Le Meilleur de novembre

La vue depuis le parvis du Sacré-Coeur un matin de novembre.

La vue depuis le parvis du Sacré-Coeur un matin de novembre.

• Fraîchement rentrée d’un merveilleux séjour à Stockholm, je me suis replongée dans les tests de recettes et l’écriture de mon prochain livre, qui exprimera le goût de Paris en 100 recettes. C’est beaucoup de travail, mais en attendant c’est fou ce qu’on mange bien !

• J’ai fêté un an de collaboration avec mon assistante Anne en l’invitant à déjeuner à L’Arpège. Mention spéciale pour le pressé de céleri-rave à la châtaigne dans une sauce émulsionnée à l’olive noire. Renversant.

• J’ai aussi eu le bonheur de rencontrer certains d’entre vous à la rencontre Chocolate & Zucchini que j’organisais au bar Artisan le 22 novembre. Nous avons passé un très bon moment à bavarder et échanger, un peu en français, un peu en anglais, comme si on se connaissait depuis longtemps, ce qui est un peu vrai. Et je sais que quelques nouvelles amitiés se sont formées pendant la soirée, ce qui ne pourrait pas me faire plus plaisir.

• Dans le cadre de mon challenge du musée mensuel*, je suis allée en novembre au Centre Pompidou pour voir l’expo Magritte, qui ne m’a pas tellement inspirée. J’ai donc fini à l’étage de l’Art Moderne à dessiner des chaises Bauhaus dans mon carnet. (Je me découvre une passion pour dessiner les chaises.) J’ai aussi emmené mes enfants au Musée de la Marine, et Milan ne me parle plus que de figures de proue et de torpilles. Un succès.

Chocolate & Zucchini : Le Livre !

Savez-vous que je propose, au format e-book, un recueil de 75 recettes culte et inédites pour faire face à toutes les situations, avec plein d’histoires, d’astuces et de conseils pour s’organiser au quotidien et recevoir sans stress?

Je le propose au tarif de 8€ en téléchargement immédiat via Amazon ou sur cette page. Et si vous décidez de l’offrir (ou de vous l’offrir !) pour les fêtes, écrivez-moi après l’achat et je vous enverrai un bon-cadeau à imprimer pour l’heureux intéressé.

Si vous voulez en savoir plus sur le livre, visionnez cette petite vidéo :

Vidéo de présentation

En ce moment, j’aime…

  1. Les feutres pinceau Tombow qui permettent de faire des beaux lettrages à la main, une autre de mes nouvelles passions.
  2. Le Stoneford de Sessùn que j’ai usé jusqu’à la corde en bleu clair, et racheté en brut bleu et en noir.
  3. L’excellent documentaire The Illusionists d’Elena Rossini, qui dévoile après huit ans d’enquête les rouages du marché mondial de l’apparence et de la beauté inaccessible. Le documentaire est disponible pour quelques euros à l’achat ou à la location, avec sous-titrage en français.
  4. La magnifique série de photos Vendors from above de Loes Heerink.
  5. Mes entraînements de boxe en plein air, qui me donnent une pêche incroyable (même sous la pluie !).

* Je trouve que je ne profite pas assez des ressources culturelles de Paris, donc je me suis donné pour mission d’aller au musée au moins une fois par mois. Ça vous dit de tenter ce challenge vous aussi ?

12 Livres à Offrir

12 Livres à Offrir

Je ne suis sans doute pas très objective, mais je trouve que rien ne vaut un livre de cuisine comme cadeau pendant les fêtes, lorsque tout le monde est d’humeur gourmande ! Et puis, un bon livre de recettes, c’est la promesse de moments de plaisir et de partage, en cuisine comme à table, et peut-on rêver plus beau cadeau ? Voici donc quelques suggestions, en rang deux par deux :

Le Dessert était (presque) parfait + Le Grand Manuel du cuisinier

Dessert était presque parfait_Le Grand Manuel du Cuisinier

Dans Le Dessert était (presque) parfait, Pascale Weeks vous donne les clés pour réussir les meilleurs desserts et pâtisseries, avec toutes les astuces qui font la différence.

Dans Le Grand Manuel du cuisinier, Marianne Magnier-Moreno épluche les plus beaux classiques de la cuisine française et vous explique, pas à pas, technique après technique, comment les réussir à tous les coups.

Pascale et Marianne sont l’une comme l’autre des amies de longue date, et je leur fais une confiance aveugle, en cuisine comme dans la vie en général.

La Gourmandise ne fait pas grossir + Changer d’assiette

La gourmandise ne fait pas grossir Changer d'assiette

La Gourmandise ne fait pas grossir de la diététicienne Ariane Grumbach est un petit précis absolument essentiel pour y voir plus clair sur l’équilibre alimentaire, le rapport à la nourriture, l’image de soi, les régimes, la quête d’un corps idéal… Avec la sagesse et la bienveillance qui la caractérisent dans la vraie vie, elle suggère des pistes et accompagne le lecteur vers une meilleure compréhension de lui-même.

Quant au Changer d’assiette de Kéda Black, il joue le même rôle salvateur en cuisine, en proposant des tas d’outils pour mieux manger — pour soi et pour la planète. Elle détaille avec clarté et réalisme les enjeux éthiques, environnementaux, et personnels des différents choix alimentaires que l’on peut faire, et donne plein d’astuces pour cuisiner simple et bon, avec des recettes à décliner de mille façons.

Lire la suite »

Risotto vegan express, kale et champignons

Risotto au kale et aux champignons

Quoi de plus réconfortant, par un soir de novembre qui crachouine (j’invente des mots si je veux), qu’une assiette de risotto crémeux et savoureux, dont les arômes dansent jusqu’à votre nez, d’une belle vapeur chargée de parfums d’automne ? Par exemple, ceux du kale en petits rubans et de champignons fondants ?

Certes, certes, me dites-vous, mais le risotto, il faut rester debout devant et touiller, et je suis fatigué. Oui, mais non, vous réponds-je (enfin vous êtes peut-être fatigué, je ne dis pas), car il y a un autre chemin : celui du risotto express à la cocotte minute.

C’est assez révolutionnaire, et je vais m’attirer sans doute les foudres et le mauvais oeil de générations entières de mammas italiennes, mais j’assume, car voilà : cette méthode simplifiée permet d’avoir un risotto sur la table en trente minutes montre en main, préparation des ingrédients incluse.

Ça semble d’un coup plus réaliste, cette affaire de risotto du soir, non ?

Lire la suite »

Le Dessert était presque parfait

Le Dessert était presque parfait

Vous avez plaisir à préparer desserts et pâtisseries, mais il vous manque toujours le petit truc, la petite astuce qui change tout ? Ou alors vous faites docilement ce que dit la recette mais vous ne comprenez pas vraiment pourquoi, donc vous êtes vite perdu ?

Bonne nouvelle ! Mon amie de longue date Pascale Weeks vient de publier un livre vraiment intelligent consacré aux desserts. Ça s’appelle Le Dessert était (presque) parfait (rien que le titre, j’adore) : Les Secrets les mieux gardés pour pâtisser sans angoisser.

Pascale a fait un travail extraordinaire en rassemblant 100 recettes des gâteaux, mousses, tartes et autres classiques, en expliquant précisément pourquoi ça marche, ce qui fait la différence, et ce qui se passe si on fait plutôt comme ci ou plutôt comme ça. Pour chaque classique, elle propose une variation plus contemporaine, plus créative ou plus légère.

Poires Belle-Hélène

Lire la suite »

Babka au chèvre et aux herbes fraîches

Babka chèvre et herbes fraîches

Lorsque je vivais en Californie, je me rendais tous les samedis matins au farmers market — le marché des producteurs locaux — aussi tôt que possible, pour faire le plein d’inspiration et de produits magnifiques.

Je faisais tranquillement le tour de mes étals préférés, dont un stand de champignons absolument éblouissant dont Maxence et moi parlons encore avec émotion. Et une fois que j’avais terminé mes courses sérieuses — fruits, légumes, pain, oeufs — je me mettais à étudier mes options plus frivoles.

Mes pas me guidaient alors souvent vers la petite table d’une pâtissière russe, dans un coin du marché. Elle vendait entre autres choses une pâtisserie aux graines de pavot sublime, double tourbillon aux crêtes dorées, avec une garniture d’un noir d’encre. Une fois rentrée à la maison, je la découpais en tranches fines à déguster avec un thé, et je vérifiais ensuite mes dents dans le miroir parce que les graines de pavot, c’est sournois.

Même après être rentrée à Paris, je ne m’ai jamais pu me sortir cette pâtisserie de la tête. Hélas, je n’en connaissais pas le nom — je me contentais de la montrer du doigt en l’achetant — et mes recherches ne donnaient rien. Ce n’était pas un rugelach, ce n’était pas un kolache, ce n’était pas un makovník… mais qu’était-ce donc ?

Et puis : magie de l’Internet.

Via divers sites que je lis et aussi sur Pinterest, j’ai entendu parler de l’étoile montante de la pâtisserie maison : la babka au chocolat ou krantz cake, une brioche d’inspiration juive d’Europe de l’Est qui est roulée et tressée pour exposer au regard ses couches divinement torsadées.

Babka chèvre et herbes fraîches

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.