La Cuisine des vacances de Guillaume Long

Ce billet fait partie d’une série de portraits-interviews sur le thème de la cuisine des vacances.

Guillaume Long est un dessinateur de bandes dessinées bien connu des gourmands pour son savoureux blog illustré, A boire et à manger — je vous recommande en particulier son guide express des cafés parisiens et cet hommage à son grand-père. Il publie ce mois-ci Robespierre, et prépare une version livre de son blog, à paraître chez Gallimard.

Il nous parle de sa cafetière, de pizzas cuites au four à pain, et de son talent de mixologiste qui s’est révélé très tôt.

Es-tu parti en vacances cet été, et as-tu eu l’occasion de cuisiner ?

Je suis parti quelques jours sur la côte avec mes parents, alors quand ma mère est dans les parages, c’est super dur d’essayer de seulement entrer dans la cuisine ! Mais bon, je me plains pas parce qu’elle cuisine trop bien et qu’elle se lance dans des trucs que je n’ai pas l’habitude de faire moi même, alors c’est parfait !

Emportes-tu des ustensiles ou des ingrédients particuliers quand tu pars en vacances ? Si oui, lesquels ? Si non, qu’est-ce que tu regrettes immanquablement de ne pas avoir emporté ?

Non, quand je pars en vacances je vais manger au resto, je ne loue jamais d’endroits ou je peux cuisiner. Mais ce que je regrette à chaque fois, c’est de ne pas emporter ma super cafetière Bialetti pour avoir du bon café où que je sois, quoi qu’il arrive…

Quel est ton meilleur souvenir de cuisine des vacances ?

Oh, sans doute les pizzas qu’on fait dans un vrai four à pain l’été, dans la maison de campagne de mes parents… En général il y a plein de copains dans ces moments-là, chacun met la main à la pâte et puis il faut prévoir de chauffer le four la veille, on va chercher la pâte dans le village à côté à la boulangerie où il y a du pain au levain… La bonne bouffe pour moi, ça tient surtout au moment que je passe, beaucoup moins au niveau technique de tel ou tel plat.

Et le pire souvenir ?

Haha, quand j’étais petit avec mon cousin on adorait préparer des cocktails de notre invention : il y avait généralement du coca pour la base, de la menthe ou de la grenadine, du citron, parfois un peu de lait ou de crème et puis voilà, on se retrouvait avec des verres pleins et on en buvait une gorgée en se disant que c’était super bon, mais que finalement ou avait pas si soif que ça.

As-tu une astuce ou une recette fétiche qui te facilitent la cuisine en vacances ?

Sans aucun doute la recette de courgettes express parce que c’est extrêmement facile à faire et que ça change d’une salade verte (bon, j’adore la salade verte quand même) ou d’un taboulé pour accompagner un petit barbec’ ou un tartare de poisson bien frais.

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    Sera-ce le dernier billet consacré à la Cuisine des Vacances… alors qu’on tend dangereusement vers septembre, j’apprécie de lire ces brins de causette autour du Miam. Sans Bialetti, c’est vraiment pas pareil… heureusement, toutes les tailles existent. Mon café-favori-du-midi, je le prends dans la une tasse, plaisir égoïste !
    J’ai beaucoup aimé la série BD des Sardines de Guillaume Long, plongée réaliste dans la vie estudiantine. Il a fait ses beaux-arts à Saint-étienne, je crois, comme ma soeur, du coup on l’aime bien !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je ne connais pas cette série, ça a l’air chouette !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.