Tartelette citron-gingembre

Cela fera bientôt dix ans que je connais Claire, l’auteur du blog naturo-pionnier Clea Cuisine, et que nous entretenons une […]

  • 12
  • 15 octobre 2014
Le Sacré-Coeur depuis les toits

Quelques-unes de mes lectures et trouvailles préférées pour le mois de septembre : ~ Avez-vous déjà eu envie d’un tatouage […]

  • 4
  • 29 septembre 2014
The French Market Cookbook

Bonne nouvelle ! Mon dernier livre de cuisine, sorti d’abord en anglais, sera publié en France en février 2015 par […]

  • 50
  • 7 octobre 2014
Pâtes à la tétragone

Mon baptême de la tétragone a eu lieu il y a six ans : Nicolas Vagnon, le chef de la […]

  • 8
  • Favori
  • 23 juin 2010
Gâteau fondant aux coings et à l'amande

C’était un peu Noël la semaine dernière, lorsque deux amies m’ont successivement proposé de me donner des coings, qui poussent […]

  • 10
  • Favori
  • 19 octobre 2010
Chou-fleur rôti au safran

Faire rôtir les légumes d’été est assez intuitif pour la plupart des gens, je crois, mais tout le monde n’a […]

  • 6
  • Favori
  • 3 décembre 2008

Tartelettes citron-gingembre

Cela fera bientôt dix ans que je connais Claire, l’auteur du blog naturo-pionnier Clea Cuisine, et que nous entretenons une amitié simple et sincère à laquelle je tiens beaucoup.

Clea fait partie de ces personnes rares que j’admire pour la confiance et la sérénité qu’ils dégagent, comme si l’agitation extérieure et la frénésie des dernières tendances les laissait indifférents, tout occupés qu’ils sont à suivre leur propre chemin, guidés par leurs propres goûts. Ces qualités lui ont d’ailleurs valu un lectorat fidèle et impliqué dont elle a souvent changé sinon la vie du moins l’alimentation, en étant une des toutes premières à parler d’agar-agar, de farine de riz et de purée d’amande.

C’est donc sans hésitation que j’ai accepté sa proposition il y a quelques semaines de faire une sorte d’échange culinaire via nos blogs respectifs : l’idée était que chacune choisisse trois recettes sur le blog de l’autre, pour ensuite les secouer vigoureusement au shaker et en tirer une nouvelle recette.

Je partage le goût de Clea pour les tartes au citron bien acidulées, et cette formule donne pour moi l’équilibre parfait.

L’occasion de se replonger dans les archives l’une de l’autre n’était pas le moindre des bénéfices, et j’ai pour ma part choisi son Velouté de carotte au miso blanc et gingembre, ses Crèmes au chocolat et gingembre à l’agar-agar, et sa Tarte au citron ultime.

Mon idée était initialement de faire une tarte au citron parfumée au gingembre et au miso blanc — voici un article (en anglais) sur l’utilisation du miso blanc dans les desserts. Mais mes essais préliminaires avec le miso blanc ne m’ont pas convaincue — soit on ne le sentait pas assez, soit on le sentait trop — et j’ai donc opté pour des tartelettes citron-gingembre qui ont ravi tous ceux qui ont eu l’occasion d’y goûter, moi incluse.

Le mariage du citron et du gingembre n’a plus à faire ses preuves, et il m’a suffit d’ajouter du gingembre frais finement râpé à la recette de lemon curd dont Clea garnit sa tarte. Je partage son goût pour les tartes au citron bien acidulées — c’est-à-dire comparativement peu sucrées — et cette formule donne pour moi l’équilibre parfait. Ce lemon-ginger curd pourrait d’ailleurs être préparé juste comme ça, pour tartiner sur une jolie brioche, pimper un yaourt ou garnir des crêpes.

Quant à la pâte, j’ai choisi de suivre la recette de pâte sucrée qu’utilise le génial pâtissier Jacques Genin, telle qu’il la livre dans sa chouette monographie Le Meilleur de la tarte au citron. C’est une pâte qui est aussi facile à faire qu’à manipuler, et qui donne un fond de tarte savoureux et croustillant, parfait contrepoint à l’onctueuse crème au citron.

Et pour voir la recette que Clea a sorti de son propre shaker, c’est par ici : Pâtes à la gremolata amande-courgette et aux oignons rôtis. Merci Claire !

Participez à la conversation !

Connaissiez-vous déjà le blog de Clea ? Et les tartes au citron, vous les aimez comment ? Plutôt acides, plutôt sucrées, plutôt meringuées ?

Tartelettes citron-gingembre

Lire la suite »

Aidez-moi à trouver un titre pour mon livre ! (Concours)

Bonne nouvelle ! Mon dernier livre de cuisine, sorti d’abord en anglais, sera publié en France en février 2015 par Hachette Pratique.

Il s’agit d’un recueil de recettes colorées et gourmandes centrées sur les légumes (ni viande ni poisson), qui s’inspirent de la cuisine française contemporaine et de nos cuisines régionales, et organisées par saison.

Tout comme mes billets sur Chocolate & Zucchini, ce livre s’enrichit d’histoires au fil des pages, et regorge d’astuces et de conseils pour bien choisir et bichonner ses produits, et pour imaginer des variations autour des recettes. Mon but est de vous livrer le secret de tous ces plats, en attirant votre attention sur telle ou telle technique ou trouvaille que vous pourrez vous approprier et intégrer à votre cuisine au quotidien.

Vous y trouverez par exemple de divins Pascadous, une Salade de fenouil cru au citron confit, une Panade de tomate à l’estragon, un Clafoutis de pêches, amande et cardamome, des Bastelles au potimarron, des Champignons farcis aux prunes et aux noisettes, une Tarte facile aux figues fraîches, des Ravioles ouvertes, sarrasin et choux de Bruxelles, un Berawecka au chocolat assez irrésistible, et bien d’autres recettes encore.

C’est un livre dans lequel j’ai mis beaucoup de coeur et d’idées, et je suis absolument ravie de pouvoir enfin le partager avec mes lecteurs francophones.

L’équipe éditoriale et moi en sommes au stade où il faut baptiser ce joli livre, et j’aimerais solliciter votre bon goût et votre cerveau pour trouver le titre qui lui ira comme un gant.

Je vous propose donc un concours en forme de brainstorming: imaginez un titre (ou plusieurs !) qui vous donnerai(en)t follement envie de dévorer un tel livre, et déposez votre suggestion dans les commentaires ci-dessous ou via mon formulaire de contact, comme vous préférez.

Celui ou celle qui suggérera en premier le titre que nous utiliserons* (ou s’en approchera le plus) gagnera un exemplaire dédicacé du livre, tout frais tout chaud à sa sortie en février, et un petit cadeau surprise en plus rien que pour vous, que je pourrai expédier à n’importe quelle adresse postale dans le monde.

J’espère que ce petit défi vous amusera. Pour ma part, j’adore l’idée de vous impliquer ainsi dans le processus de mise au monde de cette édition française, et je vous remercie par avance des belles suggestions que vous voudrez bien me confier.

Vous avez jusqu’au mardi 21 octobre pour réfléchir et venir déposer votre participation. Merci !

* Il est entendu que cette personne s’engage à céder entièrement ses droits sur le titre suggéré afin que nous puissions l’utiliser librement pour la publication et la promotion du livre.

Fond d’écran calendrier : Octobre 2014

Au début de chaque mois en 2014, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour le mois d’octobre, je vous propose une photo de mon bocal de granola, que je prépare toujours un peu différemment selon ce que j’ai sous la main, mais qui suit toujours cette formule de base. Et dans la famille granola, dont je suis friande, j’ai plus d’une recette dans mon sac : voyez plutôt ce granola cru au sarrasin, ce granola salé, et ce granola paléo.

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Lire la suite »

Favoris de septembre

Quelques-unes de mes lectures et trouvailles préférées pour le mois de septembre :

~ Avez-vous déjà eu envie d’un tatouage inspiré par la cuisine ? Votre mère préfèrerait que vous essayiez un de ces tatouages temporaires avant de vous décider.

~ Une recette toute simple pour faire des esquimaux au yaourt. Ça fait un moment que j’ai envie de m’acheter des moules et je vais peut-être me laisser convaincre.

~ Qui fait le meilleur pain au chocolat de Paris ?

~ Vous avez jusqu’au 3 janvier pour aller à Paris voir cette exposition sur l’histoire fascinante des cuillères (si, si !).

~ Petite visite photographique de mon quartier.

~ Je devrais faire des temaki sushi plus souvent.

~ Julien Alvarez est un jeune pâtissier à suivre de près ; voici quelques unes de ses créations au Peninsula.

~ J’ignorais totalement qu’il y avait un code couleur pour les capsules sur les bouteilles de vin.

~ A quoi ressemblent les menus des cantines scolaires japonaises.

~ Quelques signes qui indiquent qu’un restaurant sert vraiment du « fait maison ».

~ Quelles sont les moins pires des marques de thon en boîte ?

Noix de cajou grillées à la sauce de soja

J’adore le rayon vrac de mon supermarché bio.

J’aime l’idée de limiter les emballages, dans la mesure où je m’efforce de rapporter et réutiliser les mêmes sachets en papier jusqu’à ce qu’ils tombent d’épuisement. J’aime payer moins cher pour les mêmes produits et ingrédients, et j’aime avoir l’opportunité de goûter de nouveaux aliments en petites quantités, sans être obligée d’acheter un paquet entier.

C’est comme ça que j’ai récemment découvert les noix de cajou au shoyu de chez Jean Hervé — une super marque pour toutes les purées d’oléagineux — qui se sont avérées délicieuses, croquantes et torréfiées et salées mais pas trop quand même.

Je me suis surprise à plonger la main dans le bocal pour grignoter en attendant le dîner, et j’en ai pas mal saupoudré sur mes salades à l’heure du déjeuner, tant et si bien que mon échantillon s’est vite volatilisé.

Bien sûr, j’aurais pu retourner au magasin pour en racheter — et quel plaisir d’actionner ces leviers ! — mais en comparant le prix des noix de cajou nature et celui des noix de cajou au shoyu, je me suis aperçue qu’on payait 30% de plus pour un peu de sauce de soja et un passage au four, ce dont je peux très bien m’occuper moi-même.

Et c’est effectivement très facile : il suffit de verser de la sauce de soja sur les noix de cajou, et de les laisser l’absorber toute une nuit avant de les faire rôtir au four, pour que les noix de cajou deviennent croquantes pendant que la sauce de soja sèche et caramélise

On peut les servir à l’apéritif — j’aime bien les disposer sur les ravissantes planchettes à découper qu’Earlywood fait maintenant — ou quand on a un petit creux pendant la journée (je préfère vous prévenir, c’est très, très dur de s’arrêter), on peut en mettre dans ses salades, ou les emballer joliment pour les offrir en cadeau gourmand.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.