Oignons rôtis Recette

Il y a peu de tâches en cuisine qui m’empoisonnent plus que de peler les oignons. Cette peau parcheminée qui refuse de se retirer proprement, ces petits débris qui se coincent sous les ongles et collent à la planche à découper, sans parler des couches extérieures mi-peau mi-chair (j’en fais quoi de celles-là ?) — tout ça me contrarie hautement.

Pourtant j’adore les oignons, leur douceur autant que leur force, donc je prends mon mal en patience et j’essaie de voir chaque oignon pelé comme une opportunité d’améliorer ma technique, dans l’espoir qu’un jour j’arrive à apprécier cette tâche ingrate.

What Katie AteEt pour souffler un peu, quand j’ai envie d’oignons tendres et caramélisés sans me fatiguer, il y a les oignons rôtis tels que présentés dans What Katie Ate (paru en français sous le titre Quand Katie cuisine) de Katie Quinn Davies, photographe, styliste culinaire, et auteur du blog du même nom.

L’idée est toute simple et je ne sais pas pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt, mais je remercie Katie de me l’avoir soufflée. Il suffit de couper des oignons en deux — avec la peau ! oui ! — les disposer sur une plaque de four, les arroser d’huile d’olive, les saupoudrer de sel, et les mettre au four. On obtient alors des oignons merveilleusement tendres, et brun doré aux entournures.

On peut les servir avec ou sans la peau, comme on veut. Quand j’ai essayé cette recette avec des oignons si petits que l’idée de les peler me fatiguait d’avance, je vous avoue que j’ai simplement apporté la plaque à table et qu’on s’est servis directement dedans, en cueillant les mini-bouchées de chair sucrée du bout de la fourchette.

Katie dispose des branches de thym sur les oignons avant de les mettre au four, mais je n’ai pas suivi son exemple parce qu’il me semblait que ça risquait de brûler. Si vous voulez en mettre, vous pouvez peut-être l’ajouter pour les dix dernières minutes de cuisson.

Oignons rôtis Recette

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 30 minutes

Total : 35 minutes

Pour 4 personnes.

Oignons rôtis Recette

Ingrédients

  • 500 g de petits oignons bio (voir note), non pelés
  • huile d'olive
  • sel de mer
  • poivre noir du moulin

Instructions

  1. Préchauffez le four à 200°C. Huilez une plaque de four ou chemisez-la de papier de cuisson.
  2. Lavez les oignons et retirez juste la couche de peau extérieure si elle est abîmée et/ou déchirée. Coupez les oignons en deux par l'Equateur, et coupez une fine tranche à chaque extrémité (côté racine et côté tige) pour que chaque moitié d'oignon ait une base stable.
  3. Placez les oignons sur la plaque. Arrosez d'un bon filet d'huile d'olive, saupoudrez de sel, et enfournez. Faites cuire 30 à 50 minutes, selon la taille des oignons, jusqu'à ce qu'ils soient caramélisés sur les bords et tendres à coeur (vérifiez de la pointe d'un couteau).
  4. Servez sans attendre, avec ou sans la peau ; la chair se détachera facilement.

Notes

  • Si vous n'avez que des gros oignons, coupez-les en tranches de 2 ou 3 cm d'épaisseur.
  • Adapté de What Katie Ate, de Katie Quinn Davies, paru en français sous le titre Quand Katie cuisine.

http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/oignons-rotis-recette/

Tags :
  • http://www.clafoutis.tv/ clafoutis

    Une découverte… Tellement elle est simple que je vais nécessairement l’essayer pour voir comment elle goute.
    Merci

  • sylvana

    Quelle bonne idée, car moi aussi je déteste peler les oignons !

  • http://bulleetblog.canalblog.com Anne-Liesse @ Bulle & Blog

    J’adore éplucher les oignons – allez savoir pourquoi !, comme éplucher tous les légumes, en fait – mais cette recette me tente beaucoup. Pourquoi pas demain, avec mon poulet rôti ?

    Je ne connaissais pas la formule « l’Equateur » pour désigner le milieu de l’oignon. Thanks for this new wording !

  • http://www.cuisineenbandouliere.com/ Mathilda

    Je ne connaissais pas non plus « l’équateur », ni l’idée de rôtir ainsi les oignons, joli !

  • http://la-plus-petite-cuisine-du-monde.com Claire

    Moi aussi j’ai horreur d’éplucher les oignons, sans parler du fait qu ça me fait pleurer comme une madeleine !!

  • brigitte broca

    La recette est sympa mais qqn a-t-il un truc pour améliorer la corvée de l’épluchage des oignons? Corvée presque quotidienne les oignons entrant dans la plupart des recettes gouteuses!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Hello Brigitte ! Dans les commentaires du billet en anglais, quelqu’un a dit que les oignons étaient plus faciles à éplucher si on les blanchissait 20 secondes à l’eau bouillante, comme pour peler les tomates. A essayer !

  • Pauline

    Très bonne idée. Je déteste peler et couper les oignons. Pour moi c’est une vraie torture ! Je fais la même chose avec l’ail. Je choisis des grosses têtes que je coupe en deux, j’arrose d’huile d’olive et hop ! au four. L’ail est délicieusement caramélisé et confit. On nous servait toujours ça en Argentine à l’apéro. Il ne reste plus qu’à déloger de leurs chemises les petites gousses fondantes à l’aide d’un petit pique en bois et à les déguster avec un bon verre de Malbec.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Miam, excellente idée !

  • http://catsie3 Catherine

    C’est super aussi avec les échalotes, on tranche les deux extrémités et on met au four, par exemple avec un poulet qui mijote, 20 minutes avant la fin de la cuisson. Par contre prenez des oignons et des échalotes BIO car sinon vous ingérez les pesticides qui se retrouvent dans la sauce. Il faut savoir que certains cultivateurs d’oignons ne mangent pas leur propre production par peur des pesticides…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      C’est une très bonne remarque, Catherine, je vais indiquer dans la recette qu’il faut des oignons bio. Merci !

  • http://catsie3 Catherine

    Ah voilà c’est dans « notre poison quotidien » de Marie-Monique Robin, on voit un producteur d’oignons qui explique qu’il ne mange que les oignons non traités du jardin de sa femme.

    Sinon bravo pour votre blog que je suis tous les mois, il est génial.

  • Jean Paul

    J’adore l’expression « l’Equateur ». Je pense à toi le matin en mangeant mon Kiwi.

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.