Gâteau banane pécan, glaçage au sirop d’érable Recette

Gâteau banane pécan, glaçage au sirop d'érable

Parmi toutes les belles choses que ce blog m’a apportées, je citerai celle-ci : je compte maintenant parmi mes amis une poignée d’auteurs de livres de cuisine.

Au-delà de leur délicieuse compagnie et des merveilles qu’ils me préparent lorsque j’arrive à m’introduire chez eux, ce que j’apprécie, c’est qu’une fois que je les connais bien et que j’ai pu constater le mal qu’ils se donnent pour que leurs recettes soient en béton armé, je peux m’en remettre à leurs livres avec une confiance aveugle. Je sais que je suis entre de bonnes mains, et de toutes façons, il y a intérêt à ce que tout se passe bien parce que je sais où ils habitent.

J’ai rencontré Marianne Magnier-Moreno il y a presque trois ans, au deuxième anniversaire de Chocolate & Zucchini. C’est une jeune femme aux multiples talents, puisqu’elle est tout à la fois auteur, journaliste, traductrice, marchande de cheesecakes, jeune mère et la compagne d’un peintre, le cumul de tous ces mandats nécessitant des qualités rares, on s’en doute.

Et Marianne a écrit un livre formidable, intitulé La Pâtisserie (ed. Marabout). Comme son nom l’indique avec une clarté certaine, c’est un manuel de pâtisserie, mais il a la particularité de proposer ses soixante-dix recettes avec des photos pas à pas, et des instructions détaillées. L’idée des photos étape par étape n’est pas nouvelle en soi, mais je trouve qu’elle produit le plus souvent des livres rébarbatifs, alors que là, pas du tout : les photos vues du ciel et le stylisme stylé rendent l’ensemble fort agréable à regarder.

J’ai commandé ce livre très récemment, et il est déjà hérissé de post-its miniatures qui crient « essaie-moi » en japonais (j’ai acheté ces post-its chez Muji). Et comme j’avais des bananes ultra-mûres à utiliser de toute urgence l’autre jour, j’ai commencé par le banana nut bread, que j’ai choisi de recouvrir du glaçage au sirop d’érable, qui figure aussi dans le livre.

Je n’ai pas exécuté la recette du gâteau à la lettre : j’ai remplacé une partie du beurre par du beurre d’amande complet et une partie du sucre par du sirop d’agave. J’ai aussi diminué la quantité de farine, ajouté du rhum ambré, et remplacé les noix par des noix de pécan.

Ça peut paraître contradictoire avec ce que j’écrivais plus haut, quand je disais que j’aime cette impression de pouvoir suivre les recettes d’un livre les yeux fermés, donc permettez-moi de préciser ma pensée : je préfère faire les choses à ma façon, certes, mais pour pouvoir détourner ou modifier une recette, il faut qu’elle soit insubmersible au départ, sinon elle ne résistera pas au traitement.

Et comme je m’y attendais, cette recette s’est prêtée au jeu avec une aisance folle, donnant un gâteau bien moelleux, très parfumé mais pas trop sucré, ce qui laissait au divin glaçage toute la place nécessaire pour briller.

Gâteau banane pécan, glaçage au sirop d’érable

- 80g de noix de pécan, grillées et grossièrement hachées (voir note)
- 280g de farine (j’utilise de la farine T65 bio)
- 2 c.c. de levure chimique
- 60g de beurre demi-sel mou
- 80g de beurre d’amande complet (aussi appelé « purée d’amande complète » ; en magasin bio)
- 100g de sucre de canne non raffiné
- 40g de sirop d’agave (en magasin bio; à défaut, du sirop d’érable ou du miel)
- 1 c.c. d’extrait de vanille
- 1 c.s. de rhum ambré
- 3 oeufs à température ambiante
- 4 bananes bien mûres (environ 600g pesées avec la peau)

Préchauffez le four à 180°C et beurrez un moule à savarin de 24 cm, un moule à cake de 28 cm, ou un simple moule à gâteau de 20 cm de diamètre.

Dans un bol, mélangez les noix de pécan, la farine et la levure. Réservez.

Dans le bol du robot, battez le beurre et le beurre d’amande jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Ajoutez le sucre, le sirop d’agave, la vanille et le rhum, et mélangez bien. Ajoutez les oeufs un par un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Pelez les bananes, coupez-les en dés, et écrasez-les grossièrement à la fourchette. Incorporez-les au mélange précédent.

Ajoutez les ingrédients secs et incorporez-les délicatement à l’aide d’une spatule, en soulevant le mélange d’un mouvement circulaire, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de traces blanches de farine — pas plus. Versez dans le moule et mettez au four 45 minutes, jusqu’à ce que la lame d’un couteau enfoncée au centre du gâteau ressorte sèche.

Laissez reposer le gâteau dans son moule sur une grille une dizaine de minutes. Passez la lame d’un couteau ou d’une spatule fine autour du gâteau pour le décoller du moule, et démoulez. Laissez refroidir sur grille 30-40 minutes avant de glacer le gâteau. Servir tiède ou à température ambiante.

Note: Lorsque j’ai besoin de griller des noix pour ce genre de recette, je les mets dans un plat que je glisse au four lorsqu’il a presque fini de préchauffer. Je les y laisse 5 minutes, ou jusqu’à ce que je commence à sentir leur parfum.

Glaçage au sirop d’érable

- 50g de sucre glace
- 40g de sirop d’érable (du grade B de préférence)

Tamisez le sucre glace dans un bol, ajoutez le sirop d’érable, et fouettez à la fourchette jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Etalez sur le gâteau à l’aide d’une cuiller ou d’une spatule coudée.

Note: on obtient de quoi glacer légèrement le gâteau ci-dessus. Si vous préférez une couche de glaçage plus généreuse, doublez les proportions.

Adapté de La Pâtisserie, de Marianne Magnier-Moreno

  • http://www.recettesdepupuce.canalblog.com labas

    ca a l’air délicieux et moi qui aime les bananes il devrait me plaire!

  • http://mireilleblog.canalblog.com Myrtille

    J’adore ta recette et les ingrédients que tu utilises! Ca a l’air délicieux!

  • babelle

    Le gateau à l’air délicieux! et pourtant seulement l’air, puisque je ne peux y goûter…. en effet impossible (malgrè un grand nb de magasin bio parcourus) de trouver du beurre d’amande complet.
    Peux tu me dire ou le trouves tu?
    Quel autre usage en fais tu?

    Par ailleurs je me demandais comment utiliser les différentes pâtes de confit (avec ou sans sucre) de fruits secs d’Hervé. Merci

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Babelle – Ce que j’appelle « beurre d’amande » (par analogie avec le beurre de cacahuète) est aussi vendu sous le nom de « purée d’amande », et je suis pratiquement sûre qu’il y en a dans tous les magasins bio de France et de Navarre. Jean Hervé fait une blanche et une complète — c’est la complète que je préfère.

    Je fais une grande consommation de ces beurres (ou purées, ou pâtes, c’est pareil) d’oléagineux, principalement sur mes tartines au petit déjeuner, pour remplacer une partie du beurre dans les gâteaux, pour lier des sauces pour des légumes, pour des vinaigrettes de salade… C’est très versatile !

  • babelle

    Je comprends tout! Cela devient évident!
    Ces confits ou beurres sont en effet formidablement délicieux et adictifs! Connais tu celle aux noix de cajou, trouvée chez la Vie Claire?

  • http://pages.usherbrooke.ca/fbsangare/wordpress/ Fatoumata

    je suis très gourmande et ce gâteau a l’air tellement délicieux. Merci Clotilde pour toutes ces bonnes recettes.

  • http://babelutte.wordpress.com Babou

    J’ai réalisé ce gateau ce w-e, un délice, le glacage est délicieux et le gateau, très bon et pleins de bonnes choses pour la santé !

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.