Noix de cajou grillées à la sauce de soja Recette

J’adore le rayon vrac de mon supermarché bio.

J’aime l’idée de limiter les emballages, dans la mesure où je m’efforce de rapporter et réutiliser les mêmes sachets en papier jusqu’à ce qu’ils tombent d’épuisement. J’aime payer moins cher pour les mêmes produits et ingrédients, et j’aime avoir l’opportunité de goûter de nouveaux aliments en petites quantités, sans être obligée d’acheter un paquet entier.

C’est comme ça que j’ai récemment découvert les noix de cajou au shoyu de chez Jean Hervé — une super marque pour toutes les purées d’oléagineux — qui se sont avérées délicieuses, croquantes et torréfiées et salées mais pas trop quand même.

Je me suis surprise à plonger la main dans le bocal pour grignoter en attendant le dîner, et j’en ai pas mal saupoudré sur mes salades à l’heure du déjeuner, tant et si bien que mon échantillon s’est vite volatilisé.

Bien sûr, j’aurais pu retourner au magasin pour en racheter — et quel plaisir d’actionner ces leviers ! — mais en comparant le prix des noix de cajou nature et celui des noix de cajou au shoyu, je me suis aperçue qu’on payait 30% de plus pour un peu de sauce de soja et un passage au four, ce dont je peux très bien m’occuper moi-même.

Et c’est effectivement très facile : il suffit de verser de la sauce de soja sur les noix de cajou, et de les laisser l’absorber toute une nuit avant de les faire rôtir au four, pour que les noix de cajou deviennent croquantes pendant que la sauce de soja sèche et caramélise

On peut les servir à l’apéritif — j’aime bien les disposer sur les ravissantes planchettes à découper qu’Earlywood fait maintenant — ou quand on a un petit creux pendant la journée (je préfère vous prévenir, c’est très, très dur de s’arrêter), on peut en mettre dans ses salades, ou les emballer joliment pour les offrir en cadeau gourmand.

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Noix de cajou grillées à la sauce de soja

Préparation : 1 minute

Cuisson : 25 minutes

Total : 12 hours

Noix de cajou grillées à la sauce de soja

Ingrédients

  • 300 g de noix de cajou non grillées et non salées
  • 2 c.s. de sauce de soja japonaise (assurez-vous qu'elle est sans gluten le cas échéant)

Instructions

  1. Dans un contenant de taille moyenne avec un couvercle hermétique, mettez les noix de cajou et la sauce de soja. Mélangez bien.
  2. Fermez le contenant et laissez reposer à température ambiante jusqu'au lendemain, en secouant le contenant quand vous y pensez pour que les noix de cajou s'imprègnent de façon homogène. Le lendemain, elles devraient avoir absorbé toute la sauce de soja.
  3. Préchauffez le four à 150°C.
  4. Etalez les noix de cajou sur une plaque de four avec rebords et enfournez pour 25 à 30 minutes, en mélangeant toutes les 10 minutes, jusqu'à ce que les noix de cajou soient brun doré.
  5. Laissez refroidir complètement avant de servir. Ces noix de cajou se gardent un mois environ dans un contenant hermétique à température ambiante.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/sans-produits-laitiers/noix-de-cajou-grillees-a-la-sauce-de-soja-recette/
  • Je suis tout à fait d’accord avec toi pour les très bons côtés des fruits secs en vrac : découverte de nouveaux produits, déchets limités et… économies !

    Ils sont très forts chez Jean Hervé pour inventer des produits addictifs à partir d’ingrédients très simples. J’ai un peu dévalisé leur magasin d’usine lorsque j’y suis allée pour une visite cet été, mais je n’avais plus de place pour les fruits secs au shoyu. D’ailleurs, je n’ai pas vu la fabrication des fruits secs au shoyu, seulement des beurres d’oléagineux. Très é. J’en parle ici : http://www.aufouraumoulin.com/jean-herve-lusine-qui-cache-la-foret/

    Ta recette et ta photo me donnent bien envie d’essayer. Comme mon four est en panne, je veux bien l’adresse du magasin où tu en as trouvé en vrac.

    Jessica

    • Merci pour cette visite virtuelle, Jessica ! C’est toujours passionnant de voir les coulisses des produits qu’on aime. Cela dit, je crois qu’il faudrait que je me tienne soigneusement éloignée du magasin d’usine, à moins d’avoir un petit container à proximité. 🙂

  • Floriane

    Je me demandais si cette recette marcherait avec une autre variété d’akènes ou de graines (j’ai malheureusement un peu de mal avec les noix de cajou :(), des cacahuètes peut-être ?

    • Ça marche particulièrement bien avec les noix de cajou qui ont un fort pouvoir d’absorption, et qui s’imprègnent donc bien de la sauce, mais tu peux tout à fait essayer cette même recette avec d’autre fruits à coque.

      Jean Hervé propose des cacahuètes selon la même préparation (jamais goûté mais sans doute délicieux) et je verrais bien ça avec des amandes aussi, surtout avec la peau, qui contribuera à « fixer » la sauce de soja.

      Tu me diras ?

      • Floriane

        J’ai bien l’intention d’essayer dans ce cas, et je ferai un retour dans les commentaires 😉
        Une dernière question : est-ce que tu utilises de la sauce de soja liquide ou épaisse (qui elle aussi est liquide soit dit en passant) ?

        • Floriane

          Voilà, j’ai grillé les cacahuètes aujourd’hui ! Le résultat n’est pas mauvais, même si j’avoue que je m’attendais à autre chose, à sentir davantage la sauce de soja je pense. Peut-être que je n’ai pas utilisé le bon type de sauce.
          En revanche, j’ai eu une cruelle déception : j’ai constaté que les graines et autres baies n’étaient pas moins chères dans le magasin bio où je me rends que dans la grande surface près de chez moi, loin de là 🙁

          • J’utilise pour ma part la sauce tamari de la marque Lima vendue en magasin bio. Les cacahuètes avaient-elles absorbé toute la sauce à l’issue de la phase de marinade ?

          • Floriane

            Oui, et elles sont bien foncées, comme les noix de cajou sur ta photo ! J’essaierai une prochaine fois avec de la sauce moins épaisse que celle que j’ai utilisée, on verra bien.

          • Tu me diras!

          • Sarah

            Les amandes au tamari, testé et cent fois approuvé ! (en copiant celles achetées dans un magasin)

          • Ah oui les amandes existent aussi, c’est très bon ! Ta méthode ressemble à celle-ci ?

  • Carole

    J’adore les rayons « vrac » des magasins bios. Selon les magasins, les produits ne sont pas toujours les mêmes. J’organise mes visites en fonction des besoins. Et c’est effarant de voir la différence de prix : j’achète bio en vrac moins cher que les produits non-bio en hypermarché! Ah, la poudre d’amande fraiche, achetée en petite quantités pour lui éviter de rancir, les graines, les céréales en fonction des saisons et des envies. C’est un bonheur d’arriver à la maison et d’ouvrir tous ces paquets, de les mettre dans des bocaux en verre.

    • Ah oui, je fais ça aussi, je sais ce qui est vendu dans tel ou tel magasin, et je fais mon parcours de courses en fonction ! Par contre, pas de poudre d’amande en vrac dans mon coin, c’est dommage.

  • Anne-Laure Veille

    Ou trouve t on de la sauce soja japonaise? Est ce différent de la sauce soja habituelle?

    • A vrai dire, on pourrait utiliser aussi de la sauce de soja chinoise, mais j’utilise personnellement la sauce de soja de la marque Lima vendue en magasin bio, qui est fabriquée selon la tradition japonaise. (Pour en savoir plus sur les différents procédés de fabrication, la page Wikipedia est assez complète !)

  • encore une recette délicieusement racontée 🙂

    on sent bien le côté addictif ! je note pou pouvoir tester !

  • Fanny

    Hello!
    Ton site ayant pris la place de mon bouquin du soir ces derniers temps, je me suis extirpée de mon lit à 23h, après être tombée sur cette recette et me souvenant d’un paquet de noix de cajou tout seul au fond d’une armoire de ma cuisine. Hé oui, je l’avoue je ne suis pas une grande fan de ces noix… Mais ne le tolérant pas , j’étais (désespérément) à la recherche d’une recette me les faisant aimer.
    Je les ai mises au four en me levant… je crois bien que je l’ai trouvée… 🙂
    Merci pour toutes ces délicieuses idées!

  • MarionBR

    J’ai decouvert votre blog au detour d’une recherche sur le pain au levain. Et je suis désormais une addict :). Merci pour cette recette, je suis également accro aux noix de cajou au shoyu mais depuis mon installation en Angleterre je ne peux plus en acheter, je vais pouvoir essayer de les faire moi même.

  • Fulbert Debahe

    Bonjour Clotilde, je viens de découvrir votre site et je le trouve vraiment enrichissant. J’ai découvert au déjeuner d’un forum en inde de petits gateaux croustillants (qui avaient le même aspect que nos tablettes de chocolats) et qui ont été faits à base de noix de cajou. La barrière de langue ne m’a pas permise de prendre la recette. Auriez vous abordé un délice similaire dans vos publications précédentes? J’aimerai bien la faire à la maison. Merci d’avance

    • Malheureusement je ne connais pas, mais si vous trouvez une recette, ça m’intéresse ! Ça a l’air délicieux en effet.

      • Sarah

        Ha ha, mais si ! Ce sont sûrement des kaaju paak, une friandise du Gujarat qu’on trouve assez facilement dans les bonnes pâtisseries de Bombay. C’est trèèès bon, si c’est fait avec des noix de bonne qualité. Il y a du ghee, de la semoule, de la noix de coco, de la cardamome, ça se présente en barres ou en petits laddu. Ma tante en fait d’excellents (avec des variations aux amandes, à la pistache), je devrais lui demander la recette…

        • Ohlala mais ça doit être une tuerie cette affaire ! Je suis preneuse de la recette de ta tante si elle et toi voulez bien partager. 🙂

  • Punky Brewster

    C’est trop bon ! Et complètement addictif, du plus jeune convive (note : être aux aguets pour prévenir l’étouffement par précipitation gourmande) au plus vieux (note : euh… la même !)
    Et l’odeur qui s’échappe du four pendant que les noix rôtissent, c’est un truc de dingue !!!

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.