Mon Mariage parisien

Toutes les photos sont de Fabien Courmont.

Le 22 décembre 2016, vingt ans jour pour jour après notre premier rendez-vous, Maxence et moi nous sommes mariés.

C’était un mariage intime — simplement nos parents, nos frères et sœurs, nos fils, nos plus proches amis — pour lequel nous nous sommes décidés deux mois avant la date, parce qu’on est comme ça.

Et cette journée a été, comme dans les livres, la plus magique et la plus romantique de ma vie. J’ai tellement aimé que je resignerais bien tous les ans (avec le même homme, je précise).

L’un des avantages de se marier quand on a trente-sept ans et qu’on est ensemble depuis vingt, c’est qu’on se connaît sacrément bien — soi-même, et l’un l’autre. Du coup, on peut prendre des décisions fluides et évidentes qui nous ressemblent à 100%, et la phase d’organisation se déroule avec bonheur et excitation.

Dans cet esprit, je veux partager avec vous quelques-uns des choix qui, en s’additionnant, ont dessiné notre journée idéale.

Si les mariages vous laissent de glace, je ne vous en veux pas une seule seconde. J’étais de votre avis jusqu’à il y a trois mois, donc n’hésitez pas à cliquer ailleurs tant qu’il en est encore temps.

Mais pour ceux d’entre vous que ça amuse, que ça intéresse, voire que ça concerne, voici. (Et je vous ai aussi préparé un mini-guide de 10 Idées romantiques à Paris à télécharger gratuitement !)

Les mariés

J’ai trouvé ma robe chez My Philosophy, une boutique de mode éthique de mon quartier où j’avais déjà acheté plusieurs jolies robes par le passé. Kroeusna Khaou, la créatrice, rachète des tissus de collections de haute couture, crée ses modèles, et les fait fabriquer dans un atelier qu’elle a monté au Cambodge. Elle y emploie des jeunes femmes en difficulté et leur offre un toit, une formation, et des conditions de travail respectueuses.

En plus de créer cette robe divinement confortable, toute de chic et de simplicité (évidence au premier essayage : c’était ma robe), Kroeusna s’est également montrée chaleureuse et disponible, m’aidant à imaginer comment je pourrais porter mes cheveux, me donnant des conseils sur les accessoires qui complèteraient la tenue, et me témoignant son enthousiasme avec une touchante sincérité.

C’est elle qui m’a suggéré de porter une perle en pendentif, et par chance, ma mère en avait une que mon père lui avait rapportée de Majorque en 1964, alors qu’ils étaient ensemble depuis un mois (c’était mon « something borrowed »*). J’ai aussi mis la montre mécanique de ma grand-mère, et son alliance (« Eugène uni à Marcelle 25-2-33 ») que je porte constamment depuis une douzaine d’années.

Robe de mariée My Philosophy

Comme c’était un mariage d’hiver (à un jour près !), il me fallait un manteau et une écharpe pour éviter d’être la jeune mariée à la pneumonie. J’ai essayé d’en emprunter auprès de mon entourage, mais il s’avère que les gens normaux n’ont pas réellement de manteau blanc ou d’écharpe blanche dans leur garde-robe. J’ai donc commandé cette veste en fausse fourrure, chaude et confortable, avec une capuche et une fermeture éclair pour le côté moderne. J’ai trouvé une étole un peu crème un peu ficelle chez Sac & Sac, une boutique de la rue des Abbesses où j’ai acheté des tas de sacs et d’écharpes et de chaussures depuis que j’habite le quartier.

Je voulais un bijou de cheveux. J’ai cherché sur Le Bon Coin et rapidement trouvé cette tiare Cécile Boccara, vendue à un bon prix par une jeune femme adorable, pleine de gentillesse et de bons conseils.

Chaussures de mariage : le marié et la mariée

Mes chaussures ? Le Bon Coin aussi ! J’ai acheté ces escarpins nacrés à une jeune mariée qui avait acheté plusieurs paires pour essayer avec sa robe, et n’avait finalement pas porté celles-ci. La pointure était parfaite, et elle habitait pile en face de la mairie où nous devions nous marier ; j’ai bien aimé la coïncidence.

Juste après la robe, c’est sans doute mon bouquet qui a été le choix le plus personnel et le plus porteur de sens. J’ai demandé à mon amie Apollonia, de la boulangerie Poilâne, si elle voulait bien m’en créer un. L’idée m’est apparue comme une révélation au cours d’une nuit d’insomnie (« Je veux un bouquet en pain ! ») et le lendemain je lui ai écrit pour lui demander si c’était fou, ou génial, ou un peu des deux.

Je lui ai donné carte blanche et elle s’est mise au travail avec Félix, l’artiste-boulanger qui confectionne les splendides pains décorés de la maison — dont ceux que j’ai reçus pour la naissance de chacun de mes fils. Ensemble ils ont créé un bouquet d’une incroyable délicatesse, avec des roses en trois couleurs de pâte à pain, des feuilles ravissantes et des épis de blé. C’était vraiment un personnage à part entière ce jour-là. Il a reçu des compliments de tout le monde, et a également servi à divertir nos fils pendant la cérémonie. (Les petits garçons qui boulottaient des feuilles sous le nez de l’adjointe au Maire, c’était eux.)

Bouquet de mariée Poilâne

La veille du mariage, je suis allée me faire faire une French manucure dans un bar à ongles près de chez moi. Et le matin du grand jour, je me suis rendue chez Profession Coiffeur pour que Michel, qui dirige le salon, puisse me faire le chignon sur lequel nous étions tombés d’accord lors d’un essai la semaine précédente.

Je me suis maquillée toute seule — avec les pros c’est souvent too much, et après j’ai envie de pleurer et de tout enlever — mais j’ai bénéficié des enseignements du cours de maquillage personnalisé que mes amies m’ont offert à La Maison du Dr. Hauschka pour mon enterrement de vie de « jeune fille ». (Juste avant un thé chez Amami, le spectacle des Coquettes à tomber par terre de rire, et un dîner au Café Trama. Ces copines-là, je les garde.)

Préparatifs

Pendant la cérémonie à la Mairie, nous avons échangé les alliances en or rouge martelé que nous avons choisies chez Paulette à Bicyclette, une créatrice de bijoux éthiques à Paris qui travaille avec de l’or certifié fairmined, et que nous avons fait graver.

À la mairie, on peut apporter la musique qui sera jouée pendant qu’on signe les registres d’État Civil, et nous avons choisi celle-ci, celle-ci, et celle-là. On a aussi utilisé les titres des trois chansons pour nommer nos trois tables pour le dîner : Love, Stars, Remember. En trois mots tout était dit ! Comme je m’essaie au lettrage ces derniers temps, j’ai fait à la main les cartons pour marquer chaque table et la place de chaque invité.

Lettrage pour les noms des tables

Après la mairie, nous avons emprunté les chemins de traverse montmartrois pour arriver à l’Hôtel Particulier, cette merveille d’hôtel niché dans la verdure, où nous avions réservé une chambre pour la nuit et où nous avons pu boire une coupette et souffler un peu avant la soirée.

Dîner de mariage chez yam'Tcha

Le cocktail et le dîner de mariage se sont tenus chez yam’Tcha, notre restaurant fétiche à Paris, où nous fêtons l’anniversaire de Maxence tous les ans depuis l’ouverture**. Adeline Grattard et son équipe nous ont reçus comme des amis (des amis qui seraient aussi des rois), et se sont surpassés avec un repas éblouissant dont nous parlons tous encore.

Dîner de mariage chez yam'Tcha

J’ai fait appel à Apollonia Poilâne à nouveau pour les wedding favors, ces petits cadeaux qu’on remet à ses invités. Au lieu des dragées traditionnelles, les nôtres sont repartis avec des sachets de Punitions — les meilleurs sablés de l’univers — en forme de coeur, avec nos initiales. On les a distribués avec des petits questionnaires à trous que j’avais rédigés, glanant l’idée sur Pinterest, et qu’on a pu lire avec rires et émotion le lendemain.

Sablés Punitions personnalisés

Et pour documenter tout ça : Fabien Courmont, le meilleur photographe de mariage dont on puisse rêver. Tellement sympathique, fin, bienveillant et chaleureux qu’on l’aurait facilement pris pour un de nos amis invités ; apparemment, on lui dit ça souvent. Casting absolument parfait pour nous donc. (Et si vous avez envie de le rencontrer, il sera au LOVE/ETC, le salon du mariage pas gnangnan, à Paris les 3 et 4 février prochains. Dites-lui bonjour de ma part !)

Pour finir, deux conseils que j’ai reçus et que je veux faire passer :

Costumes de mariage des enfants

1- Mon amie Bérangère m’a recommandé de prévoir et organiser le maximum de choses à l’avance, pour que le jour J je n’aie rien à faire qu’à profiter de la journée. Ça peut paraître évident, mais je me suis prise en flagrant délit de « Non, mais on appellera les taxis quand on sera prêts à partir » ou « Je n’aurai qu’à préparer les draps pour la baby-sitter le matin-même » ou tout autre petit détail qui n’a l’air de rien mais pollue l’esprit. Et à chaque fois, grâce à la sagesse de Bérangère, je commandais les taxis à l’avance, et je mettais de côté le linge de maison pour la baby-sitter quelques jours avant. Bénéfice le jour du mariage : j’étais tran-quille.

2- Quelques jours avant le mariage, j’ai écouté l’interview de Sarah Von Bargen sur le podcast Create Lounge. Elle a raconté que quand elle part en vacances, elle profite du voyage de retour pour noter 100 souvenirs, petits ou grands, peu importe l’ordre, façon George Perec. J’ai trouvé l’idée poétique et je l’ai adoptée : au lendemain du mariage, j’ai listé mes « Je me souviens » (137 au total) et j’en ai rempli huit pages, que j’ai tout de suite glissées dans une enveloppe. Je ne sais pas quand je les relirai, mais je sais qu’ils me feront sourire. Et peut-être pleurer un peu aussi. Je ne promets rien.

Les mariés à Montmartre

* En anglais, on dit qu’une mariée doit porter « Something old, something new, something borrowed, something blue. » Quelque chose d’ancien, quelque chose de neuf, quelque chose qu’elle a emprunté, quelque chose de bleu.

** Sauf l’année où c’était en travaux, mais on est quand même passés acheter des baos à la boutique.

Note : Aucun de ces liens n’est sponsorisé. Le bouquet m’a été offert par Apollonia.

PS: Et n’oubliez pas de demander votre mini-guide gratuit avec 10 Idées romantiques à Paris !

  • Punky Brewster

    J’adore ! J’adore ! J’adore !
    J’adore vos vingt ans (et j’admire, et je m’incline).
    J’adore ta robe, que tu portes avec tant de bonheur.
    J’adore plus que tout « Eugène uni à Marcelle 25-2-33 ».
    J’adore ton bouquet, évidemment.
    To billet respire la joie de vivre, et c’est un enchantement du matin !

  • Solène

    Soupirs soupirs soupirs…. d’admiration, d’émotion, et d’envie…

  • Toutes mes félicitations !!
    Je suis ébahie devant le bouquet en pain, c’est génialissime !!! Et tellement pratique si on a un petit creux pendant la cérémonie 🙂
    Généralement les cérémonies de mariage « standards » (robe froufrou, lancé de riz et klaxons de voiture) me passent complètement au dessus car je n’y comprend pas grand chose…! D’ailleurs avec mon compagnon depuis 15 ans on s’est marié à la one again : basket, jean, pas d’alliance, sans rien dire à personne… mais quand même pour le jour J je m’étais cousue une petite veste bleue… une petite fantaisie je ne sais pas pourquoi…! On a quand même hésité à faire ça comme ça, et finalement on s’est dit que c’était notre mariage à nous et qu’après tout on se mariait comme on l’entendait (il y en a bien qui se marient sous l’eau, en montgolfière… :-)). J’avoue que si on avait fait différemment, c’est le genre de cérémonie intimiste que vous avez fait que j’aurai naturellement choisi (même si évidemment je n’aurais pas eu un aussi beau bouquet !)
    J’aime beaucoup l’idée de Sarah Von Bargen avec les 100 souvenirs… je retiens l’idée car avec le temps on peut oublier certains détails pourtant croustillants (j’avais tellement rigolé de relire mon journal intime il y a quelques années, certains passages je me disais « mais c’est moi qui ai écrit ça ?! »)
    Tu es rayonnante sur les photos, encore tous mes voeux de bonheur !

    • Merci Mélodie ! Je garderai moi aussi cette idée des 100 souvenirs. Sarah suggère même de les faire à deux en se passant la liste à chaque souvenir, mais c’était un peu too much pour mon jeune mari. 😀

  • Bravo et merci pour ce reportage so parisian chic !
    Si tu affectionnes de temps à autre la liste des ‘Je me souviens’, je te conseille la lecture de l’amusant opus de Lydia Flem,  »Je me souviens de l’imperméable que je portais l’été de mes vingt ans ». Il compte 467 paragraphes et un index subjectif et exhaustif des termes du lexique vestimentaire.

  • Ilse Wouters

    Mes félicitations, et merci de partager ta journée très spéciale avec nous dans le blog. J´ai adoré le bouquet et les wedding favors…très original et super sympa.

  • Palmira

    Tous mes voeux de bonheur!! Merci de nous faire partager cette journée très spéciale, j’ai adoré ton bouquet!!! Et pour le reste, à ton image :o)
    A retenir cette idée des je me souviens, pour plein de situations d’ailleurs!
    D’ailleurs c’est rigolo, le 22 Décembre c’est aussi notre date :o)

  • clarisse

    Félicitations aux nouveaux mariés… ça avait l’air romantique…

  • Oh, this is wahayyyy beyond wonderful – TOUTES MES FÉLICITATIONS chère Clotilde et Maxence. C’est tellement beau, émouvant, bien pensé et ‘toppé’ par ton bouquet de roses-pain que j’ai un frisson tout particulier en ce jour hivernale – et pour ce moment PAS parce qu’il fait si froid! Tu as tellement bien pensé, prévu, planifié et exécuté le tout, je ne pourrait pas dire moins que BRAVO BRAVO BRAVO – vous êtes géniales. Bonne continuation à vous 4 et encore une fois: Que la romance puisse continuer….. 🙂
    Kiki

  • Le lien pour le mini-guide ne semble pas fonctionner – on retombe sur ton site présent…. Ce n’est pas urgent – Mme la Mariée!!!! 😉

  • Sophie

    Félicitations Clothilde (et Maxence). Et merci d’avoir partagé avec nous cette belle journée remplie d’Amour, de passion et de simplicité. C’est vraiment à l’image de ce que tu renvoies lorsque je parcours ton blog. 🙂
    Perso, tu m’as donné l’envie de recommencer (le mariage), de revoir Paris (en amoureux à la découverte de ces petits coins que tu nous conseilles!) et puis… de continuer à cuisiner tes recettes (c’est à chaque fois un succès).
    Belle journée

  • Félicitations à toi et à Maxence. Ta tenue est magnifique ! J’adore le bouquet en pain … Je me suis mariée à 28 ans et clairement il y avait plus de choses qui n’étaient pas nous. J’adore l’idée du « je me souviens », je vais le faire – même avec 12 ans écoulés

    😉

  • kanadelf

    Félicitations! Encore de nombreuses années de bonheur à vous…
    J’avais vu passer une photo/story sur IG et je m’étais demandé si tu en parlerais sur ton blog 🙂

  • Céline

    Félicitations! J’adore l’idée du bouquet en pain!!! C’est vraiment très beau et très original!!!

  • graffie

    Félicitations !!! Le bouquet est une idée absolument géniale, ta robe et ta coiffure te vont très bien, le maquillage est très réussi, et surtout tu as l’air d’avoir vraiment profité et apprécié, avec des choix faits en toute conscience et qui semblent te correpondre parfaitement.

  • émilie

    oh que tu es belle ! C’est vraiment très émouvant, j’avoue avoir eu un petit pincement au coeur…

  • Gigi

    CONGRATULATIONS dearest Clotilde & Maxence!!! We should all marry when we have already lived a fairly long time together and determined that we are made for each other!
    That’s what made you enjoy your big day so much! The knowledge that you were doing something conscientiously and with all your heart and mind present.
    I wish you both many, many more years of happiness and harmony next to your sweet little boys!
    Much love,
    Gigi

  • Daniela Dima-Riain

    Félicitations aux nouveaux mariés! Le bouquet est magnifique, quelle bonne idée!!!

  • carole

    Magnifique ! La mariée, rayonnante, le bouquet, génial, ce quartier tant aimé, tout ! Merci d’avoir partagé ce bonheur avec tes gourmandes lectrices. Un billet plein d’émotion qui me touche tout particulièrement (21 ans depuis notre premier rendez-vous, 2 enfants, notre premier studio à abbesses…)

    • Rigolo toutes ces coïncidences ! Alors, vous vous mariez quand ? 😉

  • Clao

    Oh ! Félicitations ! 19 ans et 3 enfants : ce sera peut-être nous l’année prochaine ?
    Un seul regret, notre rencontre date du 1er mai donc pas de manteau moumoute 😉
    J’aime beaucoup le bouquet ! Et à choisir, j’adorerais un mariage comme le vôtre, simple et chaleureux.

    • Ah mais oui mais carrément, je vote pour ! Et puis tu sais, il peut faire frais un 1er mai. 🙂

  • Bea Beatrice

    Felicitations!!! Je craque l’idee avec le bouquet en pain <3 🙂

  • chauba

    Félicitations ! ! C un beau mariage, simple et naturel. Et ce bouquet … super beau et original. Bravo à vous et que le bonheur dure éternellement. Bisous

  • Aline

    Mais Clothilde, il manque la recette de l’amour ???!!!!!
    La seule que nous soyons obligé(e)s d’expérimenter sans toi !!
    Merci de ce témoignage de ce moment clé pour toi. Tout avait l’air parfait !

  • julia dusoulier

    merci Clotilde de nous faire partager ce merveilleux évènement, tu as le don de nous envoyer du bonheur par la toile ! A mon tour de t’envoyer tous mes voeux pour de longues années de magie et d’enchantement, à toi, Maxence, et tes enfants. Nath-Julia Dusoulier

  • Annie-Claude

    Un grand merci pour nous avoir offert ces moments si intimes. Élégance, raffinement dans la simplicité ….chapeau ! Et tout le bonheur que nous sentons de là !!!
    Émouvant comme si vous faisiez partie de notre famille. ..ma petite soeur !
    Encore MERCI Clotilde ! Et que votre vie soit belle encore longtemps longtemps.
    Je vous embrasse avec toute mon affection.
    Annie-Claude

  • Yasmine

    Bonsoir Clotilde! Ce soir je franchis enfin le pas pour t’envoyer un commentaire et te dire tout d’abord un grand merci! Oui merci pour ce super blog avec toutes ces délicieuses recettes, que j’ai découvert grâce à une de mes meilleures amies – merci à elle au passage! Tu m’as fait découvrir plein de nouvelles saveurs, associations culinaires et vraiment c’est un plaisir à chaque fois renouvelé! Et puis c’est tellement rare et précieux de recevoir toute cette énergie positive, c’est vraiment une bouffée d’air! Jusqu’à aujourd’hui encore ou j’ai eu plaisir à lire ton article sur votre mariage – cela m’a rappelé plein de doux souvenirs car je me suis mariée en juillet 2016 et c’était aussi une inoubliable bulle de bonheur partagé ! A cette occasion, je vous souhaite à Maxence et à toi plein de bonheur! Et je nous souhaite à toutes et tous de lire encore longtemps tes articles enjoués et tes recettes délicieusement colorées! Encore merci! Ps: comble du cimble…pendant les vacances de Noël j’ai rêvé que je visitais ta cuisine parisienne 😉

    • Merci Yasmine, ce petit mot me remplit de joie ! ^^
      Elle était comment ma cuisine dans ton rêve ? 🙂

      • Yasmine

        Bonjour Clotilde! Merci à toi d’avoir pris le temps de nous répondre à chacune! Dans mon rêve ta cuisine était très petite mais judicieusement agencée! Je me souviens m’être dit: c’est typique des appartements parisiens: une toute petite cuisine et pourtant Clotilde y fait des merveilles 🙂

  • Floriane

    Au risque d’être originale, félicitations Clotilde ! Je trouve cela amusant de savoir qu’après 20 ans d’une relation stable avec quelqu’un, on décide de se marier. Je me demande ce qui a bien pu vous décider à ce moment précis 🙂 Je suis quoi qu’il en soit comme toujours soufflée par la beauté des photographies qui illustrent ce billet, en particulier par le bouquet de pâte à pain (une idée formidable !) et les petits sablés (cette esperluette, mon Dieu !!). La mariée également était ravissante, cela va sans dire 🙂 Bravo !

    • Merci Floriane d’avoir apprécié tous ces petits détails ! Pour répondre à ta question, nous avons toujours pensé nous marier un jour, mais étant un peu anti-conventions (ou l’esprit de contradiction, c’est un peu pareil) on s’était toujours dit qu’on se marierait quand plus personne ne s’y attendrait. 🙂 On n’a pas manqué de signes d’engagement l’un envers l’autre au fil des années, et celui-là est du coup la cerise sur le gâteau, beau et symbolique.

      • Floriane

        Je pense qu’entretenir au fil des années l’affection mutuelle qu’on se porte est primordial. Dans votre cas, c’est très réussi ! 🙂

        • Merci Floriane, c’est gentil de le dire. Beaucoup de communication aussi ! Mais au fond je n’ai pas de mérite, je suis tombée sur quelqu’un d’exceptionnellement extraordinaire. 🙂

  • wabi

    Congratulations C&M !
    Simplicité et élégance, c’est tout Clotilde!
    Du bonheur, du bonheur et encore du bonheur, c’est tout ce que je vous souhaite.
    J’ai adoré les wedding favors!

  • Sylvie Art de Vivre

    Quel joli billet. Toutes mes félicitations pour ce mariage. Je vous souhaite de continuer à connaître tout le bonheur du monde. Je n’ai pas pu résister et j’ai partager ton billet qui est plein de bonnes idées pour la mariages et pas seulement. Merci de tout ce partage.

  • ludmilla

    félicitations tout d’abord, merci d’avoir partager ce moment avec nous. La robe est très belle et j’adore le bouquet!

  • Shruti

    Hi Clotilde – my best wishes to Maxence and you! I read the French very slowly and probably only understood a third, but it sounds like it was an absolutely wonderful wedding!

  • Oh le billet qui met la banane direct de bon matin, quel bonheur. C’est incroyable tout ce que tu as trouvé sur le Bon Coin, une vraie mine d’or ce truc. Je viens d’y faire un tour par curiosité et il y a de tout, même une personne qui vend … sa lingerie de mariée ! J’ai un gros coup de coeur pour la tiare, si délicate, si féminine, et bien sûr le bouquet en pain, un coup de génie ! Les invités ont du bien se régaler avec leurs punitions.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je trouve ça super qu’on puisse trouver et revendre ces objets, et ça rend la qualité abordable. Vive l’économie circulaire ! Bon, la lingerie de mariée, je n’aurais pas forcément acheté d’occasion, mais après tout c’est vraiment psychologique…

  • Dragonfly42

    Félicitations Clotilde et merci d’avoir partagé le déroulé de ce joli moment avec nous.

  • Mély

    Oh… Clotilde, je sais que tu as posté cet article il y a quelques jours déjà… mais je viens seulement de le lire : je me l’étais mis de côté, bien au chaud, pour le savourer lorsque j’en aurai le temps (au lieu d’en bâcler sa lecture entre deux rdv ou activités).
    J’ai été touchée par tous ces partages : simples, généreux, touchants & plein de sens… bref : cet article reflète ce pourquoi j’aime venir ici, sur C&Z ♥
    Tout du long, j’ai eu l’impression d’être une petite souris qui savourait cette aventure, cette organisation, mise en place… j’ai picoré les petits liens / adresses indiqués (merci de les avoir regroupés – j’ai d’ailleurs demander à recevoir le petit guide, ce petit geste aussi est trop chou par ailleurs).
    Je te l’ai dit, mais me permets de te le redire ici après cette lecture (où j’ai l’impression d’avoir eu une nouvelle approche) : ♡ mes félicitations à toi & Maxence ♡

    • Merci beaucoup Mélanie, tes mots me touchent beaucoup ! Et c’est rigolo, moi aussi je me mets de côté les billets savoureux que je veux déguster quand j’ai du temps — je suis honorée que celui-là mérite ce traitement de faveur à tes yeux.

  • Boulie27

    Tous mes voeux de bonheur !!! Félicitations à tous les deux !!

  • mikamass

    Félicitations ! d’une « ancienne » lectrice des années 2000…
    Tout est superbe, les idées , la robe, les photos… mais le bouquet ? c’est tout simplement génial ! et quelle belle réalisation !
    Bravo à toi et à mademoiselle Apollonoia pour tant de talents ! et merci pour le partage de ce qui est une cérémonie assez intime !
    vivement la suite, vivement le prochain billet, et ce pendant de nombreuses années…
    à bientôt !

  • Esperanza

    Moi aussi j’ai laissé le billet pour le lire au calme après un voyage: merci de partager ces beaux moments qui nous font tellement du bien….
    Recevez mes felicitaciones et mes souhaits de bonheur pour vous tous.
    Tout m’a paru si vrai et en même temps si delicat et enchanteur…..
    Merci de tout mon coeur

    • Merci beaucoup Esperanza, votre petit mot me touche, et il est si joliment tourné. Je vous souhaite à mon tour tout le meilleur.

  • Cécile Boccara

    Chère Clothilde! un grand grand merci pour votre article et notre mention concernant la coiffe en perles d’eau douce. Tout vous va a ravir! toute l’équipe de l’atelier vous souhaite le meilleur… et votre blog de cuisine nous a tous emballé! Cécile boccara

    • Oh, merci beaucoup Cécile ! C’est un bijou d’un grand raffinement et j’ai eu beaucoup de compliments. Je suis ravie de pouvoir faire connaître vos créations à d’autres.

  • Laurence caradec

    Jolie comme une volée de confetti, fraiche comme la rosée d’un matin de printemps et rayonnante comme la lune en son quatorzième jours !
    avec élan, chaleur et confiance.
    Laurence

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.