Salade Tiède de Potimarron et Haricots Blancs Recette

Salade Tiède de Potimarron et Haricots Blancs

J’écris ceci à la table d’un café où j’aime m’installer quand j’ai du mal à me concentrer à la maison. Pourtant, aujourd’hui, ma bulle est sérieusement mise en péril. A un jet de rondelle de citron sur ma gauche, deux clichés vivants : une directrice de casting française, blonde et rauque, et un jeune réalisateur fraîchement débarqué de LA, barbe en vrac et veste kaki. Ils discutent de l’actrice idéale (cheveux noirs, silhouette généreuse, petit air oriental) pour son prochain film.

Lui est cool comme Fonzie ; elle sature l’espace sonore de sa voix tonitruante et de son accent à couper à la machette. Rien n’y fait, même avec Leonard Cohen qui bourdonne dans mes écouteurs, je ne peux pas ne pas entendre. Et pour être honnête, moi qui me passionne pour les conversations des inconnus, je dois bien reconnaître que celle-ci est particulièrement divertissante, surtout avec imdb à portée de clic. (Si vous êtes une actrice aux cheveux noirs, à la silhouette généreuse et au petit air oriental, faites-moi signe, je pourrai peut-être vous dire ce qu’ils pensent de vous.)

Mais enfin tout ceci n’a que peu à voir avec le sujet du jour. Le sujet du jour, c’est cette salade d’hiver qui, maintenant que j’y pense, a elle-même la silhouette généreuse et un petit air oriental. Elle est inspirée d’une recette de salade de potiron aux pois chiches et au tahini publiée dans Casa Moro, le deuxième panneau du triptyque écrit par Sam Clark et Sam Clark*.

A la lecture de cette recette, j’avais trouvé brillante l’idée du mariage cucurbitacée + légumineuse, et je l’ai mise en musique** dimanche soir, en utilisant le potimarron acheté au marché la veille, une fin de paquet de haricots blancs, du beurre d’amande complet (mon bocal de tahini habite actuellement dans le réfrigérateur de mon voisin, qui me l’a emprunté pour faire du houmous), et une poignée de pignons pour que ça croustille.

Le résultat, c’est cette salade toute douce, très satisfaisante, et particulièrement indiquée quand on est allé courir au parc en fin d’après-midi (suffisamment tard pour que les mouflets aient déserté les allées, mais avant que les arbres ne commencent à faire des croche-pieds à la faveur de l’obscurité).

Je n’avais pas de coriandre (mon maraîcher n’en a pas l’hiver) et j’avais déjà utilisé mon bouquet hebdomadaire de persil, mais si vous avez sous la main quelque herbe fraîche, la salade en frétillera d’aise.

~~~

* Je n’invente rien : le couple à qui appartient le restaurant londonien Moro s’appelle vraiment Sam(uel) Clark et Sam(antha) Clark, Clark étant vraiment le nom de jeune fille de cette dernière. Ionesco aurait adoré.

** Pour voir une version plus proche de celle du livre, vous pouvez consulter celle de mon amie Molly.

Salade Tiède de Potimarron et Haricots Blancs

Pour les haricots :
- 120 g de haricots blancs secs, trempés 12 h dans un bol d’eau froide
- une feuille de laurier
- une belle branche de romarin frais (ou 2 c.c. de romarin séché)
- 1 c.c. de gros sel

Pour le potimarron :
- un potimarron moyen (environ 1 kg)
- 2 gousses d’ail, hachées finement
- huile d’olive
- 1 c.c. de vinaigre de xérès ou balsamique
- 1 c.c. de ras-el-hanout (un mélange d’épices marocain que vous pouvez remplacer par du curry, ou par un mélange de cumin, cannelle, gingembre, curcuma, coriandre et poivre moulus)
- sel fin

Pour l’assaisonnement et la finition :
- 1 c.s. de beurre d’amande complet
- 2 c.c. d’huile d’olive
- 1 c.c. d’eau de fleur d’oranger
- 1 c.c. de vinaigre de xérès ou balsamique
- sel, poivre du moulin
- 2 à 3 c.s. de pignons de pin, grillés à sec
- une bonne poignée de coriandre fraîche, grossièrement hâchée

Pour 2 ou 3 personnes (on peut doubler les quantités).

Rincez et égouttez les haricots blancs. Mettez-les dans une casserole avec 75 cl d’eau froide et la feuille de laurier. Couvrez, amenez à ébullition, et laissez frémir jusqu’à ce que les haricots soient tendres mais encore fermes — ça devrait prendre 1 heure environ. Au bout de 45 minutes de cuisson, ajoutez le romarin et le gros sel. Lorsque les haricots sont cuits, égouttez-les, retirez la feuille de laurier et la branche de thym, et gardez au chaud.

Pendant que les haricots cuisents, faites rôtir le potimarron. Préchauffez le four à 220°C. Coupez le potimarron en huit sections, retirez les graines et les fibres (inutile de le peler, la peau se mange), et coupez la chair en cubes de 2-3 cm. Mettez les cubes de potimarron avec l’ail dans un plat à gratin, arrosez d’un filet d’huile d’olive et d’une c.c. de vinaigre, saupoudrez de ras-el-hanout et de sel, et mélangez pour bien enrober. Faites rôtir au four 30 minutes environ, en mélangeant à mi-parcours, jusqu’à ce que le potimarron soit tendre et doré.

Dans un saladier, mélangez les ingrédients de l’assaisonnement, du beurre d’amande au vinaigre. Ajoutez un peu de sel et de poivre, et 1 ou 2 c.c. d’eau pour assouplir si nécessaire. Ajoutez les haricots et mélangez délicatement ; ajoutez le potimarron et mélangez avec encore plus de délicatesse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

Répartissez sur des assiettes de service, saupoudrez de pignons et de coriandre, et servez tiède.

  • http://orangebalsamique.space-blogs.com/ liseron

    Cette salade délicatement hivernale m’a l’air fort bien indiqué pour qui veut troquer les généreux (mais pas orientaux) haricots lingots du cassoulet méridional contre quelque apport légumineux beaucoup plus raisonnable ! Je la tenterai next week, un soir de fraîcheur, car le soleil qui darde ardemment sur mes petits bras tous blancs ne m’incite elcore guère à ce beau et riche met. Merci de cette recette et de la belle image. Miam ! et bon week-end

  • Tijoe

    Bravo pour ton passage à l’émission A La Distasio… Ça mérite une petite visite à Montréal! Un fan québecois!

  • Paul-Marie

    J’habite Montréal et j’ai eu le plaisir de vous voir avec Josée DiStasio… vous passez très bien l’écran. Votre recette de salade Potimaron et haricots me rappèle une recette traditionnelle amérindienne, le soccotash, plat réputé complet côté nutrionnel

  • Julie

    Mes deux fils (Français) et moi (Canadienne) avons suivi votre périple culinaire avec si Stasio avec ravissement. De là à faire manger de la quiche aux oignons à mes deux rebelles… je suis sceptique (quant à moi c’est fait), mais les deux ont montré un grand intérêt pour la plus ancienne confiserie française… Nous avons très hâte de suivre vos pas à notre prochain voyage à Paris.

  • http://www.ma-toscane.com paola

    Cette petite salade me plait bien.
    Merci à Miss Diane de m’avoir permis de découvrir ce blog.
    Paola

  • http://www.lesmainsreveuses.blogspot.com ni

    Bonjour!
    Je suis très contente de vous avoir découvert par l’émission de Josée Di Stasio! J’ai exploré un peu votre blog et c’est certan que j’y reviendrai souvent… particulièrement après avoir mon expérience prochaine à fabriquer de la jolie guimauve… Bonne et belle belle journée!

  • Sylvie

    Bonjour,
    Je suis bien contente d’avoir découvert votre blog par l’émission de Josée Distasio. J’ai fait goûter votre recette de quiche aux oignons à ma cousine qui l’a bien aimé et moi aussi d’ailleurs. Il est certain que je vais essayer d’autres recettes de votre site.
    Sylvie, Mauricie (Québec)

  • Chantal

    Je vous ai connue à la Di Stasio et bravo pour vos initiatives, pleines de fraîcheur. Vos recettes sont simples et excellentes. J’aime aussi votre art de vivre. On vous attend à Montréal.

  • http://blissinthekitchen.typepad.com/ flo

    Je me glisse au milieu de cette party canadienne pour te dire que nous nous sommes régalés de cette salade ce soir. je m’apprete aussi a poster une recette inspiree des deux Sam. J’ai d’ailleurs acheté le bouquin Casa Moro apres avoir lu ton billet (et celui d’Heidi) il y a un plus d’un an. Alors merci pour toutes ces bonnes infos!

  • cassoco

    Miam miam, aussitôt lu, aussitôt réalisé …et dévoré. Même mon mari qui n’est pas très branché cuisine végétarienne a adoré.
    J’ai fait quelques arrangements en fonction de ce qu’il y avait dans mes placards, remplaçant le beurre d’amande par un mix tahin-purée amandes complètes, et la coriandre par des graines germées de radis daikon. Un régal. merci pour cette belle idée.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, merci pour ce retour !

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.