Patte de loup

Patte de loup

Patte de loup, c’est le nom d’une variété ancienne de pomme que l’on trouve principalement dans le nord-ouest de la France, et qui apparaît dans la littérature horticole dès le Moyen Âge.

Petite et difforme, avec une peau brun-jaune rugueuse qui craque et cicatrise souvent comme si un loup l’avait griffée, c’est typiquement le genre de pomme qui n’avait aucune chance de se faire une place parmi les spécimens astiqués et parfaitement calibrés que le consommateur moderne semble favoriser.

Et pourtant, à mon sens, la patte de loup n’est pas loin d’atteindre la perfection pommière : sucrée et acidulée, avec une chair ferme, juteuse, et pas trop croquante, elle est aussi bonne dégustée au couteau qu’enrolée dans une tarte tatin ou un gâteau aux pommes.

Patte de loup

Avec des milliers de variétés répertoriées, la pomme est sans doute l’un des fruits qui offre la plus grande diversité, et passer en revue leurs noms si poétiques me réjouit à peu près autant que me désespère la morne uniformité de l’offre des supermarchés.

C’est pourquoi il me tient à coeur de rechercher des pommes non conventionnelles sur les marchés, en magasin bio ou dans les pommeraies*, et j’espère que vous en faites autant.

Avez-vous une variété de pomme rare préférée, peut-être avec un nom rigolo et un parfum inimitable ?

~~~

* La pomme photographiée ci-dessus, je l’ai rapportée du restaurant parisien d’Alain Milliat le jour où j’ai été invitée à découvrir la nouvelle formule brunch du dimanche. La marque est connue pour ses excellents jus de fruits dont les variétés et origines figurent sur l’étiquette, donc je n’étais pas surprise de trouver une patte de loup dans la corbeille de fruits.

  • http://rabais.smartcanucks.ca/ AnnieP

    Ici aussi au Québec on recherche de plus en plus les variétés anciennes. Même les tomates ont le droit à cet honneur. Je ne connaissais pas cette variété très intéressante. J’aimerais bien savoir si elle a déjà existée ici (possiblement sous un autre nom) malgré qu’elle remonte au Moyen-Âge. C’est à voir!

  • http://parisbreakfasts.blogspot.com parisbreakfast

    I LOVE this sentence Clotilde!

    ‘je n’étais pas surprise de trouver une patte de loup dans la corbeille de fruits’.

    J’ai acheter une petite chaperone rouge bague si peut-etre I am protected j’espere que oui…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Thanks Carol! ^_^

  • Carole

    Depuis plusieurs années, les pommes anciennes sont réhabilitées ici. Je vis dans un village accroché aux Pyrénées. On pourrait croire qu’ici en milieu rural, les variétés anciennes n’ont pas disparu, mais ce n’est pas le cas. Heureusement des associations militent, des collectivités mettent en place des actions de sensibilisation, des subventions de l’Etat et de l’Europe aident… Du coup, on rencontre des passionnés qui nous montrent des pommes avec des noms poétiques (l’api étoilée, la rose de mai…) qui correspondent chacune à des usages particuliers. du coup, j’ai planté des variétés dans mon jardin!

  • http://green-me-up.blogspot.fr/ Hélène

    :-) c’est joli, cette pomme difforme ! je suis si lasse des fruits insipides, standardisés et gonflés d’eau. comme vous, je cherche avec ardeur des fruits plus authentiques…

    J’ai goûté un jour une « Calville blanche », ça ressemble à un coing, c’était divin !

  • henriette

    Dans le Jura, on trouve encore dans de nombreux vergers la « Belle fille de Salins » une pomme rose et jaune, sucrée, juteuse, fraîche..bref délicieuse.

  • http://coupecouture.fr sylvie

    Au marché de Gérardmer, une maraichère proposait des pommes de sa production en Juillet dernier. Quand je lui ai demandé comment elles s’appelaient, elle m’a répondu avec un léger haussement d’épaule « C’est des pommes ! ».

  • http://grehskaetcamille.canalblog.com Camille

    Je rêve de trouver un marchand de pommes rares, est-ce qu’on en trouve ailleurs que chez Milliat? (j’ai un bio trop ordinaire près de chez moi pour trouver des variétés aussi jolies)

  • http://www.cuisineenbandouliere.com/ Mathilda

    Heureusement que l’on revient des « speciems astiqués ». Je ne connaissais pas la patte de loup, elle a l’air délicieuse !

  • babz

    En parlant de pommes…
    En visitant ce 13 mai 2012 les jardins de l’école Du Breuil à Vincennes et l’arborétum, il y avait cette exposition pour la protection des variétés anciennes
    Elle avait été au préalable exposée à Bercy

  • http://lasantedansmonassiette.com Anne

    Merci Clotilde de remettre à l’honneur un fruit qui, de par sa difformité, a été envoyé aux oubliettes. Car en matière de fruits et de légumes, notre société de consommation a tendance à oublier que le critère n°1 devrait simplement être le goût. J’ai acheté l’autre jour des fraises dans une serre de Plougastel directement au producteur, derrière lui, il y avait des cageots remplis de petites fraises délicieuses qui n’étaient pas calibrées pour répondre aux critères « Fraises de Plougastel », juste pour une question de forme !!!

  • http://monfiletapapillons.blogspot.com agneslamexicaine

    la perfection pommière! magnifique expression!

  • Delphine

    Bonjour,moi j’ai eu le plaisir de rencontrer cette pomme dans une grande surface.Je suis d’accord avec toi c’est un bonheur.

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.