Archives juillet 2004

Tomates confites

Tomates confites

Chaque été, quand les bonnes tomates arrivent, je pense que je n’en mangerai jamais assez. Je m’imagine plongeant dans une piscine à balles remplie de tomates pour y barboter pendant des heures, comme les enfants chez IKEA.

Mais après quelques semaines de cette frénésie tomatière, je suis soudain confrontée à ce qui me semblait tout à fait impossible plus tôt : nous avons trop de tomates pour les manger toutes tout de suite.

Tomates

C’est à ce moment-là que je me mets à préparer des tomates confites, cuites à four très doux. C’est une très bonne façon de manger les tomates dans les salades, les sandwichs et les plates de pâtes. Ça se congèle aussi vraiment bien.

Contrairement à ce qu’indiquent certaines recettes, je ne pèle pas mes tomates avant de les faire rôtir parce que la peau ne me dérange pas, et que je déteste peler les tomates.

Tomates

Il faut en général deux heures et demi dans mon four pour obtenir des demi-lunes écarlates de la consistance que j’aime, avec les bords qui recroquevillent, mais toujours beaucoup de moelleux. Le résultat est tout à fait différent des tomates séchées qu’on achète dans le commerce, qui sont toujours un peu coriaces à mon goût.

Les tomates confites ainsi voient leur saveur concentrée de manière subtile, et leur douceur s’en trouve accentuée.

Je choisis le plus souvent d’assaisonner mes tomates confites de sel et de poivre, et parfois avec du piment ou des herbes séchées. Ça dépend si je veux des tomates confites natures, pour pouvoir ajouter mes herbes ou mes épices au moment où je les utilisent, ou si je les préfères pré-assaisonnées.

Tomates confites

Lire la suite »

Tarte aux myrtilles

Voici la recette que ma mère réalise chaque été, lorsque nous sommes en vacances dans les Vosges et que nous cueillons des myrtilles sauvages (dans la région, on appelle ça des brimbelles). La pâte est très facile à faire, puisqu’on se contente de la tasser dans le moule, sans l’étaler préalablement.

Recette traduite de l’anglais par Nathalie White, WhiteWords Translations.

Lire la suite »

Coffee cake à l’abricot

Un coffee cake, ce n’est pas un gâteau parfumé au café, mais un gâteau qui se marie bien avec le café, par sa texture à la fois fondante et moelleuse.

Ce coffee cake à l’abricot, que j’adore, est une recette de ma mère, dans laquelle les fruits sont déposés sur la pâte puis recouverts d’un nappage à la crème fraîche qui répond à l’acidulé des fruits.

On peut remplacer les abricots par d’autres fruits à noyaux, et en particulier des prunes, ou par de la rhubarbe coupée en tronçons.

Recette traduite de l’anglais par Nathalie White, WhiteWords Translations.

Lire la suite »

Coffee cake à la myrtille

Un coffee cake, ce n’est pas un gâteau parfumé au café, mais un gâteau qui se marie bien avec le café par sa texture à la fois fondante et moelleuse. Celui-ci est garni de myrtilles, et la meilleure version est celle que l’on fait en vacances dans les Vosges, lorsque l’on va cueillir les brimbelles dans la montagne. Mais avec des myrtilles de culture et/ou surgelées, ça marche aussi.

Recette traduite de l’anglais par Nathalie White, WhiteWords Translations.

Lire la suite »

Galette de polenta à la courgette

Zucchini Polenta Tart

Une galette gourmande et satisfaisante qui réunit deux de mes ingrédients préférés.

Recette traduite de l’anglais par Nathalie White, WhiteWords Translations.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.