Pois chiches rôtis, épicés et croustillants Recette

Ces pois chiches rôtis ont une place de choix dans mes déjeuners en semaine.

La plupart du temps, quand je travaille de chez moi, mon repas du midi consiste en un bol végétalien qui met à profit les beaux légumes qu’un producteur dépose à ma porte tous les lundis (luxe ultime).

Ces bols doivent être ultra satisfaisants, sinon je grignote du chocolat toute l’après-midi, et la nuit je ne dors plus à cause de la caféine (véridique). Donc au fil du temps, j’ai développé une sorte d’intuition de ce dont j’ai besoin dans un « lunch bowl » :

  • Un féculent, comme par exemple une céréale (généralement sans gluten) ou un légume-racine rôti (en photo ici, des patates douces),
  • Quelque chose de vert, comme des petites feuilles de salade ou un légume feuillu, soit cuit, soit cru et « massé » (en photo ici : du chou pointu émincé et rapidement sauté à l’huile de coco),
  • Quelque chose de cru, comme des demi-lunes de concombre, de la courgette spiralisée et ciselée, des carottes râpées, du chou-rave en petits dés, des confettis de radis, des demi-tomates cerise… la liste est longue,
  • Du bon gras, comme un avocat quand j’en trouve qui viennent de pas trop loin, ou un assaisonnement à base de purée d’oléagineux, par exemple cette sauce au tahini ou cette sauce à la cacahuète,
  • Une source de protéines, comme des légumineuses, du tofu lacto-fermenté, ou, découverte récente et obsession du moment, du tempeh mariné et rôti,
  • Des herbes fraîches, mes préférées étant la coriandre, la ciboulette et le cerfeuil (en photo ici : j’ai oublié de les ajouter pour la prise de vue, je vous le dis en toute simplicité),
  • Un élément acide ou salin, comme un filet de jus d’agrume, un peu de vinaigre, des olives noires hachées, des pickles, ou un quartier de citron confit en tout petits dés (en photo ici : un peu de citron vert, pas facile à voir je vous l’accorde),
  • Et last but not least : QUELQUE CHOSE DE CROUSTILLANT.

Quoi de plus délicieux et de plus facile que ces pois chiches rôtis, épicés et croustillants ? Parfait sur une salade, ou simplement à grignoter à l'apéro.

Avant de revenir sur ce dernier point (que j’ai mis en majuscule pour souligner son importance, pas pour crier) je précise que je ne mets pas nécessairement tous ces éléments à chaque fois. C’est simplement l’idéal que je garde en tête, parce que chacune de ces dimensions apporte sa pierre à l’édifice de ma satisfaction en terme de texture, de couleur et de saveur.

Si, quand vous vous préparez ce type de déjeuner, vous trouvez confusément que ça manque de quelque chose, commencez par ajouter un peu de sel — aussi simpliste que ça paraisse, c’est souvent ça le problème. Si c’est toujours un peu plat, demandez-vous comment vous pourriez rendre l’ensemble plus multi-dimensionnel.

Tout aussi important : je prépare les différents éléments en quantité suffisantes pour faire deux à trois déjeuners, ou deux déjeuners et un dîner en solo, de sorte que mes efforts du lundi me récompensent jusqu’au mercredi. En anglais, on parle de « batch cooking », et c’est une approche qui change tout.

Donc. Venons-en au croustillant. Comme les ingrédients que j’inclus dans mes bols ont tendance à être plutôt tendres ou moelleux, je secoue le tout avec quelque chose d’irrésistiblement croustillant. Vous savez, le genre qu’on saupoudre sur le dessus en garniture, qui ne se retrouve pas dans toutes les bouchées, mais quand on tombe dessus, c’est un peu la fête dans la bouche ? Voilà.

Quoi de plus délicieux et de plus facile que ces pois chiches rôtis, épicés et croustillants ? Parfait sur une salade, ou simplement à grignoter à l'apéro.

Ça peut être les amandes grillées au cumin et au piment dont j’ai toujours toujours un bocal dans mon placard, ou bien des tout petits croûtons que je fais avec les restes de baguette, ou encore des chips de maïs émiettées (si, si !), et depuis peu, ces pois chiches rôtis, épicés et croustillants.

C’est la chose la plus facile à faire, et je regrette qu’ils ne soient pas entrés dans ma vie plus tôt. On assaisonne simplement des pois chiches cuits, on les glisse au four, et on les fait rôtir jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.

Vous pouvez imaginer toutes sortes d’assaisonnements — une lectrice nommée Alison a suggéré du shichimi togarashi ou de la levure maltée et j’adhère complètement — mais j’utilise en général la formule parfaite cumin et piment de mes amandes grillées.

On peut grignoter ces pois chiches rôtis à l’apéro, ils égayent toutes les salades sur lesquelles vous aurez envie de les parsemer, et bien sûr, c’est une utilisation toute trouvée pour les pois chiches en conserve que vous aurez achetés pour essayer cette incroyable mousse au chocolat à l’aquafaba.

Participez à la conversation !

Avez-vous des règles pour préparer des salades végétariennes ou des bols végétaliens parfaitement satisfaisants ? Avez-vous déjà préparé des pois chiches rôtis, et comment les avez-vous assaisonnés ?

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Pois chiches rôtis, épicés et croustillants Recette

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 25 minutes

Total : 30 minutes

Pour 4 à 6 personnes en grignotage.

Pois chiches rôtis, épicés et croustillants Recette

Ingrédients

  • 500 g de pois chiches cuits sans sel ajouté, provenant de deux boîtes ou bocaux de 425 g, rincés et soigneusement égouttés (voir note si vous voulez faire cuire vos propres pois chiches)
  • 2 c.s. d'huile d'olive
  • 2 c.c. de cumin moulu
  • 1 1/2 c.c. de sel de mer fin
  • 1 c.c. de piment moulu (selon votre goût)

Instructions

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Dans un saladier, mélangez les pois chiches avec l'huile, le cumin, le piment et le sel.
  3. Disposez en une seule couche sur une plaque de four à rebord et enfournez.
  4. Faites rôtir 25 à 30 minutes, en remuant à mi-cuisson, jusqu'à ce que les pois chiches soient dorés.
  5. Laissez refroidir complètement ; les pois chiches vont devenir plus croustillants en refroidissant.

Notes

  • Si vous voulez faire cette recette avec des pois chiches cuits maison, partez de 220 grammes de pois chiches secs et faites-les bouillir jusqu'à ce que qu'ils soient juste cuits, sans excès.
  • Ces pois chiches sont à leur plus croustillant le jour où on les fait rôtir, mais on peut les garder quelques jours au frais dans un contenant hermétique.

http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/amuse-bouche/pois-chiches-rotis-epices-croustillants-recette/
  • wabi

    Les pois chiches sont grillés avec leur peau n’est-ce-pas et au final leur texture est-elle aussi croquante que celle des leblebi, pois chiches grillés que l’on trouve dans les épiceries orientales? et que l’on consomme à l’apéritif comme les oléagineux. En tout cas merci pour cette super idée qui peut apporter un vrai plus à un lunch bowl!
    (Petite coquille à la cinquième ligne du post, ça arrive ;o)

    • Ecoute, c’est tout à fait possible, je ne connais pas ! Il faut que je trouve ça. Le packaging ressemble à quoi ?

      Et merci pour la détection de coquille, c’est toujours apprécié !

      • wabi

        Les leblebi sont de pois chiches grillés , il en existe deux sortes les jaunes et les blancs. Ceux que j’achète (le plus souvent les jaunes) je les trouve dans une épicerie arménienne, ils sont vendus en sachet et viennent de Turquie.

  • Punky Brewster

    J’ai découpé récemment dans un magazine une recette de pois chiches rôtis qui est quasiment la même que la tienne, sauf que c’est des graines de coriandre moulues à la place du cumin, et des herbes de Provence en plus. (Et qu’il faut d’abord griller les pois chiches 10 à 15 min., puis les frotter pour enlever la peau, enduire du mélange huile + épices, et enfourner de nouveau 10 min.)
    J’adore le cumin, et j’adore les graines de coriandre, donc je pense que je testerai les deux recettes.
    Je te dirai !

    • Jusqu’ici j’ai toujours refusé de cautionner cette histoire de peler les pois chiches (j’ai moins d’enfants que toi, mais quand même peu de temps pour les frivolités 😉 mais je vais peut-être finir par me laisser convaincre…

      • Punky Brewster

        Demande à Maxence 😉
        Il paraît que ça détend… moi ça m’énerve !!!

        • Ou alors je demande à ton barbu, si ça lui rend service… 🙂

          • Punky Brewster

            Ah ah ah, je vais lui en parler et lui demander s’il pense en plus pouvoir te livrer le bocal épluché, avant ou après le boulot !

  • Claude Noë Tinchon

    J’étais justement sur le point de m’inspirer de cette recette pour les pois chiches dans une version pimentée http://www.crazyvegankitchen.com/spicy-buddha-bowl/
    Sinon, je suis tombée amoureuse du cerfeuil il y a peu…comment ai-je pu passer à côté toutes ces années?😉

    • Merci pour le lien ! Et pour le cerfeuil, je t’avoue que je ne comprends pas pourquoi on ne l’utilise pas plus, je trouve que c’est comme un persil plus subtil.

  • Bon et bien il ne me reste plus qu’à acheter une boite de pois chiche.

    • Tu peux aussi les cuire toi-même si tu préfères, mais j’aime bien l’idée d’avoir une boîte ou un bocal de pois chiche sous la main pour un petit snack express quand des amis débarquent à l’improviste pour l’apéro.

  • Palmira

    Mais tu es vraiment sûre que nous ne mangeons pas ensemble?! Tes repas de midi et les miens se ressemblent vraiment beaucoup. Pour moi le truc pour qu’ils soient pleinement satisfaisants c’est la sauce aux purées d’oléagineux!
    Par contre les pois chiches grillés c’est la seule recette en 15 ans que mon mari a trouvé beurrkkk ++++ et que ma fille a recraché. Bref interdits à la maison ! lol ouf ´ça me laisse ceci étant dit pas mal d’autres choses pour les ´regaler!

    • Ha ha, et toi, tu en as pensé quoi ?

      • Palmira

        j’ai trouvé ça plus sec que croustillant…

        • Je pense que c’est une affaire de température + durée : si on fait rôti trop longtemps, ça redevient des pois chiches déshydratés…

  • Anges Mmyy

    Pour le croustillant de mes salades, j’adore les oignons frits, que l’on trouve en magasin asiatique. Il en faut très peu, et ça donne un excellent croustillant et un bon peps à tout l’ensemble !

    • Ah oui, bonne idée ! Il faudrait que j’essaie d’en faire moi-même.

  • Boulie27

    Tout simplement super !! Servi ce soir avec de la mache, des sardines en boîtes pitomail (mes préférées de la belle-iloise) !!

    • J’en suis ravie ! Il faut que je goûte le pitomail, je prends généralement nature…

  • émilie

    Cette recette me plait beaucoup, j’ai hâte de pouvoir l’essayer !
    Dans mes bols de légumes, je privilégie le croustillant, un assaisonnement épicé et piquant, et un féculent…
    Une amie m’a offert de l’huile d’olive au piment d’Espelette, un filet juste avant de déguster, c’est délicieux 🙂
    Et si j’ai envie d’ajouter un peu de protéine, je fais revenir des blancs de poulet coupés en dés dans de l’huile de coco, avec du curry…
    Merci pour ce partage !

    • J’aime bien les huiles au piment moi aussi !

      • émilie

        à noël dernier j’ai offert de l’huile pimentée maison, tu en as déjà préparée ?

        • On en a une bouteille qui infuse depuis quelques mois, elle commence à être bien comme il faut !

  • Merci pour cette découverte, Clotilde ! À tester quand je me serai lassée des graines car, pour le moment, comme le laissait entendre mon billet, c’est la frénésie totale. 100% satisfaction gustative, en sucré comme en salé. Je suis en train de devenir dukkah addict !!

  • Aline

    C’est tout simplement délicieux / it’s just an amazing taste. Merci beaucoup pour cette idée merveilleuse que je n’aurai jamais imaginée toute seule / great idea, wouldn’t have ever thought I could cook this!!!
    Merci !!!!!!

  • Punky Brewster

    Ca y est Clotilde, j’ai testé les deux versions en même temps, la tienne et celle dont je te parlais (voir plus bas dans les commentaires ;-).
    Alors l’idée de l’autre version, enfourner d’abord les pois chiches tout seuls sans rien 10 min. au four pour les « sécher », puis les sortir et les frotter pour enlever la peau, c’est du grand n’importe quoi ! Parce quand tu les frottes après 10 min. au four, ils s’écrasent en bouillie entre tes paumes…
    Donc tu peux définitivement oublier cette histoire de peau des pois chiches, en tout cas dans cette recette. Pour le reste, on a beaucoup aimé ton mélange cumin & piment, mais l’autre recette avec coriandre, thym séché & piment est bonne aussi.
    Le seul bémol, pour les deux recettes, c’est que j’ai trouvé que ça ne croustillait pas assez…
    Il faut dire que j’ai versé les pois chiches dans deux petits bocaux en verre que j’ai emportés pour grignoter au cinéma (« Captain Fantastic », encore un (bon) film qui nous a donné à réfléchir sur le monde dans lequel on vit et la manière dont on veut élever nos babi, je conseille ! Et puis ça va bien avec Bob Dylan que j’écoute depuis ce matin 😉
    Bref, tout ça pour dire qu’il ne faut peut-être pas enfermer les pois chiches, même bien refroidis, dans des petits bocaux, au risque de les ramollir ? Ou alors je ne les ai pas laissés assez longtemps au four ?
    Qu’en penses-tu ? Je précise que je les ai préparés l’après-midi pour un ciné le soir même.

    • C’est possible qu’ils aient un peu ramolli, c’est possible aussi que la texture que tu as en tête (genre, des Curly) ne soit pas celle à laquelle on peut s’attendre ici. C’est croustillant, mais je pense qu’il faudrait un déshydrateur pour avoir quelque chose d’ultra croustillant, si tu vois ce que je veux dire.

  • Chloé

    Bonjour Clotilde, merci pour toutes tes bonnes recettes! pour les pois chiches, en général de les achète crus, en vrac (pour des raisons écologiques). Une fois trempés toute une nuit tu conseilles de d’abord les faire cuire à l’eau avant de les passer au four, ou tu penses que directement au four ça peut marcher?
    Merci!

    • Je pense qu’il faut les faire cuire d’abord ! Sinon ils risquent de juste sécher à nouveau, retour à la case départ.

  • Flore

    Miam c’était délicieux merci pour cette recette 😉une façon originale et succulente de déguster des pois chiches 😉Ça me donne envie d’essayer avec d’autres légumineuses ou aliments… Merci pour cette recette !

  • Lucie Casalanguida

    Salut Clotilde,

    sympa cette recette, une fois préparé on peut conserver ces pois chiches combien de temps ?

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.