Gâteau fondant aux coings et à l’amande Recette

C’était un peu Noël la semaine dernière, lorsque deux amies m’ont successivement proposé de me donner des coings, qui poussent en ce moment en abondance. Je suis évidemment incapable de refuser ce genre de proposition, surtout quand les fruits viennent du jardin de mes amis (ou du jardin des voisins de mes amis), et surtout quand il s’agit de fruits au charme aussi suranné que les coings*. J’ai donc accepté avec enthousiasme, en demandant où et quand ma brouette et moi pouvions passer les chercher.

Et c’est ainsi que je me suis retrouvée avec environ cinq kilos de ces fruits jaune-vert, qui ont instantanément donné à mon appartement le parfum exact de la maison de campagne de Maïa. Maïa, c’était l’une des amies d’enfance de ma soeur, et ses grands-parents avaient une très belle maison en pierre un peu en dehors de Paris — la géographie restait une chose éminemment abstraite quand j’étais petite, donc je n’ai aucune idée d’où elle se trouvait précisément — où ma soeur est allée quelques fois, et où j’ai été invitée à l’accompagner un weekend en automne.

Et c’est ainsi que je me suis retrouvée avec cinq kilos de ces fruits jaune-vert, qui ont instantanément donné à mon appartement le parfum exact de la maison de campagne de Maïa.

Les adultes couchaient dans la bâtisse principale, mais nous les enfants avions le droit de jouer et dormir à l’étage d’une dépendance qui avait peut-être été autrefois une étable, et qui était le décor parfait pour redonner vie à quelques scènes de pensionnat issues de Boy, le récit autobiographique de l’enfance de Roald Dahl qui nous fascinait.

Plus loin, derrière la maison, le vaste jardin regorgeait d’arbres fruitiers, dont de nombreux cognassiers, lourds de fruits lors de ma visite. C’était bien la première fois que je voyais des coings, ces non-poires dures comme du bois et recouvertes de duvet. Il s’est écoulé bien des années avant que je goûte à leur chair, mais leur odeur extraordinaire — une sorte de croisement musqué entre la poire et l’ananas — flottait partout à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, et les deux sont liées pour toujours dans la bibliothèque sensorielle de mon esprit.

Il faut un peu d’endurance pour venir à bout de cinq kilos de coings, et j’y ai consacré une partie de mon weekend. La première chose que j’ai faite, c’est d’en faire pocher autant que je pouvais en faire tenir dans ma cocotte minute, selon la recette des coings pochés à la vanille dont je vous parlais il y a deux ans. Encore une bonne raison de s’équiper : la cocotte minute permet de réduire le temps de pochage à une trentaine de minute, et limite drastiquement les projections de jus rose et sucré sur vos plaques de cuisson.

La plupart de ces quartiers de coings pochés sera dégustée juste comme ça, dans un bol, avec un peu de yaourt ou de crème et peut-être un peu de granola de sarrasin si vous insistez, mais certains ont été mis de côté pour ce gâteau amande et coing tout simple.

C’est une variation sur le thème de l’indémodable gâteau au yaourt. J’ai juste modifié ma recette de base en ajoutant de la poudre d’amande et des dés de coings**, pour un délicieux gâteau d’automne, bien parfumé et particulièrement moelleux, à manger avec les doigts, assise sur le parquet du salon, là où tombe le soleil dans l’après-midi.

~~~

* A chaque fois que je dis ou écris « coing », ça répond « coin-coin » dans ma tête. C’est difficile de se concentrer.

** Si vous entretenez un levain naturel, vous serez sans doute content d’apprendre que j’utilise ici, à la place du yaourt, l’excédent de levain que je garde à chaque repas. En effet, j’ai constaté que le levain (pas spécialement mûr, mais pas trop vieux non plus) peut remplacer le yaourt dans les recettes de gâteaux comme celle-ci : il a plus ou moins la même consistance et la même acidité, et donne une texture fondante délicieuse.

Gâteau aux coings et à l’amande Recette

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 40 minutes

Total : 55 minutes

Pour un gâteau de 28 cm.

Gâteau aux coings et à l’amande Recette

Ingrédients

  • 200 g de farine (j'ai utilisé de la T55 bio)
  • 100 g de poudre d'amande
  • 1 c.c. de levure chimique
  • 1 c.c. de bicarbonate de sodium
  • 1/4 c.c. de sel
  • 2 gros oeufs bio
  • 200 g de sucre de canne non raffiné
  • 50 g d'huile végétale (j'ai utilisé de l'huile de colza bio)
  • 200 g de yaourt nature ou de levain naturel
  • un bon trait de rhum agricole
  • 400 g de coings pochés au sirop (environ 2 gros coings, voir recette), égouttés et grossièrement hâchés (si vous n'avez pas de coings, des poires feront l'affaire ; inutile de les pré-cuire)
  • sucre de canne non raffiné en gros cristaux, pour saupoudrer

Instructions

  1. Dans un bol de taille moyenne, mélangez la farine, la poudre d'amande, la levure, le bicarbonate et le sel. Mélangez avec un fouet (sans fouetter, juste en tournant) pour aérer le tout et éliminer les éventuels grumeaux.
  2. Préchauffez le four à 180°C et chemisez un moule de 28 cm de diamètre avec du papier sulfurisé.
  3. Dans un saladier, fouettez ensemble les oeufs et le sucre pendant deux minutes. Ajoutez l'huile, le yaourt et le rhum, et fouettez à nouveau. Ajoutez les coings en petits morceaux et mélangez délicatement. Ajoutez le mélange de farine et incorporez-le à la spatule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trace de farine, mais sans excès.
  4. Versez la pâte dans le moule, égalisez la surface et saupoudrez de sucre en gros cristaux.
  5. Enfournez et laissez cuire 40 minutes, jusqu'à ce que le dessus du gâteau soit brun-doré et que la lame d'un couteau inséré au centre ressorte propre.
  6. Laissez refroidir sur grille, et servez tiède ou à température ambiante.
http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/tartes-et-gateaux/gateau-aux-coings-et-a-lamande-recette/

  • http://gourmandisesetmerveilles.blogspot.com/ Isabelle

    Mhmm, j’essaierai bien cette petite recette ! Si j’arrive à toucher terre avec le boulot, le week end prochain sûrement !

  • http://www.aspiringvegan.eu Pauline

    Les branches de notre cognassier touchent la terre tellement elles sont chargées de fruits cette année. Il faut absolument que je trouve le temps de m’en occuper ce weekend ! Merci de cette recette, et d’une autre idée pour utiliser mon levain.

  • http://tentations-culinaires.over-blog.com/ clemence

    j’aime les gâteaux bien épais comme ça… Superbe !

  • http://www.blog-les-dauphins.com/ Dauphin

    Je n’avais pas remarqué qu’il existait une version française des articles ! C’est génial. :) Et ce gâteau m’a l’air excellent, miam ! ;)

  • sev

    coin-coin :)))))

    Merci pour ce doux récit…

    Je viens juste de voir que ton blog est cité en tête des blogs culinaires de références par Le Temps, le trafic sur le site risque d’augmenter !
    :D
    Bravo !

  • http://www.couleursdeboheme.com Ellen

    J’aime beaucoup ce genre de gâteau idéal pour la saison, merci !

  • http://www.figueetnoisette.blogspot.com Kristin

    Quel jolie memoire de cet endroit que tu as passe un weekend d’enfance. Merci de l’avoir partage!
    J’adore les coings, la premiere fois que j’en ai goute c’etait en France et j’en trouve jamais ici au Canada.
    La cousine de mon mari qui habite dans le sud de la France a un cognassier et ne fait rien avec! Si seulement j’etais la pour faire de la pate de coigns et ce gateau qui a l’air delicieux! Peut etre que je vais l’essayer avec des poires….

  • http://ohyummy.canalblog.com Geneviève BREFORT

    Ca a l’air délicieux! J’aime beaucoup les coings moi aussi, leur parfum me rappelle mon enfance!

  • Emmanuelle

    Je viens de tester cette recette: mmhh quel délice! Tout le monde a aimé à la maison…En plus, pour une fois, mon gâteau ressemble à la photo du blog! C’est sans doute la chance du débutant :)
    Merci Clotilde pour cette recette absolument fabuleuse!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’en suis ravie, Emmanuelle !

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.