Corse : Morceaux choisis

Ceux d’entre vous qui reçoivent (gratuitement) la newsletter C&Z le savent : Maxence et moi venons de rentrer de Corse, où nous avons passé des vacances fantastiques avec ma soeur et mon beau-frère.

C’était une première pour nous, après des années passées à se dire qu’il fallait absolument qu’on y aille. Et alors même que les récits de nos amis avaient placé la barre très haut, la réalité de cette île sublime a dépassé nos attentes.

Nous étions basés à Cargèse, un village aux églises jumelles sur la côte ouest de l’île, à une heure au nord d’Ajaccio. De là nous avons exploré la côte, nagé et plongé dans les eaux limpides, fait des randonnées et des balades en bateau, et nagé encore un peu. Nous avons aussi extrêmement bien mangé, même dans les endroits les plus simples, et nous avons profité à plein des produits locaux.

Comme on peut s’y attendre après des vacances pareilles, c’est un peu dur de s’y remettre, aussi je prends un moment pour partager avec vous quelques uns de mes meilleurs souvenirs :

~ Passer toute une journée à Girolata, un petit port qui n’est accessible que par la mer ou un sentier de randonnée, et se croire un peu dans les Pirates des Caraïbes.

~ Constater qu’il n’y a pas baignade plus divine que celle qu’on mérite après une bonne marche au soleil par des sentiers escarpés pour atteindre une plage ou une crique isolée.

~ Faire la collec’ des repas pris sur des terrasses panoramiques avec des vues à couper le souffle, et confirmer que ça rend les salades de poulpe, les assiettes de friture, les tagliatelles aux fruits de mer, les beignets de courgette, et les sorbets pêche et melon encore meilleurs.

~ Boire notre poids en Orezza, l’eau pétillante locale servie partout. Alterner avec un Corsica Cola de temps en temps, et développer un goût certain pour le Cap Corse, apéritif local et proche cousin du martini rosso.

~ Admirer des couchers de soleil parfaits et s’habituer dangereusement à des ciels comme celui-ci :

~ Faire une sortie en bateau pour explorer les calanche de Piana et la réserve naturelle de Scandola (inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco) et vouloir rester sur ce bateau pour toujours.

~ Jouer à repérer de loin les chèvres sauvages qui vivent sur la réserve de Scandola (leur présence date de l’époque où les bergers amenaient là leurs troupeaux lors des transhumances, et en perdaient quelques unes en repartant) et qui descendent les falaises vertigineuses à la tombée de la nuit pour lécher les rochers pleins de sel et ainsi satisfaire leurs besoins en sodium (et oui).

~ Se gorger de figues et, comme en Croatie, s’enivrer du parfum si particulier, proche de la noix de coco, des figuiers qui poussent un peu partout. Manger les nectarines les plus juteuses et les plus sucrées de ma vie.

~ Découvrir que les tomates de mer, ça existe.

~ Conduire sur des routes de montagne sinueuses, étroites et défoncées, et les partager avec des vaches, des chèvres et des cochons noirs que ça n’émeut pas plus que ça.

~ Manger des crêpes et des canistrelli à la farine de châtaigne locale (qui bénéficie d’ailleurs d’une AOP) et acheter deux kilos de cette farine un peu fumée, séchée au feu de bois, pour faire des essais une fois rentrée. Acheter aussi de la crème de châtaigne et de la gelée de myrte. Et puis du saucisson de sanglier. Et de l’huile d’olive. Se féliciter de la politique arrangeante d’Air France concernant le poids des bagages.

Comme tous les gens qui vont en Corse, il me semble, nous nous sommes promis d’y retourner à la première occasion, l’été prochain si tout va bien. Et vous, vous y êtes déjà allé ? Quels sont vos meilleurs souvenirs de l’île ?

[Lisez d'autres billets de voyage sur Chocolate & Zucchini.]

  • http://stowell.wordpress.com Roger Stowell

    Hallucinant – j’adore la Corse, meme je n’y a vacance qu’une seule fois.

  • http://www.gourmetise.com sophie

    Ouch, ça me fait penser que je n’ai pas pris (encore) le temps de relater mes vacances non plus. Elles ne furent pas spécialement sous le signe de découvertes gustatives, faute d’avoir pu passer un temps long dans les régions visitées.
    J’ai fais un passage furtif en Corse il y a 2 ans, j’avais en effet adoré. Malheureusement, nous n’avions pas eu un temps fantatistique, une gageure pour cette région…. Tu me fais rêver et je ne manquerai pas de relire ton article pour ma prochaine (pas si lointaine, j’espère…) escapade en Corse.

  • Kaliisté

    Ravie que mon île vous ait plu et également que vous ne soyez – apparemment – pas tombée dans le piège du figatellu. Car ceux vendus en été ne sont pas authentiques et uniquement des pièges pour touristes. Aucun Corse n’en mangerait en été.

    Bonne journée et un peu de soleil de Corse :-)

  • http://www.raids-patisseries.com Raids Pâtisseries

    waaa ton récit fait rêver !… Pour ma part mon meilleur souvenir de Corse, ce sont les fiadones.

    Magnifique photo de figues, fruit ô combien mal traité sur nos marchés parisiens …

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Mmmm, les fiadones ! Mais c’est peut-être régional ou saisonnier, parce que je n’en ai pas vu une seule !

  • http://gourmandisesetmerveilles.blogspot.com/ Isabelle

    c’est malin, déjà que j’avais du mal à être rentrée du Canada, j’ai envie de repartir en Corse maintenant !!! Merci pour ces belles photos et les commentaires pleins d’humour.

  • http://monfiletapapillons.blogspot.com/ agneslamexicaine

    j y ai passé du temps, enfant, chez une amie corse, tout le village était de cousins et cousines! femmes en noir aux fenetres et fromages délicieux, la Corse est un lieu passionnant…

  • http://achickeninthekitchen.blogspot.com Laurent

    Depuis le temps qu’on me parle de la beauté de la Corse… Il faudra que j’y aille un jour…

  • http://secotinemaligne.blogspot.com/ Sécotine

    - grimper jusqu’à la Muvrella par un chemin escarpé, y rencontrer des vaches, et voir la mer des deux cotés de l’île,
    – se baigner dans des piscines naturelles en montagne,
    – être les seuls clients dans une auberge de montagne au dessus d’Evisa (hors saison, hein !)
    – les propriétaires d’un gite qui invitent des amis et chantent à capella jusqu’à pas d’heure.

    Bon, je m’arrête sinon je vais y penser toute la journée !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Merci pour ces souvenirs, Sécotine, qui font de belles suggestions ! On a déjeuné un jour à Evisa, dans un très bon resto avec une vue sublime, c’était un super moment.

  • http://cookingout.canalblog.com/ Birgit

    Je ne suis allée en Corse qu’une seule fois en voyage de noces en juin et là je me suis dit que même si j’avais vu de magnifiques Iles paradisiaques dans le pacifique et en l’Asie aucune n’arrivait aux chevilles de la Corse ! Pas la peine de partir au bout du monde … Mais depuis je n’y suis pas retournée, la curiosité a eu raison de nous et nous avons choisi d’autres lieus comme la Sardaigne ou la Sicile qui nous ont aussi enchanté.

  • http://www.missdiane.canalblog.com Miss Diane

    La Corse pour nous c’était en 2010… quels souvenirs nous en avons rapporté! Tes photos et ton reportage sont magnifiques, comme toujours!

  • Béatrice

    Bonjour rentrant de corse aussi j’ai également acheter de la farine de châtaigne sur le marché d’Ajaccio ( assez chère )
    As tu une recette de canistrelli sucré?
    le fiadone y’en a dans les pâtisserie boulangerie c’est un délice !

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Oui, j’ai justement une recette de canistrelli sucré dans le ELLE à table des fêtes, qui sort ces jours-ci !

      • beatrice

        cool , je vais pas tarder à le recevoir alors j’ai hate d’utiliser ma farine de chataigne!!
        merci beaucoup

        • beatrice

          coucou !

          j’ai enfin realisé la recette à la farine de chataigne sucré (ELLE à Table)
          J’avoue que je ne suis pas fan du gout
          j’avais acheté des canistrellis au marché d’ajaccio ils étaient avec du gros sucre dessus et le gout du citron plus prononcé
          j’ai preféré cette recette
          mais je pense que la farine de chataigne donne un gout tres différent
          je viens d’en refaire un fournée aujourd’hui meme car je n’aime pas rester sur un echec voir si je m’y habitue ;0))

      • beatrice

        Encore une question
        Quel est le nom du restaurant ou se trouve cette belle assiette de beignets de courgettes ?

        Ca a l’air appétissant !

        béatrice

        • http://chocolateandzucchini.com clotilde

          Il y existe une très grande variété de canistrelli (quoique je n’en aie jamais vu avec du gros sucre dessus) et il est probable que ma recette est différente de celle que tu avais goûtée. Et effectivement, la farine de châtaigne a un goût plutôt typé (comme la farine de sarrasin) qu’on aime ou qu’on n’aime pas. N’hésite pas à faire la recette avec de la farine de blé seulement (je mélange généralement farines blanche et complète) et plus de zeste de citron si tu préfères !

          Quant au resto, je ne souviens plus du nom, mais c’était à Girolata, le petit village accessible seulement par la mer (j’en parle un peu plus haut). Et les beignets de courgettes étaient effectivement délicieux !

  • jojoboop

    Ah, la Corse, c’est comme le paradis sur terre avec ses paysages à couper le souffle, ses randos très escarpées mais avec l’odeur divine de l’immortelle d’Italie, et la possibilité de se baigner matin et soir et de randonner toute la journée car sur un territoire petit tout est réuni!! nous avons parcouru en famille tous les sentiers de grande randonnée et nous avons des souvenirs merveilleux et le plaisir d’y retourner encore et encore….
    j’attends les recettes rapportées avec impatience!!!

    • http://chocolateandzucchini.com clotilde

      Je partage votre enthousiasme ! Billet corse à suivre bientôt…

Instagrams

Recevez la newsletter

Une fois par mois, vous recevrez un rappel des derniers billets publiés, plus de l'inspiration et des infos exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié pour chaque nouveau billet.