Le Poulet de Muriel Recette

Le Poulet de Muriel

Souvenir d’une journée sublime passée dans le Perche chez des amis de la mère de Maxence, cette recette enfantine donne un poulet confit, juteux, moelleux, parfumé — bref, succulent. Muriel la fait avec les poulets qu’un fermier élève pour eux (ils leur payent le gîte et le couvert à l’avance, et récupèrent le poulet lorsqu’il est arrivé à maturité) ; j’achète mon poulet chez le boucher bio du marché des Batignolles.

Recette traduite de l’anglais par Nathalie White, WhiteWords Translations.

Le Poulet de Muriel

- 1 gros poulet élevé en plein air d’environ 2 kg
- 1 c.s. d’huile d’olive
- sel de mer fin, poivre du moulin
- 1 grosse tête d’ail
- 1 citron bio coupé en quatre
- 4 brins de thym frais
- 2 brins de romarin frais

Badigeonnez le poulet d’huile d’olive et assaisonnez-le de sel et de poivre. Attachez les pattes ensemble et placez le poulet dans une grande cocotte en terre cuite (de type römertopf) ou en fonte. Épluchez la tête d’ail afin d’en séparer les gousses individuelles, mais n’épluchez pas les gousses elles-mêmes. Disposez les gousses d’ail, le citron et les herbes tout autour du poulet.

Remettez le couvercle, enfournez la cocotte dans le four non préchauffé et réglez la température à 150°C. Laissez cuire pendant 3 heures ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit (si vous avez un thermomètre à viande, insérez-le dans la partie interne d’une cuisse : le poulet est cuit lorsque le thermomètre indique une température de 82°C), en arrosant le poulet de son propre jus toutes les 45 minutes environ.

Si la peau du poulet est toujours pâle, retirez le couvercle de la cocotte, réglez la température du four à 220°C ou allumez la fonction gril et laissez cuire pendant 20 à 30 minutes de plus, en surveillant bien, jusqu’à ce que le poulet soit bien doré.

Transférez le poulet sur une planche à découper, découpez les différents morceaux à servir et transférez dans un plat de service chaud (versez-y de l’eau très chaude à l’aide d’une bouilloire et laissez reposer pendant que vous découpez le poulet). Transférez les jus, les herbes et les gousses d’ail dans une saucière et servez immédiatement avec des haricots verts et de la purée.

  • Gyvonne

    Pour le poulet fermier, ne mettre aucune matière grasse, juste un peu d’eau au fond du plat. Sa graisse va fondre et la sauce va être plus importante.

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.