Chou sauté et poulet à la sauce piquante Recette

Spicy Cabbage and Chicken Stir-Fry

J’ai lu récemment un recueil de nouvelles de Lara Vapnyar qui s’intitule Broccoli and Other Tales of Food and Love (brocoli et autres histoires de nourriture et d’amour). Ces six nouvelles mettent en scène des russes récemment émigrés aux Etats-Unis et dévoilent, à travers le prisme de la cuisine, comment ils s’adaptent à leur nouvelle vie. Je suis particulièrement sensible aux récits qui parlent de migrants, et peut-être aussi parce que j’aimais beaucoup les nombreux collègues russes avec lesquels je travaillais en Californie, j’ai trouvé ces nouvelles très émouvantes.

La première s’intitule A Bunch of Broccoli on the Third Shelf (une tête de brocoli sur la troisième étagère) et parle de Nina, une jeune femme qui va acheter des légumes tous les samedis matins dans les échopes russes et coréennes de Brooklyn, mais qui, pour différentes raisons, n’en fait jamais rien.

Et c’est à Nina que j’ai pensé quand j’ai pris conscience que le chou blanc que j’avais rapporté du marché il y a quelques temps déjà n’allait pas se cuisiner tout seul. Je n’avais pas réfléchi plus que ça au moment de l’achat — à part pour me dire qu’on devrait tous manger plus de bracicacées — et le malheureux se morfondait depuis lors au fond du tiroir à légumes.

Par chance, le chou blanc semble avoir été conçu pour résister à de telles situations, et il se garde très bien : les feuilles extérieures perdent un peu de leur lustre au bout d’un moment, mais il suffit de les retirer pour retrouver un chou comme neuf.

Mais il me restait quand même à trouver une façon satisfaisante de le cuisiner, et je me suis souvenue de la recette que mon amie Molly avait publiée sur son blog il y a quelques semaines, qui consiste à faire sauter du chou en fines lamelles au wok, avec de la sauce piquante et de la sauce de soja. Je n’ai pas de wok, ni la sauce sambal oelek que Molly préconise, mais par contre j’ai une poêle et de la sauce sriracha, et je me suis dit que ça ferait l’affaire.

Il se trouve que j’avais rôti un poulet la veille dans mon beau four tout neuf (qui a donc subi par la même occasion son baptême de projections de graisse). J’ai ajouté ce qui me restait de viande dans la poêle, obtenant ainsi un déjeuner des plus satisfaisants, avec un peu de sésame par-dessus parce que ça allait bien ensemble et que j’ai du mal à résister au chant de mon moulin rouge.

Chou sauté et poulet à la sauce piquante

– un petit chou blanc bien ferme, de 500g environ
– 2 c.c. d’huile de pépins de raisin, ou toute autre huile pouvant être amenée à assez haute température (pas d’huile d’olive)
– de la sauce piquante de type sriracha (en épicerie asiatique), à doser selon votre goût
– de la sauce de soja, à doser selon votre goût
– les petits restes d’un poulet rôti (à défaut, un blanc de poulet que vous ferez sauter séparément, ou des dés de tofu fumé, ou alors ajoutez un oeuf poché ou au plat sur chaque bol)
– du sésame grillé

Pour 2 personnes.

Coupez le chou en quatre, retirez la partie dure au centre, et coupez les quartiers en fines lamelles. (Je fais ça au mixeur.) Détaillez la viande en morceaux de la taille d’une bouchée.

Faites chauffer une grande poêle sur feu vif. Lorsque la poêle est très chaude, ajoutez l’huile et laissez-là chauffer quelques secondes à peine. Ajoutez le chou, mélangez, et faites revenir 2 minutes en remuant régulièrement, jusqu’à ce que le chou commence à prendre des couleurs.

Ajoutez la sauce piquante, mélangez, et laissez cuire encore quelques minutes jusqu’à ce que le chou commence à brunir par endroits. Assaisonnez de sauce de soja, ajoutez le poulet, et mélangez bien. Laissez cuire une minute de plus, jusqu’à ce que le poulet soit chaud et que la sauce de soja commence à caraméliser au fond de la poêle. Ajoutez une goutte d’eau pour déglacer et retirez du feu.

Goûtez, rectifiez la quantité de sauce piquante et/ou de sauce de soja, et servez bien chaud avec du sésame grillé légèrement moulu.

Adapté de la recette de Molly.

  • Annie

    On ne peut faire plus simple. Le sauté est une excellente façon d’inclure des légumes dans l’alimentation sans les faire surcuire.

  • http://carochococo.over-blog.com carochococo

    un plzt qui me séduit tout à fait!

  • http://plaisirsante.canalblog.com Clem

    Ca m’arrive souvent d’oublier des légumes dans mon frigo… mais je trouve (presque) toujours un moyen d’en faire quelque chose! Et comme moi j’ai un wok, je ne me priverai pas d’y faire sauter du chou ;-)

  • zabou

    Le chou ne semble pas inspirer les internautes. Il y a peu de commentaires pour cette recette, dommage parce que je ne dirais qu’un mot : un délice ! Je me suis régalée ce soir avec cette délicieuse recette après avoir m’être délectée avec la recette des choux de bruxelles d’il y a quelques temps! Merci pour ces super idées pour cuisiner les légumes qu’on dénigre parfois et qui sont si bons quand ils sont bien préparés !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.