Fond d’écran calendrier : Juin 2016

Fond d'écran calendrier : Juin 2016

Au début de chaque mois depuis quelques années, je propose aux lecteurs de C&Z un nouveau papier peint à mettre en fond d’écran sur votre ordinateur, avec une photo en lien avec la cuisine et un calendrier du mois en cours.

Pour ce calendrier de mai 2016, je vous propose une photo de mes super scones au yaourt, que je fais exactement de cette façon depuis une bonne quinzaine d’années. Ces scones sont tellement rapides à préparer qu’on peut les servir pour un brunch sans faire une croix sur sa grasse matinée. (Dans l’hypothèse où on vous laisse dormir, évidemment.)

Les instructions pour télécharger votre calendrier sont ci-dessous.

Lire la suite »

Le Meilleur de mai

Immeuble rue Lamarck

Quand on se promène dans Paris, il faut penser à lever le nez pour ne pas rater tel détail architectural sur une façade, la belle lumière entre deux immeubles, ou une perspective particulièrement saisissante. (Notez qu’il faut quand même garder un oeil sur le trottoir, certains propriétaires de chien n’ayant aucun sens des responsabilités.) Et de temps en temps, il faut juste pencher la tête sur le côté, comme lorsqu’on est au pied du Sacré-Coeur et que la butte très en pente sur le côté droit crée cette vue en trompe l’oeil d’un immeuble en train de sombrer rue Lamarck.

Ce mois-ci…

Le Meilleur de mai

• Nous avons fait un dîner délicieux chez Yard, un restaurant de poche dans un ravissant micro-quartier du 11ème arrondissement, qui sert une cuisine fraîche et des vins nature dans une ambiance décontractée et sans prétention. J’ai particulièrement apprécié mon entrée de truite confite avec des petites courgettes grillées et de la crème d’amande. J’aurais peut-être léché l’assiette si le pain à la belle croûte bien brune ne s’était porté volontaire pour m’aider à saucer.

• De passage du côté de Belleville, je ne pouvais pas ne pas m’offrir un des succulents banh mi de chez Saigon Sandwich. Maxence et moi vouons un culte à ces sandwichs vietnamiens depuis des années, et d’ailleurs ça a été mon premier repas après la naissance de chacun de mes fils, livré par ses soins à la maternité. (Mon préféré, c’est le « poulet spécial » avec beaucoup de piment.)

• Je suis allée découvrir la toute nouvelle Compagnie générale de biscuiterie que le pâtissier Gilles Marchal vient d’ouvrir dans mon quartier. C’est une boutique-atelier ouverte où l’on assiste à la fabrication de délices à base de feuilletage ou de pâte sablée. Il faut goûter les fines arlettes et les sablés aux pépites de chocolat.

• La cote de Montmartre ne cessant décidément de grimper (ha ha), le coffee shop melbournais Hardware Société a décidé d’y établir son antenne parisienne. Blotti sous le coude gauche du Sacré-Coeur, c’est un espace ultra lumineux avec une vue sublime et un mur de papillons qu’on a envie d’avoir chez soi. Au programme : brunch du matin au soir, avec par exemple ces oeufs pochés servis avec des champignons grillés, de la ricotta, du cresson et de la mâche sur une épais toast de pain au noix. (Le weekend, il faut arriver sur le tôt ou sur le tard pour éviter l’attente.)

Retrouvez mes adresses parisiennes préférées sur cette carte et rejoignez-moi sur Instagram vous y suivre au quotidien mes aventures culinaires et parisiennes.

Lectures récentes

Markets of ProvenceSuper Fruits SecsBonjour KaleMinimalist Baker's Everyday Cooking

Plus de recommandations »

5 Chouettes Liens

  1. Ma très bonne amie Caroline Mignot a une chaîne YouTube sur laquelle elle publie des vidéos prises en coulisses avec les meilleurs chefs et artisans. J’ai particulièrement aimé celle sur le malaxage du beurre et celle avec la pâtissière Johanna Roques de Jojo & Co.
  2. Épluchures, mixtures et pédicure : extraits du livre Les Épluchures, publié ces jours-ci par Marie Cochard.
  3. Une vidéo amusante de Yuko Deneuville sur quelques différences culturelles entre les Français et les Américains. (Via Estelle, une co-pionnière des blogs culinaires !)
  4. Ne jetez plus, réparez ! Les Repair Cafés peuvent vous y aider.
  5. Savez-vous que mon père est traducteur anglais-français (le meilleur qui soit, mais vous allez dire que je ne suis pas objective) ? Il est particulièrement passionné par le travail de l’auteur-culte Jack Vance, et il vient de traduire un de ses romans d’aventures, jusqu’ici inédit en français. Il s’agit de L’homme en cage et si vous avez envie d’une lecture palpitante (et merveilleusement bien traduite) c’est l’occasion !

Suivez-moi sur Twitter et sur Facebook pour plus d’articles et de trouvailles au fil des semaines.

Et n’hésitez pas à me dire ce que vous inspirent ces adresses et ces liens, c’est toujours un grand plaisir pour moi d’échanger avec vous.

Où manger à Bordeaux : Les bonnes adresses d’une Bordelaise

bordeaux

Il n’y a pas que Paris dans la vie, et dans toutes les villes de France on trouve des pépites innovantes et réjouissantes pour les gourmands qui y vivent, ou qui viennent y passer un week-end. Pour cette nouvelle série de billets, j’ai donc demandé à une petite équipe de blogueurs un peu partout en France de vous ouvrir leur carnet d’adresses et de partager avec vous leurs coups de coeur.

À Bordeaux, Bénédicte vous recommande…

Benedicte Baggio-Catalan de my little spoon Pour le premier billet de la série, je vous présente Bénédicte Baggio-Catalan, auteur du blog My little spoon. Bénédicte est originaire de La Rochelle, mais elle est tombée sous le charme de Bordeaux en 2002. Elle a créé son blog en 2008, et elle y propose des recettes de saison, pour tous les jours ou pour recevoir. Elle travaille actuellement sur le projet de la future Cité du Vin, qui ouvrira ses portes à Bordeaux très prochainement.

En plus de son blog, je vous invite à suivre Bénédicte sur Facebook et Instagram. (Les photos sont les siennes, sauf indication contraire.)

Lire la suite »

Curry de poulet, épinards et coco en 30 minutes

Curry de poulet aux épinards en 30 minutes

Vous êtes prêts pour la confession du mardi ? Je n’aime pas vraiment les épinards.

Au tournant de l’âge adulte, lorsque j’ai tenté de redécouvrir et d’apprivoiser tous les légumes que j’avais passé mon enfance à détester (spéciale dédicace aux choux de Bruxelles), j’ai échoué misérablement quand est venu le tour des épinards.

En cause : des années et des années de cantines scolaires, et des moniteurs de colonie de vacances bien intentionnés (ou pas). Le résultat, c’est qu’aujourd’hui, à moins que les épinards soient d’une fraîcheur extrême et cuisinés par une magicienne avec des idées vraiment inspirées, ce petit arrière-goût amer et métallique me donne des frissons, et me fait repousser mon assiette avec un sourire poli.

Je n’achète donc presque jamais d’épinards. Mais lors d’un récent séjour dans le Perche, lorsque nous sommes arrivés au stand bio vers lequel nous nous précipitons avec excitation dès notre arrivée au marché, nous avons vu qu’ils vendaient des épinards magnifiques qui se vendaient comme des petits pains. Maxence était tenté, je me suis laissée convaincre, et nous en avons acheté une brassée.

Epinards

Lire la suite »

Edible Paradise : Un Livre de coloriage gourmand (Concours)

Edible Paradise

C’est la grande mode des livres de coloriage pour adultes et j’approuve complètement cette tendance : avec des vies qui se passent de plus en plus sur écran et sur le « cloud », quoi de plus rééquilibrant* que de se poser à la fin d’une longue journée avec un vrai livre de coloriage en vrai papier, et ses crayons de couleur préférés éparpillés autour de soi ?

C’est en effet une activité idéale pour débrancher et se détendre : zéro pression (passé l’âge de cinq ou six ans, on sait à peu près tous colorier sans dépasser), maxi satisfaction (en quelques minutes, mission accomplie, voilà une page toute jolie !), et un petit côté méditatif des plus agréables, qui permet de se perdre dans ses pensées pendant que les doigts s’affairent de leur côté.

On trouve pas mal de ces livres en vente dans les librairies, et j’étais ravie lorsqu’une illustratrice que je connais et que j’admire, la Parisienne d’adoption Jessie Kanelos Weiner, a sorti son livre de coloriage gourmand. Intitulé Edible Paradise (« paradis comestible »), il met en scène fruits et légumes de saison. (Jessie en a publié deux autres en France, en collaboration avec Laure Kié : Recettes du jardin à cuisiner et à colorier et Recettes japonaises à cuisiner et à colorier.)

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.