Bûche de Noël à la framboise Recette

Les fêtes arrivent à grands pas, et si vous ne savez toujours pas quoi faire pour le dessert, j’ai à peine une longueur d’avance sur vous : nous sommes reçus chez la mère de Maxence pour le déjeuner de Noël, j’ai proposé d’apporter le dessert, et je ne me suis décidée qu’hier, après avoir fait un essai pour m’assurer que la recette marchait comme je l’imaginais.

Pour un repas de Noël, la bûche reste quand même le dessert attendu, mais selon le niveau de la pâtisserie où on l’achète c’est soit ultra chargé en crème au beurre, un poil kitsch et vraiment trop sucré*, soit une « création » raffinée qui coûte le double du reste du repas et implique de faire la queue dans le froid au milieu d’autres clients stressés qui commencent à paniquer sur la longueur de leur to-do liste.

J’ai pour ma part une nette préférence pour ce qui est simple et paisible, et j’ai l’intention d’apporter cette bûche maison vraiment facile à faire, roulée sur une crème à la vanille (un mélange de fromage blanc et de mascarpone) et garnie de framboises. C’est un dessert moelleux et rafraîchissant, léger, peu sucré et ponctué des notes acidulées de la framboise — exactement le genre de dessert dont on a envie à la fin d’un repas un peu riche.

Deux des convives de notre déjeuner ne mangent pas de chocolat (!), mais si ce n’était pas le cas j’aurais peut-être ajouté des copeaux de chocolat noir dans la garniture et un peu de poudre de cacao saupoudrée sur le dessus. J’ai aussi envisagé d’ajouter des noisettes concassées ou de la noix de coco torréfiée à la crème, mais j’ai décidé de m’en tenir au mariage simple et efficace de la vanille et de la framboise.

Ce n’est certes pas la saison des framboises (à moins bien sûr d’habiter dans l’hémisphère Sud) mais je les achète congelées et je vis assez bien cette exception à ma cuisine de saison habituelle. Pour une garniture plus hivernale, vous pouvez remplacer les framboises par des poires pochées et coupées en dés, en leur ajoutant éventuellement quelques noix grillées ou des brisures de marrons glacés pour réhausser le goût et la couleur.

En ce qui concerne la déco, j’opte une fois de plus pour la simplicité, mais vous pouvez placer des petites étoiles en papier sur le gâteau pour faire pochoir lorsque vous saupoudrerez le sucre glace, vous pouvez verser un filet de chocolat fondu ou de caramel en zig zag sur le dessus, ou vous pouvez planter une rangée de ravissants sapins en pâte d’amande sur la crête de la bûche.

Participez à la conversation !

Allez-vous cuisiner pour les fêtes cette année ? Qu’avez-vous prévu ? Et avez-vous déjà fait, ou voulu faire, votre propre bûche de Noël ?

PS: Ma recette de dacquoise à la framboise, tout aussi festive, et pour offrir, des bouchées croustillantes choco-gingembre et d’excellents croquants aux amandes et à la fleur d’oranger.

* Et même pas nécessairement fait maison : de plus en plus de pâtisseries se contentent de revendre des bûches industrielles surgelées. Quand une petite pâtisserie de quartier semble proposer beaucoup de tailles et de modèles, ça vaut le coup de demander si elles sont faites maison. Vous avez encore quelques jours pour visionner le documentaire de France 5 sur le sujet : Noël, une bûche à tout prix!

Bûche de Noël à la framboise

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Bûche de Noël à la framboise

Préparation : 40 minutes

Cuisson : 8 minutes

Total : 5 hours

Pour 6 à 8 personnes.

Bûche de Noël à la framboise

Ingrédients

    Pour le sirop :
  • 30 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 1 c.s. de rhum agricole ou d'eau de rose
  • Pour le biscuit :
  • 4 gros œufs bio, jaunes et blancs séparés
  • 100 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 100 g de farine de blé (j'utilise de la T65)
  • 1/4 c.c. de sel fin
  • Pour la garniture :
  • 120 g de fromage blanc
  • 120 g de mascarpone
  • 20 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 1 gousse de vanille fraîche (ou 2 c.c. d'extrait de vanille)
  • 230 g de framboises, fraîches en saison, surgelées sinon (ne pas les décongeler)

Instructions

    Préparez le sirop.
  1. Mettez 60 ml d'eau et les 30 g de sucre dans une petite casserole et faites chauffez juste assez pour permettre au sucre de se dissoudre. Laissez refroidir et ajoutez le rhum. Réservez.
  2. Préparez le biscuit.
  3. Préchauffez le four à 175°C. Préparez un moule à gâteau roulé en métal (graissez les bords et chemisez le fond de papier sulfurisé) ou en silicone (inutile de graisser ni de chemiser) d'environ 28 par 38 cm.
  4. Humidifiez un torchon propre sous l'eau courante et essorez bien pour qu'il soit juste humide.
  5. Dans un saladier moyen, fouettez les jaunes d'œufs avec les 100 g de sucre jusqu'à ce que le mélange soit pâle et bien émulsionné.
  6. Jaunes + sucre
  7. Ajoutez la farine, et mélangez juste assez pour l'incorporer.
  8. Jaunes + sucre + farine
  9. Dans un autre bol parfaitement propre, à l'aide d'un fouet parfaitement propre, montez les blancs d'oeufs en neige avec le sel jusqu'à ce qu'ils forment des becs souples.
  10. Blancs
  11. Ajoutez un tiers des blancs d'oeuf dans la pâte pour l'assouplir. Incorporez ensuite un autre tiers, en travaillant cette fois délicatement à la spatule pour bien soulever le mélange et conserver le volume des blancs. Répétez l'opération avec le tiers restant.
  12. Pâte
  13. Versez la pâte dans le moule et égalisez bien la surface avec une spatule.
  14. Dans le flexipan plat
  15. Cuire au four pendant 8 à 10 minutes, jusqu'à ce que la surface du gâteau soit dorée, mais sans excès : si le biscuit est trop cuit, il sera difficile à rouler.
  16. Biscuit cuit
  17. Etalez le torchon humide sur le gâteau, placez une plaque de cuisson ou un plateau par-dessus, et retournez le tout. Démoulez le gâteau avec précaution, en retirant le papier sulfurisé le cas échéant.
  18. Biscuit démoulé
  19. Badigeonnez la surface du gâteau avec le sirop, puis enroulez-le avec le torchon : ceci permet de lui donner la bonne forme, qu'il retrouvera plus facilement au moment du roulage définitif. Laissez refroidir complètement, jointure vers le bas.
  20. Roulé
    Garnissez et roulez la bûche.
  21. Dans un saladier, fouettez ensemble le fromage blanc, le mascarpone, les 20 g de sucre et la vanille.
  22. Mascarpone et fromage blanc
  23. Déroulez soigneusement le gâteau et étalez la garniture par-dessus (sur la photo, je me suis arrêtée avant les bords, mais ce n'est pas nécessaire.) Disposez les framboises sur le dessus.
  24. Garniture
  25. Roulez le gâteau avec précaution et régularité, en serrant bien.
  26. Déposez sur un plat, jointure vers le bas. Couvrez de film plastique et mettez au frais pendant 4 à 8 heures.
  27. Bûche roulée
    Servez la bûche.
  28. A l'aide d'un couteau à pain, découpez les deux extrémités pour obtenir des bords bien nets. Saupoudrez de sucre glace et servez.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/tartes-et-gateaux/buche-de-noel-a-la-framboise/
  • Ariane

    La recette qui tombe à pic, merci! Je comptais faire une recette similaire pour Noël trouvée dans le dernier Elle à Table mais je me demandais comment alléger la garniture qui était composée uniquement de mascarpone. Par contre, je pense que je conserverai l’idée du Elle de rajouter des pistaches concassées.

    Merci!

    • J’avoue honteusement que je n’ai pas encore eu le temps de lire le dernier ELLE à table, il faut que je regarde cette recette !

      Pour les pistaches, je trouve que c’est une bonne idée en terme de couleur, mais j’avoue que je suis souvent déçue par l’usage de la pistache dans ce type de dessert : c’est un ingrédient coûteux mais dont le goût est subtil, et je craindrais qu’on ne le sente pas vraiment face aux autres ingrédients, et que ce soit juste une texture même pas vraiment croquante parce que ramollie par le contact avec la crème.

  • Lisa

    Merci! Je comptais faire une buche ricotta-marron glacé mais n’avais pas encore de recette! Je te pique la tienne pour le biscuit et le sirop, la crème sera simplement de la ricotta battue avec très peu de sucre et des morceaux de marron glacé 😉

    • Très bonne idée, tu me diras si tu essaies ? J’ajouterais volontiers pour ma part des petits dés de poire. (Et en plus, ça rhyme.)

      • Lisa

        Haha, je vois qu’on est sur la même longueur d’onde! J’avais envie de poires aussi mais ma mère n’aime pas (et comme son anniversaire est le 25 décembre, elle a tous les droits hihi)

  • Aline

    Merci ! Avec mon fiston, nous voulions faire une vraie buche, celle qui ressemble à un morceau de bois. Donc, je vais customiser votre recette, et mettre un peu de chocolat par ci par là ! Et pour le kitch, un petit bucheron, une scie, et des champignons en déco…
    Dans quelques années, promis, j’essaierai de faire évoluer la tradition… et d’aller vers du plus contemporain… !!!!! Joyeux Noël !!!

    • Ah mais il y a joker sur le kitsch quand on fait sa bûche soi-même, et encore plus avec un enfant ! 🙂 Tu m’enverras une photo de votre oeuvre ?

      Au lieu de la crème au beurre, que personnellement je trouve super écoeurante, tu pourrais envisager un mélange chocolat fondu + crème fraîche. Je suis tombée sur cette idée par hasard hier dans ce billet du très chouette blog Rose and Cook.

  • elle a l’air délicieuse ta bûche, miam ! j’aime beaucoup sa simplicité, pas de fioriture et pas de crème au beurre. je l’imagine bien avec des petits morceaux de mangue à la place des framboises, un peu comme celle présentée dans le dernier régal 🙂
    merci pour cette recette !

    • Ah oui, la mangue c’est une bonne idée ! Mangue ET framboise, ça marcherait bien aussi (la fille qui ne sait pas choisir ;).

      • quelle bonne idée de ne pas choisir 😉

      • Lisa

        Haha, je vois qu’on est sur la même longueur d’onde! J’avais envie de poires aussi mais ma mère n’aime pas (et comme son anniversaire est le 25 décembre, elle a tous les droits hihi)

        • Ca c’est une bonne raison. J’espère qu’elle sera contente de sa bûche d’anniversaire. Bonnes fêtes !

  • Steph

    Super cette recette avec toutes les étapes en photo ! Ca me donne envie de faire un gateau roulé alors que je n’ai jamais essayé ! Par contre, il manque la quantité d’eau pour le sirop !

  • carol

    ho, voilà que l’envie me vient de croquer mon écran.
    J’ai toujours raté mes gâteaux roulés, alors, maintenant que l’envie est là, je vais passer commande à mon pâtissier-chocolatier.
    Je vois que la tortute fait partie de ce blog.

    • Pour les gâteaux roulés, je crois que le secret tient dans 1- un biscuit pas trop cuit pour qu’il soit encore moelleux et donc malléable et 2- le coup du torchon pour amorcer le roulage. Quels problèmes avais-tu rencontrés avec les tiens ?

      • carol

        Ils se cassaient. De mémoire je n’en ai réussi qu’un seul.
        Pourtant c’est si bon, moelleux, rassurant, gourmand.

  • éliane

    j’ai repéré quelques gâteaux sur http://www.lasupersuperette.com (le poli et les délicieux, j’ai déjà fait un essai pour un anniversaire) c’est vrai que ce n’est pas un dessert super léger…il reste 5 jours pour réfléchir… 🙂

    • J’adore la super supérette, et effectivement ces deux gâteaux se prêteraient bien à un dessert de Noël. Un peu plus compliqués, mais sans doute très bons !

      • éliane

        Je pensais aussi que cela allait plus compliqué mais le biscuit du « poli » ressemble fort à celle d’un biscuit roulé ..sauf qu’on le laisse refroidir tranquillement sur une grille.

        Pour votre recette de biscuit roulé cela m’a fait repensé à une astuce : ma grand-mère ajoutait du sucre en poudre sur le torchon afin que le biscuit ne colle pas dessus…Je suis ravie de découvrir votre astuce …plus diététique =)

        • Ah oui, l’idée du sucre ça doit donner une consistance agréable aussi ! Note bien que comme je saupoudre de sucre glace au moment de servir, ça revient sans doute au même en termes de calories. 🙂

  • Bonjour, j’ai une question: combien de temps peut on la conserver une fois qu’elle est roulee? ou bien doit on s’arreter a une etape en particulier et la rouler au dernier moment? Merci!

    • Il est bon de la laisser reposer 4 heures au moins, et je pense que tu peux la servir jusqu’à 4 heures plus tard (donc 8 en tout). Elle reste très bonne dans les 36-48 qui suivent, mais le biscuit est davantage imbibé donc la consistance est un peu différente.

      Si tu as besoin de la préparer la veille, tu peux préparer le biscuit et le garder roulé dans le torchon, préparer aussi la crème la veille, et garnir/rouler le jour-même. J’ai pour ma part l’intention de la préparer quelques jours à l’avance et de la congeler, je mettrai à jour le billet quand j’aurai testé !

      • Merci de m’etre revenue aussi rapidement! Donc tu as prevu de congeler l’eponge roulee n’est ce pas? je pense que je vais faire ca aussi – trop de stress le jour meme pour tout faire!! il me taaaarde!

        • J’ai prévu de préparer la bûche intégralement (sauf l’étape du sucre glace), de l’emballer serrée dans du film alimentaire et de la congeler comme ça. Le jour-même, je la remettrai au frigo le matin (il ne faut pas que j’oublie ! 😉 pour qu’elle décongèle tranquillement jusqu’à l’heure du dessert au déjeuner.

          • Steph

            Bonjour, l’étape congélation a-t-elle bien fonctionné ? Merci !

          • Ah tu fais bien de me demander ! La réponse est non. o_O Le fourrage n’a pas bien supporté et la bûche avait l’air un peu vide. Le goût était bon, mais ce n’était pas aussi joli que fraîchement réalisé. A refaire, je pense que l’idéal est de préparer et rouler le biscuit en avance (jusqu’à 48h je pense) et le garder au frais. On prépare le fourrage séparément (48h à l’avance aussi) et on garnit le jour-même.

          • Steph

            Ah ! Merci pour les infos !

  • Isabelle

    Sympathique, pas de doute, mais pas vraiment de saison les framboises, dommage

    • Effectivement, c’est un point que j’aborde dans le billet, et je donne aussi des alternatives plus hivernales…

  • Sarah Key

    Bonsoir Clotilde,

    Ma sœur et moi avons réalisé plusieurs bûches à partir de ta recette ; elles ont toutes eu un grand succès : caramel beurre salé dans la garniture et dés de poires ; ajout de brisures de framboises dans la garniture (pour la couleur rose) et dés de mangues et biscuit à la mandarine ; ajout de crème de nougat à la garniture et abricots dans la garniture.
    Merci pour tes recettes, qui ont enchanté les papilles de toute la famille et décidé ma mère à abandonner les bûches industrielles.

    • J’en suis ravie, Sarah, merci beaucoup pour ton retour et les variations que vous avez imaginées, ça devait être délicieux en effet ! Bonne année. ^^

  • Déborah Le Dez

    bonjour moi je participe a un concours de buche et cette recette est tres bien pour mon petit niveau culinaire 🙂 mais je n’est que 3h pour realiser une buche, esque c’est grave si je ne la laisse pas 4h au frais ??

    • Je pense qu’on peut réduire le temps de pause pour un concours, mais la bûche se tiendra moins bien et le biscuit sera moins moelleux… Bonne chance en tout cas !

  • Crolland

    Encore une véritable petite merveille.
    J’ai à peine commencé à m’entraîner pour les fêtes et tout le monde en redemande !

    Pour la déco, j’envisageais de rajouter une (très) fine couche de meringue italienne et de la dorer au chalumeau.. reste à voir si le résultat n’est pas trop sucré !

    Merci pour ces recettes !

  • kanadelf

    Bonjour Clotilde, tu parles en début de recette de « moule à gâteau roulé », mais sur les photos c’est bien une lèchefrite, non? N’importe quelle taille de lèchefrite peut faire l’affaire?
    Merci 🙂

    • Alors en fait on ne voit pas bien parce que c’est noir sur noir, mais c’est mon moule gâteau roulé en silicone qui est posé sur ma lèche-frite !

  • Tu m’as beaucoup inspiré Je viens de le badigeonner de sirop le biscuit. Il me reste la moitié du sirop 🙂 J’espère que c’est normal A suivre :-)))

  • C’était bon. Il m’avait demandé une tarte Tatin que j’avais préparée. La buche était en surprise. Les enfants ont adoré et la parrain de mon mari n’a voulu que cela. Il faudra que j’en parle sur le blog. J’ai mis des photos sur instagram pendant la réalisation.

  • Marijo

    J’ai fait la bûche pour Noël. Un grand succès. Elle a fini le repas en tout finesse et legèreté.
    J’ai cuit le genoise dans le lêche-frites couvert de papier sulfurisé (j’avais pas vu ton moule à l’interieur sur la photo. Du coup elle était plus grande et plus fine et j’ai du j’ai préparer un peu plus de crème pour la garnir.
    Merci beaucoup pour ta recette et tous mes voeux d’une très belle année 2017!

    • Merci Marijo ! Tu as pu quand même rouler le biscuit sans difficulté malgré la finesse ? A refaire, tu pourras même faire un peu plus de pâte à biscuit roulé pour avoir plus d’épaisseur…

      • Marijo

        J’ai pu rouler le biscuit sans aucun problème. Je ne connaissais pas la technique du torchon humide, elle est super. Le rendu avec un biscuit fin est très bien, ça rend l’ensemble très léger.

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.