12 Livres de cuisine à offrir

Ding ding ding ! Il est Noël moins vingt et un, et c’est l’heure de réfléchir aux cadeaux ! Pour les parfums et les dinosaures en peluche vous n’avez pas besoin de moi, mais si vous avez envie d’offrir des livres de cuisine, je peux vous aiguiller : mes différentes activités me permettent d’en voir passer un certain nombre au fil de l’année, et voici ceux qui m’ont le plus plu en 2015. (J’ai aussi glissé le mien dans la sélection ; les observateurs attentifs sauront le retrouver.)

12 Livres de cuisine à offrir

Nature volume 2, de Christophe Saintagne, Alain Ducasse et Paule Neyrat. Après le succès planétaire du volume 1, et les petits cousins (notamment le Nature Bébés qui est très bien fait), le même trio d’auteurs revient avec une collection de recettes simples, saines et bonnes.

Parmi les recettes qui me font du pied : le chou-fleur rôti tandoori et citron, la pâte brisée au charbon végétal et la rhubarbe en croûte de sucre.

Veggivore, de Clotilde Dusoulier (c’est moi !). Ce serait faillir à mon devoir d’auteur que de ne pas glisser dans cette sélection mon propre opus ! Il s’agit d’un recueil de 85 recettes originales et colorées qui chante le bonheur de cuisiner les légumes au rythme des saisons, avec plein d’astuces et de bonnes idées pour se régaler au quotidien.

Parmi les recettes dont je suis particulièrement fière : les bastelles corses au potimarron, les pascadous aux herbes et le fondant poire-châtaigne.

Recettes pour mes enfants, de Bruno Verjus. Tête chercheuse gastronomique et chef du restaurant parisien Table, Bruno Verjus livre ici ses recettes kid-friendly, « à faire par les grands et à dévorer par les petits ». Grands classiques ou inspirations voyageuses, c’est joliment écrit (« Alors le goût miellé de la céréale éclate », « Faire cuire à feu chantant », « Acquérir votre pain auprès d’un vrai boulanger »), joliment illustré, et pour chaque recette on a des instructions de « mise en scène » pour créer une jolie assiette.

Parmi les recettes à tester en priorité : les aubergines club, le poisson au fruit de la passion, et les tartines en noir et blanc.

Simplissime, de Jean-François Mallet. Ce « livre de cuisine le + facile du monde » est un épais recueil de recettes minimalistes présentées d’une façon ultra lisible, avec les photos des ingrédients à gauche (entre trois et six par recette) et le produit fini en pleine page à droite. Accessible et décomplexant pour les débutants, mais relaxant aussi pour ceux d’entre nous qui sont certes plus expérimentés, mais ont parfois besoin de revenir à l’essentiel.

Recettes déjà testées et approuvées : le navarin aux légumes, le porc au caramel, et le poulet aux noix de cajou.

Superjus, de Agathe Audouze. La co-fondatrice des Cafés Pinson et de la Minute Papillon, amatrice de jus de la première heure et passionnée de naturopathie, propose 30 recettes de jus toniques ou apaisants, à déguster selon les besoins et les moments de la journée. Le plein d’idées pour ceux qui se sont équipés d’un extracteur et s’aperçoivent que non, il ne suffit pas d’y coller tout ce qu’on a sous la main pour que ce soit bon (ça sent l’expérience personnelle, non ?).

Parmi les recettes qui m’ont le plus inspirée : jus d’épinard, persil et matcha, jus d’agrumes à la menthe et lassi à l’abricot.

Ensemble, de Christelle Tanielian. J’adore les premiers livres de blogueuses culinaires parce que c’est souvent celui dans lequel elles livrent la somme de leur histoire culinaire à travers leurs recettes fondatrices. C’est le cas pour Christelle Tanelian, qu’on connaît pour son blog Christelle is flabbergasting et sa cuisine qu’elle décrit très justement comme « gourmande et colorée ». Son livre est tout aussi enjoué et attachant, avec des plats qui honorent notamment ses origines arméniennes.

Parmi les recettes déjà ou bientôt goûtées : les brochettes de kofta ultra savoureuses, les lahmajouns (pizzas arméniennes) et la salade d’aubergine à l’agneau effiloché.

12 Livres de cuisine à offrir

Epicerie du monde : Vietnam, de Anne-laure Pham et Céline Pham. Pour ceux d’entre nous qui ont souvent passé de longues minutes à tergiverser dans les rayons d’un supermarché asiatique, on tient ici une vraie petite bible de la cuisine vietnamienne vue par la lorgnette de ses ingrédients-phare.

Parmi les recettes à essayer dare-dare : l’infusion de citronnelle, cinq-épices et menthe (contre les gros rhumes !), le riz aux champignons et au gingembre au rice cooker, et le gâteau au pandan.

Bouillons, de William Ledeuil et Tiphaine Campet. William Ledeuil, c’est le chef de Ze Kitchen Galerie et de KGB à Paris, dont j’admire la constance, le talent, et la capacité à se renouveler tout en conservant un style très reconnaissable, nimbé d’influences asiatiques. Loin d’être un « livre de chef », style d’édition dont je suis rarement cliente, celui-ci est un guide accessible et lumineux pour réaliser ses propres bouillons. Briques indispensables de la cuisine de restaurant, les bouillons sont souvent absents du répertoire ménager, alors qu’ils sont très simples à préparer et décuplent les saveurs des plats dans lesquels on les utilise ensuite.

Parmi les recettes qui me font de l’oeil : le bouillon de courge aux noisettes épicées et caramélisées, les tagliatelles de seiche au bouillon d’oignon doux, et le bouillon de petits pois, galanga et sésame.

Mochi mochis, de Mathilda Motte. Je suis une fan au dernier degré de pâtisseries japonaises, donc ce petit livre de « douceurs made in Japan » ne pouvait que me ravir. Fabriquer des mochi sous nos latitudes, c’est parfois un peu compliqué, mais l’auteur démystifie en trois coups de cuillère à pot les différents types de farines et de pâtes, et les décline en recettes faciles à réaliser, tradi ou fusion.

Parmi les recettes les plus bigrement tentantes : la soupe fraîche de pêches, dango et sauge, les daifuku amandes et noix, et bien sûr les choco-mochi.

Cuisiner, tout simplement, de Sonia Ezgulian. Célèbre dans toute la profession pour son ingéniosité sans faille et son regard pétillant, Sonia Ezgulian a publié beaucoup de livres vraiment chouettes, mais celui-ci est sans doute le plus complet de tous. Au programme ? « 150 recettes futées pour cuisiner sans stress, déjouer la routine, s’organiser comme un pro et enchanter le quotidien. » Truffé de conseils et de grandes et petites histoires, c’est une merveille.

Parmi les recettes qui font saliver : une soupe de boulettes au citron, un gratin dauphinois en serpentin, et des petits gâteaux fourrés aux fruits rouges et lemon curd.

Tout sans gluten, de Clea. Ah, le sans-gluten, sujet de débat favori des dîners en ville ! (Y a-t-il quelqu’un qui sort le weekend en disant qu’il va à un « dîner en ville » ? Je n’en connais pas personnellement, mais en même temps j’habite en ville.) Qu’on fasse sans gluten par choix, par obligation, par expérimentation, à temps plein ou à temps partiel, force est de constaté que les recettes se suivent mais ne se ressemblent pas en terme de fiabilité. Il nous fallait donc Clea pour remettre tout ça d’équerre avec cette « encyclopédie gourmande » qui recèle plus de 600 recettes (!) qui s’attaquent au coeur du problème, des pains aux gâteaux en passant par les biscuits d’apéro et autres panures, le tout sans ingrédient farfelu.

Parmi les recettes les plus alléchantes : les blinis à la farine de châtaigne, le crumble de brocoli aux cacahuètes, la tarte au chocolat mousseuse.

Encyclopédie de la cuisine végétarienne, de Estérelle Payany. Je termine par une autre « bible, » celle de la cuisine végétarienne concoctée par l’auteur de Ester Kitchen. C’est un ouvrage ambitieux et complet pour accompagner une découverte de la cuisine végétale : il détaille toutes sortes de techniques en pas à pas, présente sous forme de planches les familles d’ingrédients non conventionnels qu’on est susceptible de rencontrer, et propose de belles recettes pour mettre tout ça en pratique.

Parmi les recettes que j’ai marque-pagées : un kibbé de potiron aux oignons rouges et aux noix, une salade de sarrasin germé aux betteraves et aux noix, et des cèpes crus servis avec un caviar d’aubergine au café.

Et vous ?

Avez-vous des livres coup de coeur pour cette année ? Que prévoyez-vous d’offrir à vos amateurs de cuisine préférés ?

PS: Pour une sélection d’ustensiles et de livres en anglais, c’est par ici !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.