Poicamole Recette

Poicamole

[Caviar de petits pois à la coriandre]

Si vous êtes venus dîner chez moi récemment, il y a fort à parier que vous avez été accueillis avec un verre de blanc frais et des crackers garnis de cette tartinade vert gazon. « C’est du guacamole ? » aurez-vous peut-être demandé, et je vous aurai répondu, « Non, c’est du poicamole ! »

J’ai effectivement fait, refait et re-refait cette recette ces dernières semaines : évidemment, ce n’était pas du tout la saison des petits pois (quoique, ça ne devrait plus tarder maintenant), mais j’ai pris l’habitude de garder des petits pois surgelés sous le coude, et cette précaution rend le poicamole extrêmement rapide à préparer.

Les petits pois lui donnent leur goût un peu sucré et leur moelleux, la purée d’amande sa douceur subtile et la coriandre feuille sa fraîcheur. Tartiné sur des morceaux de crackers bio à la farine d’épeautre que je trouve au supermarché, ça donne des bouchées apéro absolument irrésistibles. (Et si j’ai de la chance et qu’il y a des restes, c’est délicieux au déjeuner, avec des carottes râpées et un oeuf mollet.)

C’est en fait une recette que j’ai développée pour le magazine ELLE à table, dans lequel je tiens une rubrique. Elle apparaît dans le numéro qui vient de sortir pour illustrer un sujet sur les points de convergence entre la parfumerie et la cuisine.

Je donne entre autres l’exemple des huiles essentielles, qui ont toujours fait partie de l’arsenal du parfumeur, et ont depuis peu fait leur entrée en version bio et comestible* dans celui du cuisinier moderne, lui permettant d’ajouter à ses plats un parfum frais et puissant d’épice, de fruit, de fleur, ou d’herbe aromatique — ici, de la coriandre feuille — d’une simple pression du compte-goutte**.

En marge de ces expérimentations, j’ai aussi fait une découverte révolutionnaire : on peut faire cuire les petits pois surgelés au rice cooker ! Dans mon modèle Seb ultra-basique qui a une bonne douzaine d’années, il suffit de verser les petits pois dans le bol, refermer le couvercle, et laisser en mode « cuisson » pendant 14 minutes, ou jusqu’à ce que la consistance soit à votre goût. Comme je n’ai pas de cuit-vapeur, je me servais jusqu’ici d’un panier en bambou posé sur une casserole d’eau bouillante, mais cette méthode est plus simple, plus rapide et, dans ma cuisine tout au moins, plus économe en énergie. (Je pense qu’on peut cuire les petits pois frais de la même façon, mais comme ils contiennent moins d’eau j’en ajouterais une larme au fond du bol.)

* La consommation d’huiles essentielles est à proscrire pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les jeunes enfants, et les personnes qui souffrent d’allergies.
** Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter le livre Cuisiner avec les huiles essentielles de Valérie Cupillard (La Plage, 2006).

Poicamole

- 300g de petits pois écossés, surgelés ou frais, mais surtout pas en boîte
- 1 goutte d’huile essentielle de coriandre feuille bio et à usage alimentaire, ou un petit bouquet de coriandre fraîche
- 2 c.s. rases de purée d’amandes complète (en magasin bio)
- 1 gousse d’ail émincée (facultatif)
- 1 trait de Tabasco
- Sel, poivre

Faites cuire les petits pois à la vapeur 14 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient juste tendres, et laissez tiédir.

Si vous utilisez de la coriandre fraîche, prélevez les feuilles et réservez-les.

Mettez les petits pois, la purée d’amande, la coriandre (en huile essentielle ou en feuilles), l’ail, le Tabasco, un peu de sel et du poivre dans le bol d’un robot ou d’un blender, et réduisez en purée. Si le mélange est un peu trop épais pour que la lame du robot l’attrape bien, ajoutez un petit peu d’eau, une c.c. à la fois, pour l’assouplir. (Vous pourriez faire la même chose à la main dans un grand mortier.)

Goûtez, rectifiez l’assaisonnement, et tartinez sur des crackers multigraines. Le poicamole peut être préparé la veille et gardé au frais dans un récipient hermétique. Il se garde 2 ou 3 jours.

Recette initialement développée pour le ELLE à table n°63 daté de mars/avril 2009.

  • http://fedeccino.blogspot.com Federica

    Ca m’inspire beaucoup, quoique je ne crois pas connaitre la purée d’amandes (seulement la pasta di mandorle a tartiner, sicilienne, qui est tres sucrée, et je ne crois pas vraiment que vous parlez de ça:)) … et si, par contre, la pate de pistaches de Bronte, ni salée ni sucrée, faisait l’affaire ?
    Merci, je continue de vous lire de l’Italie.

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Federica – En France, on trouve les purées d’oléagineux (amande, noisette, noix de cajou, sésame, cacahuète…) en magasin bio. Ce sont juste les oléagineux moulus jusqu’à ce qu’ils se transforment en « beurre », sans ajout de sel, d’huile, ni de sucre. La marque la plus répandue est sans doute Jean Hervé. On peut aussi les faire soi-même avec un robot robuste!

    La pâte de pistache de Bronte est un délice peu répandu par ici, mais ce serait parfait pour cette recette, le petit pois et la pistache s’entendant à merveille. Vous nous direz ?

  • http://devousamoi-dominique.blogspot.com Dominique

    merci pour cette recette originale. C’est vrai que les petits pois ont l’avantage d’être toujours à disposition (pour les surgelés) car trouver un avocat mûr à point à la dernière minute relève parfois de l’impossible. Pour la cuisson au rice cooker, il ne faut pas mettre d’eau, ni assaisonner?

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Dominique – Pour les petits pois surgelés, qui contiennent pas mal d’eau, il est inutile d’en rajouter dans le rice cooker. Quant à l’assaisonnement, ça dépendra de la recette : pour cette tartinade, je ne les sale pas à la cuisson, puisque je sale au moment de mixer.

  • http://www.mydailysunshine.net Arthur

    Bonjour Clotilde,

    Encore une chouette idée. Est-ce que ces petits poids surgelés viennent du fameux magasin de surgelés ou sont-ce des frais que tu as toi-même congelés. Ma question in fine : est-ce quand même bon avec des petits poids du supermarché ?

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Hello Arthur, il s’agit bien de petits pois surgelés de la fameuse chaîne de magasins de surgelés qui rendent bien des services. :)

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    J’opterai sans culpabiliser pour des petits pois surgelés, c’est une superbe recette… et son appellation très plaisante, un pois de fantaisie, c’est beau !

  • http://croquepomme.over-blog.com Frédérique

    Miam ! Tout à fait sympathique cette recette !!
    Merci pour les bons tuyaux,
    bises de Tahiti

  • http://cookingtherapy.canalblog.com/ MleL

    Une super idée pour changer de l’éternel guacamole! Merci!

  • http://plaisirsante.canalblog.com Clem

    Eh bien moi je veux bien venir diner chez toi, il me plait beaucoup ce poicamole! D’ailleurs, je l’avais repéré dans le Elle a table ou je me régale toujours par avance en lisant ta rubrique. D’autant plus que les huiles essentielles en cuisine, j’adore ça et que les petits pois frais, c’est pour très bientôt!!

  • http://chloe91.canalblog.com Chloé

    C’est une super idée! J’en ferais pour mon prochain apéro dinatoire, sans l’huile essentielle ça me fait peur d fois c toxique.
    (dommage qu’il n’y ai pas la photo dans elle)

  • http://colibri-spleen.blogspot.com colibri

    bonjour Clotilde, je découvre ton blop en passant par celui de Violette, j’aime, et quand j’aime, je ne compte pas, je le rajoute au nombre de mes favoris ! A bientôt.
    PS : le poicamole, quelle bonne idée, en tout cas, je suis pour, j’y ajouterai juste un peu de piment !

  • http://blissinthekitchen.typepad.com/blissinthekitchen/ flo

    Coucou, j’étais sur le point de faire ta recette vue dasn le EAT et hop je suis tombée sur ton billet, bref tout ça pour dire que ça marche très très bien avec la coriandre feuille. Nous on a tartiné sur des (rough) oatcakes, c’était délicieux. Le reste allongé avec l’eau de cuisson des pâtes s’est transformé en pesto, j’ai adoré comme ça aussi. Je m’apprête à faire ta sauce yaourt tahini, et j’ai hâte d’être au dîner. (Est-ce possible d’être obnubilée A CE POINT par les repas?).

  • http://tentations-culinaires.over-blog.com Clemence

    voilà une délicieuse idée… Merci !

  • Lucie

    Bonjour!
    En effet, quelle belle recette que je viens de tester, j’ai cependant un petit problème : j’ai mis trop de piment …
    Alors, plus de purée d’amande, de petits pois, de crème fraiche ?
    Merci ;)

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Lucie – L’idéal dans ce cas, pour ne pas déséquilibrer les saveurs, serait de refaire la recette (ou une demi-recette) sans piment, et de mélanger les deux poicamoles pour « diluer » le piment du premier. (Et si ça fait trop de poicamole, l’excédent peut être congelé.)

  • http://www.lignepapilles.com Lavande

    on a eu la même idée de nom et de recette… j’avais appelé moi aussi poicamole ma recette de guacamole aux petits pois, il y a pas mal de temps déjà !

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Lavande – Merci pour le lien ! Il faudra que j’essaie ta version à l’occasion.

  • valèrie

    Vous citez un livre de Valèrie Cupillard sur des recettes aux huiles essentielles, les créations de cette bloggeuse végétarienne et bio vous inspirent-elles et vous arrive t-il de consulter ces nombreux ouvrages? Cordialement.

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.