© B.Preschesmisky

{Tous les détails pour participer au concours au bas du billet !} Au coeur de la Bourgogne, à Saulieu, se […]

  • 1
  • 8 décembre 2016
Cannelle en bâtons

Qu’on l’utilise en touche subtile ou en note plus affirmée, la cannelle ajoute une chaleur unique à nombre de préparations, […]

  • 12
  • 11 novembre 2016
La vue depuis le parvis du Sacré-Coeur un matin de novembre.

• Fraîchement rentrée d’un merveilleux séjour à Stockholm, je me suis replongée dans les tests de recettes et l’écriture de […]

  • 6
  • 1 décembre 2016
Henri Le Roux : Bonbons de chocolat

Le niveau mondial du chocolat artisanal a grandement augmenté ces dernières années, mais Paris reste pour moi la ville du […]

  • 24
  • Favori
  • 21 décembre 2015
Soupe de lentilles corail

Les jours raccourcissent, le froid s’installe et le rhume aussi : c’est le moment de s’offrir un bon bol bien […]

  • 28
  • Favori
  • 9 décembre 2014
Banana bread vegan

Surprise surprise, il s’avère qu’avoir un bébé interfère légèrement avec les ambitions culinaires qu’on peut avoir. Le soir en semaine, […]

  • 19
  • Favori
  • 4 décembre 2012

Les Paniers gourmands de Bernard Loiseau (Concours)

© B.Preschesmisky

© B.Preschesmisky

{Tous les détails pour participer au concours au bas du billet !}

Au coeur de la Bourgogne, à Saulieu, se trouve le Relais Bernard Loiseau. C’est la grande propriété qu’avait imaginée Bernard Loiseau, le chef qui a révolutionné la cuisine française dans les années 70, et que sa famille et son équipe ont continué à faire vivre après lui*.

Leur idée, c’est de faire un endroit luxueux mais chaleureux et plein d’histoire ; un abri où se reposer, humer la verdure, et (très) bien manger, avec un hôtel 5 étoiles, des grands jardins, un spa, et le restaurant 3 étoiles La Côte d’Or. Il y a aussi une boutique au sein du Relais, qui vend des produits d’épicerie fine utilisant les recettes de Bernard Loiseau et mettant en avant la gastronomie locale.

Vous n’aurez peut-être pas la possibilité d’aller vous balader dans ce coin de la Bourgogne immédiatement, mais vous pouvez quand même profiter des spécialités de la région, particulièrement bienvenues au moment des fêtes de fin d’année, quand l’envie de pain d’épice, de foie gras et de crémant de Bourgogne (ce blanc de blancs est vraiment excellent) se fait impérieuse.

Et donc juste à temps pour Noël, avec la complicité de Bérangère Loiseau, fille aînée de Bernard que je connais depuis quelques années et que j’aime beaucoup, j’ai le plaisir de vous faire gagner trois paniers gourmands. Nous les avons composés rien que pour vous dans la thématique des fêtes (mais vous n’êtes pas obligé de partager !), des curiosités culinaires, et bien sûr, du terroir de Bourgogne.

Lire la suite »

Boules au chocolat suédoises vegan (Chokladbollar)

Boules au chocolat suédoises vegan

J’ai découvert les boules de chocolat suédoises, ou chokladbollar, lors de mon séjour à Stockholm le mois dernier.

La ville fourmille de chouettes coffee shops qui proposent du café, certes, mais aussi de jolis petits sandwichs, et des pâtisseries dans ce style « maison » qui va si bien avec une bonne tasse de quelque chose de chaud.

Chaque endroit avait sa propre sélection, mais j’ai vite identifié les quelques classiques qu’on retrouvait à peu près partout : les kardemummabullar, briochettes suédoises à la cardamome (également disponibles en version cannelle, et parfois chocolat ou même myrtille), et les chokladbollar, des boules de chocolat à peu près de la taille d’une balle de ping-pong, enrobées de noix de coco râpée.

Ce qui rend les chokladbollar particulièrement bons, au-delà du simple fait qu’il y a du chocolat et de la noix de coco dedans, c’est qu’ils contiennent aussi des flocons d’avoine mixés, ce qui donne un peu de grain à leur texture, et à leur goût une petite note céréalière.

Boules au chocolat suédoises vegan

Ce fut le coup de foudre façon herregud*. J’en ai mangé dès que l’occasion se présentait à Stockholm, et j’ai continué à y penser très fort après notre retour à Paris. J’ai étudié les diverses recettes publiées sur Internet, créé une feuille de calcul pour les comparer (je fais ça souvent, ça me passionne), et constaté que la plupart utilisaient quand même beaucoup de sucre et beaucoup de beurre.

Je me suis donc donné pour mission d’élaborer ma propre version, en y mettant de l’huile de coco en quantité plus modérée (mais avec du beurre ça marche aussi !) et juste la bonne dose de sucre pour arrondir les autres saveurs.

Je vous montre ça en vidéo ?

Lire la suite »

Le Meilleur de novembre

La vue depuis le parvis du Sacré-Coeur un matin de novembre.

La vue depuis le parvis du Sacré-Coeur un matin de novembre.

• Fraîchement rentrée d’un merveilleux séjour à Stockholm, je me suis replongée dans les tests de recettes et l’écriture de mon prochain livre, qui exprimera le goût de Paris en 100 recettes. C’est beaucoup de travail, mais en attendant c’est fou ce qu’on mange bien !

• J’ai fêté un an de collaboration avec mon assistante Anne en l’invitant à déjeuner à L’Arpège. Mention spéciale pour le pressé de céleri-rave à la châtaigne dans une sauce émulsionnée à l’olive noire. Renversant.

• J’ai aussi eu le bonheur de rencontrer certains d’entre vous à la rencontre Chocolate & Zucchini que j’organisais au bar Artisan le 22 novembre. Nous avons passé un très bon moment à bavarder et échanger, un peu en français, un peu en anglais, comme si on se connaissait depuis longtemps, ce qui est un peu vrai. Et je sais que quelques nouvelles amitiés se sont formées pendant la soirée, ce qui ne pourrait pas me faire plus plaisir.

• Dans le cadre de mon challenge du musée mensuel*, je suis allée en novembre au Centre Pompidou pour voir l’expo Magritte, qui ne m’a pas tellement inspirée. J’ai donc fini à l’étage de l’Art Moderne à dessiner des chaises Bauhaus dans mon carnet. (Je me découvre une passion pour dessiner les chaises.) J’ai aussi emmené mes enfants au Musée de la Marine, et Milan ne me parle plus que de figures de proue et de torpilles. Un succès.

Chocolate & Zucchini : Le Livre !

Savez-vous que je propose, au format e-book, un recueil de 75 recettes culte et inédites pour faire face à toutes les situations, avec plein d’histoires, d’astuces et de conseils pour s’organiser au quotidien et recevoir sans stress?

Je le propose au tarif de 8€ en téléchargement immédiat via Amazon ou sur cette page. Et si vous décidez de l’offrir (ou de vous l’offrir !) pour les fêtes, écrivez-moi après l’achat et je vous enverrai un bon-cadeau à imprimer pour l’heureux intéressé.

Si vous voulez en savoir plus sur le livre, visionnez cette petite vidéo :

Vidéo de présentation

En ce moment, j’aime…

  1. Les feutres pinceau Tombow qui permettent de faire des beaux lettrages à la main, une autre de mes nouvelles passions.
  2. Le Stoneford de Sessùn que j’ai usé jusqu’à la corde en bleu clair, et racheté en brut bleu et en noir.
  3. L’excellent documentaire The Illusionists d’Elena Rossini, qui dévoile après huit ans d’enquête les rouages du marché mondial de l’apparence et de la beauté inaccessible. Le documentaire est disponible pour quelques euros à l’achat ou à la location, avec sous-titrage en français.
  4. La magnifique série de photos Vendors from above de Loes Heerink.
  5. Mes entraînements de boxe en plein air, qui me donnent une pêche incroyable (même sous la pluie !).

* Je trouve que je ne profite pas assez des ressources culturelles de Paris, donc je me suis donné pour mission d’aller au musée au moins une fois par mois. Ça vous dit de tenter ce challenge vous aussi ?

12 Livres à Offrir

12 Livres à Offrir

Je ne suis sans doute pas très objective, mais je trouve que rien ne vaut un livre de cuisine comme cadeau pendant les fêtes, lorsque tout le monde est d’humeur gourmande ! Et puis, un bon livre de recettes, c’est la promesse de moments de plaisir et de partage, en cuisine comme à table, et peut-on rêver plus beau cadeau ? Voici donc quelques suggestions, en rang deux par deux :

Le Dessert était (presque) parfait + Le Grand Manuel du cuisinier

Dessert était presque parfait_Le Grand Manuel du Cuisinier

Dans Le Dessert était (presque) parfait, Pascale Weeks vous donne les clés pour réussir les meilleurs desserts et pâtisseries, avec toutes les astuces qui font la différence.

Dans Le Grand Manuel du cuisinier, Marianne Magnier-Moreno épluche les plus beaux classiques de la cuisine française et vous explique, pas à pas, technique après technique, comment les réussir à tous les coups.

Pascale et Marianne sont l’une comme l’autre des amies de longue date, et je leur fais une confiance aveugle, en cuisine comme dans la vie en général.

La Gourmandise ne fait pas grossir + Changer d’assiette

La gourmandise ne fait pas grossir Changer d'assiette

La Gourmandise ne fait pas grossir de la diététicienne Ariane Grumbach est un petit précis absolument essentiel pour y voir plus clair sur l’équilibre alimentaire, le rapport à la nourriture, l’image de soi, les régimes, la quête d’un corps idéal… Avec la sagesse et la bienveillance qui la caractérisent dans la vraie vie, elle suggère des pistes et accompagne le lecteur vers une meilleure compréhension de lui-même.

Quant au Changer d’assiette de Kéda Black, il joue le même rôle salvateur en cuisine, en proposant des tas d’outils pour mieux manger — pour soi et pour la planète. Elle détaille avec clarté et réalisme les enjeux éthiques, environnementaux, et personnels des différents choix alimentaires que l’on peut faire, et donne plein d’astuces pour cuisiner simple et bon, avec des recettes à décliner de mille façons.

Lire la suite »

Risotto vegan express, kale et champignons

Risotto au kale et aux champignons

Quoi de plus réconfortant, par un soir de novembre qui crachouine (j’invente des mots si je veux), qu’une assiette de risotto crémeux et savoureux, dont les arômes dansent jusqu’à votre nez, d’une belle vapeur chargée de parfums d’automne ? Par exemple, ceux du kale en petits rubans et de champignons fondants ?

Certes, certes, me dites-vous, mais le risotto, il faut rester debout devant et touiller, et je suis fatigué. Oui, mais non, vous réponds-je (enfin vous êtes peut-être fatigué, je ne dis pas), car il y a un autre chemin : celui du risotto express à la cocotte minute.

C’est assez révolutionnaire, et je vais m’attirer sans doute les foudres et le mauvais oeil de générations entières de mammas italiennes, mais j’assume, car voilà : cette méthode simplifiée permet d’avoir un risotto sur la table en trente minutes montre en main, préparation des ingrédients incluse.

Ça semble d’un coup plus réaliste, cette affaire de risotto du soir, non ?

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.