Quatre-quarts sarrasin et chocolat Recette

Quatre-quarts sarrasin et chocolat

J’adore les quatre-quarts. Dans mon enfance, j’ai eu une longue phase « quatre-quarts breton » au petit déjeuner. Je parle du quatre-quarts breton du supermarché, hein, tout jaune, tout en longueur et cuit dans un papier un peu mou. Je l’aimais légèrement rassis, donc je coupais les tranches à l’avance, et il était vraiment à point au bout de trois ou quatre jours. Une sorte d’affinage de quatre-quarts, vous voyez.

Je n’ai découvert qu’assez récemment la beauté du quatre-quarts maison, et c’est devenu mon gâteau je-le-fais-les-yeux-fermés, en alternance avec le gâteau au yaourt.

Vous connaissez le principe lumineux du quatre-quarts ? On pèse les oeufs, on ajoute le même poids de sucre, de beurre fondu et de farine, et hop ! au four.

Bon, ce que cette formule mnémotechnique ne dit pas, c’est s’il faut peser les oeufs avec ou sans la coquille, et combien de levure chimique il faut ajouter. Mais pour être honnête, ça n’a que peu d’importance. On ne construit pas une fusée ; on fait un gâteau. Vous pesez avec ou sans la coquille, vous mettez une ou deux cuillerées de levure, comme vous le sentez, ça ira bien.

Et c’est une recette qui se prête de bonne grâce à diverses variations — je n’aime rien tant que les recettes qui se prêtent de bonne grâce à diverses variations, ce sont mes meilleurs copines du monde — et je vous présente aujourd’hui l’une de mes préférées : le quatre-quarts sarrasin et chocolat.

Quatre-quarts sarrasin et chocolat

L’accord sarrasin-chocolat, je le pratique depuis longtemps dans les crêperies (encore la Bretagne !) en commandant pour le dessert une galette de sarrasin au chocolat. Divin. Presque meilleur que la beurre-suc’. Vous essaierez et vous me direz.

Et là, dans son incarnation pâtissière, il s’agit de faire un quatre-quarts 100% farine de sarrasin (donc sans gluten) et d’ajouter à la pâte une bonne dose de pépites de chocolat (ou de chocolat haché). Le résultat est profondément parfumé, moelleux, avec du chocolat à chaque bouchée, et une belle croûte parsemée de sucre parce que c’est ma botte secrète.

Quatre-quarts sarrasin et chocolat

Petits arrangements avec la mathématique. On obtient, de fait, un cinq-cinquièmes, comme mon cinq-cinquièmes à la pistache, mais quatre-quarts on comprend quand même mieux. Et comme je préfère les gâteaux plutôt moins sucrés, je diminue un peu la quantité de sucre par rapport à la formule. J’espère ne pas vous avoir complètement perdus à ce stade.

Vous remarquerez aussi que je vous donne ici la possibilité d’utiliser du beurre de coco, dont je vous ai parlé ici et ici. En pâtisserie, ça peut remplacer le beurre laitier, mais ici, la note de noix de coco reste très discrète par rapport au sarrasin et au chocolat.

Comme vous le savez, je vide mes placards, et comme j’ai fait des réserves un peu disproportionnées de farine de sarrasin et de beurre de coco, j’écluse.

C’est un gâteau qui se prépare vraiment rapidement et avec beaucoup de facilité. Et comme la formule est simple à retenir, c’est un super gâteau à faire en vacances sans livre de recette et sans connexion 4G, pour épater ses amis en mode « fée de la pâtisserie ». D’ailleurs, c’est sur ma bucket liste de cuisine.

Quatre-quarts sarrasin et chocolat

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram ou Twitter !

Ajoutez les tags @clotildenet et #cnzrecipes : je partagerai mes préférées.

Quatre-quarts sarrasin et chocolat Recette

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 25 minutes

Total : 1 hour

Pour 6 personnes.

Quatre-quarts sarrasin et chocolat Recette

Ingrédients

  • 3 gros oeufs (voir note)
  • 130 g de sucre de canne non raffiné, plus un peu pour saupoudrer (voir note)
  • 170 g de beurre de coco, tiédi au bain-marie pour qu'il soit crémeux, ou de beurre doux, fondu et tiédi
  • 170 g de farine de sarrasin (certifiée sans gluten si nécessaire)
  • 2 c.c. de levure chimique (certifiée sans gluten si nécessaire)
  • 1/4 c.c. de sel
  • 170 g de pépites de chocolat noir de bonne qualité (ou du chocolat noir haché)

Instructions

  1. Préchauffez le four à 175°C et chemisez un moule à cake de papier sulfurisé (le mien fait 26 x 9 cm et 8 cm de hauteur).
  2. Quatre-quarts sarrasin et chocolat : Le Moule
  3. Dans un saladier, battez ensemble les oeufs, le sucre et le beurre de coco jusqu'à ce que le mélange soit un peu mousseux.
  4. Quatre-quarts sarrasin et chocolat : La pâte (1)
  5. Dans un autre saladier, mélangez la farine, la levure, le sel et les pépites de chocolat.
  6. Quatre-quarts sarrasin et chocolat : Ingrédients secs
  7. Ajoutez les ingrédients secs dans les ingrédients humides en une seule fois, puis incorporez-les à la spatule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trace de farine.
  8. Quatre-quarts sarrasin et chocolat : La pâte (2)
  9. Versez dans le moule, saupoudrez de sucre, et mettez au four 25 à 30 minutes, jusqu'à ce que le quatre-quarts soit brun doré et qu'un couteau inséré au centre ressorte propre, c'est-à-dire sans trace de pâte non cuite. S'il y a du chocolat fondu, tout est normal.
  10. Quatre-quarts sarrasin et chocolat - Cuit
  11. Retirez le quatre-quarts du moule délicatement et laissez refroidir sur une grille.
  12. Dégustez un peu tiède ou à température ambiante.

Notes

  • Le principe du quatre quarts est qu'on pèse le poids des oeufs, et qu'on utilise ce poids de référence pour les autres ingrédients. Ici, mes 3 gros oeufs standard pesaient 170 grammes ; à vous d'ajuster.
  • En principe on devrait donc mettre 170 g, mais je préfère sucrer moins, donc je prends environ 3/4 du poids des oeufs.
  • Le quatre-quarts est meilleur le jour-même, mais il se garde 2-3 jours sous une cloche à gâteau ou dans une boîte hermétique. Je le garde à température ambiante, sauf s'il fait vraiment chaud.

http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/tartes-et-gateaux/quatre-quarts-sarrasin-chocolat-recette/
  • Solène

    Hey, Clotilde, c’est trop fort, j’ai découvert assez récemment la galette au chocolat noir, parce que quand on est breton on mange les crêpes et les galettes à la maison, et, la tête sur le billot, on ne jure que par la complète et la beurre-sucre. Officiellement. Mais en vrai c’est vraiment vraiment terrible, et du coup je suis super ravie de cette nouvelle idée !
    Merci !

  • Punky Brewster

    Hiiii ! Moi aussi je demande une galette de sarrasin au chocolat pour le dessert !!! Même que des fois, surtout quand c’est une crêperie où il est écrit « nos galettes au sarrazin » sur la carte salée (et là je commence déjà énervée), on me regarde bizarre…
    Ta recette ne pouvait pas mieux tomber, mon dernier babi a réclamé de préparer un gâteau AU CHOCOLAT (très important pour lui) avec moi ce week-end pour ses 15 min. de bon moment tout seul (un jeu, Happy Week, je te raconterai – ou pas !)
    En attendant, j’admire la façon professionnelle avec laquelle tu chemises ton moule à cake de papier sulfurisé…

  • marie

    Super recette que je vais tester demain mercredi ! Juste une question sur le beurre de coco, je n ai que De l huile, je mets les mêmes proportions ? Merci Et hâte de le régaler

  • Mély

    J’adore la métaphore de la fusée 😀
    En tant que demi bretonne, ma curiosité aurait bien envie de décliner cette version de quatre quarts pour y goûter ♥

  • graffie

    Haaaaannnnn…. une galette sarrasin chocolat ! C’est trop bon ! (avec un morceau de beurre salé qui fond sur la galette).
    Donc évidemment le quatre/cinq quarts/cinquièmes je vais tester. Je crois bien que c’est le premier gâteau que j’ai appris à faire enfant, et c’est sûrement le seul dont je connais la recette par coeur (avec les crêpes et le crumble mais ce ne sont pas vraiment des gâteaux). Par contre ca ne va pas vider mes placards, il va falloir que j’achète de la farine de sarrasin. .. je les viderai après !!!

    Comment arrives-tu à ce que les pépites de chocolat soient bien réparties ? Dans tous mes essais elles tombent au fond, et le truc de fariner (comme les fruits confits pour un cake) je ne vois pas trop…

  • Anne-So bio

    ouh la la ! quelle bonne idée ! Je vais encore être OBLIGEE de faire un gâteau !!! 🙂 Merci pour cette jolie recette bretonne de surcroît ! Un petit coucou du pays de Dinan ! Anne-Sophie

    • Très dur, je sais. Parfait pour ce weekend prolongé, tu risquerais de t’ennuyer sinon ! 🙂

  • Frédérique

    Quelle idée géniale ! Et tout à fait raccord avec mes problèmes de stocks 😉
    Pourrais-tu nous donner la marque de tes pépites de chocolat ? Merci Clotilde !

    • Ce sont des pistoles de piura porcelana bio de la marque Original Beans, qu’on commande en gros et qu’on se partage avec un petit groupe de chocophiles. Je pourrai t’inclure dans le bon plan la prochaine fois si tu veux ! 🙂

      • Frédérique

        Oh !! Volontiers Clotilde, je veux bien , merci ..

  • Clairelle

    Fait aujourd’hui, et j’ai suivi le conseil de « le quatre-quarts est meilleur le jour-même », donc tout sera fini aujourd’hui aussi! Vraiment bon, et quelle géniale idée d’associer le sarrasin et le chocolat.
    En adaptation colombienne, j’ai remplacé le sucre par de la « panela », c’est comme une mélasse de canne à sucre séchée, vendue en bloc, et râpée/réduite en poudre pour cette recette. En plus d’un petit goût réglisse (léger), la panela apporte des vitamines et minéraux intéressants. En Europe, on la trouve à prix d’or sous le nom de rapadura souvent (le nom brésilien). En Colombie, c’est le sucre des pauvres, et dilué dans un verre d’eau chaude, le petit déjeuner /le remède à la grippe de beaucoup, mais aussi le secret de l’énergie des cyclistes colombiens 😉
    Pour les confitures, ça ne permet pas une bonne cristallisation, et dans les gâteaux, ça réduit un peu l’effet de la levure, mais rien de grave. Voilà pour mon petit speech.
    Un grand merci Clotilde pour cette recette, annotée et approuvée!

  • Punky Brewster

    Je rejoins Graffie avec la question : comment arrives-tu à ce que les pépites de chocolat soient aussi bien réparties dans ton cake, avec le coulant juste au milieu ??
    Mon dernier babi a pourtant longuement enrobé les pépites de chocolat dans la farine… mais rien n’y fait, tout est tombé au fond, avec le même coulant que toi, mais au fond donc, sur le bas des tranches… Ceci dit, ça a réjoui les plus petits, réfractaires au sarrasin, qui ont bien découpé une ligne sur leur part pour ne manger que la partie avec le chocolat !
    Moi je l’ai aimé, mais c’est vrai que j’adore le goût un peu rustique du sarrasin.
    45 min. la cuisson à 180°C. chez nous pour que ce soit cuit à coeur.
    Et, si ça peut t’aiguiller pour répondre à ma question sur les pépites de chocolat qui restent au fond, je n’ai malheureusement pas utilisé du chocolat « de bonne qualité » comme tu le préconisais.
    En effet, la réalisation de cette recette ayant été décidée au débotté, je n’avais plus assez de chocolat ! J’ai donc soumis six petites mains au tri sélectif d’un paquet de céréales (hyper) sucrées du commerce type granola auquel ils ont droit le week-end pour récupérer les pépites de chocolat. Ex… de Kell…’s, ce n’est pas de la bonne qualité, hein, rien de nouveau sous le soleil 😉

    • Pas d’astuce supplémentaire à part bien enrober les pépites ! Mais là ce sont des pistoles, donc des disques plats, et il est possible qu’elles offrent plus de résistance et donc « coulent » moins.

      • Punky Brewster

        D’accord, je pensais bien que ça venait du chocolat utilisé.
        En tout cas, mon plus jeune babi et moi on l’a trouvé encore meilleur le lendemain, et on était bien contents que les autres ne l’apprécient pas autant que nous 😉

  • Les photos sont très appétissantes :p

  • camilla

    Je suis entrain de le déguster tiède au sortir du four et c’est délicieux, le côté un peu âpre du sarrasin avec la rondeur de la noix de coco (j’ai rajouté de la noix de coco râpée sur le dessus), la texture aérienne vs. le fondant du chocolat….je suis conquise. Merci pour la précision de mettre 140 g d’huile de coco (moins que le beurre), je crois que c’est ce qui donne ce côté aérien. Sachant qu’avec la chaleur en ce moment, l’huile s’est complètement liquéfiée dans le pot.

    • Merci de partager tes impressions, Camilla ! Je suis bien contente que ta version te plaise.

  • Meloo

    Réalisé ce matin avec du beurre de coco fait maison. Tout le monde a aimé, on m’a même demandé la recette!

    La pâte que j’ai obtenue était compacte, pas du tout liquide. Après cuisson (35 min à 175° pour mon four) le chocolat était plutôt au milieu. J’ai utilisé du Nestlé dessert basique, haché en gros morceaux (la moitié ou 1/3 de carré). Par contre je n’a vais que du sucre de canne du commerce. Dans ce cas il faut être généreux sur le saupoudrage avant cuisson!
    https://uploads.disquscdn.com/imagesd147435e524c51246af54aeb95b9ea4af79f145d1ba545569d6aa1126661afaf.jpg

    • Merci Meloo ! Pour le beurre de coco, est-ce qu’il était bien liquide quand tu l’as utilisé ? Je n’ai jamais fait ça avec du beurre de coco maison et peut-être que la consistance est un peu différente.

  • émilie

    miam miam il a l’air délicieux 😛
    le quatre-quarts c’est mon gâteau préféré, il me sert de base pour plein de préparations : clafoutis, cupcakes, gâteau imbibé… ! Bon, le mien n’est plus vraiment un quatre-quarts, j’ai modifié les proportions au fil des préparations, ce qui lui vaut le surnom de « quatre-quarts nul en maths » 😀

    par contre, il n’y a pas un risque, comme il n’est qu’au sarrasin qu’il ne se tienne pas au démoulage, et qu’il s’écrase complètement ?

    • J’adore le surnom de ton quatre-quart. 😀

      Pour le sarrasin, je crois que la recette contient suffisamment d’oeufs pour que le gâteau se tienne, mais c’est sûr que c’est un gâteau sans gluten, donc plus fragile et plus friable qu’un 4/4 au blé.

  • Sophie Jagoda

    Je me suis plantée, moi qui pensais que le vita coco était du beurre de coco. Nous verrons bien le résultat… 😉 mais je recommencerais. Bonne journée Clotilde !

    • Aïe, non, le vita coco c’est de l’eau de coco, donc surtout de l’eau. 🙂 Comment était ton gâteau ?

  • Garance Thery

    Bonjour Clotilde,
    Avide lectrice de votre blog depuis quelques années, j’ai cru remarquer que vous étiez une grande fan de la Bretagne. 🙂 J’ai pour ma part était en Bretagne qu’à deux reprises, l’une à Brest et l’autre à Rennes. Mais ce mois d’aout je compte bien rattraper mon manque de connaissance de cette region car je part faire un petit road trip pendant deux semaines. Je voulais donc savoir si vous aviez des recommandations de restaurants, de petites épiceries, boutiques, cafés, choses à ne pas manquer! Je n’ai pas d’itinéraire fix donc je suis vraiment très flexible pour ce qui est des destinations.
    J’attend impatiemment votre réponse.
    J’espère que vous passez un merveilleux été.
    Garance.

    • Ma connaissance de la Bretagne date de l’enfance, donc pas beaucoup de recommandations contemporaines à partager, mais Cancale vaut le détour !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.