Velouté de pâtisson au pesto Recette

Velouté de pâtisson au pesto

J’ai été un peu dure avec le pâtisson, et je m’en excuse.

L’année dernière, en publiant une recette de Pâtissons rôtis et pois chiches aux herbes, j’ai écrit que les pâtissons « ne doivent pas être tellement plus larges que la paume de votre main, sinon ils risquent d’être aqueux et fades. »

Je maintiens que les petits pâtissons ont plus de goût, une meilleure texture, et sont sans aucun doute plus kawaii que leurs grands frères, mais ce n’est pas une raison pour les renier complètement, les malheureux. Surtout quand vous en trouvez un dans votre panier de légumes hebdomadaire, blanc et lisse comme de la porcelaine.

Inspirée par quelques journées bien fraîches en cette fin d’été, j’ai décidé d’en faire une soupe, une simple soupe avec des échalotes et un bouillon de poulet maison, faite en moins d’une demi-heure. Et pour faire monter sa saveur d’un cran et rappeler la saison — doucement l’automne, je ne suis pas encore prête pour toi — j’ai fait du pesto.

C’est une base de pesto classique, avec du basilic et des pignons, mais au lieu du parmesan ou du pecorino, j’ai utilisé de la ricotta salata, une ricotta pressée, séchée et salée avec laquelle je fais des essais en ce moment. C’est un fromage qui ne fond pas, mais dont j’aime le côté piquant et lacté, délicieux dans les salades ou dans ce condiment.

Comme j’aime les plats interactifs — surtout les soupes, qui sont un peu mono-dimensionnelles sinon — j’ai servi le pesto dans son bocal à table, pour que chacun puisse en mettre une cuillerée dans son assiette, puis tourne pour le faire fondre en regardant la soupe blanc cassé se consteller de paillettes vertes. Ajoutez une belle tranche de pain frais et c’est officiel, vous vous régalez.

Velouté de pâtisson au pesto

Pour la soupe :
- 2 échalotes
- 1 gros pâtisson d’environ 23 cm de diamètre
- 1 litre de bouillon de poulet ou de légumes, maison si vous avez
- sel, poivre
- huile d’olive

Pour le pesto* :
- 50 g de feuilles de basilic
- 50 g de ricotta salata (ou de parmesan, ou de pecorino)
- 25 g de pignons grillés
- sel, poivre
- huile d’olive

Pour 4 à 6 personnes.

Epluchez et émincez les échalotes. Retirez la tige et le nombril à la base du pâtisson (inutile de l’éplucher). Coupez-le en quartiers puis en tranches. Mettez le bouillon à chauffer dans une casserole.

Dans une cocotte moyenne, faites chauffer un peu d’huile d’olive. Ajoutez les échalotes, saupoudrez d’un peu de sel, et laissez cuire à feu moyen 3 à 4 minutes, jusqu’à ce que les échalotes soient souples, en remuant régulièrement pour éviter la coloration.

Ajoutez le pâtisson, saupoudrez de sel, et faites sauter 5 minutes environ. Ajoutez le bouillon frémissant, et complétez avec de l’eau si nécessaire pour recouvrir les légumes complètement. Amenez à frémissement, couvrez, et laissez cuire 10 minutes, jusqu’à ce que le pâtisson soit bien tendre.

Pendant que la soupe cuit, préparez le pesto. Dans un mixeur (vous pouvez y aller à la main au mortier si vous préférez), mélangez le basilic, le fromage et les pignons. Ajoutez une bonne pincée de sel, du poivre, et un bon filet d’huile d’olive, et mixez par courtes impulsions jusqu’à ce que le mélange prenne corps. Ajoutez de l’huile d’olive si nécessaire.

Retirez la soupe du feu, mettez un tablier, et mixez la soupe au mixeur-plongeur (ou au blender, ou au moulin à légume d’ailleurs) jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse.

Servez chaud, mais pas trop chaud, saupoudré de poivre, avec le pesto à part pour que chacun puisse en ajouter dans son assiette.

* La recette en fait plus que ce dont vous aurez besoin pour cette soupe ; je doute que ce soit un problème.

  • http://lesdouceursdelafamillepraline.over-blog.com/ nanie

    j’adore ça le pâtisson et on commence à en voir mais pas encore assez à mon goût!
    je vais de ce pas demander à mon ami jardinier s’il peut en mettre dans son jardin l’année prochaine!
    et la soupe aussi j’adore ça, alors la soupe au pâtisson, je vote pour moi !
    bises

  • http://koukacuisine.canalblog.com Kouka

    On s’est régalé ce soir avec un velouté de pâtisson(le mien était jaune)et carottes le tout relevé au gingembre, délicieux!La prochaine fois j’essaye au pesto!

  • Mell

    Moi aussi j’ai récupéré un énorme pâtisson dans mon panier voilà 10 jours ! Je ne l’ai pas mesuré mais pris en photo, je pense qu’il faisait plutôt 30 cm de diamètre…
    Après avoir consulté de nombreux sites j’ai décidé de le farcir, seulement vue la taille du bestiau je n’ai pu le couper horizontalement :( J’ai donc découpé de gros quartiers que j’ai mis dans un plat et recouverts d’une épaisse couche de farce et j’ai fait cuire 1 heure au four. Tout ça pour dire qu’une fois dans l’assiette la peau du pâtisson était dure et qu’on ne l’a pas mangée. Idem lorsque j’ai mis les autres quartiers à cuire à la vapeur, la peau semblait vraiment dure. Mais j’avoue que je n’ai pas même essayé d’en manger un petit bout…
    Peut-être essaierai-je une prochaine fois grâce à cette recette très alléchante.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je pense que si le pâtisson est gros (et donc vieux, sans vouloir le vexer) et si on prévoit de manger les morceaux entiers, il vaut mieux le peler parce que la peau sera un peu épaisse. Ici, c’est parce que la soupe est mixée que la peau ne pose pas de problème.

  • http://www.aspiringvegan.eu Pauline

    Je me souviens bien des pâtissons aux pois chiches et aux herbes – faut que j’en refasse… Quant à cette soupe, je l’ai déjà végétalisée avec de l’eau de cuisson de pois chiches et un pesto sans fromage qui utilisait nos premières noisettes. Merci !

  • http://boucheabouchecuisine.fr Chris

    Voilà une bonne raison de cuisiner le patisson qui jusqu’à présent ne m’a jamais attirée…

  • sev

    Merci pour cette recette, I love soups !! :)
    Mais la peau du patisson se mange…? Oo

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      A moins que le pâtisson soit très gros et très vieux, la peau se mange. On s’en rend vite compte quand on le coupe : si la peau est coriace et épaisse, on peut l’éplucher.

  • http://cookiz.canalblog.com cookiz

    Encore une superbe recette! Je ne me doutais pas que la peau du pâtisson se mangeait! Je l’imaginais comme la courge.
    Bonne journée

  • culturenature

    Bonjour Clotilde,

    j’adore ton blog que je suis depuis peu de temps. Je suis tentée par ton pesto. Sais-tu combien de temps je peux le conserver au frais ? Merci.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Si la surface est bien recouverte d’huile, un pesto se garde en principe plusieurs semaines, mais en général j’essaie de l’utiliser dans la semaine. Si ça paraît difficile, ça se congèle aussi très bien.

      • culturenature

        Merci pour l’idée de la congélation, je n’aurais pas osé tenter l’expérience.
        ça n’a rien à voir mais j’adore ton anti-spam !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.