Que manger sur une île déserte ? (Un concours.)

Ilet Saint-Pierre

Vous avez peut-être entendu parler du sel Maldon, un sel de mer anglais qui se présente sous la forme de larges cristaux pyramidaux, ce qui les rend non seulement très jolis, mais aussi faciles à attraper, écraser et saupoudrer du bout des doigts.

La Maldon Salt Company est une entreprise familiale dont la quatrième génération fête cette année le 130ème anniversaire, et ils m’ont invitée à participer à l’opération Dessert Island Dishes* qu’ils ont initiée pour l’occasion.

L’idée est de proposer à des chefs et des cuisiniers amateurs d’imaginer la chose suivante : « Vous vous réveillez sur une plage vide, naufragé sur une île déserte**. Il y a une source d’eau potable et une petite grotte confortable à proximité pour vous abriter. C’est la nourriture qui vous inquiète. Par chance, on vous offre la possibilité miraculeuse de créer n’importe quel plat au monde. Seul bémol : il faudra vous en contenter pour toujours. » Quel serait ce plat ?

J’adore ce genre de jeu, et d’ailleurs, Maxence et moi en avons inventé un similaire pour nous occuper pendant les longs trajets en voiture. (« Si tu ne pouvais plus regarder qu’un seul film pour le reste de tes jours, est-ce que ce serait… Scarface ou Blade Runner ? » ou alors « Si tu devais choisir une seule destination de vacances pour le reste de tes jours, est-ce que ce serait… le Japon ou l’Italie ? » C’est aussi divertissant d’inventer les questions que de réfléchir à ses réponses.)

J’étais donc ravie de jouer à celui-là, et ma réponse — « des pâtes aux fanes de radis, brièvement sautées à l’ail, avec des amandes grillées et une pincée de sel Maldon » — est imprimée sur le côté des paquets de sel Maldon qui sont en ce moment sur les rayonnages des supermarchés britanniques, ce qui est assez rigolo.

{Les détails du concours sont ci-dessous !}

Maldon Salt

Et j’aimerais maintenant vous proposer de fermer les yeux, bien réfléchir, et me décrire votre propre plat d’île déserte dans les commentaires ci-dessous — avec comme challenge supplémentaire d’essayer de réduire au maximum les ustensiles dont vous auriez besoin pour le cuisiner. Mon idée, c’est que vos brillantes propositions forment ainsi une liste de plats délicieux mais minimalistes qui puisse nous inspirer tous.

Je choisirai mes trois suggestions préférées, et ces trois personnes gagneront chacune un coffret d’assaisonnement Maldon (contenant un paquet de 125 g de sel Maldon, un paquet de 125 g de sel Maldon fumé et un paquet de 40 g de poivre noir en grains) et un exemplaire du livre de cuisine Desert Island Dishes (en anglais), qui rassemble les plats d’île déserte de soixante chefs.

Vous avez jusqu’à mercredi 10 octobre minuit (heure de Paris) pour participer, et les lots pourront être expédiés à n’importe quelle adresse postale dans le monde, donc pas de limitation géographique. Assurez-vous bien de saisir votre adresse email correctement dans le formulaire de commentaire pour que je puisse vous contacter si vous gagnez. J’ai hâte de découvrir vos réponses !

Edit : Le concours est maintenant terminé, merci pour votre participation et vos idées enthousiasmantes ! Les gagnants seront annoncés la semaine prochaine.

* Cette opération consiste notamment en un concours hebdomadaire sur le fil Twitter de Maldon, et une série de videos dans lesquelles des personnalités parlent de leurs plats d’île déserte.

** Sur la photo ci-dessus, il s’agit de l’Ilet Saint-Pierre, un îlot magique à quelques encablures de l’île de Praslin aux Seychelles. Les deux billets suivants parlent du voyage que nous y avons fait : Eating Our Way Through the Seychelles et The Victoria Food Market.

  • http://roseandcook.canalblog.com RoseAndCook

    J’adore ce genre de challenge. Parce que c’est un challenge de s’imaginer un seul plat. Je n’arrive pas à m’enlever la contrainte de l’équilibre. Je n’imagine pas ne plus jamais manger de légumes non plus. Je dirai des pâtes aux courgettes et à l’ail. (après tout, si je suis SEULE sur l’ile, tant pis pour l’ail :-D). Sinon, un taboulé à la quinoa mais bon, c’est plutot long à préparer (sur ile je n’aurais que ça à faire remarque). En numéro 3 je mettrai un curry de légumes parce que ça, on en mange une fois par semaine sans aucune lassitude, donc tous les jours je l’envisage bien (et puis c’est mijoté donc pas de vaiselle). je serai curieuse de découvrir les recettes des chefs !

  • http://recette-cuisine-facile.fr/ Le blog de Chouchane

    Amusant comme concours.

    Je dirais des spaghettis à la bolognaise. Simple, rapide, et impossible de m’en lasser.

  • http://www.chezbergeou.fr Bergeou

    Après avoir bien réfléchi je dirais des pâtes avec une salsa de tomates crues, du basilic frais, sel, poivre du moulin, huile d’olive et pecorino frais … comme ça de temps en temps je tricherai et je mangerai les tomates en salade et les pâtes juste avec le pecorino.

  • Untitled

    Sur une île déserte j’emporterai un cuit-riz ou une casserole… Pour faire des makis destructurés, les rois du « fond de frigo et coup de flemme » chez moi !
    Dans une assiette, du riz cuit froid au chaud, des dés d’avocats, des oeufs de saumon ou des oeufs de lump rouge, et à l’envie des herbes (de la coriandre, hum !), du fromage frais, du sésame…

  • Gaële

    Ravi de ce concours ; J’opterai pour une belle salade composée : laitue, tomates, mozza, pommes de terre tièdes, olives de Nyons, graines de courge grillées, quelques tranches de radis noir, de la ciboulette ciselée, des dés de bacon, une vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique et une belle tranche de pain de campagne tiède en accompagnement. J’ai réduit au maximum les ustensiles (pas de vaisselle en ce lieu idyllique…) tout en dégustant un plat frais, adapté à une vie sous le soleil !

  • http://lafourmiele.canalblog.com la fourmi élé

    Sympa cette idée de repas sur une île déserte. Sur une île il y a forcément du poisson à pêcher. Je me verrais bien l’accomoder à la tahitienne avec du lait de coco! Poisson mariné au lait de coco (car il y a aussi forcément des cocotiers, je ne compte pas m’échouer sur une île glaciale!). Il y aurait certainement quelques aromates et plantes locales soutenir tout ça!et voilà mon p’tit poisson prêt à déguster sans avoir eu beaucoup de préparation.

  • Armelle Cousin

    Hum hum… un katsu curry !

  • Aurore Simon

    Bonjour,

    Sur l’île déserte de mes rêves, je choisirai une pizza avec en guise de base à la tomate des tomates cerises coupées en deux et juste salées et poivrées, quelques rondelles d’oignons rouges, des morceaux de poivrons marinés, un peu de mozzarella, de l’origan et après la cuisson une belle poignée de roquette. Un filet d’huile d’olive piquante et c’est le paradis. Pour préparer il suffit d’avoir une plaque à mettre directement sur le feu de camp pour cuire la pizza.
    C’est un plat complet, sain et qui donne assez d’énergie pour explorer les alentours et découvrir les merveilles de l’île !

  • Cloe

    Bonjour Chlotilde,
    Merci pour ton chouette post et ce beau challenge.
    Je suis tentée de faire un plat en 10 minutes, cru (il fait très chaud) et délicieux avec pour ustensiles un couteau (opinel), un bol et une cuillère pour manger ;)
    J’imagine que sur mon ile déserte il y a quelques légumes qui poussent dont par exemple du mais, des poivrons, des tomates cerises de toutes les formes et les couleurs, des herbes comme la coriandre, et un peu de chou frisé.
    J’émince le tout et le passe dans mon bol.
    J’essaye de faire une vinaigrette en pressant des olives fraichement cueillis, un piment, un oignon, de l’ail et des citrons verts.

    Dans mon grand bol, je mélange tous les ingrédients de la salade et je verse la vinaigrette sur la salade. Je
    laisser macérer le tout une demie heure à l’ombre d’un cocotier et je savoure le tout avec le bruit des vagues.

    Miam Miam, bonne dégustation !

  • Céline

    Aaaah… C’est dur de choisir! Mais je crois que le plat de base, celui dont je ne me lasserai jamais, celui qui je fais quand je rentre chez moi après avoir dû manger une longue période à d’autres tables qu’à la mienne, c’est…une bonne tarte à la tomate. Une pâte maison, avec des flocons d’avoine dedans, bien croustillante, lit de quelques tomates qui cuisent avec un peu de sucre. Après la cuisson, une pincée de fleur de sel et de sésame sur la demoiselle, un peu de basilic frais…Et à côté, une jolie salade assaisonnée au vinaigre balsamique et à l’huile d’olive.
    Voilà,
    Voilà.

    En fait, je sais ce que je vais manger ce soir, maintenant… :-)

    Merci pour ce jeu!

  • Didier Chocolat

    Ben, du chocolat Chuao de chez Amadei…
    Même pas besoin d’ustensiles pour cuisiner!!!

  • http://blogacroquer.over-blog.com christel

    Sans hésiter, à mon premier réveil sur mon île déserte, je cuisinerai un risotto aux légumes verts. Je commencerai avec mes ingrédients de base: riz arborio, épinards ou des courgettes, des oignons doux des Cévennes (tant qu’à faire, puisque j’ai droit à mes ingrédients favoris), une lichette de vin blanc, une d’huile d’olive et du parmesan. Pour le soupçon de crème, je peux m’en passer. J’utiliserai d’abord le traditionnel bouillon cube que je remplacerai au détour de mes promenades par quelques herbes sauvages me rappelant celles de ma garrigue voisine!
    Une pincée de sel Maldon pour finir et me voilà dégustant mon risotto vert en regardant la mer au soleil couchant. Hum, j’ai hâte d’y être!

  • Adeline

    Un ragoût mijoté dans une cocotte! Minimaliste du point de vue des ustensiles: une cocotte en fonte (bon ok, et une cuillère en bois!)
    Avec dans le désordre: du boeuf, des tomates concassées, des carottes, des oignons, des échalotes, de l’ail, du vin, du persil, du concentré de tomate, de l’huile d’olive et des saucisses fumées coupées en morceaux… On pourrait même remplacer le côté fumé des saucisses par du sel Maldon fumé, pourquoi pas…

    En bonus: c’est un plat qui se bonifie en mijotant, donc on ne s’en lasse pas!

    Et sinon, des lasagnes, mais pas vraiment économe en ustensiles ;-)

  • http://tetellita.blogspot.com Estelle

    Une tortilla espagnole !

  • http://saveurpassion.over-blog.com/ tiuscha

    sympathique idée de concours qui change :) je vais tâcher de participer, si j’ai le temps car le délai est très court…

  • Agnes06

    Je crois que je choisirais le porridge. Peu d’ingrédients : du lait (ou même de l’eau), des flocons de céréales. Peu de matériel : une casserole, une cuillère, qu’on peut cuire sur un feu de bois. Et ensuite on peut le customiser avec ce qu’on trouve sur l’île comme fruits, ou même pourquoi pas en version salée ?

  • http://deschosesetautres.over-blog.com/ Emmanuelle

    Bonjour Clotilde,

    C’est assez rigolo comme idée. Je pense que sur une île déserte, j’utiliserai sans doute un produit de la mer: je pense à une salade de courgettes bicolores, ainsi que des pétoncles à la plancha ou plutôt cuites sur la pierre! Tout cela assaisonné d’une échalote, de coriandre, de citron vert et de sel (Maldon?), de poivre. Voilà…!

  • Karine

    Bonjour,
    Alors pour ma part, ce serait du (des)riz (à toutes les sauces)chaud, froid, sucré, salé… Pour tous les jours sans aucun problème !

  • Bénédicte

    Ma recette à déguster à tous les repas sur mon île déserte (faite chez nous au moins une fois par semaine), ce serait une salade rafraîchissante composée de:
    - deux carottes rapées
    - un pamplemousse (en ne gardant que la pulpe)
    - un avocat coupé en dés
    - un peu de quinoa
    - deux oeufs durs
    - quelques crevettes
    - un peu de verdure (pousses d’épinard ou roquette)
    - graines de citrouille grillées
    - vinaigrette à l’huile d’olive et à la moutarde
    - poivre
    Un régal dont on ne se lasse pas !

  • Kika

    De mon côté ça serait une pizza tomates, aubergines grillées, olives noires, pecorino ( et quelques copeaux de jambon cru de qualité, si on me l’offre hein…).
    Comme ça je peux aussi faire du pain avec la pâte, des salades ou autres avec les légumes et de la bonne protéine de temps en temps avec le fromage et le jambon, des tartines, sandwichs etc – faut du muscle pour se baigner et nager vite- oups un requin…

  • Carole

    Oh Clotilde, une île déserte, que c’est doux d’y penser dans cette grisaille. Voici ma contribution.
    Je glane, je grappille, je remue les feuilles et je trouve… des fruits d’abord. Des mangues un peu vertes, qui émincées finement en lanière feront une belle salade. Jus de citron vert, sel Maldon (eh oui, on le récolte sur mon île !) et oignons rouges coupés à la mandoline (une rescapée du naufrage).
    Un ananas ensuite, dont les morceaux agrémentent un riz, une variété locale, un peu collante mais on aime ça, assaisonnée de citron vert et d’herbes sauvages, coriandre, persil, fenouil…
    On a pêché des gambas au bord de l’eau, on les pose sur la braise et on les flambe avec la dernière rincée d’alcool fort, du whisky ou du rhum, qui coule de notre gourde.
    Sur les mangues et les gambas, on jette une pincée de poivre sarawak qu’on a pilé au mortier, un outil qu’on s’est fabriqués avec rien, un galet, une roche creuse.
    Et voilà la nuit tombée. La lune éclaire le festin, on est bien !

  • http://www.cuisineenbandouliere.com/ Mathilda

    Pas facile comme question… Disons que ce serait un « misotto » aux épinards frais : on fait revenir une échalote ciselée, on ajoute du riz rond, on déglace au vin blanc, et on ajoute progressivement du bouillon. En fin de cuisson, on ajoute du zeste de citron, et des épinards frais finement ciselés. Enfin hors du feu, on ajoute 1 dose de shiro-miso et un trait de citron. Miam !

  • http://barbarachocolat.canalblog.com/ Barbara chocolat

    Bonjour,
    alors comme on est bientôt en hiver, j’ai tout de suite pensé à un plat réconfortant, des oeufs sur le palt car j’adore ça je peux en manger tout les jours et avec un très bon sel comme celui que tu nous propose cela sera et bien sur avec un très bon poivre du moulin comme le noir du penja, j’ai pensé accompagner mes oeufs de brocoli et de pomme de terre délicieux avec une crème, moutarde, champignon, oignon,thym et quelques lardons pour parfumer. Donc j’utiliserais comme ustensile, un couteau, une sauteuse laquelle je pourrais tout faire cuire et du feu pour cuire tout cela, un repas doux fondant léger, pas trop lourd, plutôt équilibré. Mais après coup j’ai un doute car en été je ne cuisine quasiment que des salades alors je me dis qu’en même temps ce petit plat pourra très bien se manger froid aussi pour varier un peu. Bon mais je n’ai pas réussi à y intégrer du chocolat ! Est ce que je peux ajouter un carré de chocolat dans mon assiette ? Le noir bio de la marque biocoop c’est mon chouchou du moment … c’est presque une question de survie !

  • http://clemdechoc.over-blog.com/ Clémentine

    Hummm, qu’est ce que je pourrai manger toute ma vie sans me lasser ??? Ben des pâtes voyons (ce que je fais déjà presque d’ailleurs). Mais histoire de rajouter un peu de plaisir, je dirai des pâtes aux poireaux et jambon sec, avec du parmesan bien sûr !!! Simple mais délicieux !!!

    Bravo pour le concours et bonne chance à tous !!!

  • isaure

    bonjour, pour moi, ce serait un boeuf bourguignon, je sais ça parait utopique mais je ne peux pas m’en passer !
    merci pour ce jeu !

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ élise

    Je privilégierais un plat unique, à base de riz noir et de lait de coco, accompagné de crevettes ou selon l’approvisionnement marin (comme Ursula Andress à la recherche de coquillages dans « Docteur No ») de crabe, oursin ou couteaux etc. Pour apporter quelques différences à cette inamovible base, les petits crustacés et coquillages ainsi que les fruits et herbes de l’île déserte seront bienvenus.
    Tout cela est préparé sur une planche en bois de fortune, émincé avec un couteau bien tranchant. Tout cela cuit évidemment dans un caquelon en fonte un peu rouillé en-dessous et rongé par le sel. Tout cela est dégusté à même le caquelon ou sur des feuilles (de bananier) si des invités se présentaient.

  • sophie en porcelaine

    Ce que je pourrais manger chaque jour et à tous les repas sans m’en lasser? Un sauté bien sur :)
    Brocoli, bok choy, carottes, choux de Bruxelles, poivron, shitakes + tofu/filet de porc/poulet/crevettes/… + sauce soya, sauce aux huites, sambal oelek, tom yum et huile de sésame + riz ou nouilles soba
    Mmmmmmm, vraiment, impossible de se lasser!
    Sinon, il y a la salade de betteraves + chevre + pistaches + kale <3

  • Gathe

    Mmmh, de mon côté je pense que j’opterai pour une soupe de tomate (et une île déserte pas trop tropicale si possible!) :
    de bonnes tomates multicolores, bien mûres, des échalotes émincées, un peu de piment, le tout cuit avec de l’huile d’olive, de l’ail dans une cocotte en fonte… à mi-cuisson, on ajoute de gros morceaux de pain au levain qui s’imbibent de jus de tomate, mais dont la croûte reste un peu croquante… mmh! un trait de vinaigre balsamique avant de servir et c’est le paradis!

    Ca ou la tarte tatin à la tomate, au chèvre frais, au miel et à la sariette, mais je pense que je me lasserais plus vite…!

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Le concours est maintenant terminé, et les commentaires au-delà de celui-ci ne pourront être pris en compte.

    Merci pour votre participation et vos idées enthousiasmantes ! Les gagnants seront annoncés la semaine prochaine.

  • http://veryeasykitchen.blogspot.com marie

    zut j’ai raté le concours mais je suis déjà une grande fan de sel de maldon; ce concours me rappelle la campagne de pub de Volkswagen actuellement sur le net et en affichage : si vous ne deviez…

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.