Chocolate & Zucchini en VF http://chocolateandzucchini.com/vf Thu, 03 Sep 2015 12:10:39 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.1 Ma nouvelle façon de découper les courgettes http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/ma-nouvelle-facon-de-decouper-les-courgettes/ http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/ma-nouvelle-facon-de-decouper-les-courgettes/#comments Thu, 03 Sep 2015 12:10:39 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6516 Avez-vous déjà remarqué que la façon dont on découpe un légume a un effet notable sur son goût et sur le […]

The post Ma nouvelle façon de découper les courgettes appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Découpe de la courgette

Avez-vous déjà remarqué que la façon dont on découpe un légume a un effet notable sur son goût et sur le plaisir de sa dégustation ?

Je vous en ai déjà parlé au sujet des carottes râpées, et j’ai récemment adopté une nouvelle façon de couper les courgettes que j’avais envie de partager avec vous.

Tout a commencé avec un plat de poisson qui m’a été servi au Bal Café, l’une de mes adresses parisiennes préférées pour le déjeuner. Il était accompagné de tranches de courgettes un peu épaisses, coupées en biseau et rôties. J’ai tout de suite remarqué et apprécié cette forme, qui était aussi plaisante à regarder qu’à manger.

J’ai un peu joué avec cette idée dans ma cuisine, et je me suis finalement arrêtée sur une technique un peu différente, qui consiste à trancher la courgette de biais et de part et d’autre en alternance, comme montré sur cette animation :

Découpe de la courgette

On obtient des tranches bien biseautées, mais avec un côté sans peau. Non seulement c’est joli dans l’assiette, mais l’équilibre des textures est idéal à chaque bouchée, de la chair plus ferme près de la peau au coeur fondant près des pépins.

C’est une découpe particulièrement adaptée si on prévoit de faire rôtir les courgettes au four — ma méthode de cuisson préférée, avec une généreuse rasade d’huile d’olive et un bel enrobage de garam masala — et c’est assez amusant à faire, surtout si votre couteau est bien aiguisé.

Alors si vous en avez marre de vos courgettes en demi-lune, j’espère que vous essaierez cette technique !

Participez à la conversation !

Vous intéressez-vous, vous aussi, aux techniques de découpe et à leurs effets sur le goût et la texture ? Quelle est votre façon préférée de couper les courgettes ?

Découpe de la courgette

The post Ma nouvelle façon de découper les courgettes appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/ma-nouvelle-facon-de-decouper-les-courgettes/feed/ 2
Fond d’écran calendrier : Septembre 2015 http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-septembre-2015/ http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-septembre-2015/#comments Mon, 31 Aug 2015 22:06:59 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6362 Au début de chaque mois, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur […]

The post Fond d’écran calendrier : Septembre 2015 appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Fond d'écran calendrier : Septembre 2015

Au début de chaque mois, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour le mois de juin, je vous propose une photo de ma chakchouka, un plat simple et familial du Moyen-Orient qui se prépare rapidement et qui est absolument délicieux.

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Voici comment ça marche :

1- Ce lien va ouvrir une nouvelle fenêtre (ou un nouvel onglet) avec l’image au bon format pour votre écran.

2- Faites un clic droit sur l’image et choisissez l’option « Choisir l’image comme fond d’écran » ou « Choisir comme image d’arrière plan » (la formulation exacte peut varier selon votre navigateur).

3- Si l’image n’est pas bien ajustée sur votre bureau, il faudra régler vos préférences (sur un Mac : Préférences système > Bureau & Economiseur d’écran > Bureau ; sous Windows : Panneau de configuration > Affichage > Bureau) et choisir « Adapter à l’écran » comme mode d’affichage du fond d’écran.

4- Et voilà. Profitez-en bien et revenez le mois prochain !

The post Fond d’écran calendrier : Septembre 2015 appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-septembre-2015/feed/ 0
Poulet en crapaudine « à la brique » Recette http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/poulet-en-crapaudine-a-la-brique-recette/ http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/poulet-en-crapaudine-a-la-brique-recette/#comments Tue, 25 Aug 2015 09:10:54 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6494 On tombe parfois sur une recette qui change la donne et la vie n’est plus jamais pareille. Celle recette-ci m’a […]

The post Poulet en crapaudine « à la brique » Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Poulet en crapaudine

On tombe parfois sur une recette qui change la donne et la vie n’est plus jamais pareille.

Celle recette-ci m’a été recommandée par une lectrice nommée Saudia, qui vit dans l’Oregon et qui a répondu à mon appel à suggestion pour utiliser ma toute nouvelle poêle Lodge, un poêle en fonte fabriquée au États-Unis, qui passe élégamment des plaques au four. Je la convoitais depuis bien longtemps, sans jamais trouver la place de la rapporter dans mes bagages, mais au début de l’été, j’ai découvert qu’elle était maintenant disponible en Europe.

Saudia m’a envoyé un lien vers la recette que Mark Bittman avait publiée dans le New York Times en 1997 (donc bon, rien de nouveau), et quand je suis partie en quête d’images du produit fini, je suis tombée sur ce billet plus récent de mon ami Adam, qui avait fusionné la recette de Bittman avec celle d’Amanda Hesser (voyez comme on est en bonne compagnie). J’ai globalement suivi les instructions détaillées par Adam, avec quelques modifications mineures.

D’abord, on découpe le poulet en crapaudine (coa ! coa !), ce qui semble beaucoup plus intimidant que ça ne l’est en réalité : il s’agit simplement de couper le poulet de part et d’autre de l’os dorsal – j’utilise des ciseaux de cuisine robustes — puis de retourner le poulet et d’appuyez dessus fermement pour qu’il repose complètement à plat (voir cette vidéo). Ceci permet au poulet de cuire plus rapidement et plus uniformément.

J’avais déjà fait rôtir un poulet en crapaudine il y a quelques années, inspirée par une vidéo de Gwyneth Paltrow, imaginez-vous, mais le résultat s’était avéré assez sec donc j’étais revenue à mes recettes habituelles pour cuire un poulet entier : le fameux poulet de Muriel ou, si j’ai un peu plus de temps, le poulet en croûte de sel ou mon poulet en croûte de pain.

Mais cette recette repose sur une astuce inédite : on commence par placer le poulet, côté peau vers le bas, dans une poêle bien chaude et huilée, et on utilise un poids — la recette traditionnelle utilise une brique, d’où le nom — pour plaquer le poulet dans la poêle pour que la peau brunisse bien. On glisse ensuite le tout dans un four très chaud, où le poulet va rôtir pendant 15 minutes, toujours avec le poids, et 15 minutes de plus, côté peau vers le haut et sans le poids.

On obtient un poulet merveilleusement coloré avec une peau dorée et croustillante ; tout est parfaitement cuit (y compris les blancs, qui ne se dessèchent pas) ; et c’est la fête du jus de cuisson infusé à l’ail, qui s’écoule dans la poêle sous le poulet et y reste sans brûler ni s’évaporer. Et tout ça en seulement 35 minutes de cuisson ! On a été enthousiasmés à s’en lécher les doigts, et les rôtisseries dans notre quartier risquent de ne plus nous revoir si souvent.

Pour une saveur optimale, la recette préconise de frotter le poulet avec un mélange d’huile d’olive, de sel, d’herbes séchées et de cumin (ma touche personnelle), et il faut faire ça un peu à l’avance, pour permettre au poulet de s’imprégner de cet assaisonnement. Je découpe donc le poulet en crapaudine et je l’assaisonne la veille, puis je le tiens au réfrigérateur jusqu’au moment de le cuire le lendemain.

En termes d’équipement, vous aurez besoin d’un poêle en fonte — ou toute autre poêle épaisse — qui passe au four et qui soit assez grande pour accueillir votre poulet en crapaudine. J’utilise cette poêle Lodge de 26 cm de diamètre, et c’est la taille idéale pour un poulet standard français. Il vous faut aussi quelque chose qui servira de poids pour bien presser le poulet : si vous êtes le genre de personne qui peut se procurer facilement une brique, vous la recouvrirez de papier aluminium. A défaut, utilisez une deuxième poêle en fonte ou le couvercle d’une cocotte en fonte. J’utilise le couvercle de cette ravissante cocotte.

Participez à la conversation !

Avez-vous déjà préparé un poulet en crapaudine ? Comment l’avez-vous cuisiné et est-ce que ça vous a plu ?

Poulet en crapaudine

Poulet en crapaudine “à la brique” Recette

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 35 minutes

Total : 45 minutes

Pour 4 personnes.

Poulet en crapaudine “à la brique” Recette

Ingrédients

  • 1 poulet bio (ou tout au moins fermier) prêt à cuire, d'environ 1,3 kg
  • 1 c.s. de sel de mer gris
  • 1 c.s. d'herbes de Provence
  • 2 c.c. de cumin moulu
  • 6 gousses d'ail, écrasées du plat du couteau
  • Huile d'olive

Instructions

  1. A l'aide de ciseaux de cuisine robustes, découpez le poulet de part et d'autre de l'os dorsal, retournez la bête (blancs vers le haut) et appuyez fermement pour l'ouvrir complètement en crapaudine. Cette vidéo montre bien comment faire. (Personnellement, je contourne le croupion pour qu'il reste attaché au poulet, c'est le meilleur morceau !) Mettez l'os de côté au congélateur pour votre prochain bouillon.
  2. Dans un petit bol, mélangez le sel, les herbes de Provence, le cumin et 2 c.s. d'huile d'olive, et appliquez ce mélange sur toute la peau du poulet. (C'est avec les mains que c'est le plus facile ; lavez-les soigneusement avant et après.) Si vous avez le temps, couvrez de film plastique et laissez reposer au réfrigérateur 30 minutes ou, mieux encore, jusqu'au lendemain.
  3. Poulet en crapaudine
  4. Préchauffez le four à 260°C.
  5. Faites chauffer une poêle en fonte (voir précisions dans le billet ci-dessus) sur feu moyen. Lorsqu'elle est assez chaude pour faire grésiller une goutte d'eau, versez 2 c.s. d'huile d'olive. Ajoutez les gousses d'ail et laissez infuser dans l'huile 30 secondes.
  6. Repoussez les gousses sur les côtés et placez le poulet dans la poêle, côté peau vers le bas.
  7. Poulet en crapaudine
  8. Placez le poids de votre choix (brique, autre poêle ou couvercle en fonte ; voir précisions dans le billet ci-dessus) sur le poulet et appuyez fermement pour que le maximum de surface du poulet soit en contact avec la poêle. Laissez cuire sans y toucher pendant 5 minutes.
  9. Poulet en crapaudine
  10. En vous protégeant les mains avec des gants de four, enfournez le tout avec précaution (poêle + poulet + poids = chaud + lourd !) et faites cuire 15 minutes.
  11. Sortez le tout (toujours avec précaution), retirez le poids, et retournez le poulet dans la poêle.
  12. Poulet en crapaudine
  13. Remettez au four 15 minutes (sans le poids cette fois), jusqu'à ce que la peau du poulet soit bien cuivrée et que le poulet soit cuit. (Si vous avez une thermosonde, insérez-la dans la partie charnue de la cuisse et vérifiez qu'elle a atteint 74°C.)
  14. Découpez le poulet et servez avec le jus et les gousses d'ail et, en accompagnement, de la purée et des haricots verts par exemple.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/poulet-en-crapaudine-a-la-brique-recette/

Poulet en crapaudine

The post Poulet en crapaudine « à la brique » Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/poulet-en-crapaudine-a-la-brique-recette/feed/ 9
20+ Façons divines d’utiliser le beurre de coco http://chocolateandzucchini.com/vf/ingredients-bons-produits/20-recettes-divines-beurre-de-coco/ http://chocolateandzucchini.com/vf/ingredients-bons-produits/20-recettes-divines-beurre-de-coco/#comments Wed, 19 Aug 2015 10:00:58 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6478 Si vous ne connaissez pas encore le beurre de coco, préparez-vous à une découverte renversante… et pardonnez-moi par avance si […]

The post 20+ Façons divines d’utiliser le beurre de coco appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Mini planche à découper de mon ami d'Earlywood .

Si vous ne connaissez pas encore le beurre de coco, préparez-vous à une découverte renversante… et pardonnez-moi par avance si vous développez une addiction immédiate : le phénomène est bien documenté.

Le beurre de coco — à ne pas confondre avec l’huile de coco — est fabriqué à partir de la chair séchée de la noix, que l’on moud finement jusqu’à ce qu’elle libère son huile et se transforme en une crème finement granuleuse, subtilement sucrée, au merveilleux goût de noix de coco. Comme l’huile de coco dont il est en partie constitué, le beurre de coco est ferme à température ambiante modérée. Il durcit si on le laisse au réfrigérateur et se liquéfie si on le chauffe*, ou pendant un épisode de canicule (ça sent le vécu !).

Le premier beurre de coco que j’ai goûté était celui de Dastony, dont j’ai découvert les super produits grâce à mon amie Rebecca. Le leur est bio, cru et moulu à la meule de pierre, mais il n’est pas distribué en France, donc j’achète la « coconut manna » de chez Nutiva.

Comme c’est (pour le moment) introuvable en magasin, je le commande sur l’excellent site Nutri-Naturel dont je suis cliente depuis plusieurs années. (D’ailleurs, si vous souhaitez passer commande, je peux vous parrainer : vous bénéficierez de 4€ de réduction sur votre première commande. Envoyez-moi simplement votre nom, prénom et adresse email pour recevoir un lien d’activation.)

J’avoue que ma façon préférée de déguster le beurre de coco, c’est à la cuillère — une cuillerée à la fois parce que c’est assez riche — avec une banane si j’ai un creux dans l’après-midi, mais on peut s’en servir de multiples façons, et j’en ai assemblé une petite liste comme j’aime à le faire.

Voici donc plus de vingt recettes à faire avec du beurre de coco, que vous retrouverez également sur le tableau Pinterest que j’ai créé pour l’occasion.


~ Tout d’abord, vous pouvez faire votre propre beurre de coco facilement, avec de la noix de coco râpée et un bon mixeur. Et une fois qu’on maîtrise, on peut aussi faire du beurre de coco grillé.

~ On ajoute du beurre de coco à ses smoothies pour les rendre plus crémeux et plus nourrissants. C’est particulièrement réussi avec de la banane, de la pêche et/ou des myrtilles.

~ On s’en sert pour remplacer les beurres d’oléagineux dans les recettes, si on est allergiques aux fruits à coque ou si on a envie de jouer avec les saveurs.

~ On assemble ces ravissantes truffes à la fraise, ou ces truffes coco et cannelle.

~ On réalise des peanut butter cups, éventuellement à la menthe et au chocolat noir.

~ On fait des brownies au beurre de coco avec des dates comme ingrédient sucrant et un peu de sel par-dessus.

~ On prépare du fudge vegan au chocolat et à la banane, aux amandes et aux framboises, ou au beurre de cacahuète.

~ On en ajoute dans le blender quand on fait ce sorbet à la banane instantané.

~ On en fait un glaçage rapide pour les gâteaux et les cupcakes.

~ On prépare une crème coco et chocolat ou une crème coco et myrtille.

~ On le mixe pour faire ce beurre de coco à la citrouille parfait pour l’automne, à étaler sur des tartines de pain au levain ou des crêpes.

~ On le fait fondre (éventuellement avec du chocolat) et on le verse sur un bol de glace ou de fruits bien froids pour que ça forme une couche croquante, ou on utilise ce même mélange pour tremper des fraises ou des framboises qu’on fera prendre au réfrigérateur.

~ On prépare des boutons au beurre de coco comme des confiseries. On essaie aussi cette version à la noix de coco grillée ou citron et vanille.

~ On s’en sert pour farcir des dattes.

~ On le garnit de fruits secs pour un mendiant coco.

~ On prépare ces barres choco-coco bi-couche.

~ On le fait fondre et on le verse en filet sur une patate douce cuite au four ou de la courge rôtie.

~ On fait du parmesan vegan (!).

~ On en ajoute une cuillerée en fin de cuisson pour lier et parfumer des légumes sautés ou un curry.

~ On prépare cette mayonnaise sans oeufs.

Partcipez à la conversation !

Et vous, le beurre de coco, vous connaissiez déjà ? Comment l’avez-vous découvert et qu’aimez-vous en faire ?

* Notez que les parties solide et huileuse ont tendance à se séparer avec le temps. Donc quand on ouvre un nouveau bocal, il faut le tremper 15 à 20 minutes dans un bain d’eau très chaude, puis bien mélanger à la fourchette pour émulsifier le tout, comme on fait (sans toutefois chauffer) pour un beurre d’oléagineux.

Beurre de coco

The post 20+ Façons divines d’utiliser le beurre de coco appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/ingredients-bons-produits/20-recettes-divines-beurre-de-coco/feed/ 14
Spaghetti de courgettes en salade Recette http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/spaghetti-de-courgettes-en-salade-recette/ http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/spaghetti-de-courgettes-en-salade-recette/#comments Tue, 11 Aug 2015 09:00:13 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/uncategorized/spaghetti-de-courgettes-en-salade-recette/ Au coeur de l’été, quand je trouve au marché de ces ravissantes petites courgettes bien fermes, je n’ai pas d’autre […]

The post Spaghetti de courgettes en salade Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Spaghetti de courgettes en salade

Au coeur de l’été, quand je trouve au marché de ces ravissantes petites courgettes bien fermes, je n’ai pas d’autre ambition que de les manger crues.

J’aime d’amour cette tarte fine aux courgettes jaunes dont je vous avais parlé il y a quelques étés, et je suis tout aussi encline à servir des bâtonnets de courgette avec une muhammara ou un caviar d’aubergine au yaourt de chèvre.

Mais ces derniers temps, mon appétit crudivore est résolument tourné vers les courgettes en spaghetti : croquantes, fraîches, gracieuses dans l’assiette, et tellement rigolotes à manger.

Tout a commencé lors d’un séjour en Corse : dans un restaurant blanchi par le soleil sur la baie désertée où nous séjournions, on m’a servi des calamars divins sur un lit de courgettes en spaghetti. Jusque là, je pensais qu’il fallait un spiralizer pour produire cet effet, et même si je convoitais le modèle de Benriner depuis des années, j’avais toujours résisté parce que je n’étais pas convaincue que ça marchait si bien que ça, et parce que mes placards sont comme ça.

Mais en regardant bien les courgettes dans mon assiette ce jour-là, j’ai eu une révélation : elles étaient tout simplement découpées à la mandoline ! Un ustensile que j’avais déjà ! Ce même ustensile dont je vous ai chanté les louanges dans mon billet sur les carottes râpées.

Il suffit d’installer sur la mandoline la petite lame transversale en forme de peigne, et d’y faire passer les courgettes à l’horizontale, comme si elles glissaient dans un toboggan aquatique*.

La manoeuvre est un peu délicate, surtout quand on s’approche de l’entame de la courgette, donc il faut faire super super attention, et utiliser un gant anti-coupure ou tout au moins le chariot de protection, même si c’est pénible. Sinon, on m’a dit du bien des éplucheurs en julienne comme celui-ci, et ça pourrait être une alternative peu encombrante.

Pour faire ces nouilles de courgettes, il faut en utiliser des petites et jeunes : celles qui sont plus grosses et plus vieilles (pas vous, les courgettes) ont plus de pépins et une chair un peu fibreuse au milieu qui ne donnera pas de bons résultats. Ce n’est donc pas une utilisation idéale pour les énormes courgettes qui envahissent les potagers à la fin de l’été, sauf si vous utilisez uniquement la partie extérieure, en gardant le coeur pour vos soupes et bouillons.

Et une fois que vous avez une magnifique pile de spaghetti de courgettes sur votre planche à découper, vous verrez que les utilisations ne manquent pas. J’aime beaucoup les servir en salade toute simple avec de l’huile d’olive, du jus de citron et du cumin, saupoudrées de graines de courge grillées et de basilic, comme dans la recette ci-dessous.

Mais vous pouvez aussi les assaisonner avec :
– un pesto bien souple (comme ce pesto de fanes de radis, mais en plus liquide),
– une sauce piquante à la cacahuète,
– une sauce à la noix de cajou et à la tomate avec des champignons marinés, comme dans le magnifique livre The Green Kitchen**,
– ou un mélange japonisant d’huile de sésame, de vinaigre de riz, de gomasio et de shiso.

Ou alors, vous pouvez les utiliser comme des pâtes et :
– les napper de sauce aux tomates fraîches avec un peu de fromage râpé,
– les garnir de fruits de mer et du bouillon de cuisson, façon linguini alle vongole,
– ou même en faire des spaghetti aux boulettes de viande.

Pour ces derniers usages, certaines recettes recommandent de blanchir les courgettes ou de les passer au micro-onde (ciel !), mais je préfère les garder crues pour une texture optimale, et laisser la sauce chaude tiédir l’ensemble.

Participez à la conversation ! Est-ce que vous faites des nouilles de courgette, et comment aimez-vous les servir ? Un coupe-légume en spirale, vous avez ça dans vos placards ? Qu’en pensez-vous : gadget ou indispensable ?

Spaghetti de courgettes en salade

* Quand j’étais adolescente, c’était la super classe d’aller à l’Aquaboulevard avec ses amis. On adorait les toboggans aquatiques, mais c’était aussi un peu effrayant parce que la rumeur disait que des voyoux glissaient parfois dans les interstices entre les différentes sections des toboggans des lames de rasoir pour lacérer les jambes des nageurs. Sympa, non ?

** Il s’agit du livre de recettes végétariennes de David Frankiel et de Luise Vandahl Andersen de The Green Kitchen Stories. NB : j’ai reçu un exemplaire de ce livre de la part de l’éditeur.

Spaghetti de courgettes en salade Recette

Préparation : 20 minutes

Total : 20 minutes

Pour 4 personnes.

Spaghetti de courgettes en salade Recette

Ingrédients

  • 600 g de petites courgettes, 4 environ
  • 60 ml d'huile d'olive
  • 2 c.s. de jus de citron
  • 1/2 c.c. de sel
  • 1 c.c. de cumin moulu
  • poivre du moulin
  • une poignée de graines de courge grillées
  • quelques brins de basilic, les feuilles découpées en fines lanières

Instructions

  1. Parez les courgettes et découpez-les en longs brins grâce à une mandoline ou un coupe-légume en spirale.
  2. Mettez dans un saladier avec l'huile, le jus de citron, le sel, le cumin et le poivre, et mélangez délicatement avec les mains. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
  3. (Note : vous pouvez préparer la salade à l'avance, mais ajoutez le sel à la dernière minute, sinon les courgettes dégorgeront trop et vous aurez tout le jus au fond du saladier.)
  4. Répartissez entre les assiettes en attrapant les courgettes par grappes avec la main et en vous efforçant de les disposer en jolis tourbillons. Saupoudrez de graines de courge et de basilic et servez sans attendre.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/spaghetti-de-courgettes-en-salade-recette/

Ce billet a été publié pour la première fois le 7 août 2013.

The post Spaghetti de courgettes en salade Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/spaghetti-de-courgettes-en-salade-recette/feed/ 19
Cobbler abricot et myrtille Recette http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/desserts/cobbler-abricot-et-myrtille-recette/ http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/desserts/cobbler-abricot-et-myrtille-recette/#comments Tue, 04 Aug 2015 08:12:57 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/uncategorized/cobbler-abricot-et-myrtille-recette/ Je vivais en Californie depuis quelques mois et je savourais la dotcomitude totale de mon environnement de travail lorsqu’on nous […]

The post Cobbler abricot et myrtille Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Cobbler abricot myrtille

Je vivais en Californie depuis quelques mois et je savourais la dotcomitude totale de mon environnement de travail lorsqu’on nous a annoncé la grande nouvelle : on allait faire un barbecue au bureau.

Pour moi, travailler dans la Silicon Valley au tournant du millénaire, c’était exactement ça : une foison de bonnes idées pour que les employés soient heureux (des pistolets à eau ! un babyfoot ! des pizzas aux frais de la princesse le vendredi !) et donc plus enclins à investir leur temps et mobiliser leurs neurones pour faire avancer l’entreprise.

Le jour du barbecue, tout le monde était sur le pont, à mettre en place les ingrédients pour les hamburgers, surveiller la cuisson de la viande (ou des steaks de soja — on était, je le rappelle, en Californie), faire le service des salades (de pâtes ou de pommes de terre), ou aller chercher les derniers retardataires qui se cachaient encore dans leur cubicle, avant de s’installer pour manger sur la terrasse ensoleillée à l’arrière de nos bureaux.

Plusieurs personnes s’étaient proposées pour apporter des desserts, dont un peach cobbler préparé, si mes souvenirs sont bons, par Barbara du service opérations.

Tandis que chacun s’extasiait, j’ai posé la question : c’est quoi un cobbler* ? Ce à quoi on m’a répondu : c’est quelqu’un qui répare les chaussures. (Un cordonnier, donc.) Ça n’éclairait pas tellement ma lanterne, alors j’ai insisté : oui, d’accord, mais, euh, pourquoi ? Mes collègues américains de naissance ou d’adoption se sont alors concertés avec sérieux, la cuillère hésitante et le sourcil froncé, pour finalement reconnaître qu’eh bien, en fait, on ne savait pas trop.

Peu importait : the proof of the pudding is in the eating, comme on sait**, et celui-ci était fort bon.

Le cobbler est l’un de ces desserts très américains qui portent des noms folkloriques — comme le brown betty, le buckle, le grunt, le slump ou le pandowdy — et qui consistent à faire cuire des fruits de saison sous une sorte de pâte. L’inverse de la tarte et la moitié supérieure d’une tourte, en somme, mais en plus facile puisque la pâte en question n’est pas étalée. Le crumble est un exemple du genre, mais il est loin d’être le seul.

Dans le cas du cobbler, on coiffe les fruits d’une pâte qui ressemble à une pâte à scone, dont on dépose des morceaux au petit bonheur la chance, comme sur la photo ci-dessus, ou en disques bien nets, si on préfère (mais je soupçonne que ça ne ressemble à ça que si on utilise de la biscuit dough toute faite vendue en tubes au rayon frais des supermarchés américains).

Le cobbler, ça change du crumble. C’est tout aussi rapide à faire, mais ça offre une plus large palette de textures : la pâte est croustillante à la surface mais reste moelleuse à l’intérieur, et devient fondante là où elle se mêle au jus des fruits.

Comme mon tout premier cobbler était aux pêches, c’est à ce fruit que je l’associe principalement, mais en réalité on peut le décliner avec ce qu’on veut, et j’aime particulièrement la version abricot et myrtille que j’ai servie à des amis venus dîner la semaine dernière.

Je mets de la poudre d’amande dans ma pâte à cobbler pour en accentuer le fondant, et pour aller avec des fruits à noyaux, je la parfume (discrètement) à l’eau de fleur d’oranger. On recommande généralement de servir le cobbler avec une boule de glace à la vanille, mais je suis française et je préfère largement un peu de crème fraîche. Je trouve que ça souligne mieux le sucre naturel des fruits.

Quant au nom, si vous êtes toujours perplexe, sachez qu’il est possible que ça vienne plutôt d’une analogie entre la forme des morceaux de pâte et celle des cobblestones (pavés) ou des cobbles (soit des collines arrondies, soit des morceaux de charbon), mais en fait personne ne sait vraiment — pas même Lynne Olver, une bibliothécaire qui tient un site formidable sur l’histoire des aliments, et qui propose tout de même quelques citations et références permettant de revenir aux origines de ce dessert.

* On prononce simplement « cobleur ».

** Cela se traduit plus ou moins littéralement par « la preuve du dessert est dans l’action de le manger, » ce qui signifie qu’on ne saura si le dessert est bon que quand on l’aura goûté. Plus généralement, c’est un aphorisme qui est utilisé pour mettre fin aux tergiversations, en indiquant qu’on n’aura le fin mot de l’histoire que quand on se sera un peu mouillé. L’expression apparaît aussi sous la forme (erronée, mais néanmoins répandue) « the proof is in the pudding ».

Cobbler abricot myrtille

Cobbler abricot et myrtille Recette

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 25 minutes

Total : 1 hour, 45 minutes

Pour 6 personnes.

Cobbler abricot et myrtille Recette

Ingrédients

    Pour les fruits :
  • 1 kg d'abricots mûrs
  • 4 c.c. de sucre (j'utilise un sucre brut de canne blond)
  • 2 c.c. de perles de tapioca (parfois vendues sous le nom de perles du Japon)
  • 200 g de myrtilles (fraîches ou surgelées ; il est inutile de les décongeler)
  • Pour la pâte :
  • 150 g de farine (j'utilise de la T65)
  • 50 g de poudre d'amande
  • 2 c.s. de sucre, et un peu plus pour saupoudrer
  • 1 c.c. de levure chimique
  • 1 c.c. de bicarbonate de sodium
  • 1/4 c.c. de sel
  • 1 c.s. d'eau de fleur d'oranger
  • 125 g de yaourt nature
  • 70 g de beurre doux froid, coupé en petits morceaux

Instructions

  1. Dénoyautez les abricots et coupez-les en quartiers. Mettez-les dans un plat à four (en verre ou en céramique) et ajoutez le sucre et le tapioca en saupoudrant. Mélangez délicatement pour ne pas malmener les fruits, étalez en une seule couche, couvrez, et laissez reposer 1h.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Préparez la pâte. Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d'amande, le sucre, la levure, le bicarbonate de sodium et le sel. Ajoutez l'eau de fleur d'oranger, le yaourt et le beurre. Mélangez grossièrement à la fourchette, puis, à l'aide d'un coupe-pâte ou du bout des doigts, incorporez le beurre dans les ingrédients secs jusqu'à ce que le mélange soit à peu près homogène. Vous obtiendrez une pâte assez molle ; ne la travaillez pas trop. (On peut faire ça au mixeur, mais je trouve que ça va plus vite à la main.)
  4. Etalez les myrtilles sur les abricots. Prélevez des cuillerées de pâte et déposez-les sur les fruits en recouvrant la surface de façon uniforme, mais en laissant des trous pour que les fruits puissent voir le ciel. Saupoudrez de sucre.
  5. Enfournez et laissez cuire 25 à 30 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit brun-doré et que le jus des fruits fasse des bulles.
  6. Servez tiède, avec de la crème fraîche. On peut cuire le cobbler quelques heures à l'avance, et le réchauffer doucement au four avant de servir.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/desserts/cobbler-abricot-et-myrtille-recette/

Ce billet a été publié pour la première fois le 17 août 2010.

The post Cobbler abricot et myrtille Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/desserts/cobbler-abricot-et-myrtille-recette/feed/ 23
Fond d’écran calendrier : Août 2015 http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-aout-2015/ http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-aout-2015/#comments Fri, 31 Jul 2015 22:06:17 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6361 Au début de chaque mois, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur […]

The post Fond d’écran calendrier : Août 2015 appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Fond d'écran calendrier : Août 2015

Au début de chaque mois, j’offre aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour le mois de juin, je vous propose une photo des sublimes tomates dont mon producteur nous gratifie tout l’été pour notre plus grande joie. Je fais des tonnes de salades de tomates avec, et voici quelques-unes de mes recettes de tomate préférées, auxquelles j’ajouterai la merveilleuse panade à la tomate que j’ai incluse dans Veggivore.

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Voici comment ça marche :

1- Ce lien va ouvrir une nouvelle fenêtre (ou un nouvel onglet) avec l’image au bon format pour votre écran.

2- Faites un clic droit sur l’image et choisissez l’option « Choisir l’image comme fond d’écran » ou « Choisir comme image d’arrière plan » (la formulation exacte peut varier selon votre navigateur).

3- Si l’image n’est pas bien ajustée sur votre bureau, il faudra régler vos préférences (sur un Mac : Préférences système > Bureau & Economiseur d’écran > Bureau ; sous Windows : Panneau de configuration > Affichage > Bureau) et choisir « Adapter à l’écran » comme mode d’affichage du fond d’écran.

4- Et voilà. Profitez-en bien et revenez le mois prochain !

The post Fond d’écran calendrier : Août 2015 appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/series/fond-decran-calendrier/fond-decran-calendrier-aout-2015/feed/ 0
Favoris de juillet http://chocolateandzucchini.com/vf/liens/favoris-de-juillet-3/ http://chocolateandzucchini.com/vf/liens/favoris-de-juillet-3/#comments Tue, 28 Jul 2015 09:00:06 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6468 Quelques lectures et découvertes pour ce mois-ci : ~ J’ai écrit un article dans le Wall Street Journal sur la […]

The post Favoris de juillet appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Fleurs de courgette

Quelques lectures et découvertes pour ce mois-ci :

~ J’ai écrit un article dans le Wall Street Journal sur la meilleure façon de faire le marché, avec des recettes et des photos (vous y apercevrez même mon fils cadet, quatre mois lors de la prise de vue).

~ J’ai participé à l’émission de Public Sénat La Politique c’est net sur le thème des blogs culinaires et des média sociaux. Vous pouvez regarder le replay sur le site.

~ Les 10 meilleurs endroits pour manger une glace à Paris (l’envolée des prix me hérisse, mais que voulez-vous ma bonne dame).

~ Je m’amuse bien avec ces jeux d’expressions entre le français et l’anglais — idéal pour passer le temps dans le train !

~ Comment déjeuner à son bureau avec du goût et de la classe.

~ Bonne nouvelle ! L’enseigne de ramen Ippudo arrive enfin à Paris ! L’histoire nous dira s’ils utilisent le même moulin à sésame que celui dont je me suis éprise dans leur restaurant newyorkais.

~ Comment doubler les antioxydants de votre salade.

~ 10 chefs pâtissiers à suivre sur Instagram.

~ J’ai très envie de faire ces carrés à la rhubarbe, ce curry vegan aux nouilles de patate douce, ce poulet grillé façon chawarma, et ces aubergines à la szichuanaise. Pour plus d’inspiration et de recettes, suivez-moi sur Pinterest !

~ Comment faire tenir deux semaines de vêtements dans un bagage cabine (j’aimerais que quelqu’un fasse une version « avec enfants » !).

Et vous, quelles lectures et trouvailles à partager ?

The post Favoris de juillet appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/liens/favoris-de-juillet-3/feed/ 12
Kit minimaliste pour cuisiner en vacances http://chocolateandzucchini.com/vf/voyages/kit-minimaliste-pour-cuisiner-en-vacances/ http://chocolateandzucchini.com/vf/voyages/kit-minimaliste-pour-cuisiner-en-vacances/#comments Tue, 21 Jul 2015 13:00:56 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=5372 Je vais voyager un peu ces prochaines semaines et j’aurai l’occasion de cuisiner dans une ou deux cuisines de location. […]

The post Kit minimaliste pour cuisiner en vacances appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Kit minimaliste pour cuisiner en vacances

Je vais voyager un peu ces prochaines semaines et j’aurai l’occasion de cuisiner dans une ou deux cuisines de location. En pareilles circonstances, je me suis assez souvent retrouvée face à des couteaux bas de gamme émoussés et des spatules en plastique toutes fondues pour emporter, cette fois-ci, un petit kit d’essentiels dans mes bagages.

Comme je voyage avec deux jeunes enfants qui, eux aussi, ont besoin de leur kit d’essentiels — excavatrices, doudous, et singes en peluche inclus — mon défi est de faire aussi léger que possible, donc j’ai décidé d’emporter :

~ Mon couteau d’office, fraîchement aiguisé : les maisons de location ne contiennent jamais, jamais, jamais de couteau digne de ce nom, et comme la cuisine c’est avant tout couper, parer, trancher, émincer et hacher, ça me paraît assez indispensable d’emporter le sien si on ne veut pas s’arracher les cheveux avant chaque repas. Je suivrai mes propres conseils pour voyager avec des couteaux.

~ Mon épluche-légume parce que rien de ce qui est censé être aiguisé dans une cuisine de location ne l’est vraiment, et un économe émoussé, c’est pire que pas d’économe du tout. En bonus, un bon épluche-légume permet de couper les légumes en tagliatelle et en papardelle pour faire toutes sortes de jolies salades estivales, comme ces spaghetti de courgettes.

~ Une paire de pinces de cuisine parce qu’il est rare d’en trouver dans les cuisines de particuliers en France, et pourtant je m’en sers tout le temps pour manipuler les ingrédients et les retourner en cours de cuisson, y compris au barbecue. En bonus, ça fait un jouet infiniment divertissant pour mon fils, qui s’en sert pour attraper des poissons imaginaires.

~ Ma spatule Earlywood en bloodwood, très solide avec un bord fin et affûté, qui est un super outil multi-usage pour remuer, couper, soulever, servir, gratter. Je vous ai déjà parlé des sublimes ustensiles de Brad Bernhart, et je les utilise avec toujours autant de bonheur au quotidien (y compris sa dernière création, une ravissante cuillère doseuse prévue pour le café mais que je laisse dans mon bocal de granola).

~ Mon moulin à poivre rempli de bon poivre noir, parce qu’un poivre de bonne qualité et fraîchement moulu, ça illumine les plats les plus simples — et c’est bien de ça qu’il s’agit quand on est en vacances.

~ Une petite réserve de sel de mer gris, parce que les supermarchés ordinaires ne vendent que du sel ultra raffiné sans aucun intérêt.

~ De l’huile d’olive vierge extra, dans un petit bidon échantillon que j’avais reçu il y a quelques temps, et que je re-remplis à chaque fois. Dans la maison qu’on loue avec des amis ça vaudra le coup d’acheter une bouteille d’huile d’olive entière, mais pour les micro séjours, c’est le format est idéal pour pouvoir assaisonner quelques crudités achetées au marché local. En plus, avec le sel et le poivre cités ci-dessus, on a tout ce qu’il faut pour faire ce snack aussi simple que délicieux.

~ Mon couteau de poche préféré du moment (en photo ci-dessous), un Crosman Blades vintage de 1981 que je me suis offert chez Native Delicatessen, une chouette épicerie et micro-galerie qui se consacre par ailleurs aux cultures des peuples premiers. Celui-là restera dans mon sac la plupart du temps (j’aurai généralement un motif suffisant pour que ce soit autorisé) mais on pourra aussi s’en servir en cuisine si on est deux à avoir besoin d’un couteau qui coupe.

Mon couteau de poche Crosman Blades (1981)

Mon couteau de poche Crosman Blades (1981)

Et voici ce que j’ai considéré, mais finalement décidé de ne pas emporter pour limiter le poids et l’encombrement :

~ Mon couteau de chef adoré, qui facilite tellement la préparation des légumes et des herbes. Mais le mien est trop lourd et il m’est trop précieux pour voyager cette fois-ci, donc le couteau d’office fera l’affaire.

~ Ma mandoline, que j’utilise tous les jours à la maison, surtout l’été. Mais qui dit « kit minimaliste » dit « pas de doublon », et comme tout ce qu’on fait avec une mandoline peut être fait (plus ou moins) avec un couteau et un épluche-légume, je la laisse à la maison. (Mais le coeur lourd.) (Ça se voit que j’hésite encore ?)

~ Une planche à découper, parce que je sais bien le genre de camelote en plastique bancale et égratignée qu’on risque de trouver sur place, mais les planches spacieuses en beau bois au grain bien lisse sur lesquelles j’aime poser ma tête travailler sont évidemment trop lourdes pour espérer figurer dans ce kit.

~ Un verre gradué avec des mesures pour différents ingrédients pour faire sans balance, mais les deux que je possède — dont un vintage qui vient de la cuisine de ma grand-mère et dans lequel je range mes divers pinceaux et crayons de maquillage — sont en verre, donc non. Je me débrouillerai avec des verres ordinaires (un verre à eau standard = 125 ml = 100 g de sucre ou 60 g de farine).

~ Un tapis de cuisson en silicone et/ou des moules à muffin en silicone pour faire un peu de pâtisserie, mais je devrais trouver au moins un moule à gâteau ou à cake dans la cuisine de location, et ça ira très bien.

Participez à la conversation !

Est-ce que vous emportez des ustensiles ou des ingrédients quand vous partez en vacances ? A quoi ressemble votre kit minimaliste ? Et votre kit de rêve, sans limitation de poids ni d’encombrement ?

Plus d’idées !

Il y a quelques étés, j’ai publié une série d’interviews-portraits sur la cuisine des vacances, dans lesquels je demandais à mes invités de me parler notamment des ustensiles et ingrédients qu’ils emportaient dans leurs valises. Lisez la série pour consulter leurs réponses inspirées !

Note : Les ustensiles ci-dessus sont photographiés sur un torchon littéraire créé par l’artiste Stéphanie Radenac, un cadeau de mon ami Pierre Pozzi, lui-même un talentueux artiste du papier et du carton.

Une version de ce billet a été publiée pour la première fois le 6 août 2014.

The post Kit minimaliste pour cuisiner en vacances appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/voyages/kit-minimaliste-pour-cuisiner-en-vacances/feed/ 37
Epaule de cochon confite pour tacos (Carnitas) Recette http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/epaule-de-cochon-confite-tacos-carnitas-recette/ http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/epaule-de-cochon-confite-tacos-carnitas-recette/#comments Mon, 13 Jul 2015 14:07:12 +0000 http://chocolateandzucchini.com/vf/?p=6422 Lorsque Maxence et moi sommes rentrés à Paris après avoir vécu en Californie, l’une des choses qui nous a tout […]

The post Epaule de cochon confite pour tacos (Carnitas) Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
Epaule de cochon

Lorsque Maxence et moi sommes rentrés à Paris après avoir vécu en Californie, l’une des choses qui nous a tout de suite manqué était la cuisine mexicaine. Il y avait certes quelques restaurants mexicains dans la capitale, mais ils avaient quelque chose d’un peu poussiéreux, et nous n’y retrouvions pas la fraîcheur et la vivacité des taquerias que nous aimions aux Etats-Unis.

Quelques années après notre retour, nous avons donc été ravis de voir la cuisine mexicaine devenir la nouvelle coqueluche des gourmets branchés parisiens, avec une ribambelle de nouveaux endroits apparaissant un peu partout (mais quand même pas au rythme absurde des restos de burgers).

Tous ne remportaient pas notre adhésion, mais on s’y rendait à chaque fois avec espoir et enthousiasme — jusqu’à l’ouverture récente de la nouvelle adresse de El Nopal à deux pas de chez nous, juste en-dessous de la Place Pigalle, qui a fait de nous les plus heureux des mexicanophiles. C’est un tout petit endroit où l’équipe est sympathique (et effectivement mexicaine ; le propriétaire est originaire de Monterrey), tout est très frais, et nous y allons pratiquement toutes les semaines, déroulant ainsi le menu des garnitures de tacos — asada, carnitas, deshebrada, tinga, cochinita… la liste est longue.

Cela n’a pourtant pas calmé mon appétit de cuisine mexicaine, et je me suis donc mise à cuisiner mes propres carnitas — de la viande de porc confite et croustillante — pour soirées tacos conviviales à la maison. C’est une de ces recettes aussi simples que gratifiantes, pour laquelle on laisse la viande cuire doucement et longuement dans son coin, jusqu’à ce qu’elle soit extrêmement tendre et s’effiloche en bouchées moelleuses et caramélisées.

Il m’est arrivé de faire mes propres tortillas à la farine de maïs (j’ai même une presse à tortilla, c’est pour vous dire) mais pour une préparation plus simple, des feuilles de salade souples mais croquantes constituent des contenants tout aussi plaisants. On dispose quelques garnitures dans des bols à table — de l’oignon haché, de la coriandre, des tranches d’avocat, du citron vert — et chacun assemble ses propres tacos, à manger avec les doigts et à pleines dents avec le jus qui vous dégouline le long du poignet.

Cette recette utilise une épaule de cochon entière, qu’il faudra autant que possible vous procurer auprès d’un éleveur ou boucher de confiance pour qu’elle ne soit pas bourrée d’antibiotiques, et ça en fait une certaine quantité, mais les carnitas se congèlent parfaitement bien, donc on peut mettre les restes de côté pour un dîner ultra facile quelques semaines plus tard.

Participez à la conversation !

Est-ce que vous connaissez et appréciez la cuisine mexicaine ? Avez-vous un resto que vous aimez ? Ou une recette mexicaine préférée à faire à la maison ?

Epaule de cochon

Epaule de cochon de sept heures (ou Carnitas) Recette

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 7 hours

Total : 8 hours, 15 minutes

Pour 6 personnes.

Epaule de cochon de sept heures (ou Carnitas) Recette

Ingrédients

  • 1 épaule de porc avec l'os, environ 2 kilos
  • 1 c.c. de cumin moulu
  • 1 c.c. d'origan séché
  • 1 c.c. de piment moulu
  • 2 c.c. de sel de mer
  • 200 g de poitrine fumée de bonne qualité, en tranches fines
  • 4 gousses d'ail, coupées en deux
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 orange bio (facultatif)
  • Pour servir :
  • Tortillas de maïs et/ou feuilles de laitue
  • Coriandre fraîche
  • Oignon jaune ou rouge coupé en petits dés
  • Citron vert
  • Avocat mûr en tranches
  • Salsa rouge ou verte ou simplement du Tabasco

Instructions

  1. Frottez la viande avec le cumin, l'origan, le piment et le sel, et réservez au réfrigérateur pendant au moins 1 heure ou jusqu'au lendemain.
  2. Tapissez le fond d'une cocotte avec la poitrine fumé. Placez l'épaule de cochon par-dessus, avec l'ail et les feuilles de laurier. Si vous choisissez d'utiliser l'orange, pressez son jus sur la viande, coupez la peau en quatre morceaux et mettez-les dans la cocotte.
  3. Couvrez et placer la cocotte au four. Allumez-le à 120°C et laissez la viande cuire pendant 6 à 8 heures, en arrosant de jus toutes les heures environ, jusqu'à ce que la viande soit bien tendre et colorée.
  4. Retirez les morceaux d'orange et les feuilles de laurier, et séparez la viande en lanières à l'aide de deux fourchettes. Jetez l'os.
  5. Servez avec des tortillas de maïs et/ou des feuilles de laitue à rouler en tacos, avec un peu de coriandre et d'oignon, de l'avocat, un filet de jus de citron vert et de la salsa.
  6. Le premier jour, je sers la viande directement, mais les jours suivants, j'étale les restes sur une plaque de four aue je glisse 6 à 8 minutes sous le gril du four pour réchauffer et faire croustiller par endroits.

Notes

Les restes se congèlent très bien.

http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/epaule-de-cochon-confite-tacos-carnitas-recette/

Epaule de cochon

The post Epaule de cochon confite pour tacos (Carnitas) Recette appeared first on Chocolate & Zucchini en VF.

]]>
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/viandes/epaule-de-cochon-confite-tacos-carnitas-recette/feed/ 22