Déodorant naturel fait maison Recette

La recette du jour se prépare en cuisine, avec des ingrédients que vous utiliseriez normalement pour faire la cuisine, mais le produit fini n’est pas destiné à être mangé. (Enfin, vous pourriez, mais ce n’est pas le but.)

La recette du jour permet de faire un déodorant naturel. J’ai conscience que les questions culinaires et d’hygiène personnelle ne se marient pas forcément très bien, mais l’envie de cuisiner et celle de faire ses propres produits de beauté relèvent finalement de démarches voisines, et cette préparation en particulier m’enthousiasme tellement que je ne pouvais pas ne pas vous en parler.

Je me méfie depuis longtemps des déodorants du commerce. Même s’il est de plus en plus facile d’en trouver sans sels d’aluminium et sans paraben, la liste d’ingrédients reste longue comme le bras, et la plupart des déodorants « naturels » que j’ai pu tester au fil des années ne sont tout simplement pas très efficaces.

C’est facile, c’est pas cher, et surtout, ça marche !

Donc quand je suis tombée sur ce billet de Maggie (alors que je cherchais en fait des tutoriels de couture), j’ai tout de suite été tentée par la formule qu’elle propose : il s’agit de mélanger de l’huile de noix de coco avec la fécule de son choix (arrow-root, maïs, etc.) et du bicarbonate de sodium, pour obtenir un mélange crémeux qui, une fois durci au réfrigérateur (l’huile de coco se solidifie progressivement en-dessous de 24.5°C), donne un « stick » que l’on applique comme un déodorant ordinaire.

C’est facile, ça ne coûte pas cher, et surtout, ça marche. L’huile de coco est un produit un peu couteau suisse, qui peut être utilisé en cuisine, pour la beauté de la peau et des cheveux, mais aussi à des fins médicinales : on prête à l’acide laurique qu’elle contient des propriétés antibactériennes, ce qui explique son rôle ici.

Si vous vous inquiétez de l’odeur de noix de coco, rassurez-vous : même si le déodorant lui-même sent la noix de coco, l’odeur est très discrète (et localisée !) une fois que vous l’avez sur vous, et n’interfère pas avec votre parfum habituel. Il ne laisse pas de traces non plus — il faut quand même faire attention quand on enfile son t-shirt, comme avec la plupart des déodorants — et ne tâche pas les vêtements.

Le seul inconvénient à mon sens, c’est qu’il faut le garder au réfrigérateur si on veut qu’il garde sa consistance solide, ce qui signifie que 1- il faut prendre l’habitude d’aller chercher son déo dans la cuisine avant de se doucher, et 2- ce n’est pas idéal quand on voyage. Mais il est tout à fait possible aussi de s’en servir comme une crème, à appliquer du bout des doigts : un peu moins pratique, mais tout aussi efficace.

MISE A JOUR : J’utilise maintenant cette formule de déodorant maison spécial voyage.

Alors, prêt à essayer ? Et peut-être avez-vous d’autres recettes de produits de beauté faits maison à partager avec nous ?

Déodorant naturel fait maison Recette

Préparation : 10 minutes

Total : 10 minutes

Cette quantité dure 2 à 3 mois.

Déodorant naturel fait maison Recette

Ingrédients

  • 2 c.s. de bicarbonate de sodium (en pharmacie)
  • 2 c.s. d'amidon de votre choix (poudre d'arrow-root, amidon de maïs, amidon de pomme de terre, tapioca...)
  • 3 c.s. (35 g) d'huile de noix de coco vierge bio, à température ambiante donc souple (en magasin bio)

Instructions

  1. Dans un petit bol, mélangez le bicarbonate de sodium et l'amidon. Ajoutez l'huile de coco et mélangez jusqu'à ce que ce soit lisse et crémeux. Transférez dans un contenant alimentaire flexible -- un petit récipient en plastique souple, ou des collerettes à muffin -- et mettez au frais quelques heures, jusqu'à ce que le mélange ait durci.
  2. (Si vous avez un tube de dédorant vide avec une petite roue qui permet de pousser le stick vers le haut, vous pouvez sans doute le re-remplir avec le mélange. Mais ne pouvant me résoudre à en acheter un pour jeter tout de suite le stick de déodorant, je n'ai pas essayé.)
  3. Une fois le mélange durci, démoulez et appliquez comme un déodorant ordinaire. Conservez dans un récipient hermétique au réfrigérateur pour garder une texture ferme, ou à température ambiante pour l'appliquer comme une crème.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/autres-recettes/deodorant-naturel-fait-maison-recette/

  • http://gourmandisesetmerveilles.blogspot.com/ Isabelle

    comme recette « beauté » perso, moi je me fais un gommage des mains (quand j’ai jardiné par ex ou les mains sèches et abîmées) avec un peu d’huile d’olive, une petite cuillère à café de sel fin et un filet de jus de citron. Je masse mes mains et ongles avec quelques minutes avec puis je me lave les mains… ça laisse la peau douce, gommée par le sel, nourries par l’huile et les ongles blanchis par le citron.

  • http://www.raids-patisseries.com Louise

    merci pour cette recette pour le moins étonnante :)

  • http://cuisineenbandouliere.blogspot.com/ Mathilda

    Bonjour Clotilde, bravo pour ton article très rafraichissant : au soleil de l’hyperconsommation, c’est un peu comme une bonne gorgée d’eau froide ! Au Japon, le lien produits alimentaires-produits de beauté est beaucoup plus présent, et les restaurants eux-mêmes proposent des menus « spécial peau » pour attirer les belles boutonneuses à leur table… Personnellement, je n’ai pas de « recette » mais j’utilise facilement des produits dit « de cuisine » pour mon hygiène personnelle. Ainsi, ce vinaigre qui trône davantage dans la douche que dans le placard de la cuisine (Il n’est pas toujours ravi : Mathilda, il est ou encore ce foutu vinaigre ??). J’utilise l’équivalent de 10 cl dilue dans de l’eau, après le shampoing, pour bien éliminer les particules restantes et lisser le cheveux. Puis je rince à l’eau pure pour éliminer l’odeur vinaigrée.

  • Laurence

    Bonjour!
    pas de recette maison (à part le liniment pour les fesses des bébés = huile d’olive + eau de chaux + qques gouttes de tea tree) mais pour le déo le plus naturel: la pierre d’Alun!
    Garantie 100% sans rien d’autre que de l’alun, on la trouve partout, il suffit de la mouiller et la l’appliquer et ça marche (même ici à Singapour, sous 30°C nuit et jour!).
    A bientôt et bravo pour ce blog que je découvre avec grand plaisir!

    • Martin

      Hello, j’ai vu un reportage français disant que la pierre d’alun était de l’aluminium naturel certes mais tout aussi néfaste!

  • http://pate-a-gourmandises.blogspot.com/ cova

    génial comme recette, je vais tester car quand on regarde la liste sur les déo c’est incroyable et en plus on ne comprend pas la moitié des ingrédients…

    • Peggy

      Bonjour,
      merci pour toutes vos astuces, moi j’utilise pierre d’alun + 1 goutte de HE Palmarosa sous chaque aisselle. ça marche très bien, seul petit inconvénient, palmarosa sent un peu fort, il faut aimer l’odeur, un peu particulière c’est vrai.

      • http://chocolateandzucchini.com clotilde

        Merci pour l’astuce ! L’HE Palmarosa a-t-elle des propriétés antibactériennes ?

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Je suis bien contente que vous partagiez mon enthousiasme pour ce genre de recette, et merci pour vos astuces ! Je prends des notes. :)

  • Sandra

    Ma recette de déodorant naturel est encore plus simple : 1 part de bicarbonate de soude + 1 part d’amidon de maïs, et voilà. Je garde cette poudre dans un petit bocal et je l’applique avec un pinceau de maquillage. Peut être moins pratique que le stick, mais elle a l’avantage de pouvoir rester dans la salle de bains. Je vis en Palestine et je ne trouve pas d’huile de coco ici, mais je ne pense pas qu’elle soit indispensable dans la recette car mon déo-poudre est très efficace. L’ingrédient indispensable est le bicarbonate, avec ses propriétés déodorantes, et on rajoute de l’amidon pour l’adoucir et diminuer les risques d’irritation de la peau. Je fabrique aussi mon dentifrice avec 2cs d’argile blanche, 2cs de bicarbonate et 1cc de sel marin fin. On mouille sa brosse à dents et on la plonge (les poils, évidement) dans cette poudre. C’est bizarre au début (goût salé, pas de mousse) mais on s’y habitue vite, et on sent que les dents sont vraiment plus propres.

  • Laurence

    Bravo Clotilde pour cet article. Je fais mon deo avec du gel d’aloe vera, une cc de poudre de pierre d’alun et quelques gouttes d’HE de citron et mandarine. La texture étant un peu trop liquide, je cherchais une solution. Je vais essayer l’amidon de mais!
    Pour ceux et celles qui cherchent un petit flacon adapté, comme décrit par Clotilde, les « roll-on » de deo pour homme chez Niv… (la marque de la crème du même nom) sont parfaits.

  • http://avec10doigts.over-blog.fr Anne

    à essayer…
    Anne

  • http://roseandcook.canalblog.com RoseAndCook

    Il n’y a pas longtemps justement je parlais des liens étroits entre la cosméto maison et la cuisine ! Donc c’est avec grand plaisir que je vais tenter ta recette car on trouve assez difficilement des deo en stick (en roll on oui mais pas en stick). Je me demande si je vais aimer quand meme, car je suis hyper casse pied et pour le coup j’ai du mal avec les deos sans sel d’aluminium… Je vais essayer de voir si on peut pas raouter un truc antitranspirant naturel, ça doit bien exister ! Par contre, j’ai de l’huile de coco à la maison mais à température ambiante c’est complètement solide, pas toi? (c’est jardin bio la marque je crois)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Ça dépend de la température ambiante qu’il fait ! L’huile de coco commence à se solidifier en dessous de 24.5°C. Du coup, l’été c’est liquide à température ambiante, et l’hiver s’il fait frais dans la cuisine, c’est crémeux ou solide.

      En ce moment, je fais l’essai de laisser le déo dans la salle de bain, et effectivement c’est suffisamment solide pour qu’on puisse l’appliquer, mais je préfère la texture encore plus ferme quand il sort du réfrigérateur.

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    J’utilise souvent l’huile de coco en cuisine, mais force est de constater que cette recette beauté est « so cute »!

  • laurence

    bonsoir, moi j’ai un truc tout bête, que je ne pratique pas très souvent et qui n’est pas glamour du tout : je me fait des masque avec la levure de boulanger.
    Il suffit de mélanger la levure sèche avec de l’eau pour faire une pâte et l’appliquer sur le visage et laisser sécher..ca nettoie les pores…
    a faire un jour ou personne n’est là…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour l’astuce, je n’y aurais jamais pensé !

  • http://www.foodwaytogreenheaven.com/ BiÔna

    C’est dingo ! Je n’aurais pas imaginé un instant que c’était possible de faire du déo de cette façon là. Je vais tester très rapidement (j’ai tout ce qu’il faut dans les placards, huile de coco bio-équitable, s’il vous plaît ;)) cette « recette » et tester son efficacité sur mes aisselles de hippie :D Merci !!

  • babz

    Je teste depuis un mois et suis bluffée du résultat. J’en réalise de petites quantités que je conserve dans un pot en verre dans la sdb.
    Merci je cherchais cela depuis longtemps.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, merci pour ton retour !

  • http://roseandcook.canalblog.com RoseAndCook

    Alors je viens de le faire et le résultat est plutôt pas mal du tout !!! La consistance est parfaite! Pour le stick vide, il en existe sur le site aroma-zone (mais je ne sais pas s’ils livrent de partout!). J’ai ajouté 5 gouttes d’huile essentielle de romarin (pour la conservation) et aussi 5 gouttes d’HE orange douce pour l’odeur. Mon huile de coco est bio est non désodorisée et je trouve quand meme l’odeur affreusement forte donc j’essaierai la prochaine fois une recette à base de beurre de cacao désodorisé ou de beurre de karité, avec de la cire d’abeille et du bacti-pur! Merci pour cette idée car c’est vrai qu’à la longue ça me pose un pb les parabens et les sels d’aluminium…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ton retour, et pour tes suggestions ! Moi aussi j’utilise une huile de coco non désodorisée, et je trouve qu’une fois que je suis habillée l’odeur est presque indetectable à moins de vraiment y coller son nez, ce qui arrive rarement. :)

      Et effectivement, si tu remplaces l’huile de coco par autre chose, il faudra ajouter un autre ingrédient qui ait une action antibactérienne, puisque c’est ça joue le rôle-clé dans la lutte anti-odeur.

      • babz

        Depuis 1 mois et1/2 que je l’utilise,avec grand succès, j’ai fait une petite réaction (non gênante) mais curieuse, comme un fort assèchement de la peau des aisselles. Et vous toutes?

        En revanche, quelle serait l’utilité de la cire d’abeille dans cette « recette »? merci

        • http://chocolateandzucchini.com clotilde

          Je crois que le bicarbonate de soude peut être un peu irritant, et c’est pour cela qu’on met la fécule (si j’ai bien compris). Je ne sais pas trop quoi te conseiller, à part d’arrêter pendant quelques jours pour voir si la peau reprend bien son aspect normal. Quant à la cire d’abeille, aucune idée !

  • Céline75

    Je ne suis d’habitude pas du tout intéressée par les produits cosmétiques faits maison, mais là, poussée par la confiance que j’avais dans tes recettes autant que par le désespoir que m’inspirait l’inefficacité totale des déodorants bio du commerce, je me suis lancée.
    J’ai été complètement bluffée par les résultats, jusqu’à l’apparition d’une légère irritation (rougeur) et d’un assèchement de la peau comme évoqué ci-dessus par une autre lectrice.
    Pas découragée, j’ai re-tenté en modifiant la recette comme suit : 3 càs huile de coco, 1 càs bicarbonate de soude, 3 càs fécule de maïs.
    Depuis, plus aucun désagrément, au prix d’une très légère perte d’efficacité par rapport à la formule initiale (au bout de 24h environ), mais le tout reste cent coudées au-dessus des déodorants du commerce !

    J’ai réalisé dans ma cuisine bon nombre de recettes de ce blog et de tes livres, mais je ne saurai assez te remercier d’avoir partagé celle-ci, car c’est bien elle qui aura le plus changé ma qualité de vie au quotidien !

    Merci encore !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie Céline ! Et merci de nous avoir fait part de cette variation.

  • http://www.cuisine-pied-noir.com Christophe Certain

    C’est vraiment intéressant, je vais essayer aussi !

  • Julia

    Bonjour
    Merci pour la recette de déo, j’attends de tester cet été,mais pour l’instant c’est parfait!
    Dans le même esprit je voulais partager avec vous une manière de s’épiler car j’ai été totalement bluffée. Désormais je ne le ferais plus qu’avec cette méthode tellement c’est économique et efficace. Une amie m’en avait parlé mais je n’ai tentée seulement qu’en ce dimanche matin.
    J’ai d’abors visualisé cette vidéo.
    J’ai mélangé dans une casserole 300g de sucre, 300g d’eau, 1 cu à soupe de miel et une pincée de sel. J’ai fait cuire jusqu’a environ 130°C. Contrairement a ce que dit la video le stade de petit boulé ne suffit pas, il faut que le sucre commence à caraméliser. Puis vers la fin j’ai ajouté une cu à soupe de jus de citron car je n’avais pas plus. J’ai laissé refroidir 15 min à l’extérieur.
    Il faut un peu de patience pour maitriser la technique, mais ça vient assez vite, ne pas hésiter à réchauffer la cire en cours d’opération (pour moi au micro-ondes par tranches de 10sec). Il faut tout de même beaucoup de prudence car la cire peut être extrêmement chaude.
    Voilà, finit l’esthéticienne les appareils electiques qui coupent plus qu’ils n’épilent, et les bandes, qu’on à jamais!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Excellente idée, merci Julia !

  • Caroline

    J’adorais ce déo que j’utilisais depuis quelques mois mais malheureusement, j’ai réalisé par la suite qu’il m’irritait sérieusement les aisselles (plaques rouges super desséchées). J’ai réutilisé mon ancien déo acheté dans le commerce et tout a disparu en quelques jours. Grrrr, incroyable qu’un déo de commerce bourré d’ingrédients plus ou moins louches ne me m’ait jamais causé la moindre irritation et mon déo maison avec 3 ingrédients me met les aisselles en feu! Trop injuste! J’ai essayé une nouvelle formule en ajoutant une minuscule quantité de bicarbonate de soude mais j’ai eu la même réaction. Je crois que je suis allergique au bicarbonate de soude appliquée sur la peau..Suis bien triste, j’étais tellement contente de mon déo! :(

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Argh, j’en suis désolée. Je ne crois pas qu’on puisse remplacer le bicarbonate par un autre ingrédient ici, mais peut-être qu’en donnant quelques semaines/mois de repos à ta peau, tu pourrais t’en servir à nouveau, en alternance ? En tous cas, en matière de de déo « conventionnel », il y a le pire et le meilleur : tu peux trouver dans le commerce des déos qui ne sont pas trop plein d’ingrédients louches…

  • kanadelf

    ça fait 4 jours que je l’utilise et je suis ravie! Merci beaucoup!

  • Aurore

    Bonsoir,
    J’ai trouvé votre recette très intéressante, mais comme je n’avais d’huile de coco je l’es remplacé par de l’huile d’amande douce est-ce que c’est bon ?

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je ne crois pas que l’huile d’amande douce ait les mêmes propriétés antibactériennes que l’huile de coco, et l’huile de coco présente aussi l’avantage d’être solide en dessous de 24°C, ce qui n’est pas le cas de l’huile d’amande douce. Mais ça ne vous coûte pas grand chose d’essayer et de voir vous-même si ça marche ! (Peut-être un weekend où vous pourrez vous doucher si ça ne marche pas. :)

  • Dom

    Personnellement, j’utilise depuis plusieurs mois comme déodorant un peu de gel d’aloe vera puis du bicarbonate de soude et cela fonctionne parfaitement.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Bon à savoir, j’ai les deux sous la main, j’essaierai !

  • Anicia

    Bonjour!
    Super cette recette! Merci!
    Il semblerait que l’huile de coco assèche à trop forte concentration (cf. Site arom*z*ne) les soucis de peau sèche pour certaines d’entre vous peuvent donc sûrement être réglés en diminuant la quantité d’huile.
    Je prends la recette en tout cas ;)

  • Guénaëlle

    Bonjour,

    J’ai fait l’essai en y ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles. Ca peut être selon vos envies: palmarosa, lemongrass, marjolaine d’Espagne, lavande vraie, lavandin, citron vert (lime), petitgrain bigarade … (voir le site de Julien Kaibeck si vous cherchez d’autres infos). Entre 10 et 20 gouttes maxi (j’ai utilisé : lavande vraie + palmarosa + géranium rosat – un vrai bonheur).

    c’est vraiment un excellent déo : MERCI !!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, Guénaëlle, merci pour l’info sur les h.e. !

  • Audrey

    Bonjour,

    me revoilà sur ton site pour retrouver la recette et j’en profite pour mettre un commentaire !
    Ton déo est génial ! J’ai essayé il y a plusieurs mois vu la simplicité de la recette sous le regard dubitatif de mon chéri, qui a néanmoins fait le cobaye ! (pour ma part j’ai une pierre d’alun mais il n’est pas convaincu !)
    Il a adoré ! Il a racheté par la suite un stick dans le but de le remplir avec ce déo là qui, en fait, marche largement aussi bien que celui du commerce !
    Je vais par contre essayer une version poudre trouvée dans un magazine pour le voyage parce que ça fond !
    Je vous dirai ça !

  • Sinette

    Impressionnant !
    J’ai pourtant essayé de nombreux produits.
    La pierre d’alun n’est pas suffisamment efficace chez moi. Tout ce qui marchait, et j’ai bien conscience de la nocivité du produit, c’était un anti-transpirant vendu en pharmacie.
    Bref, je suis ravie de cette recette : archi simple, saine, économique et écologique.
    Merci beaucoup !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, merci pour ce retour !

  • Laetitia

    Bonjour,

    Je viens de finir ma préparation elle est dans le frigo, j’ai rajouter pour mon homme de l’huile essentielle de sauge pour éviter les mauvaises odeurs et pour moi de l’huile essentielle de lavande.
    Par contre j’ai un gros doute (car je n’avais que ça sous la main), j’ai mis de la farine de maïs est-ce que ça va marcher??
    J’ai versé le tout dans des moules à cannelé du coup on va croire avec la couleur jaune de la farine que se sont de vrais cannelés!!! :)
    Merci encore pour la recette!!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      La recette se fait normalement avec de l’amidon de maïs (on appelle ça aussi de la fécule ou de la Maïzena) et non de la farine, mais tu nous diras ?

      • Laetitia

        Je viens de démouler mes cannelés déodorant et ils se tiennent bien! J’ai mis dans des petits pots en verre avec couvercle pour les mettre dans ma salle de bain!
        Ils sont jolis en jaune! ;)

  • Lucie-Ève

    J’ai très hâte d’essayer la recette, merci!

    Celle-ci utilise de la CIRE D’ABEILLE…quelqu’un avait demandé.

  • Didier Chocolat

    Fabriquant depuis longtemps tous mes produits cosmétiques moi-même (100% bio), le seul qui avait résisté était le déodorant que j’achetais encore en grande surface; je vous rassure sans sels d’aluminium, mais avec du Triclosan, un bactéricide puissant dont je me doutais bien qu’il n’était sûrement pas très recommandable. A la lecture de cet article, j’ai eu envie de supprimer le dernier produit industriel que j’utilisais et de faire aussi mon déodorant. J’ai longtemps cherché sur Internet les différentes variantes autour de cette recette et j’ai adopté une version très légèrement différente qui intègre de la cire (abeille pour moi, mais il y en a d’autres) afin d’avoir une consistante suffisamment solide à température ambiante pour ne pas avoir besoin d’être mise au réfrigérateur.
    Les proportions sont pour 100 g de produit fini, 41g d’huile de coco (pour ceux qui n’aiment pas l’odeur de l’huile de coco, vous pouvez utiliser une huile facilement absorbée par la peau et qui ne laisse pas de trace grasse comme le sésame ou le jojoba, mais il y en a d’autres), 6g de cire d’abeille, 33g de bicarbonate de soude et 17g d’amidon de maïs (ou d’arrow-root). Je rajoute dedans 5 gouttes d’HE de Palmarosa, 5 gouttes d’HE de romarin et 5 gouttes d’HE de Tea Tree. Ces HE ont l’avantage d’être bactéricides, donc de renforcer l’efficacité du déodorant tout en garantissant sa conservation en évitant la prolifération de germes (sachant que comme il n’y a pas d’eau du tout, le produit est moins sujet). Et pour mieux garantir la non contamination du produit, au lieu de faire un stick que je me passe directement sur les aisselles, je prélève un tout petit peu de produit avec une spatule que j’étale ensuite avec mes doigts sur la peau. Voilà vous savez tout. Merci à Chlotilde de m’avoir mis sur la voie pour me pousser à la réalisation que je repoussais depuis longtemps…

    PS et si vous êtes intéressé(e)s, je peux vous donner la recette de ma crème pour les mains qui permet de laisser les mains très douces, avec un effet anti-rides et régénérant et en plus une merveilleuse odeur (enfin, ça c’est mon avis, c’est subjectif….). Et bien sûr entièrement naturelle et bio!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour cette recette ! J’ai acheté récemment de la cire d’abeille (dans le but de redonner une nouvelle jeunesse à mes ustensiles de cuisine en bois) et j’ai bien envie de tenter ta formule.

      Ma version a un peu évolué depuis ce billet avec l’ajout d’une vingtaine de gouttes d’huile essentielle de palmarosa. Je l’ai ajoutée dans l’idée de renforcer l’action du déo, mais je n’avais pas pensé au fait que ça permettait aussi au produit de se conserver mieux.

      Je précise aussi que je le mets maintenant dans un tout petit contenant hermétique que je garde à température ambiante dans ma salle de bain, qui n’est pas chauffée, donc l’hiver c’est impeccable. :) J’en prélève 2 x une petite portion du bout du doigt, et comme je le fais juste en sortant de ma douche on peut supposer que mes mains sont propres.

      Et évidemment, je suis preneuse de la recette de crème pour les mains, merci !

  • Isilma

    Juste un petit message pour celle qui voudrait un contenant de déo vide pour mettre leur recette maison , on trouve des flaconnages vides sur AromaZone !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour le tuyau, Isilma ! (Et quel joli prénom !)

  • Frederique

    Bonjour bonjour!
    J’utilise pour ma part le bicarbonate comme déodorant depuis quelques jours et je trouve ça EXTRAORDINAIRE !!! Et pourtant, je peux vous dire que j’en ai essayé, des déodorants, et seuls les 48h bien dégueu fonctionnent, et encore. J’habite sous les tropiques, je transpire beaucoup, et les odeurs vont avec. Enfin, allaient… Car depuis le bicarbonate, ma vie est transformée! Non, je n’en fais pas trop, je vous assure, quel sécurité et quelle joie de savoir que je ne m’imbibe plus de produits nocifs avec pourtant un résultat meilleur!!
    Jusqu’à présent, je le mets avec un peu d’eau de fleur d’oranger pour en faire comme une pâte que j’étale avec les doigts, c’est pas top pratique et dès que la fleur d’oranger a séchée j’ai la peau comme granuleuse de la poudre de bicarbonate, c’est ce qui m’a amené sur ce site, la recherche d’une recette.
    Tout ça pour dire que je conseille complètement le bicarbonate comme déodorant corporel! Trop fort! :))

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis ravie de ton enthousiasme ! Je prépare pour bientôt un nouveau billet avec une nouvelle version de ce déo. A suivre !

  • Valérie

    Pour ma part j’utilise depuis 3 mois l’astuce suivante.
    C’est tout simplement, le déo le + efficace que j’ai jamais utilisé. En voyage et même en randonnée itinérante, c’est bluffant.
    Je n’ai jamais été gênée, ni irritée jusqu’ici par la texture du bicarbonate.

  • http://www.un-instant-detente.fr lalinne stéphanie

    merci. Ce déo est très efficace, facile à fabriquer. Je suis fan. :-)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, Stéphanie, merci ! ^^

  • Anne-So

    J’en pouvais plus des déo spray qui m’irritaient les voies respiratoire et des déo pas toujours efficaces qui décoloraient les fringues.
    Donc depuis 1 mois, j’ai essayé en modifiant légèrement la recette de « Didier Chocolat » (Merci beaucoup!) en puisant des idées dans différents messages. Le résultat est génial. Je n’ai plus aucun des problèmes que je rencontrais avant…
    40g d’huile de coco
    6g de cire d’abeille
    20g de bicarbonate
    20g d’arrow-root
    20gr pierre d’alun en poudre
    15 gouttes d’HE de Palmarosa
    20 gouttes d’HE de Lavande
    La texture est impeccable, je l’étale avec le doigt.
    Le bicarbonate donne un côté un peu granuleux, mais ce n’est pas un problème.
    La peau n’est pas non asséchée.
    Je garde cette « pâte déo » à température ambiante.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ce retour Anne-So ! J’ai moi aussi adopté la formule de Didier, et j’en ai fait un nouveau billet.

  • Barbara

    Bonjour, c’est encore moi !
    Mon déodorant du commerce (ni bio, ni équitable, bouh!) arrivant à sa fin, j’en profite pour sauter le pas et essayer votre déodorant.
    Je viens de finir la confection de mon premier petit pot de déodorant et j’ai un doute : ça me parait très très gras comme texture.
    Et du coup, je m’inquiète un peu pour mes vêtements aussi.

    J’imagine que c’était à prévoir avec l’huile de coco mais je voulais savoir si c’était normal.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Quand c’est encore chaud, ça paraît gras, mais après passage au réfrigérateur, cet aspect est moins prononcé. Après, effectivement, ça reste de l’huile de coco…

  • Barbara

    Bonjour !
    Voila une semaine que mon compagnon et moi utilisons cette version de déodorant et nous sommes bluffés !
    Jamais aucune odeur, même après une longue journée dans la chaleur moite d’Auckland, ou après une sortie moto ou après 1h de zumba !
    Effectivement, après refroidissement au frigo, la texture est beaucoup plus stable et c’est très agréable à appliquer.

    Merci infiniment !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis ravie Barbara, merci pour ce retour !

  • kiki

    je viens juste de lire cette article, n’ayant pas de cire d’abeille, je vais essayé cette recette. En revanche, je n’ai que de l’huile de coco desodorisé, je me demandais si ca marche aussi ou pas?

    Merci

    • http://chocolateandzucchini.com/ Clotilde Dusoulier

      Je n’ai jamais essayé, et j’avoue que je connais mal le procédé de désodorisation de l’huile de coco, je ne sais pas si ça lui conserve ses propriétés anti-bactériennes. Tu peux peut-être faire un premier essai en petite quantité pour voir ?

  • dentrodemi.cp

    Merci pour cette recette! J’ai fais mon 1er déo y’a 2 mois et je peux plus m’en passer!!!! J’adore! Je vais essayer le déo spécial voyage. Merci pour tous vos bons conseils!!!!

    • http://chocolateandzucchini.com/ Clotilde Dusoulier

      Je suis bien contente de pouvoir partager tout ça !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.