Crackers à l’huile d’olive et aux graines Recette

Si vous hésitez à acquérir un rouleau à pâtes fraîches — soit en accessoire pour votre mixeur, soit en rouleau à manivelle — je peux peut-être vous fournir l’excuse qu’il vous fallait : ça s’avère très utile aussi pour faire des crackers maison.

Parce que voilà : pour faire de bons crackers, il faut étaler la pâte finement pour qu’ils soient bien croquants, et uniformément pour que la cuisson soit identique en tout point, sans qu’il y ait des endroits plus épais (donc plus mous) ou plus fins (donc brûlés).

Que ce soit de la pâte à pâtes ou de la pâte à crackers, je trouve ça extrêmement agréable à manipuler et ça me rappelle toujours ma période Play Doh. Je passerais bien mes mercredis après-midi à faire ça.

Et comme me l’ont appris mes amis de Hidden Kitchen (qui ont à présent un blog), le rouleau à pâtes est l’outil idéal. On se sert uniquement du premier rouleau, constitué de deux cylindres lisses qui se font face et tournent l’un vers l’autre, et on passe d’un réglage à un autre en rétrécissant l’espace entre les deux cylindres, exactement comme pour la pasta, afin d’obtenir un long morceau de pâte très fin prêt à être enfourné.

C’est aussi une activité culinaire des plus divertissantes : que ce soit de la pâte à pâtes ou de la pâte à crackers, je trouve ça extrêmement agréable à manipuler et ça me rappelle toujours ma période Play Doh. Je passerais bien mes mercredis après-midi à faire ça.

Ma recette de crackers est très simple : on y met de la farine et de la semoule de blé fine (pour un résultat un peu plus texturé), des graines (du sésame et des graines de pavot en ce qui me concerne), du sel et de l’huile d’olive, et juste assez d’eau pour que ça s’amalgame en une pâte bien lisse qui passera sans effort (et sans coller) entre les cylindres du rouleau.

Au final, on obtient des crackers à la texture impeccable — suffisamment solides pour qu’on puisse les utiliser comme « cuiller » pour se servir dans le bol de tartinade, mais assez fins pour qu’ils se brisent sans effort dans la bouche — et qui se gardent en l’état quelques semaines.

C’est une bonne chose, parce que la recette en fait pas mal, mais tant qu’à sortir le rouleau à pâtes et à préchauffer le four, autant y aller. D’ailleurs, une fois que vous aurez votre stock de crackers sous la main, je doute que vous soyez à court d’idées pour les accompagner. Allez, je vous aide : c’est super avec du hummus, du caviar d’aubergine au yaourt, une anchoïade, une muhammara, un poicamole, ou un fromage végétal. Vous voyez l’esprit.

Cette recette se prête naturellement aux variations, et vous pouvez ajouter les herbes séchées et les épices de votre choix, et peut-être même un peu de fromage ferme râpé dans la pâte. Si vous décidez de varier les graines, choisissez-en des toutes petites, sinon la pâte ne passera plus entre les rouleaux et vous aurez l’air malin.

Levain naturel ! Si vous avez un levain naturel, vous pouvez utiliser votre excédent de levain dans cette recette, selon la formule de conversion dont je vous ai déjà parlé : ici, j’utilise 100 g de levain à 100% d’hydratation, et je diminue les quantités de farine et de semoule pour utiliser 125 g de chaque, et 75 ml d’eau.

Crackers à l’huile d’olive et aux graines Recette

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 7 minutes

Total : 27 minutes

Pour environ 150 crackers carrés de ~7 cm.

Crackers à l’huile d’olive et aux graines Recette

Ingrédients

  • 150 g de farine T65
  • 150 g de semoule de blé fine (si vous n'en trouvez pas, utilisez 300 g de farine)
  • 20 g (3 c.s.) de graines de sésame grillées
  • 15 g (2 c.s.) de graines de pavot
  • 7 g (1 1/2 c.c.) de sel fin
  • 3 c.s. d'huile d'olive
  • 120 ml d'eau

Instructions

  1. Mettez la farine, la semoule, les graines et le sel dans un saladier. Ajoutez l'huile d'olive et mélangez à la fourchette. Ajoutez l'eau et mélangez.
  2. Une fois que l'eau est absorbée, renversez le mélange sur un plan de travail propre et pétrissez légèrement pour rassembler la pâte en une boule lisse. Ajoutez un tout petit peu d'eau si nécessaire, mais pas trop : on cherche à obtenir une texture lisse, surtout pas collante.
  3. Divisez la pâte en 8 morceaux de taille équivalente, et couvrez d'un torchon.
  4. Préchauffez le four à 200°C et préparez deux plaques de four que vous chemiserez de papier sulfurisé ou de tapis de cuisson en silicone -- c'est bien d'en avoir deux pour aller plus vite, mais si vous n'en avez qu'une ça ira quand même. Si vous avez une pierre à pain carrée ou rectangulaire, mettez-la à préchauffer dans le four ; une seule plaque de four suffira en plus dans ce cas.
  5. Prenez un des morceaux de pâte (laissez les autres sous le torchon pour éviter qu'ils ne sèchent) et applatissez-le en un disque ovale. Réglez votre rouleau à pâtes sur le niveau 1 (le plus large) et passez-y le morceau de pâte. Repliez-le en trois en ramenant les deux côtés opposés l'un sur l'autre, et passez-le à nouveau. Répétez 3 ou 4 fois jusqu'à ce que la pâte soit souple ; ce processus revient à pétrir la pâte. Si elle devient collante, farinez-la légèrement.
  6. Passez au réglage suivant (un peu plus étroit) et passez la pâte une seule fois pour l'affiner. Répétez avec les réglages suivants jusqu'au réglage 5 ; vous obtiendrez alors un long morceau de pâte très fin. Déposez-le sur l'une des plaques, ou sur une pelle à pizza légèrement farinée si vous utilisez une pierre à pain.
  7. (Si vous n'avez pas de rouleau à pâtes, peut-être que vous pouvez en emprunter un à un ami ? Sinon, remontez vos manches, sortez votre rouleau à pâtisserie, et étalez la pâte le plus finement possible.)
  8. Recommencez avec les autres morceaux de pâte jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place sur vos plaques. A l'aide d'une roulette à pâte, d'un coupe-pâte ou d'un simple couteau, pré-découpez les morceaux de pâte en carrés ou en triangles pour qu'ils soient plus faciles à séparer ensuite.
  9. Mettez les plaques au four (ou glissez-les sur la pierre à pain à l'aide de la pelle) et laissez cuire 7 à 10 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit dorée ou brun-doré. On peut faire cuire chaque fournée à un stade différent, il y en aura alors pour tous les goûts.
  10. Mettez les crackers à refroidir sur une grille et recommencez avec le reste de pâte.

Notes

Les crackers se gardent quelques semaines dans une boîte hermétique.

Schema/Recipe SEO Data Markup by ZipList Recipe Plugin
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/amuse-bouche/crackers-a-lhuile-dolive-et-aux-graines-recette/

  • http://tartine-jeanne.over-blog.com/ Tartine Jeanne

    Excellente idée que d’utiliser le laminoir à pâte pour faire les crackers! Moi qui en fais souvent, c’est vrai que les réussir bien fins et réguliers releve de l’exploit…
    Merci pour le tuyau!

  • http://gourmandiseschroniques.blogspot.com/ Gourmandises Chroniques

    Je suis conquise par l’idée de ces crackers que l’on décline au gré de notre imagination : Adopté !

  • tashatoast

    Je vais de ce pas sortir mon laminoir du fond du placard( il y a trop longtemps que je n’ai plus fait de pâtes)et essayer de faire tes crackers,super idée!!

  • Melba

    Bonjour ,
    tout d’abord merci de nous faire partager cette recette facile à réaliser et surtout économique aux vues des prix des gâteaux apéritifs du commerce .
    Je viens de la faire et c’est la première fois que mes crackers sont réussis .
    J’ai fait différentes formes et diverses cuissons : plus ou moins dorés afin que chacun choisisse .
    Ils sont beaux , bons et craquants .
    Donc ce soir , apéritif crackers et houmous maison , bien sûr .
    Merci encore .

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis bien contente, Melba, merci à vous !

  • perrine

    Waouh, merci pour cette chouette recette!
    On s’est régalés avec ces crackers (accompagnés d’houmous maison, tout aussi délicieux) et franchement, je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient si bons! C’est déjà devenu un classique de l’apéro. Pas de laminoir pour moi, simplement du jus d’épinard, mais ça marche très bien aussi!
    Je voulais recycler la fin de l’houmous en accompagnement de falafel au four et j’étais persuadée que vous en aviez publié une recette, mais je ne la trouve pas…
    Encore merci en tout cas.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, Perrine, merci de ce retour ! Pour les falafels au four, c’est une recette que j’ai publiée dans le ELLE à table du mois de mars. J’en ferai un billet à la prochaine occasion, mais en attendant, voici la recette :

      Falafels au four

      400 g de pois chiches secs
      1 petit oignon grossièrement haché
      3 gousses d’ail
      4 c. à soupe de farine
      2 c. à café de sel
      2 c. à café de cumin moulu
      1 c. à café de coriandre moulue
      1 c. à café de paprika
      Un petit bouquet de persil finement haché
      Huile d’olive de cuisson

      La veille, mettez les pois chiches à tremper dans une grande quantité d’eau.

      Le lendemain, rincez, égouttez, et mélangez dans le bol du mixeur avec l’oignon, l’ail, la farine, le sel et les épices. Mixez en remuant régulièrement jusqu’à obtenir une consistance proche de la semoule. Incorporez le persil, couvrez et laissez reposer 1 heure.

      Préchauffez le four à Th. 6 (180°C) et huilez une plaque de four à rebords. Formez des boules un peu aplaties de la taille d’une noix et disposez-les sur la plaque. Arrosez d’un filet d’huile et faites cuire 20 à 25 minutes en retournant à mi-parcours, jusqu’à ce que les falafels soient dorés.

  • perrine

    MERCI CLOTILDE!!!
    Il me semblait bien que je l’avais vue quelque part cette recette! Mais j’étais persuadée que c’était sur le blog!
    Merci beaucoup, je vais m’empresser de les réaliser, d’autant que sur tes conseils, j’avais congelé une grande quantité de pois chiches cuits.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je t’en prie ! Note bien que la recette utilise des pois chiches trempés mais crus.

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.