Carottes râpées, de trois façons

Nous avons donc sauté à pieds joints dans l’été sans passer par la case printemps, et avec les températures de quasi-canicule* de ces derniers jours, c’est la fête des plats froids et des crudités.

Je suis une fan de longue date des salades de carottes râpées — quand j’étais petite, c’était la seule façon de me faire manger des carottes — et je me suis récemment intéressée aux différentes méthodes que l’on peut utiliser pour les râper.

Je n’utilise que rarement l’accessoire râpe de mon robot : pour des petites quantités, je trouve ça trop pénible à sortir, nettoyer et ranger.

Pendant longtemps, j’utilisais la face à gros trous de ma râpe à quatre faces (comme celle-ci) et j’étais assez contente du résultat, même si ce n’était pas idéal pour les grosses carottes un peu ligneuses, ni celles qui ont été ramollies par un trop long séjour au frigo**.

Carottes râpées avec une râpe à quatre faces.

Carottes râpées avec une râpe à quatre faces.

Et puis un jour, j’en ai eu marre de la râpe à quatre faces, et j’ai opté pour l’approche plus radicale qui consiste à hacher les carottes crues dans mon mini-hachoir (celui de mon kit mixeur-plongeur bien-aimé). C’est sacrément bruyant, mais en quelques secondes c’est plié, et on obtient une texture de semoule — plus ou moins fine selon les goûts — qui est très agréable.

Carottes hâchées au mixeur.

Carottes hâchées au mixeur.

Mais récemment, je suis passée à la méthode que je préfère maintenant : j’utilise ma mandoline avec la lame transversale en forme de peigne. On obtient des petites allumettes de carotte parfaitement dessinées, ce qui est non seulement très joli, mais aussi d’un croquant optimal.

Carottes râpées à la mandoline.

Carottes râpées à la mandoline.

Ma mandoline, c’est la Benriner que j’ai achetée à Kappabashi à Tokyo (mais qu’on trouve aisément ailleurs). Elle est bon marché, légère, peu encombrante, et ultra aiguisée ; je l’adore. Evidemment, on est censé toujours toujours toujours utiliser le chariot de protection, mais j’avoue que je ne le fais jamais jamais jamais. Je veille en revanche à rester super concentrée quand je m’en sers, et je prépare mes légumes en laissant la tige en guise de petite poignée, ce qui me permet de tenir mes doigts éloignés de la lame jusqu’au dernier moment.

Pour assaisonner mes carottes râpées, j’ajoute sans mesurer de l’huile d’olive (pas mal), du jus de citron, de la moutarde forte, du Tabasco, du sel et du poivre du moulin. Je mélange, je goûte et j’ajuste. J’y mets généralement des herbes fraîches — de la coriandre ou du cerfeuil de préférence — et une poignée de raisins secs. J’ajoute souvent d’autres légumes crus et râpés, comme des radis ou des courgettes.

Et la clé d’une salade de carottes râpées bien juteuse, c’est de la préparer une heure ou deux avant de la servir, pour que le sel ait le temps de faire dégorger un peu les carottes, dont le jus viendra ainsi s’ajouter à l’assaisonnement.

{Voir aussi : Carottes et betteraves râpées et Carottes râpées à l’avocat.}

Salade râpée

* Canicule, c’est l’autre nom de Sirius, l’étoile principale de la constallation du Grand Chien, qui se lève et se couche en même temps que le soleil pendant les jours les plus chauds de l’été. C’est aussi l’origine de l’expression anglaise the dog days of summer.

** Quand les légumes restent trop longtemps au réfrigérateur, ils ont tendance à ramollir. Si ça arrive à vos carottes (ou vos radis, asperges, concombres, chou-fleurs, branches de céleri…), faites-les tremper une heure ou deux dans un bol d’eau avec des glaçons. Ils retrouveront leur croquant.

Tags :
  • http://blogacroquer.over-blog.com christel

    c’est sûr, avec une mandoline de compétition comme la tienne, la simple salade de carottes devient une oeuvre d’art. A l’occasion, j’essayerai avec la mienne (bien moins classe hélas!)…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      :) Oui mais alors tu vois, j’ai justement eu une mandoline de compétition autrefois, un truc de pro en inox qui m’avait coûté un bras chez Dehillerin, et ça marchait carrément moins bien que cette mandoline en plastoc !

      • http://gourmandisesetmerveilles.blogspot.fr Isabelle

        J’ai la même mandoline que toi, et le même verdict sur celle de « compet’ » que j’avais avant ! celle là est particulièrement bien car on peut ajuster au mm l’épaisseur que l’on souhaite avec ses petites molettes ! Sinon, je suis aussi fidèle à ma râpe 4 faces, et trouve, comme toi, tout à fait pénible de nettoyer un robot !

        • http://chocolateandzucchini.com clotilde

          Ravie que tu partages mon point de vue !

  • Cél

    Oh, il est drôle ton article! J’en parlais justement ce midi, en mangeant des carottes…en petits bâtons, parce que j’avoue que j’ai rarement le courage de sortir le robot et l’artillerie lourde pour les rapper. (Il faut aller chercher la caisse du robot, monter toutes les pièces dans l’ordre, s’énerver parce qu’on ne se souvient plus de l’ordre, s’énerver parce que la couvercle, ça ne ferme pas, puis, une fois les demoiselles carottes en lambeaux, il faut tout démonter ledit robot, laver les pièces une par une, ranger, s’énerver parce que la boîte ne ferme plus parce qu’on a rangé le clapet AVANT la rondelle de sécurité, et ranger la caisse, en se disant que la prochaine fois on fera des bâtonnets de carotte franchement faut pas exagérer c’est pareil, ou des rondelles à la limite. Bref.)
    Dans tous les cas, j’ai découvert depuis un séjour à Strasbourg un assaisonnement que j’affectionne désormais particulièrement : là-bas, un petit resto avait mis des épices à pain d’épices sur sa salade de carottes! (cannelle, cardamome, et peut-être même de l’anis si mon palet ne m’a pas trompée.) C’est absolument délicieux, cela relève juste ce qu’il faut le goût sucré de la carotte… Du coup, je reproduis souvent cette heureuse alliance.
    Ton histoire de mandoline me trotte dans la tête, je n’en ai pas, mais si cela peut m’aider à manger des carottes plus finement découpées en toute sérénité… ;-)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Tu m’as bien fait rire, c’est tellement ça ! :) Et merci pour l’astuce des épices. J’ai un mélange d’épices à spéculoos, je vais tenter.

  • Carole

    Bonjour, en fait, la salade de carottes râpées, c’est simple et très bon avec du jus de citron, un peu d’huile (olive, sésame, noix), un peu de sel… Comment se fait-il qu’on en trouve encore baignant dans des barquettes au supermarché ou sortant d’énormes boites de conserve à la cantine? Heureusement ton blog aide tout le monde à se réconcilier avec les légumes! Pour info, Sonia Ezgulian, dans son livre où elle décline les restes de carottes râpées, pot au feu et riz au lait durant une semaine, propose une deuxième vie aux carottes râpées déjà assaisonnées!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je suis bien d’accord ! Et il faudra que je retourne voir les Ricochets de Sonia. :)

  • angélique

    tu m’as tentée, Clotilde, je viens d’acheter la même mandoline que toi (en suivant ton lien)! (alors que j’en ai déjà une, orange, allemande, achetée sur un marché il y a des années et pas mal du tout… hum… c’est vrai qu’elle ne fait les frites mais pas les carottes rapées…)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’espère qu’elle te donnera autant de satisfaction qu’à moi ! Tu as vu aussi les spaghetti de courgettes que je fais avec ?

  • Valérie

    Bonsoir,la salade de carottes râpées, c’est un peu ma madeleine : ma grand-mère m’en préparait à chaque fois qu’on allait la voir.
    Jusqu’à présent, j’utilisais un robot moulinex manuel. Mêmes inconvénients que les robots électriques au niveau nettoyage. J’ai donc également craqué pour ta mandoline.
    Les autres outils que je trouve géniaux pour les légumes sont les Alligator. Génial quand on souffre du syndrome du canal carpien ou quand on a de l’arthrose ;-)

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      J’ai découvert ce fameux alligator chez la styliste qui a travaillé sur les photos de mon dernier livre, et j’y pense à chaque fois que je découpe des légumes en cubes ! Je suis très tentée. :)

  • Valérie

    J’ai ces fameux alligators depuis 2 ans maintenant, et j’apprécie toujours autant. Une salade de fruits est prête très rapidement. Les légumes pour la soupe également.
    J’avais également acquis le « slicer » car je n’avais pas de mandoline et c’est pile la bonne épaisseur pour les pommes ou poires séchées, pour le gratin dauphinois…

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      C’est bon à savoir. J’avais lu que les lames pouvaient s’émousser un peu au fil du temps, mais si c’est toujours bien au bout de 2 ans c’est déjà ça !

  • illy

    ça a l’air bien bon tt ça, mais…car il y a un mais : si on veut profiter des vitamines contenues ds les carottes râpées, il ne faut surtout pas les préparer à l’avance; râpées, les carottes voient leurs vitamines oxydées c’est à dire détruites au bout de 10mn ! donc faut choisir entre le jus et les vitamines

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ce commentaire, tu as tout à fait raison. J’avoue que je choisis le jus. :)

  • Céline75

    Pour le jus et les vitamines, je ne prépare pas mes carottes râpées à l’avance mais ajoute le jus d’une demie orange.
    Cela ne se sent pas tellement (c’est indétectable, je pense, pour ceux qui ne sont pas adeptes du sucré-salé, et c’est mon cas), mais les carottes sont bien juteuses, et cela permet aussi de limiter la quantité de vinaigrette à mettre.

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      C’est une bonne idée, merci Céline !

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.