En Cuisine avec Alain Passard

En Cuisine avec Alain Passard

La collection de bandes dessinées de mon père remplissait une pièce entière de l’appartement dans lequel j’ai grandi. Du sol au plafond, les étagères ployaient sous le poids de plusieurs milliers d’albums, amassés au fil des années et de ses expéditions hebdomadaires dans les librairies spécialisées du Quartier Latin.

Ma soeur et moi sommes donc tombées dedans quand on était petites. Dès qu’on a su lire, on a commencé à lire des bandes dessinées, et là où d’autres enfants regardaient peut-être la télévision (que nous n’avions pas), nous avons passé notre enfance et notre adolescence le nez dans ces albums, découvrant constamment de nouvelles séries adaptées à notre âge (et parfois moyennement adaptées, mais néanmoins instructives) à dévorer.

C’était une époque où beaucoup de gens parlaient encore de bande dessinée avec une certaine condescendance, n’y voyant guère plus que des petits mickeys pour amuser les enfants, mais nous savions les trésors infinis que le genre pouvait receler.

Sagas historiques, univers oniriques ou aventuriers, commentaire social plus ou moins pinçant, science fiction… J’ai relu certaines séries des dizaines de fois, et pendant longtemps la bande dessinée a été la principale fenêtre à travers laquelle j’observais le monde. Les histoires et les personnages que j’y trouvais ont eu un impact plus profond sur moi que les livres que je lisais ou les films que je voyais.

Et puis j’ai grandi, je suis partie de chez mes parents, et comme je n’avais ni les moyens, ni la place, ni l’ambition de démarrer ma propre collection, j’ai plus ou moins arrêté de lire de nouvelles bandes dessinées il y a dix ans. (Par coincidence, ça correspond à peu près au moment où la BD française a pris un nouvel essor, avec une édition de plus en plus prolifique, et des médias généralistes qui ont commencé à la prendre d’avantage au sérieux.)

Tout ça pour expliquer combien j’étais attirée par le En Cuisine avec Alain Passard de Christophe Blain, paru au printemps dernier.

Christophe Blain est un dessinateur français qui a eu l’opportunité de passer du temps (vous l’aurez compris) en cuisine avec Alain Passard, le chef et propriétaire du restaurant parisien triplement étoilé L’Arpège, et cet album est le récit de son expérience.

Je pensais bien que ça me plairait, ce point de rencontre rare entre deux de mes passions, mais je ne m’attendais pas à aimer aussi fort que ça.

En Cuisine avec Alain Passard
Publié avec l’autorisation de l’éditeur. Cliquez pour agrandir.

Avec son style minimaliste et un coup de crayon dynamique qui me rappelle un peu celui de Fred, Christophe Blain arrive remarquablement bien à transmettre l’énergie et l’émotion de chaque passage, qu’il regarde Passard cuisiner, discute avec les membres de la brigade, ou visite les fameux jardins potagers du chef (voir ma visite de l’un d’entre eux).

Il y a de nombreuses scènes de cuisine pendant lesquelles Passard prépare des plats et commente son processus créatif (comme dans la planche ci-dessus), et les dialogues et les gestes donnent une telle impression de spontanéité et de vie, capturant des instants si fugaces et si vrais, qu’on ne les échangerait pour rien au monde contre les mêmes séquences filmées.

Un album enthousiasmant, à lire, à relire, et à offrir. Et si vous en connaissez d’autres, des BD qui parlent de cuisine avec autant de verve, je suis preneuse de vos recommandations !

En Cuisine avec Alain Passard de Christophe Blain (Gallimard).

  • http://www.electromeninges.fr electromenagere

    Une magnifique BD sur la gastronomie japonaise : le gourmet solitaire de Taniguchi !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Ah oui ! Un ami me l’a offert, et c’est vrai que c’est extraordinaire aussi. Du même auteur, je recommande aussi Quartier lointain. Rien à voir avec la cuisine, mais c’est très marquant aussi.

  • http://www.gourmetise.com sophie

    Merci Clotilde. J’étais passée à côté de ce livre. Comme quoi, on n’est pas toujours au courant de tout ce qui se passe dans notre domaine de prédilection.
    Dès que je peux je l’achète. Et en plus, j’y pense, ca peut aussi être un excellent moyen d’approche de la cuisine pour les plus petits.

  • http://artdevivre.typepad.fr/blog/ Sylvie

    Intéressant comme concept. En attendant j’adorerais pour de vrai être en cuisine avec Alain Passard !

  • http://recettesvitefaites.over-blog.com/# Nane

    Ce n’est pas de la cuisine, mais les autres BD de Christophe Blain sont très bien aussi. Celle-là, je l’ai eue pour mon anniversaire, mais un mois avant, car mes parents savaient bien que je l’achèterais très vite !
    J’ai trouvé ça en fouillant sur le net.
    Et pour les enfants j’ai celui-là, vive la confection des raviolis avec un enfant de 3 ans ! Heureusement qu’on n’était pas trop pressés de manger ce soir-là.

  • sev

    « Tu vois cette petite fumée ? Elle est belle » J’adore :D Les passionnés positifs et constructifs, ils sont contagieux, j’adore :D

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      C’est drôle que tu évoques cette vignette en particulier, je crois que c’est ma préférée de tout l’album, et c’est pour ça que j’ai demandé l’autorisation de publier cette planche. :)

  • maïa

    Je me souviens très bien de cette pièce qui était aussi la salle informatique, domaine dans lequel la petite famille D. était également très « d’avant-garde » … Vive les BD et les pépitos.
    Bises à vous tous …

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Oui, c’est vrai que tu as toi aussi bien connu ! :) Je t’embrasse.

  • http://monfiletapapillons.blogspot.com/ agneslamexicaine

    ca donne vraiment envie! je trouve que le dessin et la nourriture vont bien ensemble… la bd me manque, on en trouve peu ici…

  • http://veryeasykitchen.blogspot.com marie

    je ne suis pas trop fan de BD mais j’apprécie bcp le livre de collages qu’à fait Passard. il faudrait que je regarde plus attentivement cette BD

  • http://www.unjourunsourire.fr caro

    J’ai moi aussi beaucoup aimé le mariage cuisine/BD qui, je trouve, fonctionne très bien ici. C’est un joli ovni dans la BD comme dans les livres de cuisine.

  • Carole

    Clotilde, tu as raison de vanter les mérites de la BD. Les gens croient souvent, à tort, qu’il s’agit de livres pour enfants ou pour ceux qui n’aiment pas lire… En Asie, il existe des « mangas culinaires », c’est un vrai genre à part entière. J’ai lu Aya conseillère culinaire, mais c’est assez simpliste. j’ai découvert récemment « Les larmes de Dieu », c’est vraiment bien pour découvrir, même si l’on est déjà amateur, tout l’univers du vin. Je trouve que le dessin est un peu baclé, mais c’est vraiment intéressant. Sinon, n’hésite pas à découvrir des romans du type « la colère des aubergines » où chaque nouvelle se clot par une recette, on Terre des Oublis de Duong Thou Hong, où la nourriture est très présente.
    Si tu aimes ce qui est décalé, n’hésites pas à découvrir une nouvelle revue culrurelle nommée « Schnock ». Bien à toi,

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci beaucoup pour ces recommandations Carole !

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    Belle présentation de cet ouvrage fort joli, d’un duo exquis. à faire figurer sur les listes de cadeaux.

  • Carole

    ça y est, je l’ai lue cette bd! La couverture ne m’inspirait pas, mais ton billet m’a fait changer d’avis! C’est vraiment impressionnant, j’ai l’impression de mieux connaitre alain Passard, sa créativité, ses valeurs, sa façon de travailler… l’auteur a réussi à vraiment nous faire ressentir son excitation dans cet univers. C’est vraiment une bd réussie !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis bien contente qu’elle t’ait plu aussi !

  • Céline75

    Achetée suite à ton conseil, je me suis régalée, et maintes fois l’eau met venue à la bouche à l’évocation de ces plats !

    Cet ouvrage nous donne l’impression de toucher du doigt le processus de créativité d’un grand chef…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis ravie de t’avoir bien conseillée alors !

  • http://lasantedansmonassiette.com Anne

    Je suis ravie de voir cet article sur ton blog ! En effet, je suis libraire spécialisée BD et j’entend souvent des personnes qui viennent pour me demander conseil concernant une BD et qui se justifient en disant « Ce n’est pas pour moi, moi je ne lis que de la littérature. » Alors qu’effectivement certains auteurs BD font preuve de beaucoup de talent, d’esprit créatif et arrivent à transmettre beaucoup par le biais de leurs textes, de leur histoire ou simplement par leur dessins. Il est dommage que la BD soit toujours reléguée au rang d’art inférieur par beaucoup de personnes encore. Alors merci pour ton article et ton coup de coeur. Moi aussi j’adore celle-ci. Pour moi Blain fait justement partie de ces auteurs multitalentueux ! :)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      C’est drôle, je pensais que ce snobisme par rapport à la BD avait plus ou moins disparu maintenant qu’on en parle dans les média comme d’un genre artistique à part entière… Apparemment il y a encore du boulot ! :)

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.