Bi-Rite Market’s Eat Good Food

Je suis convaincue que pour apprendre à cuisiner, on devrait commencer par apprendre à faire les courses.

Si vous savez choisir, en fonction de votre budget, les produits les meilleurs et les plus frais possibles, et si vous arrivez à vous organiser pour en approvisionner votre réfrigérateur et votre garde-manger, vous aurez déjà gagné la moitié de la bataille.

D’abord en termes de motivation — on connaît tous l’inspiration magique que procure un légume épanoui de fraîcheur — mais aussi en termes de résultat : la même recette et le même savoir-faire donneront un plat incomparablement plus savoureux si vous travaillez avec de bonnes matières premières. (A dire vrai, les bonnes matières premières ont à peine besoin qu’on les touche pour briller.)

C’est pour ça que j’étais ravie de recevoir un exemplaire du livre Bi-Rite Market’s Eat Good Food, co-écrit par Sam Mogannam, qui dirige un supermarché de poche près de Dolores Park à San Francisco, et par Dabney Gough, auteur culinaire.

Le postulat du livre est exactement en ligne avec mes convictions : avant même que les recettes (il y en a quatre-vingt-dix, de la salade d’épeautre au gâteau aux poires) n’apparaissent, les auteurs vous font faire une visite détaillée de l’épicerie idéale, rayon par rayon, en vous expliquant comment choisir tel ou tel ingrédient, ce qu’il faut rechercher et ce dont il faut se méfier, et comment les stocker puis les utiliser une fois rentré chez vous.

Dans l’introduction du livre, la partie qui s’intitule « The Marketplace Manual » — le manuel du marché — se lit comme un manifeste du consommateur avisé, et chaque paragraphe m’a fait hocher la tête avec enthousiasme. Sur la base de ces cinq pages, je savais que j’étais en de bonnes mains, et les chapitres suivants sont venus confirmer ce sentiment, m’emmenant du rayon épicerie au traiteur, des fruits et légumes au comptoir du boucher, et des produits laitiers à la boulangerie, pour finir avec le vin et la bière.

Entre le bio, le durable, le local, le « de saison », l’éthique, l’artisanal, le raisonné, le plein air, le sans OGM, le « commerce équitable », le biodynamique, et j’en passe, on comprend que le consommateur du XXIè siècle soit facilement déboussolé. C’est donc un souffle d’air frais que d’entendre une voix offrir des conseils aussi avisés et réalistes, truffés d’astuces.

Le livre (en anglais) vient de sortir aux Etats-Unis, et sera bientôt disponible à l’achat sur Amazon.fr.

Et vous, trouvez-vous aussi que les courses sont une étape-clé de la cuisine ? Et quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné en la matière ?


Sam Mogannam.

  • anne laure

    je suis complètement d’accord avec toi, d’autant que savoir bien acheter c’est éviter par la suite de jeter des aliments périmés ou inutilés, ce qui est un des problèmes majeurs de notre société.
    Je pense que ce livre va beaucoup m’interesser.
    Merci Clotilde

  • Victoire

    Merci beaucoup de partager avec nous ces informations bien utiles. En effet, en ces temps de surconsommation effrenée, cet ouvrage est bien venu !!

    Bonne soirée

  • http://www.cuisineenbandouliere.com/ Mathilda

    Hello Clotilde. Un livre qui a l’air précieux en effet. Je ne sais quelle a été ton expérience à San Francisco, mais pour moi, vivre au Japon m’a littéralement réappris à faire des courses. Comme je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais trouver, je partais sans idée préconçue de recettes, et choisissais en fonction des produits de première fraicheur rencontrés. Et aujourd’hui encore, même si ça ne se fait pas vraiment ici, je m’aide aussi beaucoup de mon nez, lorsque je ne parviens pas à identifier ce qui se trouve en face de moi sur l’étalage !

  • valérie

    Clotilde, bonjour.
    A quand un livre identique en Français?
    Avez-vous le projet d’écrire justement un nouveau livre avec des recettes axées sur votre « philosophie alimentaire » qui resemble en effet aux convictions de ce livre?
    Très cordialement.

  • http://www.raids-patisseries.com Raids Pâtisseries

    Il y a aussi pas mal d’applis iphone qui nous aident pendant les courses. Mais si ça ne capte pas, on est cuits :)

  • http://pralinesetcaneles.blogspot.com Pralines et Canelés

    Entièrement d’accord sur le fait que de bons produits sont très inspirants… Sur les bons conseils, je dirais celui déjà beaucoup cité : ne pas faire les courses le ventre vide…

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.