Gazpacho Recette

En pleine canicule au mois d’août, Maxence et moi nous sommes installés à une table ombragée d’un restaurant à Urdax, un joli village du Pays Basque espagnol, où nous avons commandé un gazpacho.

Il nous a été apporté dans de grands bols de céramique blanche, avec une petite assiette d’ingrédients à saupoudrer pour agrémenter la soupe — des dés de concombre, de poivron vert et d’oignon, des petits morceaux de jambon espagnol, de minuscules croûtons — et le tout fut englouti avec délectation.

Le souvenir de cette soupe merveilleusement désaltérante m’a donné envie de la reproduire à la maison avec les dernières tomates de la saison, bien mûres et lourdes de soleil.

D’habitude, quand je mets la main sur de bonnes tomates, ce qui n’est pas évident à Paris sans se ruiner, j’ai tendance à les manger très simplement, à la croque-au-sel, ou alors dans des salades de tomates élémentaires, assaisonnées d’huile d’olive, d’un peu de vinaigre balsamique (j’aime particulièrement celui des Beaumes-de-Venise que j’achète chez Première Pression Provence), d’une poignée d’herbes fraîches, et éventuellement d’une cuillerée de tapenade noire.

Mais le souvenir de cette soupe merveilleusement désaltérante m’a donné envie de la reproduire à la maison avec les dernières tomates de la saison, bien mûres et lourdes de soleil.

J’ai utilisé les ingrédients que j’avais sous la main, et j’ai donc fait l’impasse sur le concombre, qui fait pourtant partie de la plupart des recettes, mais on s’en passe bien. Et pour plus de simplicité, j’ai choisi de ne pas peler les tomates, et de mixer la soupe suffisamment finement pour qu’il ne soit pas nécessaire de la filtrer. (Je l’ai aussi délayée un peu plus après avoir pris la photo ci-dessus.)

C’était absolument délicieux, à la fois fruité et acidulé, autant de qualités qu’on attend d’un bon gazpacho, et tellement simple à faire que je me suis promis d’y penser plus souvent à l’avenir. Et après avoir consulté ma boule de cristal, j’en ai mis quelques portions au congélateur, à ressortir quand il fera bien gris.

Un mot pour terminer : certains disent qu’une soupe de tomate glacée qui est épaissie avec du pain perd le droit de s’appeler gazpacho pour devenir un salmorejo ; je vous laisse décider comment vous voulez l’appeler. Et pour une discussion détaillée de la technique du gazpacho, je vous renvoie vers l’article (en anglais) de Felicity Cloake, How to make perfect gazpacho.

Et vous, les tomates de fin de saison, vous en faites quoi ? Une panzanella, des tomates confites, une salade au petit épeautre, ou tout autre chose ?

Gazpacho Recette

Préparation : 15 minutes

Total : 2 hours, 30 minutes

Pour 4 personnes.

Gazpacho Recette

Ingrédients

  • 100 g de pain rassis, coupé en cubes
  • 1 kg de tomates bien mûres, coupées en morceaux
  • 1 poivron (peu importe la couleur, j'en ai utilisé un rouge), épépiné et coupé en dés
  • 2 gousses d'ail, grossièrement hachées
  • 1 c.c. de sel de mer
  • 60 ml d'huile d'olive
  • 1 c.s. de vinaigre de xérès, ou plus au goût

Instructions

  1. Mettez le pain dans un bol et ajouter de l'eau froide juste pour couvrir. Laissez reposer pendant 15 minutes, puis pressez pour enlever l'excès d'eau.
  2. Dans un saladier moyen, mélangez le pain, les tomates (y compris la peau, le jus et les pépins), le poivron, l'ail et le sel. Mettez un tablier, et, à l'aide d'un blender ou d'un mixeur plongeur, mixez jusqu'à ce que ce soit complètement lisse.
  3. Ajoutez l'huile d'olive et le vinaigre, mélangez, couvrez et mettez au frais pendant au moins 2 heures, ou toute une journée. Juste avant de servir, ajoutez la quantité d'eau froide nécessaire pour obtenir la consistance désirée.
  4. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement et servez frais, avec des garnitures en option, comme des concombres, poivrons verts et oignons taillés en petits dés, des petits morceaux de jambon cru, et des petits croûtons.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/soupes/gazpacho-recette/

  • http://recette-cuisine-facile.fr/ La cuisine de Chouchane

    J’adore le gaspacho en été. C’est frais. Cela se déguste sans faim.

    Vivement qu’il fasse chaud ! :)

  • http://recettesvitefaites.over-blog.com/# Nane

    Dans le gazpacho de la maman d’un copain espagnol, que je suis scrupuleusement depuis des années, il y a en plus un soupçon de paprika et quelques feuilles de menthe. On n’en sent pas vraiment le goût mais ça apporte encore plus de fraîcheur au plat.
    Pour la garniture en option (là ce n’est pas du tout traditionnel), j’aime aussi les dés de comté et les graines de courge.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ces suggestions, Nane !

  • http://monfiletapapillons.blogspot.com agneslamexicaine

    On dit qu’il y a autant de recettes de gaspacho que de familles… ici pas de pain mais un oeuf dur et seulement un quart de poivron (pour des digestions plus légères)…

  • http://greshkaetcamille.canalblog.com Camille

    J’aime beaucoup la précision pour le tablier :)
    Une de mes versions préférées du gazpacho est la version originelle, aux amandes fraîches et à l’ail (l’ajo bianco).

  • http://zelittlekitchen.canalblog.com zelittlekitchen

    Une magnifique recette rafraichissante que nous testerons dès l’été prochain !
    Merci,

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.