Je pense au Japon

Jardin de mousse
Jardin de mousse du temple Gio-ji à Arashiyama (Kyoto).

Il est rare que j’évoque les événements de l’actualité sur Chocolate & Zucchini, parce qu’on vit dans une telle atmosphère d’hyperinformation qu’on n’a pas besoin — et souvent pas envie — d’entendre parler des mêmes sujets aux infos et sur les blogs culinaires qu’on lit.

Mais au vu de ce qui s’est passé au Japon, de ce qui est en train de se passer au Japon, et de ce que j’ai peur qu’il se passe bientôt au Japon, j’ai besoin d’un peu de temps avant de reprendre la suite normale du programme.

On ne peut pas faire grand chose de plus que se ronger les sangs au sujet de la crise nucléaire, mais ce qu’on peut faire maintenant, c’est soutenir, à la mesure de ses moyens, les efforts qui sont faits pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre et du tsunami.

Mon amie Chika a mis en place une page de collecte de dons au profit de l’International Rescue Committee, et Tamami en a créé une autre en faveur de Save the Children.

Au-delà de ces initiatives, voici une liste d’organisations internationales mobilisées dans ce cadre, et une liste d’organisations françaises présentes ou se préparant à intervenir au Japon.

  • http://www.tasitano.typepad.com sarah

    Thank you for this post.

  • http://artdevivre.typepad.fr/blog/ Sylvie

    :-) Ceci répond à ma question d’il y a quelques jours sur ton blog anglais.

  • lily

    Ce message ne m’étonne pas de ta part, Clotilde. Tu nous avais tous charmés par ton récit de voyage en images de l’an passé. Cela m’aurait étonnée que tu restes silencieuse devant la tragédie japonaise. Que reste-t-il du gros chat blanc sur son tapis de mousse ? quel enfer succède à quelle paix ? C’est poignant de voir qu’une catastrophe naturelle déclenche une catastrophe écologique. Au moins quand la terre tremble, on ne se sent pas responsable, mais quand les centrales nucléaires se mettent à cracher dans tous les sens, là on se dit que le progrès est une sacrée régression.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Oh, tu te souviens du gros chat blanc ? Il était à Kyoto, donc j’ai bon espoir qu’il ne lui est rien arrivé. Mais ce n’était pas le seul gros chat blanc de l’archipel, et je partage ton désenchantement.

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    Il m’est arrivé le même besoin d’évoquer à ma modeste échelle le profond désarroi qui s’est emparé de moi depuis ce vendredi 11 mars -les 11 sont maudits dirait-t-on…-. aussi je te transmets le lien vers mon billet, Clotilde, dans lequel j’évoque ma perception sensible du Japon car je n’ai pas eu l’occasion d’y aller.

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.