Le Meilleur de 2009

Au petit matin d’une année toute fraîche, on tient l’occasion rêvée de repenser à l’année qui vient de s’éclipser, pour en extraire son essence et sélectionner quelques uns de ses moments les plus mémorables.

Je citerai pour ma part, sans classement particulier : la sortie en anglais d’un grand classique français sur lequel j’ai travaillé, le prix du Best Culinary Travel Guide pour mon livre sur Paris, un voyage à San Francisco et notre tout premier échange d’appartement, mon trentième anniversaire, et ces quelques morceaux choisis :

Un truc vivant dans ma cuisine

Au printemps dernier, j’ai commencé à entretenir un levain naturel, que j’ai baptisé Philémon, et c’est sans conteste le projet culinaire le plus gratifiant que j’aie jamais entrepris. Chaque pain que je confectionne est une occasion de gagner en compréhension et en intuition, et je suis sans cesse émerveillée par ce qui sort du four.

En plus des simples miches, des muffins anglais et des bagels, je viens de m’attaquer à la baguette au levain et vous devriez en entendre parler d’ici peu.

Un vrai four

Au bout de quelques mois de frustration intense à me battre avec un four récalcitrant, j’ai fini par capituler et investir dans un four tout beau tout neuf qui me donne pour le moment (je touche du bois) entière satisfaction.

J’ai aussi reçu en cadeau d’anniversaire un cuit-vapeur dont je suis absolument ravie, et que j’espère mettre à profit en 2010 pour m’essayer à l’art du dim sum.

Des livres de cuisine

Ce n’est pas une nouvelle parution, mais j’ai récemment fait l’acquisition du livre du chef pâtissier américain Claudia Fleming, The Last Course, après en avoir entendu beaucoup de bien au fil des années. Et je ne suis vraiment pas déçue, c’est un très beau livre plein de bonnes idées et de conseils éclairés. (Le livre est épuisé et sa cote a flambé, mais on peut le commander à un tarif plus raisonnable auprès de la North Fork Table & Inn, où Claudia Fleming officie ces jours-ci.)

Autre nouvel arrivant sur mon étagère : Breads from the La Brea Bakery de Nancy Silverton, un livre sur la boulange au levain naturel, qui est — je crois que c’est clair pour tout le monde à ce stade — ma passion du moment.

Un nouveau jouet

J’ai acheté ce thermomètre laser un peu pour rire, lorsque j’étais en Califonie en septembre, mais il s’est avéré être très utile, et je découvre régulièrement de nouvelles occasions de m’en servir : pour vérifier la température d’une poêle, pour évaluer si une pâte à pain est assez pétrie, pour surveiller un sirop, pour éviter de brûler un beurre noisette, pour maintenir un bouillon juste en dessous du point de frémissement, pour faire du thé avec l’eau juste à la bonne température…

Le modèle que j’ai est mieux décrit ici ou ici. (Je précise que j’appelle ça un « jouet », mais qu’il faut bien sûr tenir ce type d’instrument hors de portée des enfants et s’en servir avec précaution, en ne pointant jamais le laser dans l’oeil de quelqu’un.)

Un nouveau défi pâtissier

J’ai adoré faire mes propres daifuku à la fraise, après avoir suivi l’atelier correspondant à La Cocotte.

De nouveaux classiques

Les deux recettes que j’ai le plus faites en 2009 sont sans aucun doute cette pâte à tarte à l’huile d’olive, que j’ai utilisée pour des tartes salées comme sucrées, et ce poicamole, un caviar de petits pois à la coriandre très facile à faire et toujours très apprécié.

Des nouveaux do-it-yourself

Une des choses qui m’amusent le plus en cuisine, c’est de tenter de fabriquer moi-même ce que les gens, disons, normaux achètent tout fait sans se poser de question. C’est particulièrement satisfaisant lorsque le résultat revient moins cher et est aussi bon — voire meilleur — que ce qu’on trouve dans le commerce.

Pour 2009, je classerai dans cette catégorie les lärabars faites maison, qui imitent des barres énergétiques délicieuses qui s’achètent aux Etats-Unis, et l’extrait de vanille fait maison.

Une grande première

Par une journée de novembre fraîche mais lumineuse, je me suis jointe à deux amis mycologues pour aller chasser le champignon en forêt de Rambouillet, à une demi-heure de Paris environ. C’était ma première cueillette, et même si j’ai des progrès à faire en terme de ténacité et d’équipement (des chaussures imperméables, c’est mieux), j’ai passé une journée extraordinaire.

Je suis rentrée à la maison avec deux kilos et demi de cèpes et autres spécimens moins connus mais tout aussi comestibles (pour ceux qui veulent tout savoir, il y avait aussi : des bolets erythropus, des amanites rubescens, des pieds bleus, des pieds de mouton, des agaric des bois et des lépiotes) qui ont donné lieu a un véritable festival du champignon sauvage à notre table, avec un carpaccio de cèpe inoubliable, des fettuccine aux cèpes, une pizza aux cèpes, des oeufs cocotte et une tarte fine aux champignons sauvages.

De bons bouquins

Je ne suis probablement pas la seule par ici qui aime autant lire que cuisiner, donc je vous livre mes quatre lectures préférées de 2009 : Zeitoun de Dave Eggers, When a Crocodile Eats the Sun de Peter Godwin, Loving Frank de Nancy Horan et Revolutionary Road de Richard Yates. (Si jamais vous n’aviez jamais remarqué, j’attire votre attention sur le fait que je tiens une liste des livres que je lis sur le site.)

Et vous ? Qu’est-ce que 2009 vous a laissé de neuf, de savoureux, d’excitant ?

(A titre de comparaison, vous pouvez aussi revenir sur le meilleur de 2008 et le meilleur de 2007.)

  • Alice

    La découverte de ce blog !! Sans conteste du savoureux et de l’excitant ! Surtout que cela m’a amenée sur le chemin des blogs culinaires…
    Seul hic : la distance entre l’ordi et la cuisine (bien que mon appart’ soit tout petit).

  • http://www.mercotte.fr mercotte

    Je sens que je vais tester le levain maison, tu me donnes envie !! pour le laser je l’ai déjà depuis un moment ! belle année écoulée et tous mes voeux gourmands pour 2010…

  • bergeou

    Moi aussi je me le dis depuis longtemps mais il faut que je m’attaque au levain, belle année 2010 à toi !

  • http://mapetitelaine.canalblog.com Samy

    Je viens de faire « vos bagels » avec mon levain maison, je me demande si la levure de boulanger déshydratée n’est pas un peu superflu ? j’essaye sans la prochaine fois. Merci pour votre blog et bonne année 2010.

  • http://chocolateandzucchini.com clotilde

    Alice – Merci, c’est vraiment gentil. ^_^

    Mercotte et Bergeou – Absolument, je vous y encourage !

    Samy – Moi aussi j’ai bien envie d’essayer sans — les temps de repos seront sans doute plus longs, mais il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas. Vous me tiendrez au courant si vous essayez ?

  • http://saveurpassion.over-blog.com Tiuscha

    Le levain reste une énigme et le jour où je l’aurais apprivoisé, ce sera une immense fierté ! J’adore ces produits vivants, comme le vin ou le fromage…
    Et ce que je t’envie le plus, cette miraculeuse cueillette de cèpes !

  • http://www.leconfitcestpasgras.com Le confit c’est pas gras

    Je confirme : la pâte à tarte à l’huile d’olive est top. Les proportions sont parfaites et je l’ai définitivement adoptée. Tu me donnes encore envie de tester le levain…

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.