Soupe glacée aux cosses de petits pois Recette

Cosses de petits pois

Acte II de mon ode aux petits pois : une soupe glacée faite avec les cosses desdits pois, histoire de maximiser le retour sur investissement de la demi-heure qu’on a passée à l’écossage, alors qu’on aurait pu tout aussi bien l’employer à faire du hula hoop sur la Wii Fit.

Comme toutes les recettes qui donnent une seconde vie à ces petits riens mésestimés qui, en d’autres mains, finiraient dans la poubelle verte, celle-ci me ravit. Tout est bon dans le cochon; dans les petits pois itou.

Il suffit d’écosser les petits pois en leur retirant la tige (je recommande donc cette méthode, qui permet d’ouvrir, équeuter et effiler les cosses d’un seul geste, hop). On jette sans autre forme de procès les cosses qui sont brunies ou racornies, pour ne garder que celles qui sont en pleine forme. On les nettoie soigneusement, on les égoutte, et on les met de côté pendant qu’on se consacre aux petits pois, parce que c’est quand même pour ça qu’on est venu.

Les cosses s’étiolent assez vite, donc si vous n’êtes pas absolument certain de pouvoir faire cette soupe le jour-même ou le lendemain, le plus sage est de les congeler; ça vous évitera de vous réveiller en sueur quelques nuits plus tard en vous souvenant d’un coup que vous les avez laissées chancir dans le bac à légumes.

La recette elle-même est d’une grande simplicité — un oignon, de l’ail, du vin blanc, un peu de muscade — mais j’ai peine à imaginer une entrée en matière plus rafraîchissante que cette soupe vert militaire à la texture légère, dont la douceur élusive est appuyée par un trait de tabasco bien envoyé. Idéal pour un dîner de presqu’été.

Soupe glacée aux cosses de petits pois

- huile d’olive
- 1 oignon émincé
- 2 gousses d’ail émincées
- les cosses de 1.2 kg de petits pois frais, sans tige et bien nettoyés (si les cosses sont congelées, inutile de les décongeler)
- 2 c.s. de vin blanc sec
- 1 litre de bouillon de légume ou de volaille amené à frémissement
- muscade fraîchement râpée
- poivre du moulin
- sauce Tabasco
- quelques pluches d’herbes fraîches (coriandre, cerfeuil, pimprenelle…)

Pour 4 personnes en entrée.

Faites chauffer un peu d’huile dans une cocotte à feu moyen. Ajouter l’oignon et l’ail, et faites revenir quelques minutes en remuant régulièrement, jusqu’à ce que l’oignon soit tendre. Ajoutez les cosses, salez, et laissez cuire quelques minutes, jusqu’à ce que l’eau se soit évaporée si les cosses étaient surgelées.

Déglaçez au vin blanc et laissez cuire une minute. Ajoutez le bouillon, amenez à frémissement, couvrez, et laissez frémir 30 minutes, jusqu’à ce que les cosses soient bien tendres. Retirez du feu et laissez reposer à découvert une dizaine de minutes.

Mettez un tablier (je me permets d’insister; ce serait dommage, un si joli chemisier). A l’aide d’un blender ou d’un mixeur-plongeur, mixez la soupe en procédant par courtes impulsions jusqu’à ce que toutes les cosses soient en morceaux. Vous n’arriverez pas à une texture lisse (du tout du tout); le but de la manoeuvre est simplement de casser les fibres pour que la soupe soit plus facile à filtrer.

Placez un moulin à légumes (ou une passoire fine) au-dessus d’un saladier et versez quelques cuillerées de soupe dans le moulin (ou la passoire). Tournez la manivelle (ou pressez les cosses avec le dos d’une cuillère à soupe) pour récupérer le maximum de liquide. Jetez les débris de cosses (voir note) et recommencez avec le reste de la soupe.

Râpez un peu de muscade dans la soupe, mélangez, goûtez, et rectifiez l’assaisonnement. Mettez au réfrigérateur quelques heures, jusqu’à ce que la soupe soit bien fraîche. (Pour accélérer le refroidissement, placez le saladier dans un saladier plus grand contenant de l’eau bien froide et quelques glaçons.)

Versez la soupe dans des verres, saupoudrez d’un peu de poivre du moulin, versez quelques gouttes de Tabasco, décorez d’une ou deux pluches d’herbes, et servez avec de grosses mouillettes de pain au levain.

Note: Plutôt que de jeter les cosses au fur et à mesure, je les mets de côté dans un autre bol et je les presse une nouvelle fois lorsque la première passe est finie. J’arrive généralement à en tirer un peu plus de liquide après ce bref temps de repos.

  • http://www.librairiegourmande.fr Débo

    Mon mari va me prendre pour une barge s’il trouve des cosses de petits pois au congélateur (déjà que j’ai des têtes et des carapaces de langoustines).

    Et je pense que si je réalise cette recette, ce sera sans lui ni les enfants dans les parages (sauf à faire enfiler à tout le monde un tablier) car le pressage des cosses peut virer au carnage me connaissant

  • http://orangebalsamique.canalblog.com liseron

    Bonjour clotilde,
    Peut-on faire de même avec les cosses veloutées des fèves que je consomme par cargaisons ? ou n’est-ce pas trop épais ? si tu as une idée, merci de m’en informer. bonne soirée.

  • http://mirabellecuisine.canalblog.com Mirabelle

    moi qui adore tout recycler, cette idée me ravit, je n’avais jamais pensé aux cosses…

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Liseron – Je n’ai jamais vu de recette similaire pour les cosses de fèves, et du coup, je ne suis pas 100% certaine qu’elles soient comestibles…

  • babelle

    Bonjour,
    dès que j’ai lu ta recette, j’ai eu envie de la réaliser; En effet, tout comme toi, je trouvais dommage de gâcher de si jolies cosses (dont mon chat raffole); C’est en effet délicieux glacé; J’ai aussi rajouté lors de la cuisson une poignée de petits pois pour renforcer le goût. Cependant une chose me tracasse… Si les petits pois ne sont pas bio, les cosses doivent renfermer tous les pesticides « magiques », alors n’est ce pas en consommer plus que de raisonnable?
    Babelle

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Babelle – Il se trouve que le marché où j’achète mes fruits et légumes est un marché bio, donc mes petits pois le sont aussi et je ne m’étais pas posé la question.

    Mais tu as raison, il est probable en effet que les cosses de petits pois non-bio contiennent plus de résidus de pesticides que les petits pois eux-mêmes — mais pas forcément plus que n’importe quel légume non-bio dont on mange la peau, j’imagine.

  • Olivia

    @Mirabelle : Il semble que les cosses de feve soient comestibles.
    Une Marminaute propose cette recette.

  • http://recettesvitefaites.over-blog.com/# Nane

    Les cosses de fève sont bien comestibles, d’après mon marchand de légumes on peut les cuisiner comme les pois gourmands (avec des jeunes cosses toutes fraiches).
    Je n’ai pas osé car j’ai des résistants aux fils dans la maison, je les teste avec cette recette de soupe.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je n’ai jamais essayé de cuisiner les cosses de fèves (à part les ajouter à un bouillon de légumes) parce que même jeunes, je trouve que la fine mousse à l’intérieur ne donne pas très envie. Mais dans cette soupe, ça devrait être très bon !

  • Denise

    Merci pour votre recette : j’ai utilisé les cosses des petits pois poussés au jardin et nous nous sommes régalés :-)tellement génial de ne plus les jeter !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie Denise, merci !

  • http://le-jardin-de-jenny.fr/recette-du-veloute-de-cosses-de-feves.html Jenny

    Bonjour Clotilde,
    est-ce que depuis tu as testé les cosses de fèves, car moi je l’ai testé, j’ai réalisé une velouté de cosses de fèves et toute la famille a adoré. Je t’ai laissé le lien vers ma recette si ça te tente :)
    Jenny

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour le lien, Jenny, la recette a l’air délicieuse !

  • janot -bernard

    BRAVO POUR CETTE RECETTE ,CELA ME PEINAIT DE DONNER A MES POULES CES BELLES COSSES!TANT PIS POUR ELLES !
    J’AIME BIEN LE TON DE VOS RECETTES ET ME VOILA SEDUIT PAR VOTRE SITE QUE JE NE CONNAISSAIT PAS ENCORE .
    NOTA BENE :LES COSSE DE FEVES SE CUISINE TRES BIEN QUAND ELLES SONT JEUNES ET FRAICHES.

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.