Lärabars (barres énergétiques crues) faites maison Recette

Barres énergétiques crues maison

Je n’ai jamais été grande consommatrice de barres de céréales et autres barres énergétiques, en grande partie à cause de leurs listes d’ingrédients alarmantes.

Et puis j’ai découvert les Lärabars à la faveur d’un séjour à New York, et j’ai vite été conquise.

Si vous n’avez pas encore fait leur connaissance, permettez-moi de faire les présentations : les Lärabars (je fais fi du tréma et je prononce « larabar » comme « malabar ») sont des petites barres compactes mais tendres, faites à partir de dattes mixées avec des noix diverses et quelques autres ingrédients — épices, fruits secs, noix de coco, cacao… — mais sans sucre ajouté.

Elles sont aussi sans OGM, sans produit laitier, sans gluten, crudivores pour certaines, 100% d’origine végétale, etc. etc.

Il en existe de nombreux parfums différents (ginger snap, key lime pie, peanut butter cookie, chocolate cherry…), toujours fabriqués avec des ingrédients « normaux » en petit nombre.

Des barres énergétiques faites maison ?

Le revers de la médaille d’une composition aussi simple, tout au moins pour l’entreprise qui fabrique* ces barres, c’est qu’on arrive assez rapidement à la conclusion qu’on pourrait sûrement les faire soi-même. Et c’est effectivement ce que je me suis mise à faire, avec beaucoup de succès.

Barres énergétiques crues maison

Je pars d’une base de dattes Medjool (ces grosses dattes moelleuses) et j’ajoute un mélange de fruits à coque, un soupçon de cardamome et de cannelle, du sel, et pour chocolatifier le tout, des éclats de fève de cacao.

Après quelques heures au frais, mes barres sont prêtes : parfumées, globalement fondantes mais avec des petits morceaux croustillants, et absolument délicieuses.

Vos barres énergétiques maison personnalisées

Ma recette est bien sûr ouverte aux variations et aux substitutions, en fonction du parfum que vous aurez envie de réaliser. Vous pouvez vous inspirer des versions existantes sur le site de la marque.

* Les Lärabars ont été lancées en 2003 par une entreprise indépendante basée à Denver, dans le Colorado, mais l’affaire a été rachetée par General Mills en 2008.

A propos de la cannelle que j'utilise

J'aime d'amour la cannelle fraîche que je commande chez Cinnamon Hill, une petite entreprise britannique qui importe du Vietnam et du Sri Lanka des bâtonnets de cannelle d'une qualité rare. A chaque fois que je l'utilise en cuisine ou en pâtisserie, je m'émerveille de constater à quel point une cannelle fraîchement récoltée et fraîchement moulue change tout : c'est presque une épice différente de celle qu'on connaît d'ordinaire. J'achète les bâtons entiers, et je les réduit en poudre avec la très belle râpe à cannelle créée par Cinnamon Hill et fabriquée au Royaume-Uni.

Téléphone

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Lärabars (barres énergétiques crues)

Préparation : 15 minutes

Total : 2 hours, 15 minutes

Pour 6 à 8 barres.

Lärabars (barres énergétiques crues)

Ingrédients

  • 150g de dattes Medjool, dénoyautées (ce sont des grosses dattes séchées moelleuses et très parfumées ; si vous n'en trouvez pas, prenez des dattes séchées ordinaires)
  • 100g de noix mélangées (j'utilise souvent un mélange de noix du Brésil, pistaches, noix de cajou, amandes, noisettes...)
  • Les graines de 2 gousses de cardamome verte
  • 1/4 c.c. de cannelle en poudre
  • 1/4 c.c. de sel
  • 1 c.s. bombée d'éclats de fève de cacao

Instructions

  1. Mettez tous les ingrédients dans le bol d'un blender ou d'un mixeur robuste (tout savoir sur mon blender chéri).
  2. Barres énergétiques crues maison
  3. Mixez par courtes impulsions jusqu'à ce que les noix soient hâchées et bien mélangées aux dattes. Il faudra régulièrement repousser le mélange vers les lames si elles n'arrivent plus à l'attraper.
  4. Transférez le mélange dans un saladier et pétrissez légèrement pour qu'il s'agglomère.
  5. Barres énergétiques crues maison
  6. Graissez le fond et les bords d'un petit récipient rectangulaire (j'utilise un moule à cake large qui fait 23 par 13 cm) avec de l'huile.
  7. Transférez le mélange dans le récipient et tassez avec ou le dos d'une grande cuillère, pour former une couche lisse et d'épaisseur régulière.
  8. Barres énergétiques crues maison
  9. Mettez au frais 2 heures, puis découpez en 6 à 8 barres.
  10. Bien couvertes, les barres se gardent au frais pendant des semaines.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/biscuits-et-petits-gateaux/larabars-faites-maison-recette/

Barres énergétiques crues maison

Ce billet a été publié pour la première fois en mai 2009 et mis à jour en juillet 2016.

  • Encore une nouvelle proposition qu’il me tarde de confectionner et de tester auprès de toute la famille !

    Elodie

  • Annie

    Ces barres se gardent au froid, mais peut-on les garder température pièce si on les consomme dans la journée ou y a t-il risque de dégradation?

  • Annie – Non, pas de problème si vous les sortez le matin et que vous les mangez dans la journée. Mais évitez de les exposer à trop de chaleur, sinon elles seront un peu molles.

  • Je craque ! C’est tout ce que j’adore. J’ai envie de tester toutes les versions du site Larabar 🙂

  • Laetitia

    Bonjour!
    Où trouver les graines de cardamome verte? Même en magasin bio, je ne suis pas sûre d’en trouver… J’habite en province!
    Merci pour cette recette dont je n’avais jamais entendu parler.

  • Yum

    Une très bonne idée pour des encas naturels! Merci 🙂

  • Bonjour Clothilde, nous sommes des adeptes des Lärabars car mon mari est intolérant au gluten et ces barres sont vraiment « santé ». On en trouve assez facilement au Québec mais elles sont très chères. J’ai fait un test avec des dattes séchées (elles sont sur mon blogues, j’en avait fait des boules) mais comme je les trouvais un peu molle, j’ai acheté récemment de la pâte de dattes. J’en fais cet après-midi et t’en donne des nouvelles. Merci!

  • Bonjour Clotilde, je m’apprête à faire ces barres et la quantité de dattes 50g me semble bien peu. Le paquet que j’ai acheté contient 500g. Y aurait-il une erreur?

  • Miss Diane – Non, il n’y a pas d’erreur, il faut bien 50g de pâte de datte, auxquels s’ajoutent les 100g de dattes medjool.

  • Je reviens et vois ta réponse. J’ai déjà fait mes barres et je n’avais mis que la moitié du paquet + 50 g de dattes, mais c’était trop peu pour la quantité de noix. J’ai ajouté les 250g restantes et c’est mieux. Je trouve même qu’il y a beaucoup de noix pour la quantité de dattes. Peut-être ai-je fait une erreur? Je verrai la prochaine fois.

    Merci encore et au plaisir.

  • Judith

    Je remonte ce post car j’en suis à ma 2eme fournee avec ta recette et les quantites sont nickel. Juste j’ai eu la main lourde sur la pincee de sel (mais c’etait tres bon) je vais en mettre à peine là et je rajoute de la noix de coco rapee bio parce que j’adore ça j’en mets partout je les garde une semaine pour la pause boulot de 11h ou goûter merci !

    • J’en suis ravie ! Très bonne idée, la noix de coco. J’en mettrai dans ma prochaine « fournée » !

  • Vanessa Guénard

    J’ai déjà fait ces barres deux fois et, le mélange étant trop sec à mon goût, j’ai rajouté de la purée de noix de cajou et un peu d’eau pour que tout s’agglomère. (Ça devait être parce que j’avais utilisé des dattes que j’avais dénoyautées, pas de pâte de dattes, je pense) Très bon en tout cas car pas trop sucré, une recette à garder!

    • Effectivement, selon les dattes qu’on utilise, on peut avoir besoin d’ajouter un peu d’eau : bon réflexe ! Je suis ravie que la recette te plaise.

  • graffie

    Oooohhhhh…. recette dangereuse… je n’ai pas encore consulté toutes les recettes de ton blog, donc je n’avais pas repéré celle-là… En lisant les commentaires j’ai l’impression que tu as modifié la recette en ne mettant plus que des dattes, et pas un mélange de dattes et de pâte de dattes (ça m’arrange à vrai dire… mais je pense que j’aurais essayé sans pâte ). Et je pense que s’il faut rajouter un peu de liquide je mettrai de l’eau de fleur d’oranger. Et peut-être du chocolat noir plutôt que des éclats de fèves dont je n’aime pas trop le goût .
    Ça devrait être idéal pour se réconforter après les trempettes frisquettes (mais vivifiantes !!!) en Bretagne Nord…

    • Oui, c’est juste, au fil du temps je me suis mise à n’utiliser que des dattes entières, le résultat est plus moelleux. Bonnes trempettes alors !

  • na

    Moi mon souci c’est que mon blender qui est quand même un kenwood assez puissant, n’est pas très adapté et je passe mon temps à arrêter, mélanger, tasser, remiser. C’est très rébarbatif et ça prend un temps fou… Comment faire autrement? Impossible d’acheter un nouveau blender celui ci est déjà très coûteux!!! Merci pour toutes ces recettes délicieuses 🙂

    • Malheureusement je ne crois pas qu’il soit possible d’y couper ! C’est pareil avec mon blender, mais je trouve que le résultat vaut l’effort. 🙂

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.