Ustensiles

Kit minimaliste pour cuisinier débutant

Kit minimaliste pour cuisine débutant

L’automne est à nos portes, les étudiants préparent leur rentrée, et les jeunes adultes emménagent dans leur premier appartement.

Équiper une cuisine pour la première fois, c’est un peu intimidant. Il y a tellement de choses dans les magasins d’ustensiles, de quoi a-t-on vraiment besoin ?

Je vous ai préparé une sélection de ce que je considère comme les essentiels pour les cuisiniers débutants, qui leur permettront de démarrer leur vie en cuisine sur des bases solides.

Vous remarquerez que je n’ai pas choisi les modèles les moins chers ; j’ai plutôt sélectionné des modèles qui pourront durer une vie.

Ce sera bien sûr à chacun d’ajuster ses choix selon ses capacités financières, mais si vous êtes le parent, la grande soeur, ou simplement l’ami un peu plus âgé qui veut offrir quelque chose de chouette lors de la pendaison de crémaillère, voici mes recommandations.

Vous leur ferez aussi le cadeau d’apprendre à cuisiner avec de l’équipement auquel on peut faire confiance, et ce sont des objets qu’ils emporteront avec eux d’un appartement à un autre. Ils pourront tenir cette casserole dans leur main pendant des décennies en se souvenant des pâtes au beurre de leur jeunesse.

Cuisiniers expérimentés, avez-vous des choses à ajouter à ma liste ? Si vous deviez repartir à zéro aujourd’hui, qu’achèteriez-vous ?

Lire la suite »

Blender Froothie Optimum 9400 : Mon Avis

Mon blender Optimum 9400 de Froothie

Après des années (et des années) à en rêver, j’ai fini par m’équiper d’un blender à haute performance (on dit aussi « blender vortex ») pour faire des soupes finement mixées, des sauces vraiment veloutées, des laits et beurres d’oléagineux, et bien sûr des smoothies.

Après moult recherches, j’ai choisi l’Optimum 9400 distribué par marque australienne Froothie, une option plus abordable mais tout aussi puissante (si ce n’est plus) que le Vitamix plus connu.

J’en suis tellement contente que j’ai noué un partenariat avec la marque. Si vous avez envie d’un blender comme le mien — Optimum 9400 ou Optimum 9200A — vous pouvez utiliser le code promo Froothie CD-Optimum-Blender-20 pour obtenir 20€ de réduction sur le site français, le site belge, ou le site luxembourgeois. Sur le site suisse, la réduction est de 15CHF.

Pour les Etats-Unis, la réduction est de $20 ; Pour mes amis canadiens, le code est CD-Optimum-Blender-25 et vous obtiendrez CA$25 de réduction.

Voici donc mon avis détaillé sur l’Optimum 9400 de Froothie :

Lire la suite »

En coulisses chez Earlywood : Une Interview de Brad Bernhart

Sublimes ustensiles de chez Earlywood. Photos de Dan Armstrong.

{RENDEZ-VOUS AU BAS DE LA VERSION ANGLAISE POUR PARTICIPER AU CONCOURS !}

Je pense à Brad Bernhart tous les jours.

A chaque fois que je remue un plat qui mijote, que je décolle des bouts de légumes caramélisés de la plaque du four, que j’étale du beurre d’amande sur ma tartine, que je me sers un bol de granola, que je découpe un fruit… Je tiens dans ma main ces ustensiles élégants, durables et bien conçus, et je me dis que j’ai de la chance de pouvoir les utiliser tous les jours.

Je vous ai parlé d’Earlywood il y a un petit moment déjà, et je suis restée en contact avec Brad depuis. Alors quand il m’a dit qu’il lançait de nouveaux produits — des mini planches à découper, des cuillères de dégustation toutes en longueur, une planche à pain biseautée — j’ai accepté avec plaisir de les tester.

Comme tout ce que Brad fabrique, ces objets sont d’une grande beauté et d’une finition remarquable, et j’ai été particulièrement enthousiasmée par les mini-planches au design inédit. Magnifiques, non ?

J’ai toujours adoré les visites en coulisses, et j’ai donc proposé à Brad de l’interviewer pour mieux comprendre comment il travaille. Il s’est prêté au jeu des questions réponses avec un plaisir manifeste, et j’espère que ça vous intéressera autant que moi.

Vous n’avez sans doute pas besoin qu’on vous rappelle que les fêtes approchent, mais permettez-moi de souligner que tous les éléments de la collection Earlywood feront des cadeaux parfaits, originaux et d’un excellent rapport qualité-prix.

Et en cadeau pour vous lecteurs de Chocolate & Zucchini, Brad offre un généreux assortiment d’ustensiles que vous pouvez gagner par le biais d’un concours. Pour participer, tous les détails se trouvent au bas du billet en version anglaise. Bonne lecture et bonne chance !

Clotilde Dusoulier

Parle-nous de ton chemin de vie : qu’est-ce qui t’a amené à devenir artisan du bois ?

Voilà un résumé en quelques étapes : gamin, mordu de glisse, étudiant, ingénieur, mari, père, Earlywood!

Clotilde Dusoulier

À quoi ressemble une journée dans la vie de Brad ?

Mes journées sont toutes différentes. Ma femme est infirmière et travaille de nuit, donc elle est souvent soit en train de se préparer pour le travail, soit en train de récupérer, mais si je devais décrire une journée-type, voilà à quoi ça ressemblerait. Si j’y arrive, j’essaie de me lever avant mes enfants pour accomplir quelques tâches, comme prendre une douche ou boire mon café en silence ! Arrivent ensuite les enfants. Ils ont deux et trois ans respectivement, et il leur faut à peine dix secondes pour passer de 100% marmotte à 100% tornade. On fait le petit déjeuner, on s’habille et on se prépare pour la journée. C’est à ce moment-là que je passe généralement le flambeau à ma femme et que je vais travailler.

Certains jours, je passe quelques heures dans le bureau à gérer mes emails et faire de l’administratif, et quand tout est en place, je file à l’atelier pour « faire de la sciure ! » Je travaille aussi intensément que je peux pendant aussi longtemps que je peux, avant de replonger dans l’ouragan de mes enfants. On dîne en famille, on fait des activités, puis c’est l’heure du coucher pour eux. À ce moment-là, j’ai enfin un peu de temps pour moi, au calme, mais comme de nombreux parents sans doute, le plus souvent… je m’endors !

Brad Bernhart

Lire la suite »

Kit minimaliste pour cuisiner en vacances

Je vais voyager un peu ces prochaines semaines et j’aurai l’occasion de cuisiner dans une ou deux cuisines de location. En pareilles circonstances, je me suis assez souvent retrouvée face à des couteaux bas de gamme émoussés et des spatules en plastique toutes fondues pour emporter, cette fois-ci, un petit kit d’essentiels dans mes bagages.

Comme je voyage avec deux jeunes enfants qui, eux aussi, ont besoin de leur kit d’essentiels — excavatrices, doudous, et singes en peluche inclus — mon défi est de faire aussi léger que possible, donc j’ai décidé d’emporter :

~ Mon couteau d’office, fraîchement aiguisé : les maisons de location ne contiennent jamais, jamais, jamais de couteau digne de ce nom, et comme la cuisine c’est avant tout couper, parer, trancher, émincer et hacher, ça me paraît assez indispensable d’emporter le sien si on ne veut pas s’arracher les cheveux avant chaque repas. Je suivrai mes propres conseils pour voyager avec des couteaux.

~ Mon épluche-légume parce que rien de ce qui est censé être aiguisé dans une cuisine de location ne l’est vraiment, et un économe émoussé, c’est pire que pas d’économe du tout. En bonus, un bon épluche-légume permet de couper les légumes en tagliatelle et en papardelle pour faire toutes sortes de jolies salades estivales, comme ces spaghetti de courgettes.

~ Une paire de pinces de cuisine parce qu’il est rare d’en trouver dans les cuisines de particuliers en France, et pourtant je m’en sers tout le temps pour manipuler les ingrédients et les retourner en cours de cuisson, y compris au barbecue. En bonus, ça fait un jouet infiniment divertissant pour mon fils, qui s’en sert pour attraper des poissons imaginaires.

~ Ma spatule Earlywood en bloodwood, très solide avec un bord fin et affûté, qui est un super outil multi-usage pour remuer, couper, soulever, servir, gratter. Je vous ai déjà parlé des sublimes ustensiles de Brad Bernhart, et je les utilise avec toujours autant de bonheur au quotidien (y compris sa dernière création, une ravissante cuillère doseuse prévue pour le café mais que je laisse dans mon bocal de granola).

Lire la suite »

Comment transporter vos couteaux ?

Lorsque je suis allée faire aiguiser mes couteaux il y a quelques semaines, j’ai dû trouver une solution pour les transporter sans danger ni pour eux ni pour moi, et intuitivement j’ai eu l’idée de les enrouler dans un torchon.

Quand le vendeur de la boutique me les as rendus une semaine plus tard, j’étais contente de l’entendre dire que c’était la meilleure méthode. J’ai quand même remarqué que son pliage était bien plus soigné que le mien, donc je me suis dit que j’allais vous en faire profiter.

Bien sûr, si vous êtes un cuisinier itinérant qui a souvent besoin de se balader avec ses couteaux*, ça peut valoir le coup d’investir dans un étui à couteaux conçu pour cet usage, mais si vous ne les transportez que quelques fois par an pour cuisiner chez un ami ou les faire aiguiser, vous pouvez garder votre argent et utiliser un simple torchon.

L’astuce, comme vous le verrez dans l’animation ci-dessous, c’est de choisir un torchon plutôt épais, et de le replier de telle sorte que la pointe des couteaux soit retenue par une double couche de tissu, ce qui évite qu’ils passent au travers.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.