorme sac, donc je me suis mise en quête des façons les plus délicieuses de les cuisiner. Je me suis bien sûr tournée vers Twitter et Facebook pour que vous me parliez de vos plats préférés à base d’épinards, et je voulais vous en livrer la liste. Merci pour vos suggestions inspirées !

Les épinards en quelques accords

- Épinards + ail
- Épinards + fromage (particulièrement le chèvre frais, la féta et la ricotta)
- Épinards + sésame
- Épinards + oeufs
- Épinards + crème
- Épinards + pâtes
- Épinards + champignons
- Épinards + pommes de terre
- Épinards + noix de muscade
- Épinards + lentilles
- Épinards + raisins secs
- Épinards + bacon
- Épinards + poisson
- Épinards + anchois
- Épinards + riz
- Épinards + citron

Épinards sautés

- Sautés au beurre
- Tombés à la poêle avec (beaucoup) de fines tranches d’ail
- Simplement revenus à l’huile d’olive, avec de l’ail émincé et du jus de citron
- Spinaci alla romana, avec des pignons, de l’ail et des raisins blonds.
- Jetez dans une poêle chaude avec de l’ail, de l’huile d’olive et du sel. Couvrez, retirez du feu, et laissez flétrir 5 minutes. Les restes peuvent être mélangés avec du fromage blanc.
- Faites sauter des épinards hachés dans de l’huile de sésame et servez avec du quinoa ou du riz, et du tofu cuit au four avec du miso ou de la sauce de soja.
- Faites sauter rapidement avec de l’ail, de l’huile d’olive et un trait de sauce de soja.
- Faites sauter à la poêle avec du vinaigre de riz, un filet d’huile de sésame, du sésame noir torréfié, et du gingembre frais râpé, à la japonaise.
- Pilaf d’épinards et quinoa

Épinards en tarte, tourte, ou chaussons

- Quiche aux épinards, avec des poireaux et du gruyère
- Quiche aux épinards et pomme de terre avec de la féta
- Tarte ou tourte d’épinards, avec du chèvre frais ou du camembert
- Dans une tourte de pâte phyllo à la féta, façon spanakopita
- Torta pasqualina (tourte de Pâques aux épinards et ricotta)
- Lasagnes aux épinards et ricotta
- Pirojki aux épinards
- Börek aux épinards

Lire la suite »

Fond d’écran calendrier : Avril 2014

Au début de chaque mois en 2014, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour le mois d’avril, je vous propose une photo du pot-au-feu de printemps que je vais m’empresser de faire dès l’apparition des premiers petits légumes nouveaux sur les étals.

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Lire la suite »

Favoris de mars

Biscuits bio et sans gluten de la biscuiterie artisanale belge Generous.

Biscuits bio et sans gluten de la biscuiterie artisanale belge Generous.

Quelques-unes de mes trouvailles et lectures préférées du mois dernier :

~ L’abécédaire du végétarien.

~ Des biscuits belges absolument délicieux, bio et sans gluten, avec un packaging ravissant pour ne rien gâcher. J’ai un faible pour Charlotte Chocolat (mmmh, la fleur de sel !) et Céline Citron.

~ Que mange-t-on pour 10€ à Paris ?

~ Le networking pour tous.

~ A la recherche de la meilleure tarte au citron parisienne.

~ Comment se fait-il que le miel se garde si longtemps?

~ J’ai bien envie d’aller faire un tour à Superbarquette, un festival de cuisine de rue au Wanderlust à Paris du 11 au 13 avril.

~ Une habitude à prendre qui dure 30 secondes et qui peut vous changer la vie.

~ J’ai hâte que ce soit vraiment la saison des fraises pour faire cette meringue roulée.

~ Où boire du bon café à Paris ?

~ Visite guidée des accents britanniques en une minute et demi.

~ Il reste quelques jours pour donner votre avis sur le label « fait-maison » au restaurant.

Et vous, qu’avez-vous lu ou mangé d’intéressant ce mois-ci ?

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.