Crackers crus aux graines de lin Recette

Crackers crus aux graines de lin

Avez-vous déjà essayé de faire tremper des graines de lin ? Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il se passe quelque chose d’étrange dès que vous avez le dos tourné : pendant que les graines gonflent et absorbent l’eau, elles libèrent une sorte de gel que l’on appelle mucilage, si bien que votre bol finit par contenir une sorte d’aspic tremblotant dans lequel les graines sont en suspension.

Ce petit tour de magie rend les graines de lin particulièrement populaires auprès des crudivores, car cette substance un peu visqueuse sert de liant dans toutes sortes de préparations non cuites*, comme ces crackers crus aux graines de lin.

Et comme j’ai la garde temporaire d’un beau déshydrateur de compétition — vous vous souvenez peut-être de mon granola cru au sarrasin — j’en ai profité pour faire quelques « fournées » de crackers crus.

L’idée est simple : on fait tremper des graines de lin pour qu’elles exsudent leur mucilage, puis on les mélange avec d’autres graines, trempées* elles aussi mais égouttées, et l’assaisonnement de son choix. On étale le tout sur un plateau du déshydrateur et on laisse sécher quelques heures jusqu’à obtenir des crackers crus aux graines de lin croustillants et très goûteux, prêts à être grignotés juste comme ça ou avec votre dip préféré.

Les meilleurs crackers crus aux graines de lin

J’ai fait des essais avec diverses épices, et ça marche très bien avec du paprika fumé ou du cumin. Mais bien sûr, vous pouvez imaginer une version aux graines de fenouil ou au ras-el-hanout, ajouter une gousse d’ail réduite en purée (attention, ce sera difficile d’échapper à l’odeur d’ail pendant la déshydratation) ou des herbes fraîches, remplacer le sel par de la sauce de soja… tout ce qui vous fait plaisir.

Et si vous n’avez pas de déshydrateur, vous pouvez étaler le mélange sur du papier sulfurisé et utiliser votre four à très basse température (si possible aux alentours de 45°C) ou même, m’a-t-on dit, l’énergie du soleil si le temps s’y prête : ça prendra quelques jours, certes, mais vous aurez des crackers crus hyper écolo.

Crackers crus et houmous

Crackers crus et houmous

* Je précise que l’on peut aussi utiliser les graines de lin pour faire du gel pour les cheveux ! Il paraît que c’est formidable pour les cheveux très bouclés.

** L’intérêt du trempage est expliqué ici.

Téléphone

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Crackers crus multigraines Recette

Préparation : 10 minutes

Total : 18 hours

Crackers crus multigraines Recette

Ingrédients

  • 160 g (240 ml) de graines de lin, blondes ou brunes
  • 70 g (120 ml) de graines mélangées (j'ai utilisé du sésame, des graines de tournesol et des graines de courge), non grillées
  • 1/2 c.c. de sel de mer fin
  • 1 c.c. de paprika fumé (doux ou fort), ou de cumin, ou de piment en poudre, ou de l'épice ou mélange d'épices de votre choix

Instructions

  1. La veille au soir, mettez les graines de lin dans un saladier et ajoutez 240 ml d'eau. Dans un autre bol, mettez les graines mélangées et recouvrez d'eau.
  2. Le lendemain, égouttez bien les graines mélangées, et ajoutez-les aux graines de lin (qu'il ne faut pas égoutter). Ajoutez le sel et le paprika et mélangez bien à la fourchette.
  3. Etalez très finement sur deux plateaux de déshydrateur recouverts de feuilles de déshydratation. Vous pouvez vous aider d'une spatule coudée pour étaler le mélange plus facilement. Saupoudrez encore un peu de sel à la surface.
  4. Déshydratez à 45°C pendant 6 heures environ, jusqu'à ce que ce soit sec et croustillant. Au bout de 3 heures environ, retournez le tout délicatement pour que ça sèche de façon uniforme. Une fois sec, cassez en morceaux.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/amuse-bouche/crackers-crus-multigraines-recette/
  • ça m’intéresse mais c’est quoi les feuilles de déshydratation ?

    • Un déshydrateur se présente sous la forme de plateaux empilés et chaque plateau est une sorte de grille. C’est parfait pour faire sécher des morceaux de fruits par exemple, mais pour faire sécher une préparation humide (comme celle-ci ou une purée de fruit, etc.), il faut recouvrir la grille d’une feuille de déshydratation, généralement fournie avec, qui permet d’avoir une surface lisse pour étaler ladite préparation et la décoller proprement quand c’est sec.

  • Super-jolis ces crackers avec le vert des graines de courge !

    Le mucilage sert aussi à faire de faux « oeufs » pour la pâtisserie végétalienne.

    Je vais tester le gel pour les cheveux…

  • superbe recette! je raffole des crackers et cette version me plaît beaucoup. Est ce qu’on peut remplacer la feuille de deshydratation par une feuille de papier sulfurisé?

    • Je n’ai jamais testé, mais je pense que oui !

  • Je retiens l’usage capillaire des graines de lin ! Tes crackers sont parfaitement appétissants, vive les graines !

  • Miam ! Quelle bonne idée !

  • Oh, une autre recette au déshydrateur! Merci, ce sera les prochains craquelins que je ferai, j’ai jutement du paprika fumé avec lequel je ne sais pas trop quoi faire. Merci!!!

  • Je ne sais pas si tu as aussi entendu parler des graines de chia… The new superfood!!! Elles forment aussi une sorte de gel au contact de l’eau et meme dans la bouche si tu les y laisses assez longtemps, c’est assez sympa comme sensation. Tout ca pour dire que tu peux surement essayer la recette avec des graines de chia 🙂

    • Effectivement, j’avais vaguement entendu parler des graines de chia, mais je n’ai jamais goûté. En fait, elles ne sont pas encore autorisées à la vente en Europe ! Mais je viens d’en récupérer un sachet alors je vais faire des essais…

  • Dominique

    Bonjour Clothilde,
    J’essaye cette recette aujourd’hui Mais n’ayant pas de deshydrateur, je tente l’aventure avec mon four. Comment de temps est ce qu’il faut que je grade la preparation dans Le four? Merci.

    • Au four à 45°, ce sera 5 ou 6 heures aussi. Mais comme les fours sont rarement bien calibrés pour les basses températures, je vous recommande pour la première fois de bien surveiller et de retourner les crackers régulièrement.

      • Dominique

        Merci Clothilde, c’est effectivement ce que j’ai fait mais Cela n’a pas marché… Après plus de 7 heures dans le four les crackers n’avaient toujours pas durci et ont fini par developer des champignons….. Il faut dire, vivant en Inde, la température extérieure était probablement plus élevée que dans le four, j’aurais peut être dû essayer la méthode solaire mais le taux d’humidité et les fourmis m’en ont dissuadé! J’aimerais ne pas encore m’avouer vaincue mais les chances de trouver un déshydrater sont quasi nulle dans cette partie du monde.
        Je suis preneuse d’autres éventuels conseils!

        • Désolée de l’apprendre. Mais vous avez raison, un climat humide doit effectivement empêcher la déshydratation…

  • Rhûm

    Tentative infructueuse, me concernant… La porte du four était restée fermée. J’ai lu ici et là qu’il est recommandé de la laisser entre-ouverte, afin que l’humidité s’échappe. En outre, je pense que les plaques de silicones n’ont pas favorisé le séchage. De même que les plaques métalliques, d’ailleurs, ces dernières n’étant pas trouées. Je vais donc prolonger la séance avec les derniers paramètres trouvés, dans un premier temps. Et puis, nous testerons de nouveau.

    Sinon, y a-t-il une différence gustative entre les graines de lin blondes et brunes ? J’ai utilisé cette dernière, qu’il nous restait en quantité. Merci pour tout. Au plaisir.

    • Ça doit dépendre des fours : le mien semble laisser échapper de l’humidité au fur et à mesure. En revanche, il faut aussi retourner les crackers régulièrement (ce qui permet aussi d’évacuer de l’humidité à chaque ouverture de porte !).

      A ma connaissance, pas de différence de goût entre les graines de lin blondes et brunes, je les utilise indifféremment.

      • Rhûm

        Merci pour cette réponse rapide. Quelle réactivité ! Le nôtre, de four, semble laisser échapper de l’air. Quant à savoir si c’est de l’humidité… ? Je vérifierai dans la notice, si j’en ai le courage. Bref. Ayant réalisé le séchage durant la nuit, je n’ai pas eu le courage de me relever toutes les deux heures pour faire le nécessaire. Je tâcherai donc de faire cela en journée, la prochaine fois. Bonne continuation. J’adore ton blog – (juste) au passage !

  • parsha

    S’il fait soleil, je les mets au soleil pendant 2-3 heures, et le résultat est parfait !

    • Ah c’est super ! Si j’avais un espace extérieur, je tenterais ça !

      • parsha

        ça doit marcher avec une simple fenêtre qui reçoit un peu de soleil.

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.