Tarte fine aux courgettes jaunes, pâte à tarte au yaourt Recette

La coupe du monde de football vient de s’achever et même si je n’en ai pas soufflé mot ici — il y a un tel battage pendant, je ne vais pas en rajouter — nous avons suivi la compétition avec un enthousiasme que le fiasco français n’a pas réussi à modérer.

Nous avons regardé certains matchs dans des bars, d’autres à la maison, et dans ces cas-là, nous avons souvent proposé à des amis de se joindre à nous. Et comme ces matchs du soir se jouaient juste à l’heure du dîner, c’était toujours l’occasion de partager quelques mets simples qui pouvaient se grignoter sans couverts, entre deux exclamations d’encouragement ou de déception.

J’ai servi cette tarte fine* pendant la demi-finale entre l’Allemagne et l’Espagne : c’est une tarte salée cuite sans moule à déguster à température ambiante, que j’ai faite avec une pâte maison garnie de fromage frais, de menthe et de fines tranches de courgette crue, avec un filet d’huile d’olive et du thym du jardin des parents de ma voisine.

Le format s’inspire de la ravissante tarte au radis de Sonia Ezgulian dont Cécile Cau a parlé sur son blog, qui consiste en une pâte brisée faite avec quelques graines de fenouil, surmontée d’un mélange de fromage blanc et de poudre d’amande, puis de radis roses finement tranchés.

J’ai donc transposé l’idée pour utiliser les jeunes courgettes jaunes et presque sucrées dont je dispose en ce moment, et pour la pâte, j’ai fait un essai de pâte à tarte au yaourt.

J’avais il y a longtemps noté plusieurs références à une recette de pâte semi-feuilletée faite avec des petits suisses, pour laquelle on les mélange avec de la farine et du beurre selon un ratio de 2:2:1 (à moins que vous optiez pour le ratio de 1:2:1 que d’autres recommandent) et je me suis enfin décidée à essayer.

Pas de petits suisses dans mon réfrigérateur, mais j’avais par contre des yaourts. Et comme j’étais un peu dubitative au sujet des proportions — je craignais que ça donne une pâte trop humide, et le fait que deux ratios différents circulent en parallèle ne me rassurait pas spécialement — j’ai fait à ma façon en mélangeant plutôt farine, yaourt et beurre selon un rapport 3:2:1 (soit ici 180 g de farine, 120 g de yaourt et 60 g de beurre, plus un peu de sel).

J’étais absolument ravie du résultat : la pâte était rapide à faire, facile à étaler, et en cuisant elle est devenue brun doré, croustillante et légèrement friable, l’idéal pour accueillir l’acidulé du fromage frais et la souplesse croquante des courgettes crues.

On a tellement aimé cette tarte estivale que j’ai refait exactement la même quelques jours plus tard, et utilisé cette recette de pâte le weekend suivant dans les Vosges, pour faire une quiche aux blettes avec ma mère et ma soeur, avant de descendre en ville regarder la finale.

J’ai maintenant l’intention de tenter une version sucrée, probablement pour une tarte à la rhubarbe avec la belle rhubarbe de jardin que j’ai rapportée.

* Il n’y a pas de définition officielle de la « tarte fine » à ma connaissance, mais j’utilise le terme pour des tartes sans rebord ou presque, et à la garniture peu volumineuse.

Tarte fine aux courgettes jaunes, pâte à tarte au yaourt Recette

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 15 minutes

Total : 1 hour, 10 minutes

Pour 4 à 6 personnes.

Tarte fine aux courgettes jaunes, pâte à tarte au yaourt Recette

Ingrédients

    Pour la pâte (voir note) :
  • 180 g de farine T65
  • 120 g de yaourt nature, au lait entier ou demi-écrémé (pas de 0%)
  • 60 g de beurre bien froid, coupé en dés
  • 1/4 c.c. de sel fin
  • Pour la garniture :
  • 2 c.s. de graines de sésame grillées
  • 120 g de fromage frais (du chèvre, de la ricotta...)
  • un trait de lait
  • une douzaine de feuilles de menthe fraîche
  • 2 courgettes jaunes bien fermes de taille moyenne, environ 280 g
  • du thym frais
  • de l'huile d'olive
  • sel, poivre

Instructions

  1. Commencez par préparer la pâte. Mettez la farine dans un saladier. Creusez un puit au centre et mettez-y le yaourt (sans le petit lait s'il y en a). Ajoutez le beurre en petits dés et le sel, et mélangez à la fourchette ou du bout des doigts (j'utilise un ustensile appelé pastry blender acheté aux Etats-Unis et qui n'a pas d'équivalent en France à ma connaissance, ce qui est dommage parce que c'est super pratique) en incorporant bien le beurre comme pour un crumble. Vous pouvez aussi faire ça au robot, en procédant par courtes impulsions.
  2. Lorsque le mélange est homogène, renversez-le sur le plan de travail et pétrissez légèrement pour rassembler la pâte en une boule, que vous aplatirez en un disque épais. Mettez la pâte sur une assiette et laissez reposer au frais 30 minutes.
  3. (Vous pouvez préparer la pâte la veille : recouvrez-la de film plastique et sortez-la un peu avant de l'étaler pour qu'elle ne soit pas trop froide.)
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Etalez la pâte finement entre deux feuilles de papier sulfurisé sans trop vous inquiéter de la forme obtenue -- j'aime bien que ce soit un ovale un peu irrégulier.
  6. Retirez la feuille du dessus, saupoudrez la pâte de graines de sésame, replacez la feuille et passez un coup de rouleau à pâtisserie pour que les graines s'enfoncent dans la pâte. Cela lui donnera de la saveur et du croustillant.
  7. Retirez la feuille du dessus et roulottez les bords de la pâte pour former un tout petit rebord, que vous pincerez tout autour pour faire joli si vous le souhaitez.
  8. Faites glisser la pâte (avec la feuille de papier du dessous) sur une plaque à pâtisserie. Donnez-lui quelques coups de fourchette, replacez la feuille du dessus, et versez des haricots en céramique ou des haricots secs par dessus (ils empêcheront la pâte de lever). Mettez au four et laissez cuire 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.
  9. Retirez la feuille du dessus et les haricots (ils seront bien sûr très chauds, ne vous brûlez pas) et laissez refroidir complètement.
  10. Battez le fromage frais avec un trait de lait pour obtenir une consistance crémeuse. Ciselez la menthe et ajoutez-la au mélange. Etalez uniformément sur la pâte.
  11. Coupez les courgettes en rondelles ultra fines à l'aide d'une mandoline (je suis très très contente de ma mandoline japonaise) ou, plus patiemment, avec un couteau bien aiguisé, mais c'est important qu'elles soient très fines. Etalez les rondelles sur le fromage frais comme elles viennent (sans chercher à les disposer en rosace). Assaisonnez de sel et de poivre, versez un filet de bonne huile d'olive, et saupoudrez de thym.
  12. Découpez en parts à l'aide d'un couteau à pain.

Notes

Vous pouvez aussi utiliser une pâte feuilletée toute faite à condition qu'elle soit pure beurre ; j'ai un faible pour celle dont j'ai parlé dans ce billet.)

Schema/Recipe SEO Data Markup by ZipList Recipe Plugin
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/tarte-fine-aux-courgettes-jaunes-pate-a-tarte-au-yaourt-recette/

  • Annie76

    Bonjour Clotilde,
    Chouette recette pour de petites courgettes fraîches.
    Le « pastry blender » existe au Québec depuis des temps immémoriaux. Je me souviens aussi que parfois ma mère utilisait deux couteaux à bouts ronds pour imiter cet instrument. Avec un peu de pratique, ça fonctionne très bien.

    J’imagine que plutôt que d’utiliser de la menthe, du basilic ciselé pourrait bien faire l’affaire?

    Bonne journée
    Annie

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Bonjour Annie,

      J’ai l’impression que ce « pastry blender » est un truc d’Amérique du Nord, ou tout au moins anglo-saxon, je n’en ai en tous cas jamais vu en France. Y a-t-il un terme français pour le désigner au Québec ?

      Quant aux herbes, du basilic conviendrait tout à fait pour remplacer la menthe.

      • Annie76

        Bonjour Clotilde,
        ici, il est connu comme « coupe-pâte ». On en trouve différents modèles dont celui-ci et celui-là.

        Comme je disais dans l’autre message, ma grand-mère l’utilisait déjà dans sa jeunesse (elle aurait 106 ans cette année) ainsi que ma mère, et ce, afin d’éviter de transmettre la chaleur du corps au gras incorporé dans la pâte et ainsi avoir une pâte feuilletée et pas lourde.

        • http://chocolateandzucchini.com clotilde

          Le mien est un OXO aussi, et j’en suis très contente ! Je précise qu’en France, un coupe-pâte, c’est cet ustensile à lame unique qui permet de diviser une pâte (à pain le plus souvent) en pâtons.

  • http://pauletpaula.blogspot.com/ peggy

    merci pour la recette, superbepour l`ete et j`adore des courgettes en tarte, tourtes, quiches….

  • http://boucheabouchecuisine.fr Chris

    J’aime beaucoup cette recette à base d’ingrédients frais, à la fois simple et savoureuse…et cette pâte à tarte à base de yaourt m’intrigue, il faut que je teste !
    A bientôt

  • clemence

    j’adore les tartes fines. Je retiens la recette de la pâte !

  • http://lemondedebblinou83.blogspot.com/ bblinou83

    C’est marrant cette tarte. Ca donne envie avec cette finesse et la chaleur estivale. Idéale pour picorer

  • http://pausebento.over-blog.com Pausebento

    Sympa cette petite tarte! Je ne connaissais pas les courgettes jaunes…ça a un goût différent des courgettes vertes?

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je leur trouve un goût plus doux (presque plus sucré), qui se remarque surtout quand elles sont crues.

  • http://orangebalsamique.canalblog.com/ liseron

    Je garde un souvenir peu amène de la courgette jaune qui avait sapé un risotto à cause de son amertume, visiblement contenue dans la peau : je gage que ce n’est pas toujours le cas.

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Cela doit dépendre de la variété des courgettes (ou de leur maturité ?) parce que les jeunes courgettes jaunes que j’utilise sont au contraire plus douces que les vertes.

    • Kari,e

      La courgette doit être très ferme au toucher, surtout aux extremités.
      Sinon, elle sont invariablement amères.

      Pour s’en assurer, goûter un petit bout cru, on sent tout de suite l’amertume qui gâche tout. Et dans ce cas, moi, je jette car ça peut gacher tout un repas.

  • grainedecourge

    Bonjour Clotilde,
    Je te lis beaucoup, en restant dans l’ombre, mais là, cette petite tarte me pousse hors de mes retranchements : je l’ai faite hier soir, toute contente d’avoir trouvé des courgettes jaunes au marché, et c’était un puuuur délice!! Vraiment, merci de ce que tu proposes dans tes pages, et continue : tu nous régales!
    A bientôt!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci Céline, ça me fait bien plaisir ! ^_^

  • Armelle

    J’ai testé la pâte au yaourt hier soir (avec des poireaux/lardons/crème) et je dois dire que c’était plutôt réussi ! Très léger. Par contre j’aurai peut être du précuire la pâte avant d’y mettre les légumes.
    La phase pétrissage était un peu difficile. Comme je me rends aux US très prochainement, je viens de commander cet outil fabuleux qu’est le pastry blender, ainsi que le fouet danois commenté dans un autre article ! Merci Clotilde pour tes articles !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ton retour Armelle ! Et je pense que tu ne seras pas mécontente de ces deux nouveaux outils… :)

  • Céline75

    J’ai réalisé cette tarte hier, car c’est exactement ce dont on a envie lorsqu’il fait chaud comme en ce moment…

    Je n’ai pas été déçue, le résultat était vraiment excellent (avec des courgettes vertes et de la ricotta).

    Il m’a fallu plus de temps (25 bonnes minutes) pour que la pâte soit cuite avec mon four.
    D’ailleurs, lorsque tu donnes dans tes recettes des indications de température / durée de cuisson lors d’une cuisson au four, utilises-tu le mode « normal » ou la chaleur tournante ?

    Merci pour cette recette !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis ravie que la recette t’ait plu ! Et mon four est effectivement à chaleur tournante.

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.