Pâtes à la courge butternut et au curry Recette

Ce n’est que récemment que j’ai réalisé qu’on pouvait mettre de la courge d’hiver dans les plats de pâtes. Avant ça, je ressentais confusément que les deux ingrédients étaient peut-être trop similaires et risquaient de faire double emploi, de la même façon qu’il ne me viendrait pas à l’idée de faire un sandwich aux pommes de terre* par exemple.

Et puis un jour, voulant me faire un bol de pâtes rapide pour le déjeuner et tombant nez à pédoncule avec un morceau de courge butternut dans le bac à légumes, une petite ampoule s’est allumée (celle de mon cerveau, pas celle du frigo), révélant toute une gamme de plats de pâtes à explorer.

Comme curry, j’utilise le mélange secret inventé par un apothicaire breton au début du XIXème siècle, à l’époque où les navires venus des Indes accostaient dans les ports locaux pour décharger leurs trésors d’épices.

Ce type de pâtes appartient clairement à la catégorie des plats d’hiver douillets et réconfortants par la souplesse de leur texture et la douceur de leurs saveurs, donc pour éviter de tomber dans quelque chose de trop doucereux, je ne lésine pas sur les épices.

D’où l’usage de la poudre de curry : j’utilise de préférence le très parfumé mais aussi bien relevé Kari Gosse**, un mélange secret inventé par un apothicaire breton au début du XIXème siècle, à l’époque où les navires venus des Indes accostaient dans les ports locaux pour décharger leurs trésors d’épices. Naturellement, vous pouvez utiliser le curry de votre choix, mais s’il n’est pas très pimenté, je vous recommande de compléter avec un peu de poivre de cayenne, ou un bon trait de sauce au piment à la fin.

Quant aux pâtes, j’achète habituellement des fusilli à l’épeautre au magasin bio, mais ces derniers temps (et sur la photo ci-dessus) j’utilise les pâtes locales et artisanales de ICI: L’Epicerie locavore, qui sont fabriquées dans un atelier à Bagnolet, juste en dehors de Paris, avec de la farine bio de Seine-et-Marne. J’aime particulièrement leurs toutes petites pâtes (qu’ils appellent risi mais qui sont à mon sens plutôt des midolline puisqu’elles sont en forme de goutte plutôt que de grain de riz) toastées à la manière des fregola sarda.

* Je connais pourtant des amateurs de sandwichs à la mayonnaise et aux chips écrasées, mais on en parlera un autre jour.

** On le trouve dans certaines pharmacies et épiceries de la région de Lorient en Bretagne, et à L’Epicerie de Bruno à Paris.

Pâtes à la courge butternut et au curry Recette

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 minutes

Total : 30 minutes

Pour 2 personnes.

Pâtes à la courge butternut et au curry Recette

Ingrédients

  • 1 c.s. d'huile d'olive pour la cuisson
  • 1 oignon ou 1 grosse échalote, finement émincé
  • 400 g (poids net) de courge butternut pelée (ou tout autre courge d'hiver qui garde sa forme en cuisant, comme le potimarron), coupée en petits dés
  • 1/2 c.c. de sel
  • poudre de curry, selon votre goût (la quantité exacte dépend de la force de votre poudre de curry ; si vous ne savez pas trop, ajoutez-en 1/4 à 1/2 c.c.)
  • 200 g de pâtes crues (j'ai testé avec des risi toastés et des fusilli, mais n'importe quelles pâtes courtes feront l'affaire)
  • sauce pimentée (type Tabasco), si votre poudre de curry ne l'est pas
  • poivre noir du moulin
  • graines de courge grillées ou noisettes hachées
  • parmesan fraîchement râpé ou levure maltée

Instructions

  1. Faites chauffer l'huile dans une grande poêle sur feu moyen. Ajoutez l'oignon et une pincée de sel et laissez cuire quelques minutes pour assouplir, en remuant fréquemment pour éviter la coloration. Ajoutez la courge, le sel et la poudre de curry, et mélangez. Couvrez et laissez cuire 8 à 12 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la courge soit cuite. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
  2. Pendant ce temps, portez de l'eau salée à ébullition dans une casserole moyenne. Ajoutez les pâtes et faites-les cuire selon les instructions de l'emballage, jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Cinq minutes avant que les pâtes soient cuites, prélevez quelques cuillerées à soupe d'eau frémissante et versez-la dans deux bols ou assiettes creuses pour les préchauffer.
  3. Égouttez les pâtes et ajoutez-les dans la poêle, en remuant pour bien mélanger. Jetez l'eau des bols, et versez les pâtes dedans. Ajoutez un trait de sauce pimentée si nécessaire, saupoudrez de poivre, de graines de courge et de fromage, et servez sans attendre.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/pates/pates-a-la-courge-butternut-et-au-curry-recette/

  • http://www.uncuisinierchezvous.com Philou – Un cuisinier chez vous

    un beau plat de saison comme je les aime ! Bravo

  • http://www.lepicerie-locavore.fr Roï d’ICI

    Bonjour Clotilde,

    En effet, ce ne sont pas des vrais risi, mais des semi di melone (le vrai nom des midolline). On a trouvé leur forme plus sympathique que celle des risi classique, mais avons pris la liberté de modifier leur nom.

    La recette a l’air délicieuse, et je la testerai avec plaisir ce soir !

    Je vous remercie pour cet article.

    À bientôt,
    Roï

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour cette précision, Roï !

  • http://recettesvitefaites.over-blog.com/# Nane

    J’ai justement mangé des pâtes à la courge à midi. Je procède à peu près de la même façon, mais sans curry pour cette fois: après avoir fait revenir la courge et les oignons, j’ai ajouté un demi-verre de vin blanc dans la poële, et j’ai terminé avec une cuillerée à soupe de crème fraiche.
    Je tenterai ta variante la prochaine fois.

  • http://www.cuisineenbandouliere.com Mathilda

    Ton Kari Gosse me fait rêver… Dans le même esprit, je fais parfait un riz sauté avec des morceaux de kabocha(délicieuse courge japonaise), une gousse d’ail écrasée et un mélange à base de piment, nori et graines de sésame japonais appelé « shichimi togarashi ». C’est très bon aussi !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Ca m’a l’air délicieux en effet ! J’ai rapporté du shichimi togarashi ultra luxe (c’est-à-dire cher :) de Kyoto, et du coup je n’ose pas souvent l’utiliser, ce qui est un peu idiot. Tu fais ça avec du riz plutôt long ou court ou n’importe ?

      • http://www.cuisineenbandouliere.com/ Mathilda

        C’est sûr, cela peut coûter cher, surtout dans les échoppes de Kyoto ! Sauté, le riz long risque de s’abîmer. J’utilise du riz japonais, rond et dodu, sinon je pense que celui pour risotto pourrait tout à fait convenir (en le rinçant au préalable pour éliminer le surplus d’amidon, comme pour le riz japonais). Bonne fin de semaine.

  • http://ungoutdetroppeu.fr Thom de Nam&Thom

    J’adore la butternut ! Slurp !

  • http://www.lefrigomagique.com barbara

    Les pâtes à la courge moi aussi ça m’étonnait jusqu’à ce que, le week end nouvel an, nous tombions sur une recette dont nous avions tous les ingrédients sous la main. Ca a donné ça.
    Depuis, je n’ai qu’une envie : en refaire ! Ta version me tente donc grandement !

  • Anne

    Bonjour,
    J’ai réalisé cette recette hier soir : un délice ! Merci pour toutes ces bonnes idées de plats simples et riches en goût.

  • http://www.garancem.canalblog.com Garance

    après le gratin de chou fleur (que tu avais publié en 2007!) nous nous sommes régalés avec tes pâtes à la courge ce soir ! enfin riz plutôt, puisque j’ai utilisé du riz complet, je n’avais ni semi di melone ni risi sous la main ;)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie Garance, merci pour ce retour !

  • http://messergaster.over-blog.com/ Messsergaster

    C’est vrai que moi aussi je n’ai jamais tesTé l’association « courge-pâte ».. mais ton article m’a donné soudainement envie de me lancer aussi!

  • Clairelle

    Moi qui n’utilisait cette courge que pour faire de la soupe… j’étais bien bête! C’était délicieux. Fait et refait depuis, avec des graines de sésame, en ajoutant des champignons; on ne s’en lasse pas. Merci!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, merci pour ce retour !

  • culturenature

    J’ai testé la recette avec des torti complètes et j’ai adoré, ça a bien plu aussi à ma moitié qui n’est pas toujours convaincu par la cuisine végétarienne. Voilà un plat qui devrait revenir au menu régulièrement. Merci Clotilde !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ce retour, je suis ravie que la recette vous ait plu à tous les deux !

  • chris

    bonsoir,
    oui, avec le lait de coco ce serait mieux, c’est mon mari qui m’a fait ce mélange, potimarron cette semaine,
    les restes de la veillee de potimarron, avec les pates, çà manquait de liant que tu indiques maintenant.

    je voulais te remercier clotilde,
    j’ai testé le sucre d’agave,, woaw,
    dans le chocolat fondu c’est extra,

    et je ne peux plus m’en passer, merci

    bonnes préparations de l’avent

  • Floriane

    A la faveur d’un panier de légumes placé sous le signe de la courge, j’ai testé cette recette ce midi avec une courge patidou (si, si :-)) et je n’avais pas de pâtes courtes sous la main, seulement des spaghettis bio à l’épeautre mais ma foi, je me suis régalée ;-)

    • http://chocolateandzucchini.com/ Clotilde Dusoulier

      J’en suis ravie Floriane, merci !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.